Critiques et tests RSS

  • 1 avril 2020
    Par kartist
    Très bon jeu pour ceux qui recherchent un MMORPG axé médiéval fantasy, aux graphismes réalistes, avec un monde très vaste, des donjons de plusieurs types, de nombreux décors, des worlds boss/dragons, un univers assez complexe offrant à la fois une personnalisation avancée de votre avatar tant sur l'apparence que sur les compétences (vous pouvez parfaitement jouer un sorcier en armure lourde avec une épée et des compétences de corps à corps si ça vous chante) et sans pay to win.

    Le PvP n'est pas obligatoire, cependant il existe de grands champs de batailles où vous pourrez affronter d'autres joueurs. La durée de vie du jeu n'étant limitée que par ses 840 niveaux champions et l'immense carte qu'il propose, vous aurez de quoi voir venir. Une autre particularité de ce MMO est le fait que vous pouvez aller dans toutes les zones dès la création de votre personnage sans vous faire one shot par les monstres de base. En effet, bien que votre personnage soit amené à évoluer et qu'il y ait une différence de puissance colossale entre nouveaux et anciens joueurs, les quêtes de base de chaque zone sont réalisables dès les premiers niveaux. Par contre, pas la peine d'aller affronter des world boss ou des dragons avec un nouveau personnage, vous ne tiendriez pas longtemps.
  • 12 mars 2020
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    Quand j'écris que j'ai testé Aube des aigles jusqu'en 2016 cela ne veut pas dire que j'ai arrêté de jouer. Depuis 2016, ce n'est plus des parties test. Sa particularité est qu'un jour réel = un jour de guerre. Au fil du temps comme dit plus haut nous avons le choix entre prendre du matériel moderne ou accumuler de l'expérience sur du matériel plus ancien. Ainsi dans une partie j'avais un Arsenal VG 33 de 1940. Avec, en 44,   j'ai pu abattre des Focke-Wulf 190 A5 ou des Messerschmidt Me 109 G, certains sans tirer un coup de feu, l'avion ennemi se brisait en voulant suivre les évolutions du mien. Dans la partie actuelle, qu'il est encore temps de rejoindre,  nous sommes en Octobre 41. Si le jeu était au début exclusivement aérien, il y a maintenant une composante terrestre et navale avec un choix de matériels aussi riche que pour les avions. En tant que Japonais, j'attends avec impatience la première sortie opérationnelle du Yamato !

    Liste des pays majeurs (les pays mineurs sont soit dirigés par un pays majeur ou seront accessibles à des joueurs quand nous serons plus nombreux) :
    - Allemagne
    - Italie 
    - Japon
    - URSS
    - USA
    - Angleterre et Commonwealth
    - France (actuellement occupée, seule sa composante aérienne se bat sous les cocardes françaises, par simplification les autres corps sont sous pavillon britannique) .

    Liste des pays mineurs :
    - Finlande 
    - Hongrie
    - Roumanie
    - Belgique (occupée,   sous pavillon britannique)
    - Grèce (pareil que la Belgique)

    Il est possible de créer deux personnages : un pilote, responsable d'un groupe aérien avec des pilotes PNJ, et un officier soit d'état major (pas de panique, ce n'est pas difficile) soit commandant d'armée (ou d'escadre) .

    C'est vrai que le jeu est si riche en choix qu'il est complexe. Mais il y aura toujours quelqu'un, même de la faction ennemie, pour vous donner la solution sur le Forum ou sur Mumble (le vieux dinosaure que je suis ne sait pas s'en servir) . Je crois que maintenant, il y a aussi une possibilité d'aller sur Discord. C'est vraiment un jeu 100 % coopératif ou l'individualisme n'est pas de mise. Ici nous ne cherchons pas à devenir l'as des as mais à faire gagner notre faction. C'est le meilleur jeu en ligne que j'ai connu depuis 13 ans.

    Afin de vous faire envie voici les types d'avions que nous pouvons utiliser :
    - Chasseurs
    - Chasseurs lourd (souvent utilisé pour la chasse de nuit)
    - Chasseurs bombardiers (très peu de pays en ont)
    - Chasseurs embarqués
    - Bombardiers (certains peuvent aussi torpiller)
    - Bombardiers lourds
    - Avion d'attaque (style Stuka)
    - Avion de patrouille maritime (certains peuvent torpiller ou faire des bombardements ASM)
    - Reconnaissance (sert aussi à déposer ou reprendre des commandos derrière les lignes ennemies pour des sabotages, aussi à venir récupérer les pilotes abattus derrière les lignes ennemies)
    - Transport (troupes, carburant munitions jusqu'à un certain calibre, parachutage de troupes, de carburant de munitions, cela évite l'attrition d'unités sans ravitaillement)
    - Aviation embarquée (tous les avions sauf les chasseurs) .
  • 8 mars 2020
    Par JP84
    Travian, jeu très prenant mais excessivement lent et cher (carte bleue nécessaire si on veut avancer un peu plus vite dans les constructions de bâtiments, ou entrainement de troupes par exemple, mais pas nécessairement) .
     
    On nous donne au départ un village à exploiter grâce à des champs de récoltes de blé, des carrières d'argile, et des mines de fer. Le tout permet de créer des bâtiments, des troupes militaires, des échanges de commerçants, etc. On nous donne aussi des challenges à faire, des aventures qui rapportent des cadeaux pour le jeu et des enchères où on peut acheter et vendre. C'est très bien fait et très intéressant mais l'évolution est très lente.
    Il y a plusieurs Travian différents et avec des vitesses différentes. Il ne faut pas se tromper à l'inscription car l'ennui s'installe au bout d'un mois à force d'attendre et attendre encore que le jeu avance malgré les paiements.

