Liste des jeux massivement multijoueurs (MMO) - Lettre N

Filtrer par nom :
0abcdefghijklmnopqrstuvwxyz
Titre
Signé par le groupe NetEase et réalisé avec les technologies SpatialOS, Nostos est présenté comme un jeu d'exploration multijoueur en monde ouvert, jouable en réalité virtuelle.
NosTale est un MMORPG gratuit avec magasin d'objets à l'ambiance manga.
Dans un univers inspiré du Shanghai des années 30, le joueur rejoint la pègre qui faisait régner sa loi au début du siècle. Meurtres crapuleux et bastons dans des ruelles sombres sont au rendez-vous de Noir Online.
Signé par le studio chinois Archosaur Games pour le compte de Tencent, Noah's Heart est présenté comme un MMORPG mobile distribué sur plateformes iOS et Android, immergeant les joueurs dans le vaste monde ouvert de Noah (réalisé avec l'Unreal Engine 4).
Ninety-Nine Nights Online est l'adaptation en MMORPG pour PC de l'action-RPG Ninety-Nine Nights initialement exclusif à la Xbox 360.
En plus d'un mode PvE permettant de débloquer certains contenus, Nindou plonge le joueur dans un univers manga (en Flash) et s'appuie sur un gameplay fait d'affrontements entre joueurs.
Développé par le studio sud-coréen Netmarble, en coopération avec le développeur japonais Level-5, Ni No Kuni: Cross Worlds est présenté comme un MMORPG mobile, reposant sur un gameplay social et immergeant les joueurs dans un univers aux allures d'anime inspiré de la licence Ni No Kuni.
Lancé en 1996 en Corée du Sud et imaginé notamment à l'époque par Jake Song, The Kingdom of the Winds est traditionnellement considéré comme l'un des premiers MMORPG graphiques sud-coréens.
Nexus - Exile propose d'incarner un personnage issu d'une des 4 grandes contrées qui entourent la Mer des Tempêtes. Chaque joueur doit gérer sa réputation aux yeux des habitants d'Exile afin d'accéder à des responsabilités de plus en plus importantes.
Conçu par le studio coréen IMI et édité par le groupe chinois Tencent, Next Asian Legend (NAL) est présenté comme un MMO d'arts martiaux d'envergure, mêlant contenu scénarisé (fort de milliers de quêtes) et gameplay dynamique.
Signé par Amazon Game Studios, New World est présenté comme un MMO sandbox, plongeant le joueur dans un monde ouvert (inspiré des Etats-Unis du 17e siècle, alors hantés par "des horreurs surnaturelles"), reposant sur des mécaniques laissant la part belle aux interactions entre joueurs -- coopératives comme compétitives.
Adapté de Wild West Online, New Frontier est présenté comme un jeu de survie immergeant les joueurs dans un monde vaguement inspiré de l'ouest américain, mais intégrant des monstres extra-terrestres ou des machines steampunk.
Prenant la forme d'un jeu de survie, New Dawn plonge le joueur au coeur du XIXème siècle, dans un archipel au large de l'Amérique du sud. Le joueur incarne un natif amérindien et doit notamment survivre à son environnement mais aussi à des raids de pirates croisant dans la région.
Dix-septième extension de Neverwinter, la mise à jour Uprising articule son contenu autour de la confrontation entre les Giths (qui rejoignent les races jouables) et les Illithids.
Huitième extension du MMO d'action Neverwinter: Underdark plonge le joueur dans les tréfonds obscurs de la Côte des Épées, dans le cadre d'un module mettant notamment en scène l'elfe noir Drizzt Do'Urden, en plus d'un raid pour 10 joueurs contre le terrifiant Démogorgon.
Le module Tomb of Annihilation de Neverwinter plonge les joueurs dans un nouvel environnement, les jungles de Chult. L'extension du MMO d'action intègre une nouvelle campagne, un donjon inédit ou encore une nouvelle zone sociale.
Présenté comme la suite narrative directe de Neverwinter: Underdark, l'extension The Maze Engine conduit le joueur à affronter deux nouveaux seigneurs démons, Baphomet et Orcus. Cette neuvième extension intègre également une refonte des principaux donjons de Neverwinter.
Dans le module Shroud of Souls, la nécromancienne Morlanth est libérée et jure de lever une armée de morts-vivants et de la faire marcher sur Neverwinter. Les joueurs devront se mobiliser pour protéger la cité.
Deuxième module (extension gratuite) de Neverwinter, Shadowmantle débloque une nouvelle classe, l'Archer, et le système de « Voies parangoniques » permettant de continuer à faire progresser les autres classes de personnages déjà disponibles. L'extension invite également les aventuriers du MMO d'action à explorer de nouvelles contrées (l'Anneau de Terreur), dans le cadre d'une nouvelle campagne, afin de poursuivre la trame narrative du jeu.
Quatorzième module de Neverwinter, l'extension Ravenloft marque une évolution significative dans la trame du MMO d'action puisqu'elle conduit les joueurs vers le demi-plan de l’Effroi.
Le module Lost City of Omu de Neverwinter poursuit la trame narrative du MMO d'action (la suite de la campagne du module Tomb of Annihilation), conduit les joueurs dans de nouvelles zones d'aventure et les confronte à une nouvelle épreuve de haut niveau.
Première extension gratuite (module) de Neverwinter, Fury of the Feywild prend la forme d'une campagne narrative conduisant les aventuriers jusqu'aux portes de la nouvelle contrée de Sharandar.
Ce troisième module de Neverwinter ouvre les portes d'une nouvelle contrée réputée de la Côte de Epées : Icewind Dale. Les joueurs pourront donc l'explorer, mais surtout y participer à des affrontements PvP dans de vastes zones ouvertes (la principale thématique du module) opposant deux factions, les Dix-Cités et la Confrérie des Arcanes. 
Présenté comme un OMG, pour Online Multiplayer Game, Neverwinter se veut un jeu de rôle coopératif dans un univers persistant inspiré de la Côte des Épées de l'univers Donjons et Dragons.
Développé par le studio Phosphor Games, Nether se veut un MMO de survie horrifique, plongeant le joueur dans un univers ouvert et urbain, hanté de monstres et d'autres joueurs aux intentions amicales ou hostiles.

À propos de cette liste


Cette liste recense tous les jeux-vidéo massivement multi-joueurs (MMO/MMORPG) de notre encyclopédie collaborative.

Vous pouvez y créer de nouveaux articles et corriger les informations éronnées grâce au bouton "Modifier cet article" en haut à droite de chaque article.

Nouveaux articles