Les sociétés du jeu-vidéo : Éditeur de jeux-vidéo - Page 2

Filtrer par catégorie :
Titre
Aspyr Media est un studio américain de développement et d'édition de jeux vidéo, fondé en 1996 par Michael Rogers et Ted Staloch à Austin, au Texas. Initialement, le studio se spécialise dans le portage de jeux sur différentes plateformes (notamment mobiles ou consoles). À partir de 2005, le studio signe néanmoins ses propres jeux et édite les titres de développeurs tiers.
Fondé en 2016 par Stefan Marcinek à Wiesbaden, le groupe allemand Assemble Entertainment se spécialise dans l'édition, puis le développement de jeux vidéo.
Astrum Nival est un développeur et éditeur russe membre du groupe Astrum Entertainment. En plus de leur activité d'éditeurs sur le marché russe, ils intègrent un studio de développement formé de l'ancienne équipe de Nival Interactive.
Fondé en 1983 par Bruno Bonnel et Christophe Sapet, Infogrames (à l'époque) s'illustre en développant des références vidéo ludiques comme Alone in the Dark en 1992 d'après l'univers de "Call Of Cthulhu" de H.P Lovecraft.
Atelier 801 est une SARL fondée le 14 octobre 2011 par Jean-Baptiste Le Marchand et Mélanie Christin. Elle a pour vocation de développer des jeux en ligne mignons, gratuits, et simples d'accès.
Athlon Games est la branche jeux vidéo du conglomérat chinois Leyou Technologies, propriétaire des studios Digital Extremes et Splash Damage, et se destine au développement et à l'opération de jeux free-to-play sur PC, Mac et consoles.
Fondé en 1986, Atlus fait l'objet de plusieurs rachats en 2003, 2006 et 2013, ce dernier étant effectué par Sega, pour qui Atlus devient une filiale. Le studio japonais de développement, d'édition et de distribution de jeux-vidéo est notamment détenteur des licences Persona et Shin Megami Tensei.
Atlus Online est la division de l'éditeur japonais Atlus dédiée aux MMORPG et opérant principalement aux Etats-Unis.
Studio de développement chinois, Baiyou Huitong Technology exploite plusieurs MMORPG en Chine parmi lesquels City of Dream.
Bandai Namco entertainement est un développeur et éditeur de jeux vidéo japonais né en 2006 de la fusion des sociétés Namco et Bandai.
Créée en 2006 et dirigée par Benoit Guihard et Jean-Philippe Tessier, Beemoov est une société d'édition de jeux virtuels sur Internet, basée à Nantes (44).
Société chinoise fondée en 2004, Beijing Perfect World s'est spécialisé dans le développement de MMORPG inspirés des grands classiques de la culture traditionnelle chinoise. Le studio revendique une philosophie éthique et patriote.
Bellisoft est un éditeur français indépendant et spécialisé dans les wargames et jeux de stratégie sur navigateurs web.
Fondé en 1986, Bethesda Softworks est notamment connu des joueurs pour avoir signé la série des jeux de rôle The Elder Scrolls ou plus récemment, Fallout 3.
L'entreprise Bigpoint GmbH, développe et produit des jeux en ligne accessibles sur navigateur Web. Avec 50 millions d'inscriptions revendiquées, Bigpoint se veut un portail de jeux incontournable.
À l'origine, bilibili est un site chinois de partage de vidéos sur le thème des fandom d'anime, de manga et de jeux vidéo ; depuis sa création, le site s'est considérablement agrandi et la société a pu investir dans l'e-sport (création d'équipes League of Legends et Overwatch) ou l'édition de jeux mobiles ou de petits jeux indépendants.
Fondé en 1995, Bioware s'est rapidement imposé comme une référence du développement de jeux de rôle (Baldur's Gate, Neverwinter Nights). En 2006, le canadien s'est lancé dans l'industrie du MMO.
NHN BlackPick Corporation est un studio de développement et un éditeur sud-coréen spécialisé dans les jeux en ligne et notamment sur mobiles.
Boostr est une société française spécialisée dans les TCG et les jeux en ligne. Elle développe et exploite les jeux Urban Rivals et Fantasy Rivals.
Formé par un groupe de vétérans de Mythic Entertainment, Broadsword Online Games est un jeune studio opérant les titres Dark Age of Camelot et Ultima Online.
Buka Entertainment est une société d'édition fondée en 1993 en Russie.    Au début, Buka était une compagnie qui revendait les consoles Sega, Nintendo et Sony sur le territoire russe, mais en 1996, ils ont édité leur premier jeu : un jeu de roulette russe, qui s'est vendu à 15 000 exemplaires. L'année suivante, ils ont continué dans ce sens-là en éditant Allods et Vangers.   Ce sont eux qui ont établi les premiers un critère de qualité dans leur édition dans la région des communautés des États indépendants (une partie de l'ancienne URSS).    Le 17 juillet 2008, Buka a été racheté par 1C Company pour la coquette somme d'environ 65 millions de dollars. 
Branche « jeu en ligne » du groupe Hubert Burda Media, Burda-ic exploite des jeux en ligne occasionnels et divers MMORPG distribués en Europe, comme Ragnarok Online, Florensia ou Sanriotown.
Fondé en 2010 à Chambery, en France, C2C Games s'est spécialisé dans le développement de jeux Web et mobiles, mais aussi dans l'édition de jeux indépendants.
Fondé en 1979 pour commercialiser des machines de jeux électroniques, Capcom s'imposera comme un poids lourd de l'industrie vidéo ludique modiale dans les années 90 avec Street Fighter. Quelques 20 années plus tard, Capcom s'attaque aux MMO en Asie.
Filiale chargée des activités numériques de Cartoon Network, Cartoon Network New Media est notamment responsables des sites Web de la marque et de l'édition du MMORPG mettant en scène les personnages des séries diffusés par la chaîne.

À propos de cette liste


Cette liste recense toutes les sociétés de notre encyclopédie collaborative.

Vous pouvez y créer de nouveaux articles et corriger les informations éronnées grâce au bouton "Modifier cet article" en haut à droite de chaque article.

Nouveaux articles