    Mon avis : à essayer pendant un mois puis après, à vous de voir si vous avez le temps de continuer avec beaucoup de patience aussi.
  • 22 févr. 2020
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Flamby17
    Un jeu [...], j'ai payé pendant presque deux ans et du jour au lendemain, après un conflit avec une de leur pote qu'ils n'ont donc pas voulu virer ([...]) , ils n'ont pas voulu me rembourser. Ce sont des [...] qui laissent couler le harcèlement et les injures sur les honnêtes gens. De plus, j'ai appris que mes chevaux n'ont pas été supprimés du site, mais donné à des joueurs comme ça sans mon accord. Depuis quand cela se fait-il ? Je n'avais jamais vu cela et ce même sur equideow qui était dans le même cas ! [...] ! Il n'y a que cela qui les définis, le gameplay est nul, il n'y a pas d'histoire, les animations sont répétitives et inintéressantes sauf en payant ; d'ailleurs ils me doivent 50 euros, c'est une honte ! Honte à eux de ne pas me rembourser comme ils le devraient, honte à eux de voler les honnêtes gens et honte à eux de ne pas assumer surtout en niant tout en bloc après (oui j'ai des screens où [...] nie tout en bloc ! )

    Bref, à éviter à tout prix !
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 6 févr. 2020
    For Honor a su susciter une grosse hype qui n'a eu d'égal que la déception d'une partie des joueurs, mais pas pour les raisons habituelles. Deux ans après sa sortie, je suis retourné sur le bébé PvP de Ubisoft pour voir si les choses avaient changé. Mais d'abord, retour sur le jeu :

    Sur le papier :
    - un système de combat complexe et souple adapté au PvP (histoire de changer)
    - trois directions pour attaquer ou se défendre qui enrichissent les combats
    - la possibilité de feinter et de casser les blocages
    - des classes vraiment particulières et uniques
    - du PvP équilibré (arrêtez de rire)
    - des graphismes qui claquent
    - des arènes aux enjeux variés

    Jeu en main :
    - un système qui tient ses promesses, même si on s'aperçoit vite que certaines classes peuvent bourriner avec seulement deux boutons enchaînés... et qu'il faudra du skill pour s'en sortir avec peine. Vraiment dommage, parce que même s'il est possible de gagner contre ces tacticiens de génie, le fait de devoir suer à grosses gouttes contre un adversaire qui répète inlassablement les deux mêmes attaques démontre un manque de jugeote au moment du développement.
    - le système directionnel est top. Cela change vraiment la façon de percevoir le combat. On regrettera que certains coups ne sont "mystérieusement" pas bloqués lorsque l'avatar a décidé que, non, il ne bloquerait pas à temps. Le ragequit nous guette.
    - les feintes et les brise-gardes (qui vont souvent de paire) sont très bien fichus, c'est l'un des points forts du jeu qui donne du sel au combat.
    - les classes sont grosso-modo bien équilibrées dès lors qu'on connaît leurs avantages et faiblesses, à l'exception de quelques unes bénéficiant des fameux enchaînements binaires difficiles à casser. Mention très bien pour leur variété répartie à travers les trois factions. Chaque classe est vraiment unique, même si elles appartiennent chacune à des catégories.
    - l'équilibrage est difficile à discerner, car tout dépend réellement du niveau des participants. Une classe jugée très forte et facile d'accès ne vous posera sans doute aucun problème, dès lors que vous aurez de l'expérience. Le jeu est trop complexe pour simplement se résumer à l'équilibrage classique des MMO.
    - côté graphismes, c'est très correct pour un jeu sorti en 2017 et qui embarque une dimension multi. Les animations sont tops.
    - Les arènes se résument à peu de chose. Bon, c'est un jeu de combat mais on pouvait s'attendre à mieux : domination, match à morts, duel et double duel. C'est pauvre.

    Au final, For Honor est un jeu réussi et techniquement très abouti. Le plaisir du combat n'a d'égal que le sentiment de progression. On passe bien vite la campagne solo qui n'est là que pour introduire le PvP (mais qui reste très acceptable en terme de narration et de temps de jeu) et on se rend vite compte que pour affronter d'autres joueurs, il va falloir faire quelques tours en entraînement. Plutôt bien fait, ils permettent d'apprendre l'essentiel et on y retourne à intervalles réguliers pour y apprendre des enchaînements et des techniques toujours plus poussées afin de dominer des adversaires qu'on espère tout aussi passionnés. Un régal.

    Alors pourquoi parler de déception au final ? Le jeu a tenu ses promesses, il est agréable à jouer, on sent les coups passer et on trépigne sur son fauteuil à chaque esquive de justesse en hurlant de joie lorsqu'on parvient à passer un finish-him après un blocage parfait. Le problème de For Honor, ce n'est pas For Honor, c'est Ubisoft. Comme à son habitude, la société canadienne a tout misé sur l'aspect du jeu pour générer la hype et n'a pas mis un rond dans les serveurs. On joue en peer to peer. Non mais what ? ! ? Bienvenue sur les serveurs de l'an 2000 les gars !

    Pire : le match making est le plus mauvais que j'ai vu de toute ma vie et je pèse mes mots. Non seulement il est lent et vous passerez presque aussi longtemps à attendre le lancement de la partie qu'à jouer (et je ne plaisante pas) , mais il est codé avec l'anus du stagiaire-esclave. Quelques exemples de ce qui ne va pas :
    - décision de la classe à jouer APRES avoir trouvé un groupe ou un adversaire, ce qui rajoute du temps d'attente.
    - comme on choisit après coup mais qu'il faut bien essayer de mettre les joueurs par niveau, le matchmaking vous range par catégories de réputations générales... calculées sur la base de la totalité de celles de vos personnages. Vous débutez sur une nouvelle classe ? BIEN FAIT POUR VOUS ! Vous allez rencontrer des joueurs qui maîtrisent parfaitement la leur alors que vous essayez de vous dépatouiller avec ce nouveau personnage. N'aviez qu'à pas être si fort avec une autre classe aussi !
    - temps de chargements de la mort ! Mon TO8 lançait les jeux plus vite que ça ! Il suffit qu'un des joueurs ait une mauvaise connexion et ça prend dix ans !
    - déconnexions aléatoires si le joueur qui accueille la partie s'en va. So 2002 !
    - Et comme c'est encore pas assez de bonheur, on en rajoute une louche à la fin, hein ! Après le combat, passage obligé de plusieurs secondes sur le tableau des scores (alors qu'on peut le regarder de toute façon après) pour enchaîner avec le détail des gains d'XP et puis on donne la possibilité aux joueurs de valider le lancement d'une nouvelle partie pour éviter d'avoir à rechercher un nouveau groupe/adversaire... seulement voilà, il y a des choses à faire avant ! Oui parce que si vous voulez déposer des troupes pour participer à la guerre ou reprendre des ordres (quêtes pour recevoir de l'XP en plus) , c'est uniquement durant ce nouveau temps d'attente obligatoire où on patiente pour que tout le monde valide et pas PENDANT le prochain temps de chargement ou en sortant du groupe en cumulant les gains ! Ç'aurait été bien trop simple !

    En bref, pour 5 minutes sur une domination et 3 minutes sur un duel, on passait en moyenne presque autant de temps (quand ce n'était pas plus) à attendre à la sortie du jeu. On abandonnait très vite les activités ou la population n'est pas annoncée comme "forte" ou "très forte" parce que sinon, on ne jouait presque pas, l'attente se démultipliant lors des tentatives absurdes de ce mathmaking tout aussi absurde. Ubisoft aurait pu faire de For Honor un monstre sacré du multi-PvP, mais parce que rien n'a été fait pour améliorer l'expérience en ligne à ce niveau, j'avais fini par baisser les bras et arrêté d'y jouer.

    Deux ans plus tard :
    Première constatation, Ubisoft n'a pas investi dans des serveurs dédiés ou modifié le matchmaking. Si le contenu a (un tout petit peu) évolué, il n'en reste pas moins que les mêmes écueils majeurs persistent aussi bien à ce niveau que dans le gameplay. Bien loin de régler les problèmes, la société canadienne n'a finalement fait que rajouter de nouvelles classes payantes et une arène pas terrible (un rush asymétrique avec boss à battre ou défendre à la fin) . C'est toujours aussi pauvre. On sent que les problèmes pourtant parfaitement réparables (comme ce matchmaking de l'Enfer) sont laissés de côté au profit de ventes de DLC. EA style.

    Et pendant qu'on y est : méthode Evolve, hein ! Parmi les nouvelles classes, on trouve des techniques complètement broken ! Trois coups rapides pratiquement inesquivables et goodbye les PV, même sur un gardien ou un tank ! Une seule prise et hop, vous êtes vidés de votre endurance (donc virtuellement mort) , parce que c'est ça la bonne tactique pour vendre du DLC : rendre l'ancien contenu obsolète, peu importe si le gameplay des anciennes classes était appréciés des joueurs. Achète ou meurs.

    En conclusion :
    Si For Honor est sans conteste un excellent jeu de combat et que les duels (seul gameplay réellement divertissant passé un certain niveau) sont toujours aussi attrayants malgré ses défauts et même si je dois admettre qu'il détient le meilleur système de combat PvP que je connaisse (dépassant largement celui d'Absolver, pourtant très bon aussi) , For Honor traîne son éditeur comme un boulet à chaque pied. Rien n'est fait pour que cette expérience s'améliore ou s'enrichisse et donc rien n'est fait pour vous garder en ligne sur le long terme. Si vous n'avez jamais essayé ce jeu et que vous vous languissez de bon PvP, faites-vous plaisir à la prochaine promo. Si en revanche, vous étiez partis à cause des soucis techniques susmentionnés, sachez que rien n'a vraiment changé.
    Publié le 6 févr. 2020 à 19:11, modifié le 6 févr. 2020 à 20:19
  • 19 janv. 2020
    2 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Fouflet Fouflet
    Je joue à Astellia depuis sa sortie en septembre.
    Avant d'acheter le jeu, puisque ce MMO est buy to play, j'ai profité d'abord de l'essai d'un mois pour 10 euros histoire de tester un peu et voir si je l'apprécie suffisamment.
    Le MMO se présente comme un MMO à l'ancienne, ne prétend absolument rien révolutionner et ne cherche pas ou vous faire croire que ce sera le meilleur MMO de votre vie.
    Il propose donc du classique avec quelques petites touches personnelles tout de même.

    Commençons donc par ce que l'on voit en premier, les graphismes du jeu.
    Le titre utilise le moteur Unreal Engine 3 et non pas le 4. Est ce grave ? bof, des millions de joueurs jouent à WoW et son moteur d'il y'a 15 ans donc bon... 
    Visuellement l'univers est vraiment joli. Nous ne sommes pas sur BDO non plus hein. L'univers est vraiment agréable et nous évoluons dans des zones qui sont toutes différentes et certaines ont une atmosphère vraiment bien à elle. Forêt féerique de nuit avec des nuages de lucioles lumineuses, zone cimetière remplie de brumes, marécage glauque, grande prairie façon ouest américain, bref, les zones sont sympa.
    Je ressens dans les régions, une envie de bien faire de la part des devs, c'est super touffu/fournis/décoré je sais pas comment le décrire, mais c'est ce que je ressens.


    Les classes sont peu nombreuses : cinq. Un peu plus de choix ou d'originalité aurait était bien. La trinité est présente.
    En revanche les classes regorgent de compétences. Arrivée aux alentours du level 30, vous avez l'impression de jouer avec un perso level max sur d'autres MMO.
    Le level max est de 50 et une fois level max vous pourrez spécialiser votre classe. Cela vous donnera des bonus de stats, quelques sorts dont certains qui vous aviez déjà mais qui seront alors modifiés. 
    Vous pourrez également, un peu à la manière d'un RPG, améliorer vos stats de personnage comme augmenter votre intelligence, votre constitution, etc.
    Vous pourrez également modifier certains sorts en réduisant leur temps de recharge, leur chance de toucher, augmentant leur dégâts, etc.
    Votre stuff pourra également recevoir des pierres pour ajouter des stats, il pourra aussi être amélioré en +1 +2 +3 etc.

    En parlant du stuff, les armures sont juste magnifiques. Tout du long du levelling, vous aurez des armures (tissu, cuir ou plate) qui sont juste superbes. Vous ne ressemblez jamais à un clodo et les tenues que vous lootez sur les mobs / quêtes sont plus belles que des tenues cash shop de certains autres MMO. Mention pour les guerriers qui peuvent avoir du stuff juste magnifiques durant leur aventure. Votre équipement est juste tellement beau que vous n'avez pas du tout envie d'acheter des skins en boutique. C'est vraiment un + très agréable, ça !

    Les statistiques sur les items sont aléatoires. Le défaut c'est que vous pouvez loot énormément d'équipement avec tout sauf ce que vous voulez et du coup, ça peut être long pour avoir l'item parfait. L'avantage c'est que comme les stats d'un item sont aléatoires, vous pouvez absolument tout avoir et donc que ça corresponde à votre façon de jouer.
    Par exemple, sur un jeu aux stat prédéfinies sur un équipement, et bien si les dev ont décidé que le meilleur stuff prêtre sont du bonus soin et regen mana alors que vous le jouez en spé dps... ça craint un peu pour vous. Et bien là vous pourrez avoir la pièce d'équipement que vous voulez avec aussi bien de l'intell, de la volonté, de la force bref, vous pourrez avoir exactement ce qu'il vous faut.

    Le gameplay est classique (ciblage à la WOW) mais garde toutefois un certain dynamisme selon la classe. Certes la mage est plutôt statique, mais en contrepartie elle fait méga mal, mais d'autre comme le prêtre ont pas mal de sorts à lancer tout en bougeant. L'assassin se tp de tous les côtés autour de la cible, saute dans les airs, se tp dans le dos, bondit en avant puis en arrière etc. Donc si vous n'aimez pas une classe, tentez une autre vous pourriez être surpris. De plus vous avez pas mal de sorts à lancer qui vont buffer d'autres de vos sorts etc.

    Ensuite vous avez les Astels, les fameux "pets". Il s'agit de personnages qui vont se battre avec vous. Il en existe plusieurs sortes et ils ont eux aussi leur classe. Il y'a des Astels tank, assassin, soigneur, barde, mage, etc. Comme un personnage joueur, un Astel commence level 1 à vos côtés. Il prendra de l'xp en même temps que vous ainsi que tous les Astels placés sur votre barre de raccourcis dédiées à ceux-ci.
    Vous pourrez aussi changer leur skin.
    Les Astels ont des étoiles. Par exemple un Astel 1 étoile, et bien si vous looter plusieurs fois ce même Astels, cela l'améliorera pour avoir 2 étoiles, puis 3 étoiles, etc. Cela évidemment augmentera les stats de votre Astel. Ensuite vous pouvez aussi améliorer leur stats directement comme pour votre sutff, en leur plaçant des joyaux stellaires qui donneront de la vie, des dégâts, de l'esquive, etc.
    Chaque Astel dispose de ses propres compétences. Son sort principal, vous pourrez vous-même lui ordonner de le lancer. Il utilisera aussi les autres de lui-même.
    Cependant, certains sorts d'Astels se lanceront en fonction des sorts que vous aurez vous-même faits. Certains, par exemple Unicorn qui est un Astel tirant à l'arc, va utiliser sa compétence de rafale de flèches quand moi j'aurai en tant que healeur, lancer sur ma cible le sort qui empêche mon ennemi de bouger. 

    Du coup, vous avez votre gameplay de classe qui se voit complété par ceux des Astels. Cela permet de palier certaines des faiblesse de votre classe ou bien de maximiser vos atouts. 

    Niveau quêtes, c'est du classique. Cependant, vos Astels n'hésiteront pas à donner leur avis sur certains points de l'histoire d'un PNJ ou s'engueuleront entre eux, etc. Cela peut agacer certains joueurs, moi j'aime bien, ça donne de la vie à mon pexing. 
    Vous avez des quêtes d'histoires, des quêtes répétables, des quêtes secondaires, des quêtes "énigme" ou vous devrez trouver vous-mêmes des trucs dans le monde sans être forcément très guidé. 

    L'artisanat est classique. Rien de spécial à dire dessus. 

    Les donjons se font d'abord en mode histoire. Ensuite vous pourrez faire votre donjon en mode solo ou en groupe. Evidemment, en groupe la difficulté est augmentée. Au niveau max, vous aurez aussi la difficulté légendaire. Les premiers donjons légendaires ne sont pas très compliqués, c'est un peu l'introduction mais ensuite certains deviennent tout de même difficiles.

    Vous avez également un livre nommé "comte de l'étoile" qui est le truc des explorateurs. Chaque région à sa page dans ce livre avec tout un tas d'objectifs d'exploration, découvrir tous les points de vue, les coffres cachés, tuer les boss de zones, etc. Plus vous le remplissez, plus vous obtenez de cadeaux dont un Astel 5 étoiles par exemple.

    Autre activité PVE, le Colisé. C'est une sorte de zone avec des vagues d'ennemis de plus en plus forts qui vous tombent dessus. Personnellement je n'aime pas.

    Le PvP peut se faire en arène ou en Avalon. Avalon est une grande zone tri-faction avec du PVE mais aussi beaucoup de PVP. Des prises de positions, des boss de faction à tomber, etc.

    Il existe en jeu deux boutiques. La boutique utilisant les Zender et celle avec les euros.
    Les zenders se gagnent en jeu. La boutique zender propose des skins d'Astels, des potions, des parchemins de donjons, de rez, etc.
    La boutique euros propose la même chose mais avec en plus des skins pour vos héros, des montures, des skins d'armes, d'autres skins d'Astels, etc.
    La boutique n'est pas pay to win et ça c'est vraiment chouette.
    Le jeu n'ayant pas d'abonnement pour être joué, ça permet, de temps en temps si on le souhaite, de se faire un p'tit plaisir avec une p'tite monture ou une tenue.
    Nous avons des events/ajouts pour le moment tous les mois dont en décembre une zone totalement inédite que même la version coréenne n'avait pas.


    Evidemment le jeu n'a pas que du positif. Comme tous les jeux, il a aussi ses défauts.

    Tout d'abord, la traduction française. Pour les quêtes, ça va. Il peut arriver que certaines soient encore en anglais mais c'est de plus en plus rare. En revanche, et ça c'est honteux, c'est la traduction des sous titres durant les cinématiques. La police de caractère utilisée pour les sous titres ne supporte pas les accents. Résultat, vous avez des mots ou les accents sont remplacés par des petits carrés. C'est moche, c'est dégueu et ça fait pas sérieux du tout.  Cela a été signalé, reste à voir si ça sera corrigé. Heureusement ce n'est que pour les cinématiques mais tout de même...

    Le launcheur n'est pas un modèle du genre. Il fait l'essentiel cependant. Le soucis c'est que lorsque vous téléchargez le jeu ou une mise à jour, il ne vous dit pas à quelle vitesse ça télécharge, ni le temps restant. Il n'indique que % . Lorsque vous téléchargez le jeu, les premiers % sont trèèèèèèèès longs car il télécharge les plus gros fichiers en premier. Du coup, on peut penser que le téléchargement est bloqué alors que non. C'est pas super.

    Chez moi, le jeu met un temps fou pour se lancer. C'est chiant. 
    Chez certains, en jeu, des gros drops d'images arrivent par moment pendant 1 ou 2 secondes. J'ai eu le cas aussi, c'était plutôt chiant de passer de 80 fps à 30 pendant 2 secondes. Cependant je rencontre ce soucis de moins en moins souvent donc je suppose qu'ils améliorent un peu ça de leur côté. 

    Les tickets de donjons. Vous êtes limités en nombre de donjon par 24H, résultat des fois, j'aimerai les enchaîner mais ce n'est pas possible. Bon après c'est pas tous les jours que j'ai envie de faire 5 ou 6 fois mon donjon à la chaine. 

    Si vous êtes un gros, gros, gros joueur avec un énorme temps de jeu, vous aurez rapidement poncé/torché le contenu je pense. Je n'ai pas ce soucis, je joue en casu mais je préfère prévenir. Pareil si vous voulez de l'innovation ou une révolution du genre, ne perdez pas votre temps.


    Bref, Astellia n'est pas le MMORPG du siècle, n'est pas le meilleur MMO au monde, n'est pas la meilleure expérience de ma vie. Cependant, il n'est pas la bouse que certains veulent faire croire. Je recherchais un jeu en complément de mes autres jeux qui me fasse passer du bon temps, m'occupe et m'amuse lorsque je m'y connecte et il rempli son rôle.
    Est ce que je vais y jouer longtemps ? Je n'en sais absolument rien. Je prends le moment présent, il est là, je l'ai et je m'y amuse et j'en demande pas plus à ce jeu. Pour 29 euros, j'y joue depuis plus de quatre mois (39 euros avec le mois d'essai en fait) et je ne regrette pas. Et si je venais à ne plus y jouer dans deux mois, et bien 39 euros pour 6 mois de jeu, je ne regretterai pas.

    Pour conclure je vais reprendre et traduire une phase de MMOByte qui conseille ce jeu dans sa vidéo de jeux buy to play pour ce début d'année 2020 : "Ce dont nous avons besoin ne sont pas nécessairement des MMORPG « incroyables » . Ce dont nous avons besoin, ce sont des MMORPG qui sont juste... amusants à jouer, et Astellia l'est vraiment."
    Publié le 19 janv. 2020 à 04:35, modifié le 19 janv. 2020 à 18:57
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 25 déc. 2019
    Le jeu est une réussite graphique. Par contre je me suis rendu compte que je ne m'amusais pas en jouant à ce jeu. Pourtant je me suis accroché, j'ai bien joué 45 heures.

    Mais le match making est frauduleux. Un petit exemple parlant : j'ai été gold pour avancer plus vite. Je n'ai jamais fait plus de 4/5 kills par partie. Une fois mon abonnement expiré, je suis passé à 5-10 kills par partie. Par contre je n'avançais plus, puisque je ne payais plus. Dommage ! Alors j'ai repayé. Et là rebelote, pas plus de 4/5 kills par partie au max. Bizarre...
    On se retrouve dans des parties où ça ne sert même plus de "jouer", puisque le canon est incapable de percer autre chose que les chenilles des adversaires. Et comme la progression se fait au kill, pas moyen d'avancer.
    Les chars anglais passés le rang 3 ne peuvent même plus s'écarter des routes par manque de puissance.
    Par contre, les chars russes (tiens, les dev sont russes) sont rapides, précis, tuent en un coup et ne risquent rien. Pareil pour les avions et les bateaux. Je ne savais pas qu'historiquement, les russes avaient été si en avance sur les autres nations. Bref les parties peuvent vite se résumer à du tir au pigeon.
  • 23 déc. 2019
    Présent sur le jeu depuis ses premiers serveurs de test, Natureatwar reprend bien les codes du genre, très grandement inspiré de fourmizzz, avec une touche d'Ogame pour le rendre selon moi encore plus attractif.

    La possibilité de se développer aussi bien seul qu'en alliance, bien que le jeu en solo soit comme souvent plus difficile (notamment pour survivre face aux grosses alliances) .
    Une petite communauté active de quelque 200-300 joueurs vraiment actifs, même si beaucoup plus d'inscrits, ce qui implique des liens assez forts entre ces joueurs et une bonne ambiance générale ; )
    Le système de ressources est plutôt bien, et la course au développement est franchement passionnante, le jeu en alliance est assez stimulant, aussi bien pour le farm que pour les guerres qui, même si le système de combat semble assez basique, permet d'adopter pas mal de stratégies pour se défendre ou attaquer ; )

    Actuellement, deux gros défauts : 
    - Les temps de construction, recherche et chasse sont beaucoup trop longs après deux ans de jeu sur le serveur actuel, mais l'admin est sur le coup et devrait proposer une solution dans un futur plus ou moins proche.
    - Le serveur commence à se faire vieux, et le retard à combler par les nouveaux joueurs est devenu trop important selon moi. Mais là aussi, l'admin prévoit d'en lancer un nouveau dans un futur plus ou moins proche.
  • 14 déc. 2019
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par nugrevan
    Jouant à LoL depuis environ un an, j'ai déjà passé plus de cent heures sur le jeu, et au moins le triple à en parler avec mes amis !
    Même si le principe est relativement simple à comprendre, le jeu est doté d'une incroyable variété de champions, styles de jeu, objets, situations uniques, qui font selon moi la quasi immortalité du jeu.

    Lors de mes débuts, j'ai testé avec empressement les nouveaux champions à leur sortie, appréciant enfin un jeu avec des mises à jours régulières et du contenu nouveau où il n'est pas nécessaire de farmer 50 heures pour le tester !

    Mais actuellement, League of Legends nous réalise un coup de maître, avec trois nouveaux champions en moins de deux mois, et plusieurs nouveaux jeux, réalisés par Riot Games, ou dans l'univers de LoL, par d'autres studios, grâce à la création de Riot Forge.
    Ils prouvent leur maîtrise totale du domaine du jeu vidéo, et n'ont sans aucun doutes pas fini de nous surprendre.

    Je n'ai plus qu'une chose à dire : GG à eux pour leur talent, et la qualité de leur travail.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 4 déc. 2019
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Tofoufoux
    Après maintenant plusieurs années de jeu, et ayant expérimentés les modes compétitifs, classiques, et détente, je ne vois pas le jeu vieillir.
    Avant de détailler mon avis sur le jeu, je tiens à noter que je ne me suis pas intéressé au jeu à un niveau compétitif élevé.


    Un jeu actuel, malgré son ancienneté

    Conscient d'avoir rejoint la communauté très tardivement, je suis agréablement surpris de voir que les développeurs continuent après des années d'implanter de nouveaux modes de jeux comme le mode Blacksite il y a peu. C'est sans doute ce genre d'ajouts qui fait la force du jeu, offrant un contenu neuf aux joueurs et à la communauté, permettant de continuer à jouer sans se lasser.
    On a vu que Valve, par le biais de Counter-Strike: Global Offensive a su satisfaire l'ensemble des profils de joueurs. Ainsi le joueur plus casual, trouvera son plaisir sur les modes standards ou détente comme Démolition, ou Sniper Volant ; tandis que le joueur adepte du tryhard cherchera à améliorer son rang.

    CS GO reste encore aujourd'hui un des jeux phares de la scène e-sport, référent du FPS PC, et ne démérite pas ce statut. On continue de voir des compétitions lors de grands événements, l'audience reste encore largement présente, que demander de plus pour voir un jeu perdurer à travers les années ?

    Je reste cependant curieux de voir comment peut évoluer la licence qui malgré son âme encore bien ancrée, devra sans doute, dans les prochaines années se renouveler.

    Avis aux plus réticents qui n'ont pas encore eu la joie de tester ce jeu, sachez qu'on le trouve pour moins de 10 euros sur des sites tiers, mais aussi en solde sur le Steam Store, et qu'il serait dommage de passer à côté de ce jeu. Un must-have pour les fans de FPS sur PC.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 25 nov. 2019
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de cpinpon cpinpon
    Voilà comment on pourrait résumer Ruckball.

    Simple !

    Alors oui, les règles sont faciles à comprendre, il suffit de marquer dans le but de l'adversaire. Plusieurs tactiques sont possibles : les passes, les évitements ou le passage en force. En effet, il est possible de frapper les adversaires pour les mettre KO quelques secondes.
    Et c'est là que tout se complique, parce que les maps (2 pour le moment mais une 3e dans les prochains jours...) sont suffisamment petites pour que la confrontation soit inévitable.

    Nerveux !

    Il va donc falloir réagir très vite et anticiper les rebonds tout en évitant les défenseurs agressifs qui se jettent sur vous pour stopper votre progression. Pourtant à partir de là on pourrait se dire "ok donc on se met en face on lui décoche une droite violente et merci pour la balle ! "

    0 Gravité !

    Si seulement... parce que j'ai "oublié" (oui enfin faut lire le titre aussi hein ! ) de parler du fait que ça se passe sans gravité ?   Il n'y a donc pas de haut ou de bas ! On peut survoler l'adversaire ou passer en dessous aussi en plus de chaque côté ! La balle est aussi soumise à cette contrainte et pourra très facilement vous lobber, plonger ou faire un rebond sur chaque mur rencontré qui vous fera perdre le sens de l'orientation (sans expérience, on aura vite fait de ne plus savoir où se trouve le but adverse) lorsque vous serez à sa poursuite !

    Univers futuriste

    Vous l'avez compris, ce sera dans un contexte futuriste (un peu ressemblant à TRON je trouve) que vous jouerez des parties au maximum en 3vs3. Votre perso est customisable mais bon, c'est pas le point fort du jeu parce qu'à part le sexe à choisir, les nuances sur le bleu ou le rouge (du fait de l'équipe dans laquelle vous jouerez) et trois armures différentes, on ne passe pas une heure comme dans certains jeux pour le personnaliser... Les maps sont très bien faites (l'une d'elle est pleine d'angles et intègre même des accélérateurs à la manière d'un flipper tandis que l'autre est littéralement un zigzag ! )

    Pour le moment, les seuls vrais défauts que je pourrais lui reprocher, c'est le manque de joueurs (noyé dans le torrent de titres steam, il a malheureusement dû passer sous le nez de joueurs aimant ce type de jeux) et uniquement deux maps. Maintenant, les mises à jours sont régulières (la prochaine sera pour bientôt avec notamment une nouvelle map que j'ai eu l'honneur de tester en avant-première...) . Les développeurs sont particulièrement à l'écoute et n'hésitent pas d'ailleurs à venir jouer avec nous !

    Actuellement, on peut soit jouer sur un serveur dédié en match rapide, soit en créant sa propre partie en mode custom. L'inconvénient avec celle-ci est qu'on devient l'hôte avec les risques de latences que ça peut provoquer pour les autres joueurs... Il sera possible aussi bientôt sur cette dernière, de la customiser totalement (pour le moment on se contente de créer et la map est choisie au hasard) .

    La jouabilité se fait avec le clavier à la manière d'un FPS ou via une manette. Personnellement, je préfère la première du fait de sa réactivité mais si certains joueurs sont habitués au double stick pourquoi pas...

    Bref, si vous voulez un jeu de sport qui joue avec la gravité, les réflexes, l'agressivité (indispensable parfois) et surtout le teamplay (actuellement je joue en 2vs2 et c'est particulièrement violent lorsque les deux teams sont au même niveau alors en 3vs3...) , passez faire un tour sur Ruckball, il est gratuit et sur Steam !

    Edit : Depuis quelques jours des ajouts ont été fait notamment
    - une boutique,
    - une nouvelle map,
    - un système de gravité selon la map (assez perturbant quand on était habitué à la gravité 0 ! ) ,
    - un shield façon Sonic assez marrant et potentiellement intéressant pour se protéger / enfoncer la ligne adverse,
    - un leaderboard où l'on peut consulter son profil selon ses actions IG (uniquement sur les parties disputées en Quickplay) ,
    - la possibilité d'avoir plus de contrôle sur la balle et ça c'est un vrai plus pour le gameplay !
    Publié le 8 nov. 2019 à 10:17, modifié le 25 nov. 2019 à 13:49
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 6 nov. 2019
    Par Gonger
    Planeshift est un MMORPG qui n'est pas le classique F2P, mais qui est ENTIÈREMENT gratuit : pas de coûts cachés, aucun moyen de gagner des avantages dans le jeu en payant. La seule chose qui compte est comment vous jouez le jeu et votre personnage.

    La langue de jeu est l'anglais, orientation fantasy, un monde détaillé et élaboré (par exemple, il y plusieurs librairies dans le jeu) . Si vous n'êtes pas intéressé par des jeux de rôle, PlaneShift n'est probablement pas pour vous. Mais il permet de créer personnage, de rencontrer d'autres personnages, de suivre des quêtes nombreuses, de devenir un artisan ou un barde, vous êtes libre dans votre évolution.
    Le jeu est développé par une communauté de volontaires, et c'est pour cela qu'il est 100 % gratuit, et le restera toujours.
    Actuellement, le jeu entier est en cours de migration vers l'Unreal Engine, ce qui va résoudre beaucoup de problèmes graphiques.
    Participez au jeu et au développement d'un monde fantastique, accessible à tout le monde: PlaneShift est disponible pour PC, Mac, Linux !
    A bientôt,
    Gonger
    Publié le 3 nov. 2019 à 13:31, modifié le 6 nov. 2019 à 23:11
  • 10 oct. 2019
    5 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Bonjour à tous.

    J'ai testé Astellia avec l'accès anticipé de sept jours (pack légendaire) . Mon expérience sur ce jeu a été bonne la première semaine. Je passe beaucoup de temps sur les jeux (+/- 10h par jour) , j'ai accompli toutes les quêtes, vertes, jaune, orange, bleues... les stars tales minimum à 50 % .

    J'ai atteint le niveau 50 (niveau maximum d'Astellia actuellement) en deux jours à peine (et je joue une classe heal qui n'a pas de dégats) . Pendant ma phase de leveling, j'ai monté un métier : Menuiserie.

    La suite des quêtes principales vous donne accès à des quêtes orange qui vous donnent une arme légendaire ainsi qu'une armure. Les métiers de la forge ainsi que celui de la menuiserie ont été très impactés. Un métier inutilisable même au lvl 50 d'artisanat.

    J'ai également fait toutes les quêtes répétables car je n'avais que ça à faire, et même ces quêtes ne respawn pas en hebdomadaire. Je me suis retrouvée à me connecter sur le jeu, pour uniquement effectuer les donjons et les quêtes de chasses (qui vous permettent d'accéder à des tokens pour acheter du stuff légendaire) .

    Sur le site d'Astellia, l'intitulé exact est : "Affrontez vos adversaires dans une arène au rythme effréné pour avoir le droit de vous vanter et pour obtenir de l'équipement, ou faites équipe et prenez part à une bataille épique à trois factions dans la zone dédiée au PvP Avalon."

    Cet intitulé est faux ! Astellia en Europe n'a pas accès à Avalon pour le moment. C'est limite de la publicité mensongère. En même temps j'ai vu des vidéos en Corée où un tank grap 15 personnes et un mage en arrière plan, lance un sort de météorite et One shot les 15 personnes. Le PvP à mon goût n'est pas équilibré, et je ne pense pas qu'il le sera à la sortie d'Avalon en Europe.

    Les maps sont très mal optimisées, des baisses de FPS pour le peu de contenu qu'il y a dans ce jeu, je trouve ça bizarre. Des rollbacks incessants sur des rochers où l'on se retrouve coincé si on s'en approche de trop.

    Quand j'ai commencé à faire les donjons, j'ai remarqué que certains d'entre eux étaient simplement des bouts de map en copié/collé. Pour un jeu qui est en développement depuis 2013, cela me semble très léger et douteux.

    Il y a également eu une mise à jour imprévue, qui a baissé le taux de drop en instance 50 (normal) du jour au lendemain sans prévenir la communauté.

    Une fois arrivée au niveau 50, j'ai voulu optimiser mon personnage, seulement les traductions en français étaient très mal faites. Je me suis rendue compte de plus que l'interface du personnage était buguée. On ne peut malheureusement pas savoir combien de défenses physiques ou magiques, ou n'importe quelle autre statistique de son personnage car les données sont faussées. Un poste sur le forum officiel a été fait concernant cela, aucune réponse n'a été donnée à l'heure actuelle. Même les GMs ne savent pas. C'est à ce demander s'ils ont testé leur propre jeu.

    Je me suis rabattu sur le contenu end game, mais je l'ai trouvé très décevant. Spammer le même donjon en boucle pour augmenter ses Astels (qui en plus quand vous savez que c'est des bouts de maps...) , cela devient très, très vite lassant. Les quêtes de chasses consistent à faire environ 1h en groupe sur trois zones différentes. Dont la dernière qui est normalement du T3 (Tiers 3) où un groupe de personnes non stuff peut accéder !

    Les derniers contenus en date sont les donjons légendaires et les sous-classes. Après 24 heures de sortie, un GM anglais a posté sur le forum d'Astellia un topic pour recevoir toutes les critiques sur celui-ci, car tous les joueurs se sont plains de la facilité des donjons légendaires. Je l'ai moi-même testé en Pick Up, avec une note de S pour les trois derniers donjons et en first try.

    Les sous classes sont disponibles au niveau 50 avec un certains nombre d'xp. Vous avez à choisir entre trois spécialisations, et vous n'aurez que trois skills de plus. Les deux premiers sont généralement une copie de skill que vous avez déjà, et le dernier une amélioration d'un de vos skills déjà existant. Ca n'a rien changé à mon gameplay. Pour moi, ce n'est pas un contenu de plus, juste un petit buff de classe.

    Pour résumer, Astellia me semble léger, pour le prix affiché dans les pré-commande, et surtout pour les packs qui proposent actuellement. Un jeu qui convient au joueur qui ont un temps de jeu d'une heure ou deux par jour, mais pas pour des gamers qui ont besoin de s'investir et d'évoluer dans un jeu.

    Je vous conseille l'abonnement à 10 euros si vous voulez vraiment tester Astellia. Faites attention, si vous payez par CB, des frais de devise vous seront débités. Leur prix est bien affiché en euros, mais leur banque est en dollar ! (un poste sur le forum a également été fait sur ce sujet, et un GM a fait remonter le problème à leur prestataire de paiement Xsolla qui a réglé le souci, mais aucun remboursement pour les joueurs affectés ! Honteux ! ) . Pour une meilleure expérience, passez par PayPal ! Malheureusement, j'ai quitté le jeu, j'ai vraiment espéré que le jeu fonctionne, mais il ne me convient pas, et plus le temps passait, moins de joueurs étaient présents (les donjons beaucoup plus durs à faire en recherche de groupe par manque de joueurs) .

    Merci de m'avoir lu, Cordialement,
    Publié le 10 oct. 2019 à 03:11, modifié le 10 oct. 2019 à 03:39
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 oct. 2019
    J'ai testé la bêta de Ghost Recon Breakpoint que j'ai trouvée intéressante.
    En effet, je m'attendais à un Spec Ops Infiltration / assault, et je me suis retrouvé dans un open world très fouillé.
    L'environnement et la modélisation sont bonnes, l'ambiance sonore tout à fait acceptable.

    L'aspect coop est très intéressant également,  pouvoir faire des missions à plusieurs est sympa.
    Mais... ben oui,  il y a un énorme Wtf ? !
    L'aspect tactique est assez peu présent, le gameplay et les ÉNORMES aberrations en terme de LoS, de clipping et comportements AI sont (désolé du terme) un énorme merdage !

    Allez, un exemple, ça ne vous servira à rien de jouer sniper car la moindre feuille d'arbre est un mur impassable... enfin pour vous le joueur. L'IA, elle, n'a aucune contrainte environnementale et vous arrosera quasi sans jamais recharger à travers feuilles, troncs et cailloux. Si, si en 2019, ça existe encore !

    Combien de fois vous allez vous taper trois bornes, une IA aux basques vous arrosant joyeusement,  alors que vous ne la voyez même pas. On ne parlera même pas des PNJ dotés de lance missiles, qui sont capables (sans vous voir) de vous balancer des bombardements à grands coups de mortiers de manière précise à 100 % .

    Apres, le scénario principal n'est pas transcendant mais il y a masse de missions annexes, de recherches d'indices et d'objets qui combleront un certain nombre d'heures, même si au final, c'est très, très, très répétitif.
  • 1 oct. 2019
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Par pecfred43
    Bonjour a tous,
    Je joue à ce jeu depuis ses débuts ! Cela fait donc plus de sept ans. Au fur et à mesure que l'on avance dans ce jeu, il devient nécessaire (indispensable ! ) à partir du tier 8 de prendre un compte premium ! Ce qui vous incite à acheter de "l'or", pour évoluer plus vite, puis des "premiums" pour gagner plus ! Au départ, le jeu était passionnant mais au fil des ans, il se dégrade à en venir injouable. En effet, j'ai un "garage" plutôt complet, avec 46 tiers 10, et une trentaine de chars premium. Mais maintenant, ça ne suffit plus. Malgré votre expérience, vous vous faites laminer par des joueurs utilisant des "cheats" (contraire au règlement) . Mais WOT, après plusieurs "tickets" (email interne) s'en fout royalement. On peut tout subir dans ce jeu (soit disant) jeu : insultes racistes (lors des attentats en France, par ex) , homophobie,  sans oublier sa famille qu'on traite de tous les noms d'oiseaux... Les évolutions de ce jeu sont désastreuses ! Les tirs fratricides sont supprimés, mais vous pouvez vous faire bannir 48 heures parce que, sans vous en apercevoir, vous avez bloqué un char ! Ce qui est mon cas aujourd'hui.
    Pour ceux qui doutent de ce que je dis, je vous donne l'adresse de WOT qui en dit long sur sa légalité, son équité, et sa valeur juridique...

    Wargaming Group Limited
    105, Agion Omologiton Avenue
    Nicosie 1080
    Chypre
    [Le siège social de Wargaming est basé à Minsk, et le studio dispose également de bureaux à Prague.]

    Je vous remercie de m'avoir accordé un peu de temps pour cette lecture !
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes