Last Oasis esquisse son système de PvP ouvert - et recrute des guildes PvP pour ses tests

Le PvP est au coeur du gameplay de Last Oasis (les joueurs doivent se disputer les ressources d'oasis), mais pour éviter les débordements, le studio Donkey Crew compte sur son système de clans et surtout sur le risque accru d'une attaque mal préparée.

ss_3c07f7188dfc373087da746e950190e50b10acd5.1920x1080.jpg

On connait le cadre de Last Oasis : l’univers de jeu se compose d’un vaste désert aride, seulement ponctué de quelques oasis offrant des ressources naturelles. Et comme le climat de l’univers de jeu est évolutif, les joueurs sont contraints au nomadisme. En d’autres termes, pour survivre, les joueurs sont amenés à traverser des zones désertiques grâce à des walkers (d’imposantes machines mobiles transportant suffisamment de ressources, notamment de l’eau, pour de longue traversée), jusqu’à trouver une oasis pour y récolter des ressources en prévision d’un prochain voyage : pour garder le contrôle de ces oasis, il faudra néanmoins protéger ses positions, notamment grâce à des bases (forcément temporaires, le temps que la zone reste vivable). Certains joueurs pourront alors récolter quand d’autres les protègeront.

On l’a compris, Last Oasis promet un gameplay résolument PvP, dans un monde ouvert, et les clans ont vocation à se disputer le contrôle des oasis de l’univers de jeu. Y a-t-il un risque que les joueurs développent des comportements « toxiques » et soient enclins à s’attaquer à vue ? C’est très possible. Le studio Donkey Crew compte néanmoins à la fois sur le système de clans et sur l’environnement hostile pour réguler les mécaniques PvP de Last Oasis.

ss_b7e32f80adc31d37d97862d560d5ed352b193ace.1920x1080.jpg

Selon le studio indépendant, les ressources de l’univers de jeu sont rares, donc précieuses, et devraient encourager les joueurs à la prudence.
Avant de lancer une attaque, un clan ou un groupe de pirates devrait être enclin à évaluer scrupuleusement ses chances de l’emporter : étudier les forces et faiblesses de la cible potentielle, évaluer les ressources nécessaires à l’attaque au regard des gains escomptés. Selon le studio, engager un affrontement ne devrait pas se faire à la légère. Si bien que les joueurs pourraient même parfois préférer négocier plutôt qu’engager le combat – par exemple convenir de se partager les ressources locales, afin que chacun puisse reprendre la route vers d’autres oasis plus accueillantes.

Evidemment, il y a parfois un monde entre les théories de game design et le comportement concret des joueurs dans un univers de jeu. Le studio Donkey Crew entend donc tester ces théories en conditions réelles – avec un brin d’opportunisme, puisque le studio indépendant entend ouvertement s’adresser aux joueurs déçus par les récentes évolutions du MMORPG New World d’Amazon, qui opte finalement pour un PvP certes en monde ouvert, mais plus structuré qu’initialement annoncé. En conséquence, le studio indépendant Donkey Crew invite les guildes PvP à se manifester sur Discord auprès des CM du jeu, afin qu’elles puissent intégrées les prochaines phases de tests prévues pour début février.

Réactions (5)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Last Oasis ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant