Critiques d'axarius

  • 1 mai 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 12 ans.
    10 personnes sur 13 ont trouvé cette critique utile.
    Tout les joueurs de EVE n'ont pas commencé sur EvE et c'est bien pour sa qu'ils y restent.

    Car tous savent la chance qu'ils ont d'avoir dépasser leur peur d'un jeu non traduit, libre où tu crées ton destin par toi même et où chaque jour est une aventure sans lendemain.

    Ici, tu peut tout comme beaucoup n'avoir quasiment jamais de "quêtes" comme dans d'autres MMOs, mais avoir servi dans des centaines de guerre, avoir visiter des trous noires et des systèmes stellaires inconnus, avoir rencontrer des créations improbable et avoir été plus riche que quiconque et aussitôt après avoir connu la plus grande pauvreté.

    Il faut bien comprendre que la technologie dans EvE vous propulse a l'état Divin, vous pourrez connaitre mille mort et renaitre d'une cuve mille fois. Vos haine et vos amours toujours aussi intact, toujours aussi puissant.

    Vos artefacts spatiaux reveleront le pouvoir de votre seul esprit et pourront terrifier tout a chacun ou faire de vous, le bouffon des cieux.

    C'est une fresque d'Heroic space-opèra dans laquelle vous jouerez votre propre rôle en rejoignant EvE : Online.

    Voilà pourquoi tout ceux qui y ont goutés ne le lâche plus et ne vivent plus jamais aucune expérience de MMO de la même façon.
    Publié le 1 mai 2009 à 11:14, modifié le 1 mai 2009 à 22:38
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    On sent que ce jeu est fait par les concepteurs du plus célèbre Hack'n slash sorti à ce jour. Des musiques qui ressemblent a celle d'un village au vacher unijambiste. Aux objets customisable avec de jolies brillants multicolores.

    Mais si on s'arrêtait là, nous aurions une copie de ce hit remis au gout du jour graphiquement, sa serait certes déjà pas mal. Mais on a été gâté car les concepteurs ont voulu rajouté des idées qui murissaient depuis manifestement un certains temps dans leur cerveau.

    Quid des innovations ? La liste va être exhaustive, tout d'abord vous vous voyez attiché d'un animal de compagnie (chien ou chat) celui ci sera bien pratique car il peut accomplir de nombreuses choses bien utile. Tout d'abord votre Medor/minou (barré la mention inutile) se bat a vos coté, sur ce point vous pouvez déjà l'équipé d'anneaux et de collier magique pour le booster, mais vous pouvez aussi lui apprendre des sorts (versions de tours canins en plus mortel). Ensuite celui-ci, peut transporter tel une mule une partie de votre équipement et là où sa devient intéressant c'est que au beau milieu d'un donjon, vous pouvez l'envoyer vendre ce qu'il porte (il disparaitra durant quelques secondes minutes, selon la profondeur où vous êtes). Enfin comme je vous l'ai dit, il se bat a vos coté et en sa il a un plus, vous pouvez le nourrir pour lui faire remonter ses points de vie et... le faire se métamorphoser ^^. Tout sa grâce a des poissons que vous aurez péch?...

    Là vous allez me dire, mais c'est du Dia. ou du Wo ? Ben un peut des deux ma bonne dame. Car en effet on peut pécher via un mini jeu de réflexe bien sympa dans des mares, dont une est au village de départ. Votre animal en se transformant recevra des pouvoirs particulier pour un temps donné.

    Et vus que les arbres proposé pour les 3 classes "cadres" sont bien mais un peut limité, ils ont rajoutés des parchemins de sorts qu'on peut apprendre en plus. Les mêmes sorts que vous pouvez faire apprendre a votre animal de compagnie. On y retrouvera les sorts de soins, d'invocations necromantique, de protections...

    Du coup entre l'équipement, les arbres et les parchemins de sort, vous pourrez avoir un aventurier totalement différent d'un autre. Que vous partiez d'un guerrier qui tourne vers la magie, le tank, le soins ou le bourrinage a distance, vous ne serez jamais identique a un mage virant combat, ou attaque a distance ou invocation de pets, ou... Les possibilités sont quasi infini.

    Quand je pense que pour le moment il est solo et offline, mais qu'il est prévu un patch pour le rendre multi...

    Là je me dit que j'aurai dut vous parlez des cartes des temples perdu... Mais vous verrez sa en achetant l'excellent "Torchlight", d'autant qu'il n'est qu'a 15€ et quelques centimes.

    Bon jeu.
    Publié le 2 nov. 2009 à 08:51, modifié le 3 nov. 2009 à 19:10
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 12 févr. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 12 ans.
    27 personnes sur 40 ont trouvé cette critique utile.
    Ce jeu me fait beaucoup penser dans son concept à EVE, le MMO spatial où on est libre de faire ce qu'on veux avec son personnage (de la politique au combat, en passant par le craft et le commerce, voir tout ça en même temps ^^).

    De ce fait j'attends beaucoup de ce jeu, car il pourrait bien devenir pour moi et je parle en l'occurrence en mon nom propre, la perle rare, dans le monde des hack'n slash mmo, trouvé ce qui s'apparenterait un a un vrai RPG, est rare, seul quelque titre s'en approche, les plus prometteurs sont "Mortals" et "Wakfu".

    Le genre MMO-RPG est plutôt sinistré, la plupart des gens considérant qu'un jeu ou vous bashez des monstres est un RPG. Alors que le genre ce définit plutôt comme un jeu d'enquête et d'aventure où la psychologie du personnage et son évolution son au cœur de l'histoire. En somme vivre la destiné d'une énigme. On ne connait pas encore le ressort, l'énigme de Mortals, mais le jeu n'est prévu que pour août et pourrait bien subir les traditionnels repoussements jusqu'en novembre-décembre.

    Mortals, avec sa liberté de compétence et de ton pourrait bien avoir la main mise sur le genre, see you soon.
    Publié le 12 févr. 2009 à 11:21, modifié le 12 févr. 2009 à 13:25
    27 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 févr. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Je vais volontairement reprendre la précédente critique très bien écrite mais pour la mettre au gout du jour, car il y a eu pas mal de changement.

    [... ]

    Sur la fin je reste d'accord, mais vous pourrez donc relever, que le jeu pour sa partie boutique est moins cher désormais, que le jeu est en français dans le texte et qu'un système de craft pour modifier les objets magique, voire en créer a été mis en place.

    Je terminerai par dire que ce qui m’attire toujours vers ce jeu, en dehors d'un principe fort simplement résumé par porte/monstre/trésor est que le joueur plus que son avatar est mis en avant par les puzzles, les énigmes à résoudre et le fait que l'expérience ne soit gagné que si l'on réussit la mission fait qu'on doit parfois, selon la configuration de son groupe, réfléchir à une façon moins brutale de résoudre la quête.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 sept. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Bon, j'ai comme beaucoup été intrigué par le fait qu'un MMO F2P reprenne le concept de Monster Hunter qui est une série légendaire sur console.

    J'ai fait comme tout le monde, j'ai regardé d'abord des captures d'écrans puis des vidéo, j'ai lu des commentaires sur le net et puis vu que ça sentait pas mauvais, je me suis décidé a tester.

    Bon je cache pas, j'ai faillit abandonner à ce moment là, car le téléchargement fut une galère incroyable, j'ai dû passer par un outil de téléchargement pour que sa passe. Autrement j'ai eu 3 échecs de téléchargement alors que je suis sur le cable.

    Mais ça en valait la peine. Alors certes, la version internationale est en anglais ce qui fera s’arrêter là l'essentiel des joueurs et ce sera bien dommage car, ce jeu a un concept qui limite grandement le contenu à lire. L'essentiel va être de tuer des bestioles, on le sait de suite, c'est du farm. Mais pas du farm où on massacre des bestioles inintelligentes en boucle sans réfléchir. Là il faut préparer son équipement, se renseigner sur votre proie et l'approcher de façon tactique pour éviter de vous prendre une rouste mémorable ou de vous faire grièvement blesser laissant la voie libre à ses petits copains pour vous achever.

    Les 10 premiers niveaux font office de tuto et de mise en place du scénario, car oui, il y a tout de même un fond scénaristique à tout ça. A l'issu de ça, une proie prestigieuse vous sera proposée et les niveaux suivants seront gagnés en vue de vous préparer à la chasser.

    De ce que j'en ai vu, à toute heure, il y a du monde, le modèle F2P semble être proche de ce que l'on connait par ailleurs, en tout cas pour le moment je n'ai pas eu besoin d'acheter quoi que ce soit.

    Pour moi, c'est un bon jeu casual, à voir si pour un hardcore gamer, il résisterait longtemps. Je dois préciser que les graphismes sont plus qu'honorables et en tout cas supérieurs à la plupart des F2P asiatiques.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 févr. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Pour un jeu qui se veut gratuit, je trouve ce dernier plutôt plaisant.

    Graphiquement le tout est dans la ligne directrice de la licence et sa chatoie a l'œil.

    Niveau gameplay, en effet tout les développements prennent du temps mais on peut réduire sa avec les classes de personnages et en payant plus cher pour aller plus vite. Où si comme moi, vous n'êtes pas pressé (vous disposez de 15 jours avant de pouvoir agresser/ être agresser) , vous pouvez rallonger le temps de construction pris pour payer moins cher ^^.

    Les combats sont assez basique, il suffit de placer de base ces troupes pour avoir les bonus face au troupes de types opposé (Les fantassins élimine mieux la cavalerie, qui élimine mieux les archers qui éliminent les fantassins). Le tout étant décomposé en round. Mais sous ce dehors de simplicité ce cache des choix, car si votre troupe placé au premier round vainc son ennemie elle va être confronté a ennemie du 2eme round qui lui aura peut être des bonus contre votre troupe. Là le nombre d'unités dans votre troupe peut faire la différence.

    Avec sa, un système de sort vous permet d'ajouter quelques bonus/malus.

    On retrouve du heroes a la sauce "Travian" et pour ce prix, ma fois c'est tout ce qu'on demande ^^
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 13 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Bon j'y ai mis le bout du doigt, le jeu m'a aspiré ^^.

    Clairement, niveau graphique, ce n'est pas AoC ou LotRO ou même Star wars, mais on se surprend parfois a avoir des animations qu'on ne pensait pas trouver, voire certaine qu'on aurait aimé voir dans des jeux plus chers (qui a dit que le marche pied d'une barrière, on aurait dû le voir depuis longtemps, moi ça me rappelle les classes vertes dans le Cantal ^^).

    Mais c'est surtout le sentiment de liberté omniprésent, malgré la possibilité de quêtes bien amenées et même d'événements dynamiques pour gagner des cadeaux. On a tellement de choses à faire, qu'on ne sent pas de lassitude et qu'on avance pas à pas dans cet univers digne de la saga Arthurienne.

    Franchement, après avoir été désabusé par de grosses machines (Rift, SWTOR, WoW,... ) , ce jeu a fait souffler un vent de nouveauté sur mon PC. Parce que c'est son gameplay qui est riche, on a pas que du combat, on peut faire tellement de choses.

    Bref, très bon jeu ! Je le recommande chaudement et vu qu'il est jouable en partie gratuitement, une partie des fonctionnalités est déverrouillée avec l'abonnement, il n'y a pas de raison de ne pas l'essayer. Mais donnez-vous le temps du tuto au moins pour vous faire un avis, la magie opère au bout d'un petit temps.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 24 déc. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 10 ans.
    Premièrement je dois de suite dire que j'avais joué au début du jeu, pour être plus exact trois mois après sa sortie et qu'il m'avait beaucoup plu à l'époque. Je n'avais arrêté que parce que je ne trouvais personne pour quêter avec moi, ma guilde étant plutôt à l'époque pour que chacun se démerde et le jeu en groupe pour quelques instances seulement. Donc le jeu en lui même n'était pas la cause principale.

    Je viens de ré-essayer le jeu et si le fond n'a pas beaucoup changé la forme, elle, a évolué en bien. Tout d'abord les graphismes des décors sont améliorés et affinés, le graphisme et la lisibilité des cartes aussi. Ce qui m'a le plus plu c'est l'intégration de cinématique vraiment bien faite, inexistante dans mes souvenirs à l'époque.

    Le tutoriel a été repensé, plus rapide, plus simple et toujours aussi prenant.

    Reste LE point noir de ce jeu, à savoir pas de localisation. Il serait souhaitable que soit le développeur, soit la communauté de fans avec l'autorisation de l'éditeur, propose cela pour augmenter leur longévité.

    Je retrouve les immensités de l'ouest américain avec le vieux canasson du début qui fait toujours penser au film de cow-boy.

    Quatre zones sont proposés avec des ambiances différentes et certaines avec plus ou moins de végétations, mais la zone de départ marque toujours surtout lors du premier levé de soleil.

    Alors prenez votre chapeau et venez foulez le désert.
  • 7 déc. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 12 ans.
    0 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    N'ayant jamais joué a DOFUS, je ne peut comparer, mais une chose dont je suis sure pour avoir tout comment nombreux d'entre vous tester de nombreux MMO c'est que celui ne semble pas le moindre en qualité et graphisme.

    Le jeu en effet, bien qu'étant en 2D isométriques, est fort jolie et propose tout ce qu'on apprécie dans des titres plus célèbres mais bien souvent payant eux.

    Le fait que le jeu soit en français n'est pas négligeable et le nombre de classes est au rendez vous, pour palier au manque de personnalisation poussé de son avatar (on ne peut changer que les couleurs de ces vêtements). En prime, ils nous trouvent le moyen de prendre des classes de célèbre jeu (tes que tales of... ou phantasy star) , sortant du coup pour certaines des sentiers battu des MMO de fantasy.

    Je rassure néanmoins tous les fans du chasseur, guerrier, mage et autres assassins qu'ils retrouveront ces grands classiques, mais aussi avec des variantes amusantes (comme le guerrier aléatoire ou le drunker master panda)

    A noter que c'est un projet plus qu'un jeu qui est formulé, puisqu'en plus du jeu existe déjà une série télé diffusé sur france3 et qu'on peut regarder en ligne (classique dans la forme mais vraiment bien réalisé)

    Pour moi, je dirait que pour le moment, ce n'est que du bon, a voir comment tout ceci évoluera dans le temps et au-delà de la béta.
    Publié le 7 déc. 2008 à 13:23, modifié le 7 déc. 2008 à 13:30
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 25 sept. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 10 ans.
    13 personnes sur 52 ont trouvé cette critique utile.
    Pour avoir participer a la bêta fermé et celle ouverte, je peux commencer cette critique en disant que le jeu est devenu très fluide.

    D'ailleurs pour un lancement, je trouve que c'est un lancement réussi, car pas de bug majeur, très peu de latence et les serveurs pleins ayant été fermé a la création de nouveaux personnages, nous n'avons que très rarement un souci de fil d'attente (sa m'est arrivé une fois et j'étais 46eme, on est loin des débuts d'aion). Les seuls soucis que je rencontre de temps en temps sont des crash de mon pilote graphique ou de directx 11, mais sa reste relativement rare pour le moment et j'espère que se sera corrigé dès aujourd'hui.

    Car une des forces de Square-Enix c'est de corriger immédiatement ou du moins très rapidement les bugs qui apparaissent, sa peut donner lieux a des maintenances de 2h00 plusieurs fois par semaine mais toujours pour nous français entre 19h00 et 21h00, soit l'heure où on va voir les infos ou qu'on passe a table ^^.

    Sur le fond, le jeu est proche d'un "Mortal Online" en plus accessible. A savoir très peu de pièce d'équipement obtenu lors des "mandats" (Les quêtes du jeu) , en général ce sont des pièces d'armures. Pour l'armement ou les pièces d'armure plus évolué il faut passer par le craft, soit en fabriquant soit même soit en vendant les composants pour acheter auprès d'un artisans l'objet.

    Les artisans, ce sont les "classes" au cœur du jeu. A savoir que sans eux, les guerriers et les mages ne peuvent pas aller bien loin. On débute avec juste des vêtements de ville en général. Vous trouverez sur le fan-site JoL les détails sur ceux ci, mais tous se complètent. On ne peut faire un craft en auto suffisance, vous aurez toujours a un moment ou un autre besoin d'un composant créer par un autre type d'artisans.

    Pour ce qui est des combats, ils sont relativement dynamiques et reprennent les grands principe connu depuis WoW a savoir cliquage sur la touche de l'action qu'on veut faire. Subtile mais importante nuance, vu que vous êtes automatiquement verrouillé sur votre cible et que l'endroit où vous frappez a une importance il est conseiller de bouger autour de votre cible et d'alterner les coups. Car au corps a corps comme en magie, ces derniers chargent une jauge permettant d'effectuer des coups plus puissants.

    Les combats peuvent rapidement se montrer tactique au final, même si a la base le système de combat est très simple.

    Pour moi ce jeu réunit tous les critères, a savoir un artisanat primordiale au contraire des tendances actuel, un gameplay simple mais tactique, un environnement ouvert avec de nombreux endroits a découvrir, des graphismes très jolie pour terminer ce qui ne gâche rien.

    Bref, je le recommande a qui veut vivre l'Aventure et s'ennuie sur les Diablo like MMO en cours de nos jours (genre WoW et compagnie : p).
    Publié le 23 sept. 2010 à 11:51, modifié le 25 sept. 2010 à 15:35
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques