5,15/10
138 évaluations

Critiques de Defiance

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

39 personnes ont trouvé cette critique utile.
Disclaimer Ce qui va suivre n’est pas un pamphlet pour tenter de convaincre qui que ce soit. Certains trouveront ce texte juste, d’autres estimeront que c’est biaisé ou incomplet mais quoi qu’il en soit, j’aurais essayé d’être le plus sincère possible. Gardez à l'esprit que c’est juste ma critique, basée sur mon expérience en fonction de mes goûts et de mes attentes et donc, c’est forcément subjectif. Une partie de cette critique peut être retrouvée sur les forums de Defiance. Ce qui suit e...
Publiée le 8 avril 2013 par Cthulhoo.
13 personnes ont trouvé cette critique utile.
Ayant joué à la bêta fermée ainsi qu'ayant acheté le jeu et y ayant joué par la suite, j' ai décidé de vous faire part de mon avis. Je ne pourrai toutefois ne pas rester totalement objectif sur certains points. Entrons directement dans le vif du sujet : A ma première connexion, ce qui m'a agréablement surpris, c'était les graphismes qui sont plus que corrects pour un jeu massivement multijoueur. Ensuite la présence de quêtes scénarisées ainsi que de cinématiques à même le jeu apporte u...
Publiée le 10 avril 2013 par Peaneutz.
  • 8 avril 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    39 personnes sur 43 ont trouvé cette critique utile.
    Disclaimer
    Ce qui va suivre n’est pas un pamphlet pour tenter de convaincre qui que ce soit. Certains trouveront ce texte juste, d’autres estimeront que c’est biaisé ou incomplet mais quoi qu’il en soit, j’aurais essayé d’être le plus sincère possible. Gardez à l'esprit que c’est juste ma critique, basée sur mon expérience en fonction de mes goûts et de mes attentes et donc, c’est forcément subjectif.

    Une partie de cette critique peut être retrouvée sur les forums de Defiance. Ce qui suit est juste une version réorganisée et plus complète
    Ancien nostalgique de Tabula Rasa, j’espérais retrouver dans Defiance quelque chose de plus ou moins similaire. Un univers SF avec une tendance post apocalyptique, de l’action à tous les coins de rue, des armes (plein) , des explosions, des tirs, des vagues d’ennemis, bref, du fun. L’attente était d’autant plus grande que j’ai pour habitude de jouer principalement en binôme avec ma femme, elle aussi ex TR addict, qui s’est découvert une passion pour les TPS avec le mode Multi de Mass Effect 3. Donc, on attendait, sans illusion particulière, de voir ce que le jeu avait à nous proposer. En gros bourgeois que nous sommes, nous avons même précommandé acceptant de faire quasi aveuglément confiance aux développeurs. Je dis « quasi » car j’avais tout de même tâté la bête sur la bêta sans aller trop loin pour éviter tout spoil. J’en avais retiré une impression mitigée mais nous avons quand même fait le pari de nous lancer dans l’aventure.

    Enfin, le jour J arrive, connexion, téléchargement et lancement. Petite intro pour mettre dans l’ambiance et on passe à la création du personnage. Des choix simples, peu d’options mais la possibilité de faire une gueule qui me plait. A vrai dire, c’est tout ce qui m’intéresse. Je ne suis pas sur un MMO pour passer mon temps à m’extasier sur mon look virtuel ou à regarder si un autre à le même tatouage que moi mais pour m’occuper de mon personnage. Je peaufine donc son visage, une mâchoire carrée, une peau tannée par le soleil des petits yeux perçants et pour finir, une petite cicatrice pour assurer un peu le charisme « badass » . Pas besoin de plus. Tant que sa gueule de bon mercenaire me plait, celle des autres m’importe peu.

    Fin de la création du perso, je choisis un nom qui claque et c’est reparti : reprise de l’intro. Je réalise que je bosse pour un gros con mais pas de problème. En tant que Pillarche, j’accepte de faire un boulot de merde, même pour un crétin de première classe tant qu’il allonge les scrips. Un crash et une rencontre avec une irathienne à la langue bien pendue plus tard, la prise en main commence.

    La zone d’initiation se fait en 5-10mn. Elle permet d’appréhender le système qui est très classique. Une touche pour le sprint, une pour s’accroupir, une combinaison pour les roulades, clic droit pour assurer la viser, clic gauche pour tirer, on est quasiment en terrain connu. Au cours de l’apprentissage, on se retrouve rapidement avec un arsenal simple mais suffisant : bouclier, pistolet, arme de choix définie par la création du perso et quelques grenades. Dans un premier temps, les opérations à réaliser pour s’équiper sont inhabituelles par rapport à mes expériences précédentes de joueur de MMO et je galère un peu pour comprendre comment fonctionne le système. Suite à ça, le système EGO et son IA intégré à ma personnalité me font faire une mini initiation pour découvrir les pouvoirs. Etant lâche par nature, je choisis le Leurre.
    On me demande alors d’aller aider Cass, l’irathienne qui m’a sorti de ma boîte de conserve. Les premiers affrontements se profilent à l’horizon, ça me changera des ennemis poussifs qui se trouvent ici et là dans la zone. Histoire de ne pas partir tout seul, je cherche à retrouver ma femme qui est également dans la zone de départ. Manque de pot, elle est visiblement dans une autre instance et impossible à contacter et/ou rejoindre.

    C’est donc avec un peu d’appréhension que je me lance dans mon premier combat. C’est loin d’un gunfight violent à la Serious Sam mais ce n’est pas trop mal. Les ennemis font des roulades, et sont bien heureusement désordonnés malgré leur surnombre. Pendant le combat, je remarque deux choses qui me semblent plutôt positives : les tirs en pleine tête font plus de dégâts (d’où l’intérêt de viser, même si c’est relativement difficile avec une mitrailleuse légère) et les ennemis ne poppent pas de manière mystérieuse mais sortent de bâtiments et de trappes ici et là. Il y a comme une volonté de donner un peu de crédibilité à l’ensemble quand je compare avec d’autres jeux ou les adversaires réapparaissent comme par magie en se matérialisant à partir de rien.

    Après quelques tirs, l’aide d’autres joueurs également présent dans l’instance d’initiation, de nombreux ennemis mutants à terre et une grosse explosion pour conclure, me voilà enfin dans le vrai monde. Ma femme vient également de terminer mais en regardant autour de moi, je ne la vois toujours pas. J’accède alors au menu social qui me permet cette fois-ci de l’ajouter à mes amis et de l’inviter dans un groupe. De son coté, elle a alors la possibilité de me rejoindre, ce qu’elle fait immédiatement. Nous voici donc à deux, dans la même couche dynamique prêts à en découdre.

    Par la suite, c’est devenu de plus en plus furieux. Nous avons enchaîné les missions, découvert des ennemis de plus en plus retords, participé à des retombées d’arches mineures et majeures, appréciant le joyeux bordel que c‘était, parcouru des kilomètres de terrain à pied, en tant que conducteur ou passager. Bordel que ce monde est chaotique. Des évènements dynamiques apparaissent ici et là, sur la route ou les alentours. Les ennemis deviennent féroces et vicieux au cours de la progression. Séquence souvenir : mon premier mini boss écorcheur et sa pluie d’explosifs, les Gueules Noires qui me délogent à coup de grenade, les boutefeux dont j’adore exploser le réservoir de gaz pour les voir courir en flamme en poussant des petits hurlements.

    Heureusement, pour faire face, niveau arsenal nous sommes plutôt bien pourvus. Tellement bien que nous envisageons même d’acheter un petit surplus d’espace pour agrandir notre inventaire. Par contre, cela implique un passage à la boutique (cash shop). Cette dernière me semble au passage assez fournie en éléments cosmétiques (tenues, véhicules) , utiles (inventaire, boost de progression) ou accessibles en jeu (coffres) mais rien remettant l'équilibre du jeu en cause. Tant pis, on verra plus tard. Je rajoute mes premiers Mods sur mon nouveau fusil d’assaut. Lunette de visée et précision augmentée. Didiou comme il devient plus facile de faire des headshots ! Encore quelques améliorations pour réduire la dispersion et diminuer le recul et ce sera une arme parfaite pour moi.

    Donc, comme vous pouvez le voir, nous sommes plutôt emballés pour le moment. Je dis pour le moment car même si nous sommes loin d’avoir terminés le jeu et si ce dernier propose tout de même une pléthore d’activités annexes (instances, guerres de l’ombre, retombées d’arches ou tout simplement exploration de la carte, défis, …) il me semble évident que la lassitude finira par s’installer à un moment ou à un autre. C’est logique et humain. Reste à savoir quand ça arrivera. Actuellement, nous sommes concentrés sur deux choses : avancer dans l’histoire et monter notre cote EGO en remplissant les objectifs. Et il y en a tellement à faire. Combat, exploration, conduite, contrats. Mon âme d’achiever en frémit de bonheur.

    Les combats, tant que nous y sommes, parlons-en. Il y a quelques années, la norme en matière d'affrontement PvE sur les MMOs était le 1vs1 (du moins en solo). A partir de deux ennemis, les choses se corsaient, à 3, il fallait assurer, à 4 ou plus, pour le joueur moyen, c'était souvent un aller direct au cimetière. En son temps Tabula Rasa à su re-dynamiser tout cela en permettant au joueur d'enchaîner les packs de 5-10 ennemis sans une goutte de sueur. Une belle impression de surpuissance. Manque de pot, à ce moment, la masse des joueurs forgés aux MMOs que je qualifierais d'Old School ont interprété ça comme un mauvais équilibre du jeu, le rendant trop facile. J'y avais vu pour ma part, à tort ou à raison, un décalage entre la volonté des game designers et les habitudes des joueurs de l'époque (ceci dit, plus on progressait, plus c'était tendu et les instances HL du retour sur Terre étaient carrément cauchemardesques).

    Defiance, c'est un peu pareil. D'une part on retrouve une belle impression de puissance face à la plupart des ennemis, mais en plus, niveau innovation, en partie grâce à l'absence de classes pures et dures, l'indéboulonnable triptyque Tank/Heal/DPS n'est plus la composante majeure. Pas de vrai CC/Mezz qui immobilisent les ennemis à distances mais des grenades bionétiques que tout le monde peut allègrement balancer et des fusils taser qui paralysent l'ennemi. Les AE ne sont plus la chasse gardées des mages boule-de-feu-o-matic mais sont accessibles à tout Pillarche équipé d'un lance grenade. On réalise vite qu'on est dans un TPS ou c'est l'arme qui fait la fonction.

    J'imagine que certains n'en ont rien à faire ou considéreront cette approche comme une hérésie mais en ce qui me concerne, je trouve ça carrément génial ! Plus d'attente interminable à l'entrée des instances pour trouver l'indispensable classe sans laquelle l'aventure n'est pas possible. Tout ce qu'on demande, c'est de savoir tenir une arme et de viser correctement (ou a défaut de pointer le lance grenades à fragmentation dans la bonne direction). A moi tout seul, je peux sniper les pyros au loin, mitrailler les meutes d'ouvriers Messorans, ralentir la charge des boutefeux, soigner et même remettre sur pied de parfaits inconnus tombés au combat.
    Je fais ce que je veux avec mes armes (et avec mes cheveux) et ça, de mon point de vue, c'est aussi du tout bon.

    Autre innovation : la progression du personnage. Contrairement à ce qu’on peut trouver ailleurs, on a ici une progression horizontale plutôt que verticale. Cela signifie que du début à la fin, notre personnage n’aura pas à courir après les niveaux pour devenir plus fort, plus résistant, posséder plus de points de vie et des aptitudes qui déchirent avec pour seul objectif celui d’aller toujours plus haut. Non, c’est plus subtil que ça. Un seul pouvoir actif, un maximum de 9 aptitudes passives pour renforcer certains aspects et c’est tout. Le reste, c'est la capacité de se diversifier et les armes qui le font.

    Bien qu’il existe plusieurs qualités d’armes, leur puissance reste identique. Par exemple, un fusil à pompe blanc (qualité inférieure) a les mêmes caractéristiques de base que sa version Orange (qualité ultime). Dégâts, portée, temps de rechargement, tout est pareil. Seuls quelques petits avantages viennent modifier cette base. L’arme d’origine peut également être améliorée à l’aide de Mods. Ces derniers renforcent certains aspects de l’arme en fonction de leur emplacement (canon, viseur, chargeur ou gâchette). Et inutile de farmer les mêmes instances ad nauseam pour les obtenir. Jouez sans contrainte, tout simplement et récupérez des éléments de code, des scripts et des jetons lors des missions, des chutes d’arches et des contrats pour échanger tout ça chez les divers marchands éparpillés ici et là.

    A ce propos, ces chutes d’arches sont un élément important de Defiance. Assez similaires dans l’idée aux failles de Rift, ce sont des grands moments de n’importe nawak furieux comme je les aime. Même si à mon grand regret la présente des Messorans est trop importante, il est agréable de voir comment la communauté évolue. Le chaos initiale des premières chutes mineures, ou tout le monde flinguait tout et n’importe quoi, s’organise peu à peu. Par exemple, les joueurs cessent de dézinguer les ouvriers et apprennent peu à peu à devenir plus efficaces. Hier, je me suis frotté à ma première chute majeure de Roboxydes. Celles-ci demandent aussi un peu de coordination pour progresser rapidement. J’attends avec beaucoup d’espoir les futurs changements sur ce genre d’évènement.

    Autre point très appréciable : nous avons la possibilité de jouer sans subir l’interférence des autres joueurs. Pas de chat intrusif qui vient pourrir l’espace de jeu avec des discussions ou des règlements de compte sans intérêt. Pas de coffre de butin partagé et donc pas de Ninja Loot. Pas d’objectif à terminer avant l’autre joueur dans la même zone pour éviter d’attendre. Un ennemi tué, une charge placée et ce sont tous les joueurs de la zone qui en bénéficient. Autre chose appréciable : par défaut, le nom des joueurs n’est pas affiché. Ceci m’évite d’avoir à lire une quantité de sobriquets plus débiles les uns que les autres. Bon sang, qu’est-ce que ça fait du bien ! Malgré tout, cela ne m’empêche en rien de retrouver des potes. La plupart sont des connaissances IRL ou MMOesques. On s’est retrouvé sur défiance et on partage quelques canaux TS pour communiquer (en évitant au possible l’horrible qualité du chat vocal IG). Les instances sont aussi un très bon moyen de se faire de nouveaux amis et au final, l’utilité du chat version texte devient tellement anecdotique qu’on s’en passe allègrement.

    C’est comme l’interface d’ailleurs. Décriée par beaucoup, je l’ai effectivement trouvée déconcertante au début. Mais après quelques heures de pratique, elle devient efficace à manipuler. Une fois les raccourcis pour afficher les différents menus connus, on saute de l’un à l’autre sans problème. Le seul truc que je trouve encore un poil chiant est d’avoir un inventaire présenté comme une longue liste interminable. Un regroupement de type d’arme par onglet simplifierait bien les choses. Même chose pour l’ajout/suppression de mods. Pas super pratique au final mais pas insurmontable.

    Mon expérience pour le moment est globalement positive. J’y vois bien sûr plusieurs choses à améliorer comme la gestion de l’inventaire, la conduite des véhicules (les réactions sont parfois étranges) , peut-être quelques types d’ennemis en plus mais au final, à chaque connexion, c’est du fun en barre. Pour un MMOTPS, multi plateforme je trouve le résultat assez convaincant. On peut traverser toute la carte sans temps de chargement, les retombées d’arches avec des dizaines de joueurs sur la zone ne souffrent quasiment pas de ralentissement et la réactivité est bien assez bonne pour viser avec précision (je prends pour témoin les nombreux headshot que je me suis mangé en PvP).

    Cerise sur le gâteau, j’y ai même retrouvé certaines sensations perdues depuis Tabula Rasa. Quand nous passons à l’assaut d’une infrastructure aux mains de l’ennemi ou quand il faut faire face aux attaques d’une bande d’écorcheurs sur une ferme isolée, je retrouve avec délices ces impressions perdues. Attaques de zones, détournement de l’attention de l’ennemi, attaques coordonnées sur des adversaires plus imposants, j’adore !

    C'est clair que Defiance ne peut pas plaire à tout le monde. D'ailleurs, quel jeu peut prétendre y arriver ? Pour ma part, c'est une bonne surprise. De bonnes sensations pour le moment, Trion aux commandes, j’attends avec impatience de voir ce que l’avenir va nous réserver.
    39 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 28 mars 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 7 ans.
    28 personnes sur 36 ont trouvé cette critique utile.
    On demande à l'industrie du jeu vidéo en général de prendre des risques et bien c'est fait avec Defiance.

    Le jeu en lui-même est très correct, pas extrêmement beau mais loin d'être moche, même chose pour tout le reste en général, il est ans la bonne moyenne sans être exceptionnel ou catastrophique non plus.

    Résumé du contenu :
    - Un MMOTPS PvE et PvP, un set d'équipement réduit à deux armes, un choix de grenades, un choix de boucliers, et un choix de véhicules... pas de pièces d'armure en stuff, seulement cosmétique (casque + tenue) à gagner ou à acheter en boutique ;
    - Un monde post-apo crédible globalement bien réalisé et cohérent ;
    - Un bestiaire un peu limité (dû principalement aux limites de la bêta mais bon) ;
    - Un choix d'armes conséquent, armes modifiables via mods ;
    - Choix d'un pouvoir particulier qui entraine l'accès à un arbre d'avantages, même si on peut en théorie tout débloquer depuis n'importe quel départ ;
    - Pas de niveau, juste une cote d'ego qui évolue (l'ego est un appareil d'intelligence artificielle qui vous accompagne) et un niveau de puissance de celui-ci qui progresse au fil du temps (et de vos actions et débloque des choses) ;
    - Pas de stat. de perso, seulement les armes et autres ont des stats ;
    - Une progression selon l'utilisation de votre équipement qui ajoute des avantages (utiliser toujours un fusil à pompe vous rendra meilleur avec, même chose pour les véhicules) ;
    - Des unlocks divers, nombreux et variés basés sur l'utilisation et des challenges de vos équipements qui vous octroient divers bonus et objets (a priori uniquement cosmétiques) ;
    - Des quêtes assez nombreuses, variées sur le fond mais pas vraiment sur la forme (TPS oblige) ;
    - Des events dynamiques sur votre route, notamment les retombées d'arches (vaisseaux aliens) qui amènent de gros combats pour les plus grosses, même si au final le tout devient un peu répétitif (limité cause bêta ? ) ;
    ...

    Des choix et des prises de risque donc ont été faits sur ce jeu. Notamment l'absence de craft, mais aussi et surtout l'histoire dynamique du background qui est très intéressante sur papier mais qui soulève beaucoup de questions. Et ce parallèle avec la série télévisée qui promet d'amener des choses de l'un vers l'autre, là encore beaucoup de questions sur les effets réels !
    C'est nouveau et ça promet mais les promesses... vous savez bien. : )

    Je fait très concis dans cette critique car finalement je n'ai testé que lors de bêta et beaucoup de choses vont évoluer d'ici à ce que vous lisiez ceci, donc j'ai noté ce qu'il faut à mon sens retenir.
    Dernière note, j'aurais dit, essaye-le et vous verrez, sauf que pour le moment Defiance nécessite d'acheter la boîte... à la Guild Wars 2... mais à mon avis, il mérite le coup d'œil, sinon squatter chez un ami. : )
    28 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 11 janv. 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Oui, la création de personnages n'est pas très poussée, oui le scénario est un peu décousu, oui par moments on a un culling quand il y a beaucoup d'objets animés... mais, à part ça,  j'ai rien d'autres de négatif à  dire sur le jeu... 

    Si vous aimez les FPS/TPS, ce free-to-play est à essayer absolument : Defiance est fluide, avec une très bonne jouabilité, la map très dense en événements vous permettra d'exercer quasi non-stop vos talents de sniper ou de sulfateur... 
    La difficulté et la taille de certains boss finaux sont tout simplement épiques : se battre contre un robot quadripode de 20 mètres de haut et s'en prendre plein les dents quand il balance l'artillerie (one-shot assuré à éviter absolument en esquivant les zones visées) , relever les joueurs tombés, tirer sur les fantassins ennemis, se reprendre la purée quand le robot revient nous piétiner... quel pied, mais quel pied !

    C'est simple : Defiance a la principale qualité d'être très plaisant à joueur pendant les combats, il récompense grandement la précision (coups critiques en fonction du point d'impact et non en fonction d'un calcul de probabilité) , en ajoutant la possibilité de dodger, le tout avec un hit-test pas trop mal foutu pour un MMO...

    Bref, ceci dit, j'en oublie l'intro :
    Passée la création de personnages, on est plongé dans l'univers de la série : après une cinématique d'introduction, on s'aperçoit très vite qu'une voix féminine "EGO" nous conseillera tout au long du jeu... (dans la série, l'EGO est une IA implantée dans le cortex faite pour assister les soldats) . Pas désagréable pour les débutants d'être guidé de cette manière.
    A ce propos, une clarification s'impose : attention, le jeu ne se déroule pas au même endroit ou à la même époque que la série, seul l'univers est repris,  les personnages principaux de la série ne faisant qu'une brève apparition tandis que certains des personnages qu'on ne voit qu'une seule fois dans la série peuvent avoir un rôle important dans le jeu.

    Première heure de jeu, première frayeur. Je me dis, bon, c'est classique tout ça : un flingue, une compétence active à choisir parmi quatre (au choix, une furtivité, un boost de dégât, un effet de leurre qui ne trompera que l'IA, un boost de vitesse) . Puis vient notre premier affrontement : on est encerclé par des soldats mutants qu'on doit éloigner en faisant exploser une source d'énergie à protéger au centre... le ton est donné : des combats à 100 à l'heure tout en gardant un oeil vigilant sur l'environnement (en l'occurrence ici, activer le générateur et surveiller ses PV, le réparer au besoin, tirer sur les ennemis qui s'en approchent, survivre,  etc.) .
    Jouissif !

    Côté compétences activables, outre la compétence principale,   il faudra en compter également trois autres,  déclenchées par les consommables : grenades / dynapods (sortes d'étendards à effets de zone pour booster les stats. des alliés) / dopas (doses à s'injecter en intraveineuse pour obtenir des boosts) .
    Tout ceci sera agrémenté par la suite par neuf autres compétences passives à débloquer au choix parmi un panel non négligeable de compétences.
    Le tout rattrape largement l'absence de classes car les possibilités de spécialisations de builds sont nombreuses, allant du soutien au DPS en passant par la possibilité de booster les combats à l'épée, booster sa survivabilité,  etc.
    Noter également la possibilité de rez en soignant les joueurs tombés à terre (soin de 2-3 secondes en touchant le joueur au sol) .

    Autre point marquant du jeu : le côté "coop" omniprésent, avec un classement des joueurs rendu public à chaque fin d'event... de quoi motiver pour progresser si vous n'êtes pas dans les premiers scores !

    Defiance, c'est le jeu où il y a toujours un truc à faire : 
    - des arènes coop
    - les "défis" : points fixes sur la map,   toujours disponibles,  permettant de démarrer une épreuve solo de tirs ou course de vitesse (ha oui, j'oubliais, il y a des véhicules)
    - Les events "ponctuels" (popant sur une zone restreinte de la map) , la plupart de ces events sont difficiles, comme la retombée d'arches majeures, requérant la présence d'une vingtaine de joueurs... (qui devront savoir s'organiser sinon c'est l'échec assuré) .
    - Les events "séquentiels" : une série de points à nettoyer pour finir sur une plus large zone avec des objectifs à défendre (ou boss a attaquer) , ces events peuvent durer jusqu'à une heure... mais les récompenses sont au rendez-vous si vous vous hissez en haut du classement.
    Attention, parfois, il est possible de rater un objectif à un moment de l'évent et celui-ci est annulé (un point non défendu pendant un certain laps de temps par exemple...) ! Ce qui veut dire que les joueurs peuvent avoir débutés un event d'une heure et échouer... inutile de dire que l'entraide est nécessaire (d'autant plus que le rez apporte de précieux points au score du joueur) .

    - L'artisanat :
    Presque toutes les armes sont personnalisables en ajoutant quatre mods. Il est souvent difficile de trouver les mods  qui vont avec votre arme favorite car la plupart du temps, les armes n'acceptent qu'un seul type de bonus appelé "synergie". En effet, la synergie de l'arme et du mod doivent être de préférence identiques pour recevoir un bonus supplémentaire, par exemple : un canon pour pistolet multipliant les dégâts par 1, 07, ayant une synergie "canonnier" (bonus de cadence de tirs) , sera montable sur tous les pistolets pour un bonus de x1, 07 dégâts, mais le bonus de cadence de tirs provenant de la synergie ne sera effectif que si le pistolet a lui aussi une synergie "canonnier"... Dans ces conditions, pas simple de s'équiper étant donné le nombre important de synergies différentes et de type d'armes différents, mais c'est un des chalenges supplémentaires du jeu.


    Pour finir, juste un mot sur le cash shop : très agressif (on aime ou pas) car il incite à débloquer, entre autres, des emplacements d'inventaires (quasi indispensables)  et des configurations de personnage (permettant de passer rapidement d'un build à l'autre) .

    Conclusion : un MMOTPS à continuer de suivre en espérant pour l'avenir une map encore plus grande avec encore plus d'évents et d'histoires !
    Publié le 26 sept. 2015 à 04:58, modifié le 11 janv. 2016 à 23:16
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 avril 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    9 personnes sur 13 ont trouvé cette critique utile.
    8/10

    Defiance

    Alors que le modèle économique de GW2 m'avait convaincu, Trion adopte le même pour l'instant sans avis sur la cash-shop.
    Trion sort un MMO-TPS, alors que le genre est encore rare et de nombreux en développement. Le jeu sera en adéquation avec une série mais je pense que cela reste marketing, mais dans l'espoir que ça rende l'immersion encore plus grande. Sur beaucoup de MMO, l'histoire est vraiment (pour rester polie) NULLE, peut-être que Trion a trouvé le moyen d’intégrer une véritable histoire au jeu, à travers une série. Trion m'a capté deux ans sur Rift, alors je leur accorde ma confiance.

    / ! \ Je vais comparer de nombreux mécanismes issus d'autres jeux. Mais je ne suis jamais contre l'adaptation d'un système/mécanisme en MMO, même du plagia, car de nombreuses fois, j'ai souhaité qu'un système/mécanisme vienne influencer le MMO, merci Trion. / ! \


    C'est la premier fois que je butte sur la critique d'un MMO, par sa complexité. Univers post-apocalyptique (contemporain / futur proche) , bien rempli et crédible. Graphiquement optimisé pour la performance en nombre et non le rendu, mais ça reste très joli. Par contre le clipping est trop petit, il m'est arrivé plusieurs fois de sniper un mob qui était protégé par un décor, pas affiché à 150-200m de distance.
    La map est grande et on peut déjà apercevoir les extensions (qui je pense seront en adéquation avec la série).
    Interface adaptée pour console, mais qui reste relativement simple pour PC (on se souvient du bide de FF XIV).

    Un système PvE, entre Rift/Far Cry/Borderlands, on sent bien que Trion s'est inspiré de nombreux autres jeux, un coktail bien dosé, on est vite pris et on ne s'ennuie pas. On retrouve la joie du score à travers des défis qui sont disposés un peu partout sur la map, avec un classement de joueurs, par défis. Une bonne alternative aux quêtes principales, séries, événements dynamiques, quêtes secondaires... etc. Il y a tellement de contenus divers et variés. On se déplace à l'aide de véhicules personnels ou en groupe, achetés ou loot, qu'on fait apparaître n'importe où et quand on veut. Peut-être trop facile à mon goût.

    J'ai pas encore testé le PVP, mais mon imagination me dit que ça va être fu.

    L'IA n'est pas parfaite, mais par le nombre, on est vite débordé, si on ne fait pas les choses correctement. Système d'évolution original, pas de lvl, remplacés par l'EGO que je n'ai pas encore parfaitement saisi. Compétence en fonction de son gameplay favori, pas en fonction des stats adverses, un bon choix pour un genre FPS. Je regrette par contre la visée automatique que je souhaiterais voir désactivée par défaut sur PC, pour favoriser le skill. Mais que des détails/des bugs qui pourront être rectifiés avec des MAJ.

    Un point noir. La communication pas adaptée, on se retrouve régulièrement en groupe, mais sans communication, c'est dommage. Le système de clan, pas encore essayé d'ailleurs (SeeK).

    J'ai énormément d’espoir pour ce jeu. Il y a beaucoup de paris, mais je reste confiant envers Trion qui reste mon studio favoris.
    Publié le 8 avril 2013 à 02:23, modifié le 8 avril 2013 à 02:23
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 6 avril 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    12 personnes sur 23 ont trouvé cette critique utile.
    Par saez80
    On se croirait dans Starship Troopers, et ce jeu me fait penser à Fallout aussi.

    Je joue à la version Xbox 360 pour changer du pc, et je m'éclate vraiment

    Je pense que Trion a frappé un grand coup encore une fois.

    Au lieu de pomper sur tout ce qui a déjà été fait Trion est original et inventif car le jeu dépendra d'une série TV.

    Ce qui sera intéressant sera de voir quelles conséquences la série aura sur le jeu, et à effet inverse quelles conséquences le jeu aura sur la série TV.

    Le pvp est très réussi ainsi que le pve.

    J'espère vraiment que ça va cartonner ce qui va arriver je pense, car la série a l'air vraiment pas mal du tout

    J'espère l'ajout d'un hôtel des ventes dans une prochaine mise a jour à part cela il n'y a rien a redire.

    Je vous conseille vraiment d'essayer ce jeu, surtout qu'il est en buy to play ce qui n'est vraiment pas cher et vous propose un jeu de qualité.

    Les graphismes sont très réussis et je dois dire que c'est super fun avec le quad et les phases de shoot sont super.
    12 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 5 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    13 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    Bonjour à tous,

    Voici mon analyse du jeu dans l'état actuel
    Tout d'abord, il est difficile de le comparer avec d'autres mmo et pourquoi me direz vous. Tous simplement parce qu'il ne reprend pas un gameplay classique.

    1/ Son gameplay : Défiance reprend un gameplay identique à skyrim ou comme un fps, clic gauche on tire, clic droit on vise et une touche pour les grenades. Vous avez un viseur comme dans les fps donc plus de verrouillage de la cible ou il suffit ensuite de lancer les sorts.
    Ici, finit les barres de compétences sur 3 à 4 rangées horizontales ou verticales comprenant 22 compétences.
    Cela donne un jeu très dynamique, en somme j'ai l'impression de jouer à gear of war (même au niveau de la vue du personnage)

    2/ Son fonctionnement : vous retrouvez en jeu, un arbre de compétences avec une spécialisation parmi 4, à savoir le leurre (apparition d'un clone de vous même afin de trouble l'adversaire) , la surcharge (augmentation des dégâts) , le flash (augmentation de la vitesse) et le camouflage (invisibilité) et cela pour un laps de temps. Vous accumulez des points d'EGO à dépenser dans cette arbre afin d'augmenter certaines caractéristiques (dégâts, armure et. ). La réinitialisation est possible.

    Vous avez un inventaire qui augmente avec la montée en niveau.

    Le niveau se nomme EGO, il se mesura à priori de 0 à 5000. J'y joue régulièrement et depuis le lancement du jeu et je suis 904, le plus que j'ai vu est 2200 en gros.

    L'artisanat, il n'y en a pas vraiment, vous ajouter des améliorations à vos armes que vous lootez (crosse, canon, lunette, chargeur).

    Le déplacement, il se fait à pieds, en se téléportant (gratuit) ou en véhicule (à savoir quad buggy, voiture style mad max).

    La mort, vous tombez une première fois (quand votre bouclier es détruit et votre vie à 0) , vous pouvez vous relevez une fois puis si vous tombez peu de temps après, soit on vous réanime, soit vous devez vous extraire moyennant de l'argent (script).

    L'équipement, vous ajoutez un bouclier, puis deux armes (principales et secondaires) et des grenades. Le reste est du skin que vous débloquez en accomplissant des objectifs

    Les missions et objectifs, vous avez une mission principale avec des scènes cinématographiques, des missions parallèles, des objectifs (finir une instance en tuant le 1er boss en moins de 2 minutes, le boss de fin en moins de 3 minutes, trouvez 3 encodeurs dans le donjon, ne pas mourir sur le boss de fin etc... ). Vous lootez soit de l'équipement, soit des mods (améliorations de vos armes) soit du skin.

    Les arches, ses retombées reprennent le même principe des failles dans rift, elles sont aléatoires sur la map.

    La map, elle est comprend une partie assez grande puis une plus petite avec un décors post apocalyptique, elles sont suffisamment grandes pour commencer.

    Grouper et tchacher en jeu, c'est assez simple, je n'y voit aucune difficulté, il me fait penser à dcuo, on sent bien le mixte avec les consoles, il se joue d'ailleurs aussi avec une manette. pour grouper on appuie sur " c " on sélectionne amis ou proche, puis inviter. Ou se mettre en fil d'attente pour une instance. C'est très simple. Pour écrire on appuie sur " e " et la fenêtre s'ouvre afin d'y écrire un texte.

    L'IA, je la trouve bien faite, les mobs se cachent derrière les véhicules, font le tour de maisons pour vous rechercher ou vous contourner, font des roulades pour esquiver, appel du renfort si besoin.

    Le commerce, des marchands sont présent dans plusieurs camps afin de vous permettre de vider votre inventaire, vous pouvez également démanteler vos objets afin de récupérer des ressources qui s'échangent avec les marchands. Un hotel de vente est venir.

    3/ PvP : vous avez le choix entre plusieurs bg ou une guerre de territoire sur une plus grande map avec plus de joueurs (24vs24par exp) , vous pouvez écraser les joueurs avec vos véhicules, monter dans des tourelles à l'arrière afin de mitrailler les adversaires (un peu comme dans bf3). Donc un mixte entre un jeu fps et un mmo.

    4/ Comment le définir : je dirais que Défiance est à la fois un Skyrim ou Gear of WAR pour son gameplay et un rift pour ses arches, donc très dynamique.
    L'univers me fait penser à fallout, mad max, halo si je dois résumer.

    5/ Conclusion : je pense que ce genre de mmo marque le début d'une ère nouvelle et la fin d'une autre. Pourquoi, y en marre des mmo classiques, très mous avec plusieurs barres de tâches et 22 compétences qui donne un gameplay tous sauf dynamique. Suffit de voir skyrim online qui sort fin d'année, on tends vers des mmo dont les compétences se font par le clic gauche ou droit de la souris.

    Le jeu coute 28 euros sur certains sites, après il est gratuit, les extensions sont gratuites et seront régulières. Il s'agit de trion donc plutôt rassurant.
    Je dirais que certes graphiquement, il n'est pas le jeu de l'année, certes il pourrait être beaucoup mieux sur certains points, mais il n'en reste pas moins très accrocheur.
    Publié le 5 mai 2013 à 00:26, modifié le 5 mai 2013 à 00:28
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 5 avril 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    18 personnes sur 34 ont trouvé cette critique utile.
    Tout d'abord :

    Joueur aguerri de mmorpg, je viens de gros titres comme WoW ou GW2.
    Je joue à Defiance depuis les premières bêtas. Je n'avais pas du tout été séduit par le jeu lors des bêtas. Je trouvais ça brouillon et j'étais complètement paumé niveau armes, sorts, etc.
    Malgré tout, le jeu m'avait vraiment attiré pour son système de combat dynamique et son immersion, j'avais quand même passé un bon moment. J'avais trouver ça FUN.
    Alors il y a quelques jours je saute le pas, et j'achète le jeu.
    J'ai vraiment bien fait.

    Je n'arrive plus à décrocher.
    C'est bien un mmo, mais c'est aussi bien un TPS. Un shooter. C'est un mix entre Rift et Borderlands. Il y a des retombées d'arche (semblable aux failles de rift) et l'univers est semblable à Borderlands.
    Ce qui change tout, c'est la dynamique des combats. Lors d'une retombée d'arche... c'est le bordel ! Et c'est jouissif ! C'est très bourrin, mais franchement, on s'amuse bien.

    En bref dans Defiance :

    Le gameplay :

    Il n'y a pas de " sorts " comme dans les mmorpg classiques. C'est un SHOOTER. Vous choisissez parmi un panel d'armes proposé (du fusil à pompes à la mitrailleuse. ) Et vous montez la compétence de l'arme en l'utilisant.
    Vous avez un égo - pour ceux qui ont joué à The Secret World, c'est un peu comme la roue des pouvoirs comme système.
    Vous débloquez des pouvoirs actifs ou passifs via cet égo et créez votre build. Pas de trinité heal tank dps, mais ce n'est pas le bordel comme dans GW2 pour le moment.
    Pas de stuff comme dans les mmorpg mis à part les armes, les tenues sont esthétiques et vous en gagnez tout le long du jeu.

    Le contenu :

    Pour le moment, je n'ai pas terminé la partie PVE, mais il y a de quoi faire. Entre les défis (par exemple quand vous vous baladez sur la map, vous tombez sur un lieu qui vous propose une quête de type " course contre la montre " ou " carnage " par exemple. ) il y a des classements de meilleurs joueurs sur chaque défi.
    Le scénario est très bien, il faut aimer l'univers post-apo ou sci-fi. Les quêtes principales sont prenantes et on a toujours envie d'en savoir plus.
    Je ne suis pas fan de donjons en général, mais là j'aime beaucoup. La difficulté est au rendez vous.

    Le PvP : J'ai pas énormément testé, mais la guerre de l'ombre (48 vs 48) est très sympa. Le combat étant dynamique ça donne des parties PvP plutôt sympas. Il y a aussi des matchs en plus petit nombre, mais pas testé.
    J'en dirais plus quand ce sera fait !

    Les graphismes :

    Bah c'est bien. C'est pas les graphismes de TERA ou les graphismes à la coréenne, mais personnellement j'aime beaucoup. Je trouve ça joli et je trouve que niveau graphismes c'est l'un des meilleurs dans les sorties mmorpg de cette année.
    La personnalisation de personnage. Plutôt complète, mais on peut faire mieux.

    Pour finir :

    Ce jeu vaut le coup. C'est un titre de Trion, et je ne peux que le recommander. On s'amuse les gars !
    J'espère que le contenu suivra, avec des mises à jour régulières, mais je le redis encore, c'est un titre de Trion. Et ils ont prouvé leur sérieux avec Rift, donc pour le moment, je ne me fais pas de soucis.

    Enjoy !
    18 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 juin 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    0 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par erwann22
    Bonjour/Bonsoir

    Récemment j'ai appris que "Defiance" passait free-to-play, je suis donc allez le tester, en plus de regarder la série car le jeu et la série sont très liés.

    Je trouve ce jeu excellent, je vais donner mon avis avec des "+" et des "-" :

    Les plus :

    - Un monde assez grand, sans oublier qu'il va s'agrandir en fonction de la série.
    - Des combats dynamique, car c'est un TPS, ayant joué à des jeux comme"rift" ou "lotro" c'est claire que ces déjà moins moue.
    - La possibilité de conduire des véhicules.
    - Des instances et raids.
    - Pas de classe, il y a pas de "tank" ou de "mage", je trouve que c'est un point plutôt positif.
    - Les graphismes sont jolis.
    - Il y a pas mal de chose a faire : les tombés d'arche un peu comme les failles de Rift, les poursuites, les petits événements par ci, par là.
    - Le PvP est présent et apparemment c'est du 60 vs 60, j'ai pas essayé mais ça a l'air intéressant.

    Voila c'est tout pour les points positifs, je pense en trouver d'autres pendant mon avancement sur ce fabuleux jeu.

    Les points négatifs :

    - Un serveur global, du coup toute les nationalités sont mélangées. Mais bon, des français on en trouve.
    - Quelques textes non traduit, mais dans l'ensemble ils se font très rare.
    - Pas de système de couverture, mais il suffit d’être attentif et ça passe.

    Voila pour les points négatifs.


    En conclusion, je vous le conseille, si vous aimez le genre "post-apocalyptique", les mondes ouverts et les shooters, en plus il est gratuit. Pour ceux qui connaissent déjà, ressayer le, il est super !
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 19 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    0 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Que dire sur Defiance ? Je pourrais en écrire un livre ! Defiance est un BTP, tu achètes la boite une fois et tu joues autant que tu veux et le jeu se veut "MMO". Pourquoi MMO ? Car la particularité de Defiance est d'être en parallèle avec la série. La série est diffusée actuellement et périodiquement une MAJ a lieu en rapport avec la série ! Même que certains actes dans le jeu peuvent avoir des répercutions dans la série ! Actuellement un concours est organisé qui récompensera un joueur, celui qui ramassera le plus de ressources en une heure, en mettant la tête de son personnage dans la série sur une affiche et on nous promet des choses plus intéressantes entre l'entre-série. Bref, ça essaye d'innover et c'est donc un bon point !

    Les graphismes :  

    Un peu comme d'habitude, c'est loin d'être beau mais ça reste convenable voire sympa à certains moments. L'avantage c'est d'avoir des chargements quasi-instantanés et c'est ultra-fluide ! On nous promet plus d'options dans de futurs patch concernant les graphismes donc cela risque de s'améliorer !

    Le gameplay  :  
    Ca reste un FPS donc il n'y a pas de barre de sort, mais juste quatre pouvoirs (1 seul actif) , et le reste sont des passifs. Je comprends qu'il s'agisse d'un FPS mais pourquoi proposer quatre classes au début si rien ne varie vraiment ? On aurait pu imaginer l'ingénieur qui pose une tourelle. Classique mais qui varie en se rapprochant de TSW car au final on peut tout avoir niveau compétences. Pas de sainte trinité, pas de builds vraiment spécialisés à part des builds de sorts passifs. Ca résume Defiance, c'est fun, on prend du plaisir mais ce n'est pas assez poussé.

    Le contenu :  
    Defiance est vendu comme un MMO mais pour l'instant autant se tourner vers PlanetSide 2 qui est plus complet. Defiance c'est plus un co-op ouvert. Rien ne l'empêche de devenir un MMO et c'est la voie vers laquelle il se dirige !
    Le contenu est quand même assez important, environ 15 heures pour l'histoire à cela faut rajouter tous les défis, les succès (poursuites) et le PvP plus l'ajout de contenu ! Il y a quand même pas mal de choses et surtout que c'est lié à la série, donc du contenu s'ajoute périodiquement avec la série et permet de mieux comprendre et de prolonger la série !
    Toutefois, on peut constater le manque d'artisanat, le fait de ne pas avoir d'équipement autre que l'arme (liée à la capacité des consoles et oui, étant joueur PC ça me reste au travers de la gorge). Le second point c'est comme dit plus haut il n'y a pas de réels niveaux, une arme d'égo 200 et plus forte qu'une d'égo 1000 ! Les mods qui restent assez compliqués à appliquer.

    Le PvP est très très prometteur ! Je prends vraiment du plaisir à faire des guerres de l'ombre. Des affrontements de 64 vs 64... C'est jouissif le seul défaut c'est l'absence de véhicules à plusieurs places mais ça arrive ! Ensuite on a du PvP plus restreint 8 vs 8 ou 12 vs 12. Bref, c'est encore à améliorer, en ajoutant des maps par exemple !

    Pour finir : Defiance est un investissement, voyez le comme un jeu auquel vous jouerez une ou deux par semaine pendant plusieurs mois. Vous y reviendrez en parallèle de la série et vous y prendrez un énorme plaisir ! Avec les mises à jour on peut espérer un jeu encore meilleur donc si vous aimez la série, foncez car ça promet !
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Defiance ?

103 aiment, 30 pas.
Note moyenne : (138 évaluations | 11 critiques)
5,2 / 10 - Moyen
Répartition des notes de Defiance
Répartition des notes (138 votes)

Evaluation détaillée de Defiance
(55 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu