Critiques et tests RSS

  • 12 juin 2024
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    J'ai commencé sur Hordes puis j'ai découvert Infection qui reprends le même principe, ça devait être vraiment à ses débuts, je me souviens plus mais je sais que déjà à l'époque j'aimais beaucoup. C'est génial parce que ça reprend vraiment le concept du jeu donc quand on est habitué à Hordes, on s'y fait vite, mais en même temps c'est pas exactement le même jeu, il a plein de choses différentes. Infection a son propre charme et je ne compte pas m'arrêter là. Ce qui est génial c'est que ça demande (en plus du jeu en communauté) quand même un minimum de réflexion pour faire tenir la ville/l'enclave le plus longtemps possible mais en même temps c'est pas vraiment compliqué, c'est juste de la stratégie en fait. Et puis il y a également des éléments bonus que l'on peut faire juste pour le prestige (les chantiers merveilles) . Et puis, puisqu'il s'agit d'un jeu communautaire, le côté social est vraiment très présent, on peut faire des rencontres sympas et même se lier d'amitié avec d'autres joueurs.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 4 juin 2024
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par kirganjol
    Très vieux joueur retraité de Hordes, j'ai découvert avec beaucoup de plaisir Infection.

    Infection reprend ce qui m'avait plu à l'époque, et qui m'avait fait jouer pendant plusieurs années. Si nous sommes moins nombreux, je retrouve avec plaisir la stratégie, et le mélange de coop et de solitude. Je me réjouis de pouvoir replonger dans l'ambiance.

    L'interface est agréable, le tutoriel est bien fait. L'aide également, très complète. On peut jouer sur navigateur, ou sur mobile, ce qui est une nette amélioration.
    Aussi, le fait que ce ne soit pas en flash, le rend nettement plus accessible et interplateforme.
    Je ne peux encore me prononcer sur le long terme, je redécouvre tout doucement le principe.
    N'empêche, jusqu'ici, c'est un vrai coup de coeur, et je me réjouis de voir de plus en plus de joueurs nous rejoindre.
    Il y a également un système de parrainage, pour gagner quelques jours de champion, ce qui offre quelques petits avantages dans le jeu.

    Bref, à tester absolument ! Et n'hésitez pas à me rechercher en ligne pour rejoindre une ville avec moi :-)
    Publié le 4 juin 2024 à 20:43, modifié le 4 juin 2024 à 21:20
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 28 mai 2024
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    J'entends parler de Star Citizen depuis quelques années, sans pour autant suivre de près son développement.

    J'avais fait une première tentative lors d'un WE portes ouvertes il y a un an environ. Mais avec mon vieux PC de l'époque, je n'atteignais même pas les 1FPS. Injouable. Depuis j'ai changé de PC et j'ai pu le tester ces jours-ci dans de bonnes conditions : 40 à 70 FPS en 1080p, réglages graphiques par défaut (~haut) , avec un i7 de 14ème génération, une RTX 4070 Super et 64 Go de RAM.

    J'ai donc joué la version Alpha 3.23. Et je suis très partagé. 

    D'un côté je sens son potentiel, il est vraiment bien pensé et bien réalisé et ça m'attire. De l'autre je sens aussi que ce jeu nécessite un véritable investissement pour en maîtriser, que dis-je pour en survoler les principales fonctionnalités. À moins d'y consacrer une séance de 4h tous les jours, je doute de parvenir un jour à y être à l'aise. Et je n'ai clairement pas ce temps à accorder à un jeu. Aujourd'hui je dois me limiter à des sessions de 30 à 60 minutes par jour, et une soirée de temps en temps.

    Soyons honnête, je n'y ai pas joué longtemps : moins de 4h en plusieurs petites sessions. Ça m'a cependant suffit pour me rendre compte que son côté simulateur et réaliste influe énormément sur le gameplay, dans le sens où tout prend du temps. On marche lentement, il faut gérer son alimentation, sa fatigue, le casque, ceci, cela... je m'attendais presque à ce qu'on me dise d'aller aux toilettes avant de monter à bord de mon vaisseau.  Vaisseau qui se trouve loin de mon logement et s'y rendre prend vite 20 minutes si comme moi on est étourdi et qu'on prend la navette de transport dans le mauvais sens. Une fois enfin arrivé dans le cockpit du vaisseau (n'oubliez pas de mettre votre casque et de fermer la porte) , décoller demande une petite suite d'actions à effectuer correctement. Toutes ces actions sont logiques mais dans bien des jeux, elles sont "automatiques" ; pas ici. La première fois que j'ai quitté le sol, je me suis cogné partout et j'ai abîmé mon vaisseau avant même de le faire sortir de son hangar. Question réalisme et immersion, c'est vraiment très bien fait, aucun doute là-dessus. À mon goût, ça l'est un peu trop. J'attends d'un jeu qu'il soit facile et intuitif à prendre en main, et ça n'a pas du tout été le cas avec Star Citizen. La liste des raccourcis claviers à connaître est immense, avec souvent des combinaisons de plusieurs touches à la fois. J'ai également essayé de basculer sur la manette pour voir si c'était plus simple, mais ça ne l'était pas, loin de là.

    Soit dit en passant, les possibilités de vol semblent énormes, et j'imagine sans peine que celui qui les maîtrisera pourra faire des manoeuvres de fou et prendre vraiment son pied. Mais ne vous attendez pas à y parvenir en cinq minutes, ni même en cinq heures (à moins peut-être d'avoir une solide expérience antérieure sur un autre simulateur de vol ? ) . Je vous invite à lire le guide de vol sur le site JoL de Star Citizen pour vous faire une idée de la complexité et des possibilités offertes.

    Bref, je n'y ai pas joué longtemps et je suis bien conscient de n'avoir qu'effleuré ce qu'était Star Citizen. Je n'ai fait aucune quête, aucune mission, etc. ; juste le tutoriel et une tentative de course (catastrophique) . Cette courte expérience m'aura cependant permis de réaliser que ce jeu n'est pas fait pour moi. Non pas parce que c'est un mauvais jeu, mais parce que ce jeu exige un engagement et un investissement trop importants. Je vais devoir l'oublier à regrets.
    Publié le 28 mai 2024 à 09:44, modifié le 28 mai 2024 à 09:47
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 23 mai 2024
    Jeu qui AVAIT du potentiel, ce n'est plus le cas. A part des excités derrière leur écran, des tricheurs et ou des fantômes tenant le pouvoir sans arrêt, aucun intérêt. Après 12 ans de jeu et l'arrêt également de celui qui a été un grand ami de jeu durant cinq ans, j'ai arrêté récemment, dégoûtée par tout ce que j'ai pu y voir : 

    - Une joueuse qui a été harcelée sans même une quelconque action des admins du jeu malgré des preuves et des signalements ;

    - Des fiefs nobles tenus toujours par les mêmes personnes, donnés sur du copinage et refusés à ceux qui ne rentraient pas dans les rangs, malgré des années d'investissement ;

    - Les postes IG, à ca, toujours tenus par les mêmes personnes et qui ne veulent pas les lâcher malgré le peu d'investissement qu'ils y mettent. On y met les copains et on tient tout ça sans activités, en dégageant au passage [ou en collant en procès abusifs bourrés de hrp mais que les admins peu présent laissent passer, pour dégager les indésirables en noblesse ou en politique] ceux qu'on ne veut pas. Ca plait de ruiner le jeu des gens qui veulent s'investir.

    - Des admins totalement absents sauf pour les jeux nécessitant de l'argent ! Ah là, ils sont présents quand il faut faire rentrer de l'argent dans les caisses... en revanche développer le jeu et donner des nouveautés, intervenir dans les soucis, arrêter les tricheurs, là zéro actions... jeu à pay to win quoi.

    Bref, le jeu en lui-même pourrait être intéressant mais n'a plus aucun intérêt. Je lui colle 0 car on ne peut pas aller plus bas, tout comme ce jeu qui est tombé plus bas que le centre de la terre. Passez votre route.
  • 10 mai 2024
    Par Avatar de 4sStylZ 4sStylZ
    Hunt propose une recette en apparence très simple : 12 chasseurs de primes réunies dans un bayou de Louisiane au 19e siècle. Seul ou avec vos compagnons, trouvez la créature qui hante le bayou. Tuez-la. Bannissez-la, et partez avec la prime... ou faites-vous embusquer ! Rien ne se passe jamais comme prévu : combats de saloon dignes des meilleurs westerns spaghetti, armes trop lentes à recharger, pièges à loups sur votre passage.

    J'ai passé 4000 heures sur Hunt à jouer entre 15 secondes et 45 minutes (le temps maximum d'une partie, et elles sont rares) . J'ai toujours des choses à apprendre, en particulier sur le comportement des autres chasseurs. Je trouve que ce jeu est une réussite incroyable, et rares sont les titres sur lesquels je me suis tant investis. Vous aurez le droit à de nombreux rushs d'adrénaline, certains parfois très punitifs mais aussi un sentiment incroyable quand le jeu vous récompense. 

    Le gameplay maintenant.
    • Hunt n'est pas une simulation comme Tarkov. Il ne vous fait pas gérer le moindre rangement d'objets dans votre sac. Il vous permet de vous focaliser simplement sur le tir, le fait de voir les chasseurs ennemis, et à votre choix de vous déplacer tantôt lentement pour être discret tantôt rapidement pour agresser. Il propose autant de scènes de discretion et d'infiltrations que de scènes explosives et spectaculaires !
    • Parlons du bruit. Tous vos déplacements seront rendus difficiles par la faune et la flore. Courez et risquez d'effrayer les corbeaux, de marcher sur une branche, et de vous faire repérer. Accroupissez vous dans les arbustes et risquez de prendre une balle bien placée d'un sniper. Jamais le bruit n'aura été un élément de gameplay si important que sur Hunt, tant celui que vous faites que celui de vos ennemis qu'il faudra analyser alors que vous êtes dans le brouillard ou dans la nuit.
       
    • Hunt ne vous propose que deux modes de jeu. La chasse à la prime est le plus important et est presque exclusif. Vous payez un chasseur avec des dollars, vous l'équipez, et vous rentrez dans le bayou. Votre but : sortir la prime, tuer des gens, tuer les boss, maximiser votre ratio Kill/Death/Assist ou tout autre but que VOUS vous fixez. En effet, les gens ne jouent pas de la même manière à Hunt. Certains prendront beaucoup de risques, d'autres fuiront à la première difficulté. S'il existe plusieurs manières de jouer, il y a pourtant une réalité qui est la même pour tout le monde...
    • ...Vos chasseurs seront perdus définitivement s'ils sont tués et c'est un système qui donne énormément de saveur au jeu. En effet, comme au poker où on sait que le jeu n'est sérieux et intéressant qu'à partir du moment ou une somme significative est jouée. Ne croyez pas pour autant que ce jeu est « Hardcore » à l'image des modes héroïques de Diablo ou d'un MMORPG lambda. Perdre un chasseur sur Hunt, ce n'est qu'une maigre frustration avec laquelle les joueurs apprennent à jouer. C'est aussi une composante qui permet une certaine re-jouabilité, car vos chasseurs sont dotés de traits de caractères et d'apparences différentes. Par contre, attention. On ne sort que rarement vivant du bayou, et c'est dû au système globale : 12 chasseurs qui combattent pour une à deux primes, c'est souvent une à deux équipes qui en réchappent vivantes. Bref, c'est déconseillé aux rageux !
    • Votre chasseur a un équipement que vous achetez : en général, deux armes, quelques outils tels que des couteaux et poing américain pour tuer les goules, et des consommables (bâtons de dynamite, packs de soin, molotov ou jarres remplies de guêpes) . Ces « Loadouts » sont tant et tant de nouvelles manières de jouer au jeu. Les armes,  dont certaines sont historiques, sont d'un autre temps, lentes à recharger, mais aussi étonnant que cela puisse paraitre, c'est cette lenteur d'utilisation qui amène des possibilités tactiques impressionnantes et des prises de décisions importantes : « Je n'ai que deux balles dans le chargeur et une sera éjectées si je recharge, dois-je risquer de recharger maintenant ou tenter le tout pour le tout ? ! » .
    Pour ce qui est des points négatifs : 
    • Crytek est un petit studio. Les events sont nombreux mais le contenu est maigre. Les promesses de grosses mises à jour (évolution du moteur cryengine) ont laissé place à de l'attente.
    • Le code du jeu souffre de quelques erreurs de jeunesse et son gameplay en est affecté. Par exemple, le viseur du jeu est légèrement excentré sur le bas ce qui peut dérouter des gens. Mais surtout, le code du jeu fait que les kills sont calculés du coté des clients de jeu. Cela implique qu'il y a donc une fenêtre de temps pendant laquelle vous pouvez tuer un ennemi qui même mort peut vous tuer lui aussi. Appelé « Trade » , cette fenêtre dépend uniquement de la latence des serveurs du jeu.
    Si vous voulez découvrir ce jeu, je vous conseille fortement de vous inscrire à l'un des serveurs communautaires français. En effet, en équipe, on est plus fort et on apprend mieux.
  • 19 avril 2024
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Très bon jeu communautaire, c'est évidemment la refonte de Hordes, j'espère y retrouver d'ailleurs les mêmes sensations, de stratégie, d'entraide, d'expéditions folles, de loots et évidemment de survie contre les Z.

    Très bon système de ville, avec des bâtiments à construire, des défenses à ajouter, une chambre pour chaque habitant.

    Ce que je préfère dans ce jeu, c'est évidemment les expéditions, j'adore partir looter toute la journée avec la peur constante de me retrouver submergé par les zombies et de devoir alors, si possible, engager le combat.

    A partir d'un moment, l'entraide et la communication devient essentielle, rendant ce jeu hyper communautaire, mais cela peut aussi créer des saboteurs et autres intrus, ce qui n'est pas pour nous déplaire, cela apporte encore une autre facette au jeu

    Chaque soir, il faut se barricader en ville pour survivre à la horde des Zombies qui s'intensifie chaque jour,

    Le but dans tout ça, faire survivre l'enclave le plus longtemps possible ? ou bien être le dernier survivant ? gnak gnak
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 29 mars 2024
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    J'ai rejoué au Sims après plusieurs années et j'aimerais vous partager ce que je trouve bien et pas bien.
    Les Sims 4 suscite chez moi un sentiment mitigé. D'une part, l'interface utilisateur et les graphismes ont fait un bond qualitatif, offrant une expérience visuelle plus agréable et immersive. Cependant, il est impossible d'ignorer les omissions notables et les décisions de design qui semblent limiter plutôt qu'enrichir l'expérience de jeu.

    Premièrement, la suppression des piscines et des voitures au lancement a été un choix surprenant, éliminant des éléments autrefois centraux de la personnalisation et de la narration. Bien que certaines de ces fonctionnalités aient été ajoutées ultérieurement via des mises à jour gratuites ou des packs de contenu, cette stratégie a suscité des interrogations sur la complétude du jeu à sa sortie.
    Deuxièmement, la décision de fragmenter les quartiers et de supprimer le monde ouvert introduit dans les Sims 3 réduit l'immersion et la fluidité de l'expérience. Les temps de chargement entre les zones brisent le sentiment de continuité et limitent l'exploration spontanée.
    Aussi il faut que la personnalisation des Sims soit plus poussée, le contenu de base semble manquer de diversité, poussant vers des achats additionnels pour enrichir l'expérience.

    Néanmoins, les Sims 4 reste un jeu solide avec des bases solides pour l'avenir, notamment grâce à ses mises à jour et extensions. Cependant, pour atteindre son plein potentiel et véritablement innover sans décevoir, il est crucial que les développeurs nous écoutent nous la communauté ! Et intègrent du contenu qui enrichit l'expérience sans restreindre la créativité et l'exploration qui sont au coeur des Sims.

    PS : hâte des Sims 5 !
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 10 mars 2024
    Par Avatar de sbts sbts
    Dès que j'ai mis les pieds sur le campus, j'ai su que j'étais dans un endroit spécial. L'atmosphère était électrique, remplie d'excitation et d'anticipation. J'étais impatient de commencer à relever les défis qui m'attendaient.

    Et je n'ai pas été déçu ! Les salles d'évasion étaient incroyables, chacune avec son propre thème unique et ses propres énigmes ingénieuses. J'ai adoré fouiller chaque recoin, chercher des indices et assembler les pièces du puzzle.

    Le mode coopératif est vraiment la cerise sur le gâteau. J'ai joué avec des amis et nous avons passé des heures à rire, à réfléchir et à nous creuser la tête ensemble. C'était tellement gratifiant de réussir à surmonter chaque obstacle en équipe.

    Escape Academy est bien plus qu'un simple jeu. C'est une expérience unique qui vous met au défi de penser différemment et de travailler en équipe. C'est un jeu qui vous fera vibrer, réfléchir et surtout, vous amuser.

    Alors si vous cherchez un jeu qui vous fera sortir de votre zone de confort et vous procurera des heures de divertissement, Escape Academy est fait pour vous !

    J'ai tellement hâte de découvrir les prochaines salles d'évasion !

    En quelques mots :
    • Immersif
    • Excitant
    • Challenging
    • Coopératif
    • Inoubliable
    Foncez ! Vous ne le regretterez pas !
  • 6 févr. 2024
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    Un jeu de géopolitique offrant de nombreuses possibilités. Axé sur une diplomatie réaliste située dans une époque contemporaine. 
    Hélas, le site a mal vieilli et la V2 se fait attendre depuis bientôt cinq ans.

    A l'origine, le jeu a été développé il y a plus de 15 ans par une seule et même personne. Cette personne est adulée avec un culte de sa personnalité malsain entretenu par les fans.

    L'ambiance communautaire est déplorable. Le fondateur et son équipe de modérateurs sont imbus d'eux-mêmes et ne sont jamais à l'écoute de la communauté. Toute critique est automatiquement mal perçue au lieu d'être prise en compte pour faire évoluer dans le bon sens le jeu.

    Le fondateur ouvre des parties chaque année en contrepartie de dons censés servir le bon fonctionnement du site et le développement du jeu. Bullshit.
    1/ Le site est tombé en panne plus d'un mois avant d'être restauré avec de nombreux bugs.
    2/ Aucun développement n'a lieu. Promesse d'une V2 qui n'arrivera jamais. Les rares changements appliqués au système de gestion n'ont produit que des effets délétères dont se plaignent de nombreux joueurs.

    Si malgré ça, vous voulez tenter l'expérience, attendez vous à être rebutés par le visuel daté et par un traitement de texte claqué au sol.

    Les joueurs sont considérés comme des vaches à lait. Malgré le fait qu'ils paient pour s'offrir une partie dans un minimum de bonnes conditions, ils sont systématiquement méprisés par le staff.
  • 25 janv. 2024
    Par hunterzen
    Bonjour,

    Trop de problèmes pour se connecter au jeu. Je suis sur Xbox, beaucoup de modhub avec lesquels on ne peut pas jouer. Entre 1h à 3h pour se connecter au jeu, cela est décourageant,  pourtant ma connexion Internet est au maximum. Une lenteur quand je joue en multijoueur, rejoindre une partie devient un combat, même pour me rejoindre en multi, les ouvriers font n'importe quoi, ils labourent les routes et vont dans tous les champs. Depuis 9h, j'essaye de me connecter à ma partie, mais impossible, il est 10h30, ça bloque à 20 % . Il serait bon d'avoir des réponses et des solutions pour régler tous les problèmes du jeu. Ce jeu est très motivant, j'aimerai pouvoir y jouer sans ces gros soucis.
    J'attends avec impatience une réponse à ma critique. Merci beaucoup.
  • 25 janv. 2024
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Teva69
    Ce jeu est génial !

    Tout le monde est trop sympa !

    Après vous y reviendrez encore et encore et vous vous en passerez pas ! ^^'

    Venez survivre au milieu d'infectés et tentez de vivre le plus longtemps possible en partant à la découverte de votre carte autour de l'enclave (la ville) .
    Ramenez des ressources et construisez des défenses et autres chantiers pour tenter de survivre à ce milieu hostile.
    Déplacez-vous à plusieurs pour plus de convivialité et surtout pour passer dans les endroits les plus infestés d'infectés ! xd
    Et surtout essayez de trouver des objets rares ou primordiales à votre survie.
    Il existe aussi un mode champion qui donne des pouvoirs spéciaux et à vous de choisir celui vous plaira le plus.

    Le jeu est presque entièrement gratuit pas besoin de dépenser de l'argent si vous n'avez pas les moyens mais pour plus de confort vous aurez peut être envie d'y investir un peu pour le faire vivre et remercier son créateur pour son génie et son brio.
    Alors hésitez pas à nous rejoindre dans la joie et la bonne humeur !  

    P.S. : Si vous me mettez en marraine lors de votre inscription je serais heureuse de vous accueillir et vous aider au mieux pour découvrir les rouages du jeu.

    Amusez-vous bien les futurs amis ! ; -)
    Publié le 24 janv. 2024 à 21:47, modifié le 25 janv. 2024 à 19:42
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 24 janv. 2024
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Tout est dans le titre... Joueuse de la première heure, j'ai fait bien des vies sur ce jeu, de la Franche-comté à la Bretagne, en passant par la Lorraine, l'Armagnac, la Provenc...Combien d'heures j'ai laissé dans ce jeu entre les RP, les rôles dans la maréchaussée, comme maire, tribun, curé mais aussi comme brigande sur les routes dans la joie et la bonne humeur. Mais que c'est loin tout ça... 

    Eh oui car aujourd'hui, outre des villages vides à perte de vue, dont trois quarts des habitants sont des tamagos (à savoir peu actifs) ou dans lesquels ce sont toujours les mêmes joueurs dans les conseils que l'on voit, bien souvent assoiffés de pouvoir ou qui font la course aux titres de noblesse, en allant parfois jusqu'au harcèlement, aux insultes, à jouer RP des propos appris hors du jeu pour dégager des pantins (ou des joueurs) qui ne leur plaisent pas et qui pourtant souhaitent oeuvrer (j'ai encore vu le cas tout récemment sur le plateau de jeu en Alençon où une joueuse a vu sa poupée mise en HT avec interdiction d'élections sur des propos apprit sur skype ! ) avant d'être dégagée du conseil comme une ...alors qu'elle s'investissait sans rien demander à personne. Par contre, on reprend le copain qui a bafoué des lois, qui ambitionne d'être duc et que, lui, on met pas en procès évidemment... Ah bah oui, le copinage est légion, soyez dans le bon clan sinon, ne rêvez pas, on ne veut pas de vous... Il y a le cas à Brest aussi... Si, si... Quatre d'un seul clan qui contrôlent tout (du CM, au port et cherchant à prendre l'église à chaque élection, par contre refusant de garder la ville quand il faut aider sur ce point) pour au final, laisser la ville morte... Et il n'y a pas que ces deux exemples, c'est partout la même chose.

    Outre des joueurs assoiffés de pouvoirs, de vulgarité, qui veulent tout contrôler et d'anti-jeu, ça a déjà été bien évoqué : l'absence totale des admins qui à part des jeux payants sans intérêt, ne publient plus rien, ne se soucient pas des joueurs, des tickets non traités, ou quand ils le sont par miracle, il faut parfois jusqu'à deux mois pour une réponse. L'application, on n'en parle même pas, plus mise à jour depuis janvier 2022, bourrée de bugs, on attend toujours les aventures qui étaient censées attirer de nouveaux joueurs... 

    Bref, un jeu que je réfléchis sérieusement à arrêter au vu des déceptions sur déception...Fuyez le...
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 20 janv. 2024
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Par Draculaz
    Infection, est une belle petite surprise !

    Ce jeu aux graphismes plutôt simples, minimalistes, offre une vision coopérative très intéressante dans un monde apocalyptique où la cohésion et l'organisation sont maîtres mots ! Le tout avec une pointe de chance !
    On passe de la fouille en dehors de l'enclave, vers le combat des infectés, jusqu'à la mise en oeuvre d'expéditions suicidaires pour venir chercher une poubelle... des sueurs froides comme des rires ! Et surtout des joueurs aléatoires qui pimentent encore plus le jeu !

    Cela rend l'ensemble assez addictif dans la mesure où il est nécessaire de régulièrement faire un état de son personnage et de la ville. Avec des objectifs à atteindre, la survie ou le fun et les merveilles inutiles mais qui offre un sacré panache sur la présentation de son personnage !
    Enfin, la rejouabilité est quasiment illimitée grâce à chaque ville et ses alentours.
    Avis aux mordus de la coopération, de la bonne humeur ou de la traîtrise, ce jeu est fait pour vous. ; )
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 19 janv. 2024
    3 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Hitman11 Hitman11
    Plongez-vous dans l'univers captivant de Hunt: Showdown, un jeu vidéo hors du commun qui vous immergera comme jamais auparavant. Rare sont les jeux où on se sent autant imprégné, et Hunt se distingue par sa difficulté exigeante, vous obligeant à rester constamment sur le qui-vive. Chaque partie est une montagne russe émotionnelle où les sursauts sont garantis, ajoutant une dose d'adrénaline à chaque instant. 

    Que vous préfériez le défi des joueurs contre joueurs, l'excitation du combat contre des monstres ou l'exploration en solo, en duo, voire en trio, Hunt Showdown offre une variété de modes pour satisfaire tous les goûts. Cependant, la stratégie que vous choisissez aura des répercussions directes sur votre expérience de jeu. Opter pour un trio peut être avantageux, mais cela augmente également vos chances d'être repéré, vous transformant potentiellement en cible pour d'autres chasseurs.

    Les cartes, bien que peu nombreuses, sont d'une richesse exceptionnelle et étendent leur terrain de jeu de manière impressionnante. Que vous vous aventuriez dans les marais brumeux ou les cités délabrées, l'action vous suivra à chaque coin de rue. L'intensité du gameplay est renforcée par la taille généreuse des cartes, offrant une immersion totale dans des environnements détaillés et soigneusement conçus.

    Du côté du contenu, Hunt Showdown ne déçoit pas. Les détails sont soignés, chaque recoin de l'environnement regorge de mystères à découvrir. L'histoire du jeu est finement tissée, ajoutant une profondeur narrative qui complète l'expérience de jeu. Chaque chasse devient ainsi plus qu'une simple quête, transformant le jeu en une aventure épique où la découverte et la survie sont intimement liées.

    En conclusion, Hunt Showdown se distingue par son atmosphère immersive, sa difficulté stimulante et son contenu riche. Que vous soyez un amateur de jeu en équipe, un explorateur solitaire ou un compétiteur féroce, ce jeu offre une expérience unique qui ne manquera pas de vous tenir en haleine. Alors, préparez-vous à plonger dans l'inconnu et à affronter les défis palpitants de Hunt Showdown.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 janv. 2024
    Par FancisT
    Si vous aimez marchez sur des clous en vous faisant fouetter le postérieur par l'amant de votre femme, alors vous pourriez aimer ce jeu. Jouer à War Thunder, c'est comme montrer une tendance au masochisme.

    Non sérieux, ce jeu me fait littéralement péter les plombs quand je me fais blaster en un coup par un gars posté à 1.2km parce qu'il vient de toucher le projecteur avant de mon tank. Sans compter les glitchs qui permettent de tirer à travers le terrain ou les murs que tout le monde connait et auxquels tout le monde s'habitue au final. Les maps sont nulles pour la plupart (à part quelques-une que j'aime bien comme la Suède ou le port de commerce, le château ibérique) . Les autres, ce sont justes des maps de campouse à deux balles avec pleins de "pièges" où on peut facilement bloquer son tank. Franchement à chaque map, on joue systématiquement de la même façon, aux mêmes endroits. De tout façon, il n'y a pas 50 endroits où on peut se battre donc bon. Ca ne sert à rien d'explorer la map, seule une petite partie de la map est "jouable". Le système de récompense de kill se base sur des appuies aériens mais franchement, qu'est ce que c'est con.

    Plus tu es fort et plus tu as l'avantage sur ton ennemi. Résultat, soit tu défonces ton ennemi soit tu te fais littéralement défoncer. C'est rare, les parties où le jeu est équilibré. Je ne parle même pas du spawn kill. Ni du fait que, quand la partie commence, juste 1 minute après, on sait à peu près quelle équipe va gagner. Les surprises sont rares. Le pay to win a sa place bien entendu. Les petits nenfants qui vont pleurer à leur mère pour leur acheter des premium vont juste avoir des tanks cancers. C'est une usine à fric pour Gaijin Entertainment. [...] J'dis ça...
  • Afficher les critiques suivantes