Critiques d'ampexian

  • 24 oct. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Derrière ce titre un peu ronflant, je vous parle tout de même d'un des plus gros succès des studios Gravity (j'aurais aimé donner la statistique du nb de compte enregistrés sur le serveur FR mais je retrouve plus le lien) et pourtant, il est aisé de critiquer ce jeu, Ragnarok ce n'est rien de plus qu'un jeu 2D dans un monde 3d à vue isométrique (d'ailleurs assez pénible au début, mais on s'y fait) , il n'a aucun gros point fort que ce soit niveau graphismes, animations de skills, voix, musique (là je risque de choquer... la BO de ROnline est certes sympathique la 1ere fois mais qu'est ce qu'elle est gonflante au bout de 6 mois de jeu). (zzZ)


    Petite analyse d'un jeu qui n'en a pas l'air comme ça :

    Déjà, note importante, Ragnarok malgré son poids raisonnable est extrêmement riche et si on veut pouvoir parler de RO, à mon avis, il faut avoir joué au moins une fois sur un serveur privé qui sont certes d'un point de vue juridique illégaux [... ] mais sont extrêmement PRATIQUES pour voir l'ampleur de ce jeu, la diversité des mobs et des maps.


    Sur le playerbase :
    Je n'attaquerai pas directement Gravity, ils ont fait à l'époque où je jouais un excellent travail de mises à jour régulières du contenu, des events... etc. Mais le jeu sur le serveur officiel à l'heure d'aujourd'hui me parait quelque peu... mort. Des zones pour débutants comme Payon cave 1, qui étaient saturées d'équipe de cleric et d'archers, sont infestés par les mobs qui prolifèrent. La faute aux serveurs privés, peut-être bien.

    Premier aperçu :
    Outre le playerbase et la communauté qui déçoivent quand on débarque, c'est surtout le MANQUE COMPLET DE DIRECTION (little direction early on en anglais -_- dur à traduire). Le débutant après son initiation (certes bien faite ! ) est TOTALEMENT LIVRé A LUI MÊME !

    Mais alors, que faire :
    Bienvenue dans le jeu qui a inventé l'expression MONSTER BASHING, du nom du skill pour warrior "BASH" (je sais pas si c'est vrai ce que je raconte mais avouez que ça tient la route pour le coup *rires*) Votre unique but dans la vie : Errer dans le monde Midgard, à la recherche d'un mob pas trop fort à basher, et devinez quoi : c'est génial qui eut cru que ce grindfest géant soit aussi jouissif ! Trouver des partenaires, une guilde sera votre premier souci, après ce sera le coût de transport jusqu'à votre zone de grind.

    Comment cela peut-il être palpitant bon sang ! C'est tout ce qu'il y a de plus détestable dans un MMORPG ! Et pourtant... ceux qui y ont joué suffisamment longtemps savent de quoi je parle. Tous les développeurs devraient prendre de la graine sur ce titre, QUI SE PAYE LE LUXE DE N'AVOIR AUCUNE QUÊTE PVE, vous êtes littéralement LIBRE de faire ce que vous voulez, aller dans des maps pour level 90+ avec équipe en solo quand vous êtes level 20, ou encore vous faire aimer en aidant plus faibles que vous !

    En conclusion :
    La véritable force de Ragnarok Online ne réside donc pas dans ces caractéristiques techniques (le classement que j'ai fait de manière totalement arbitraire à droite n'a aucune valeur) mais dans le feeling qu'il vous transmet et l'immersion quasi totale dans ce monde à la vue isométrique dég****sse. Jouer à Ragnarok Online laissera forcément un souvenir, le 8/10 étant en grande majorité une note sentimentale *rires*



    Tout est dit. Pour les fanats des critères de classement de MMORPG :
    - Playerbase ++
    - Exp rate -
    - Communauté ++
    - Pvp +++
    - Pve groupe ++
    - Concept art +++
    - Graphiques +
    Publié le 24 oct. 2011 à 20:40, modifié le 24 oct. 2011 à 20:42
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 oct. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    Les productions chinoises en terme de MMORPG sont bien reconnaissables, TLBB ne déroge pas à la règle...

    + Un cadre mythologique sino-chinois imaginaire (assez dur à décrire en fait : ) )
    - Des graphismes d'assez bonne qualité pas transcendants
    - Des fils conducteurs de quêtes confus, inintéressants, voire embêtants (pour rester poli)
    - Une interface très cheap
    - Une traduction anglaise mauvaise (mais pas catastrophique).


    Voilà pour le premier aperçu, maintenant le GAMEPLAY

    + l'auto-path, dès la première seconde du jeu jusqu'à sa désinstallation, tous vos déplacements sont automatisés (certains pourront vite s'en lasser)
    + des maps de tailles assez petites, pas de longues heures de va-et-vient pour chercher, remplir, et rendre les quêtes.
    + un leveling des 30 premiers niveaux fulgurant, basé sur les quetes (monster-bashing, item pick-up etc... les classiques quoi)
    + des classes assez bien pensées, pas l'archétype des mmorpgs cad archer rogue warrior mage etc... enfin ceux qui ont joué ou joue à des mmorpgs chinois savent de quoi je parle

    Un peu plus en PROFONDEUR (5 ème heure de jeu)

    + Une monture (temporaire pour les débutants) facile à acquérir
    + Un système de skill bien foutu... mais surtout original :

    L'expérience sert à 2 choses, d'où l'importance de sa gestion : Gagner des niveaux ou gagner des niveaux de skill, les rendant plus puissants et en débloquant de nouveaux système un peu vicieux, parce que si on sacrifie les niveaux en skill, on a plus de quête pour le leveling, on bash à gogo et si inversement on favorise que les skills, le pve devient vite assez délicat.

    + Des combats pas trop moches, bonnes animations de skills
    - Aucun véritable défi, vous ne mourez jamais si vous restez dans la zone adéquat
    + Des events qui rapportent gros en XP, classiques dans les jeux chnois.

    Le PVP maintenant :

    + Ladder, tant mieux, un lvl 40 vs lvl 90 non merci
    + Assez tactique, même s'il repose en grande partie sur le stuff
    + Des PvP d'équipe (6v6)

    Les raids : dur de trouver une équipe avant les niveaux 50/60

    De manière générale, le PvE en équipe est mauvais à cause du playbase (qui n'est pourtant pas si faible) et de la barrière linguistique, il faut vraiment une guilde et avoir un haut niveau pour vider les donjons


    BILAN : Un jeu assez explosif au début et qui s'épuise très vite si on ne trouve pas de camarades de jeu. Ce jeu ne va surement pas vous marquer à jamais, mais il m'a laissé néanmoins un bon souvenir, malgré le peu d'heures au total passées dessus (11 ou moins).
  • 17 sept. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Dragon Nest : aucune révolution, aucune innovation et pourtant un petit bond en avant pour les mmos du genre. Tout d'abord DN est un mmoTPS action team-based avec le contenu traditionnel des MMORPG (level, hp/mp, stats, équipement, etc. ).
    Contrairement à Land of Chaos et Savage2, ce jeu propose un système de tire plus proche du fps avec l'obligation pour le joueur d'avoir l'ennemi dans sa ligne de mire pour avoir une chance de le toucher. Beaucoup de personnes jouant ou ayant jouer à DN le compare à son grand frère chez Nexon Vindictus (aka Maginobi Heroes).

    Le client :

    - Poids raisonnable, téléchargement fastidieux chez Nexon, plus rapide chez Cherry Exchange, rien d'autre à signaler.
    - Remarque importante : Il existe 4 ou 5 versions à ce jour de DN, d'où 5 serveurs différents :

    Version NA

    (ip block : seuls les joueurs d'Amérique du nord peuvent jouer... et les utilisateurs de proxy XD) , Nexon dans toute sa splendeur (oui je déteste Nexon).

    +l'avantage c'est la communauté, que des anglais donc aucun souci de communication tant qu'on se débrouille en anglais
    -Forcément aucun soutien en français
    +Qui dit IP Block dit obligatoirement meilleur ping et expérience en pvp plus appréciable.
    -Un sword master et un paladin beaucoup trop forts en pvp
    + le système de blessing (dragon machin chose pour la version US) qui vous donne un bonus d'xp en donjon et plus de récompence en pvp.
    +Des doublages vocaux excellents

    -Un cash shop instauré dès la bêta test privé avec des prix exorbitants.
    -Le contenu du cash shop, complétement bateau donc inintéressant


    Version SEA

    (globale, mais serveurs basés en asie du sud-est)
    +Une version étrangement plus "conviviale" et plus fun
    +un drop rate supérieur ? Ca c'est juste une impression
    +les voix d'origines pour les animations de skill, en japonais, ca c'est le détail funky

    -des voix anglaises pour les npc bof bof
    -Des ping horribles, le pvp s'avère des fois être un calvaire

    Note importante : même si le pvp lag plus sur le serveur SEA je le recommande chaudement puisqu'à mon avis les classes y sont plus équilibrées, et les serveurs sont plus remplis, donc plus de personnes dans les arènes et les donjons


    Version Coréene, Chinoise, Japonaise :

    +Le lvl max est de 50 (ou 40 en T3) les animations de skills magnifiques et des combats encore plus dynamiques.
    -Ces trois serveurs sont très restreints, aucun accès n'a l'air possible, youtube est le seul moyen d'en avoir un aperçu.


    Premier aperçu :

    Création du personnage :
    -seulement 4 classes avec chacune deux évolutions soit 8 classes au total
    -Le sexe des classes est fixe (gender-locked)
    -Faible custo de votre personnage, une combinaison de 3 hauts 3 bas 3 gants 4 coupes 4 têtes c'est pas beaucoup.
    -Le second mot de passe devient vite pénible

    Premiers pas :

    Les plus :
    +un exp rate agréable, pas trop rapide, pas trop lent.
    +Donjon très rapide, on s'en lasse pas
    +des combats très dynamiques qui s'intensifient et s'accélèrent à plus haut niveau
    +Une histoire bien cousue, pas fracassante d'originalité ON ATTEND LA SUITE !

    Les moins
    -Beaucoup de courses à droite à gauche
    - toutes les zones sont instanciées, donc un écran de chargement entre chaque zone/donjon/ville.
    -zones sans intérêt, pure perte de temps
    -Un didacticiel obligatoire heureusement très court (le didacticiel avancé est facultatif)


    Après deux semaines :
    Je joue SS (sharpshooter c'est-à-dire Bow master sur le serveur SEA) , classe qui à mon avis est la plus difficile en pvp, je me fais souvent allègrement massacrer, donc si au début vous n'avez pas la patience qu'il faut pour apprendre à jouer en pvp vous vivrez mal cette expérience.

    +Le lvl 24 (maxi) est atteint en quelques jours, chose très agréable
    +On ne se lasse pas des combats en pvp malgrès le nombre de map très limité
    +Le cash shop n'est pas nécessaire, à part pour les costumes


    -DN n'est pas un jeu pour les casual, du moins le pve offre de quoi leur plaire mais est très limité
    -Le pvp demande un long apprentissage comme tout TPS d'action (je pense notamment à Gunz the Duel)
    -la difficulté varie en fonction des classes, en pve les archers gèrent le champs de bataille, en pvp c'est la catastrophe.
    -la communauté, surtout des philippins, des vietnamiens quelques brésiliens et finalement peu d'européens et un très mauvais anglais. Donc je vous conseille de rejoindre une guilde de joueurs philippins, ils parlent tous très bien en anglais.
    -aucune customisation, votre apparence restera la même au lvl 24

    -La mise à jour massive vers la version 3 avec le nouvelle opus et un nouveau niveau max tarde à venir, les vidéos coréenes font baver les fanatiques ^^


    Bilan :

    EXCELLENT jeu, chacun réagira différemment, moi il m'a rendu accro. Son contenu est très limité, on a vite fait le tour du pve mais la force de DN réside dans son pvp qui n'a pas de rival en terme d'intensité et de dynamisme.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 sept. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    4 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Important : je donne à Eden Eternal la note de 7/10 sans prendre en compte les fonctions PVP que je n'ai pas essayées en dehors des combats singuliers.

    Je reçois un beau matin un mail d'Aeria Games qui me propose de participer à la bêta fermée de Eden Eternal, et là, l'excellente surprise.

    Première bonne impression :
    +Un fichier léger pour un MMORPG bien conçu (téléchargement rapide maj sans souci) ,
    +Aucun bug durant toute ma période de test,
    +Les périodes de maintenance brèves.

    Autant de détails qui s'apprécient quand on joue à un jeu sans l'avoir voulu initialement.


    Après vient l'écran de sélection des personnages :
    + Des serveurs bien proportionnés, pas de surpopulation même en open-bêta
    + Un choix de classes vaste... Deux classes ! non c'est normal, et justement vient le point suivant, peut-être le plus important :
    + Un système de classe novateur (sauf si quelqu'un me trouve un jeu avec un système pareil) : votre personnage peut jouer toutes les classes.
    "Un problème dans votre équipe, il n'y a pas de tank et trop de healer, pas de souci, on switch et on y va" là c'est le pied, fini les heures de glandouilles devant les donjons pour attendre LE healer qui passe par là.

    Ensuite vient la custo :
    + Des personnages mignons à croquer (des petites filles avec des touffes de cheveux qui gigotent dans tous les sens, c'est tout mimi ! ). Donc concept visuel attachant même pour les plus réfractaires au style anime.
    + Un costume qui évolue avec le lvl de votre classe, il fallait y penser

    - Deux races seulement alors que bien plus avait été annoncé dès l'OB (n. b. depuis je crois qu'une nouvelle race est arrivée) ;
    - Des emotes débiles (c'est quelque chose auquel je tiens pas mal, dans un mmorpg style anime - c'est bien vu de mettre l'accent sur les animations hors-combat.

    Premiers pas :
    + Progression fulgurante lors des premiers niveaux : A l'image d'autres jeux chez Aeria Games comme Kitsu Saga avec son exp rate hallucinant (honnêtement, j'ai cru jouer sur un serveur privé la première fois) , Eden Eternal zappe le grind lors des 10 premiers niveaux : tous les monstres tués vous rapportent beaucoup en quête ;
    + Skills bien pensés, adaptés au jeu en équipe, mais déséquilibrés pour un jeu solo ;
    + Mouvements dynamiques et auto-path EXTRÊMEMENT PRATIQUE mais ce n'est pas une nouveauté ;

    - Comme indiqué dans une autre critique, les maps dans Eden eternal sont comme dans Divine Soul ou Soul of the Ultimate Nation, c'est-à-dire très étroites, et le moindre relief vous bloque, donc point négatif : aucune interaction avec l'environnement de la map ;

    + Une monture gratuite et permanente au lvl 30


    Après quelques niveaux :
    - Les donjons sont infaisables seul, ou avec une équipe peu dynamique.
    - Certaines classes ont trop d'importance : clerc (le heal doit être spammé en permanence) et le tank (sinon le heal meurt en 5. 10^-3 s)
    + L'AI des monstres : le lure se base sur la provoc (me souviens plus du terme exact) mais certains monstres peuvent décider de n'en faire qu'a leur tête et d'aller titiller le healer
    + Des donjons rythmés car courts et intenses (des boss très coriaces sur lesquels il a fallu s'y reprendre plus d'une fois) , un gros point positif pour Eden Eternal...
    - Le grind : ehhh oui, un MMORPG sans grind n'est plus un MMORPG, mais le grind de celui-ci se sent au bout d'un moment. Les derniers heures de jeu jusqu'au level 50 paraissent interminables et les quêtes n'ont plus aucun intérêt car on les a déjà répétées 50 fois.
    + Le drop et la gestion de l'équipement, pas compliqué, des upgrades faciles à faire et un système de craft intuitif, mais pas mal dégarni.
    - Background économique/politique assez pauvre, peu intéressant


    Social network :
    Eden Eternal, c'est avant tout un jeu social... non je déconne, le but principal reste de "basher du mob" mais le jeu met l'accent sur le travail d'équipe et l'aspect social prend toute son ampleur avec les guildes, système de ville de guilde, réputation etc. et même bientôt du GvG (à actualiser). Hasard ou non, les joueurs sur Eden Eternal semblent bien plus relax, il y a très peu d'embrouilles.


    Pour les gamers :
    + Un cash shop pauvre, donc peu de déséquilibre entre casher et non casher
    + Chaque classe à un style de jeu en PvP et une attaque qui la caractérise bien, même un healer peut se débrouiller dans l'arène
    - Le craft un peu navrant au bout du compte
    - Les donjons n'offrent plus de challenge une fois dans une équipe bien négociée, pas encore de donjons extrêmes
    + Un public assez "mûr" (âge compris entre 16 et 25 ans, d'après les membres de guildes auxquelles j'ai adhéré.


    Bilan : Très bon jeu, à tester au moins un fois. Eden Eternal va laisser une trace dans sa catégorie même si au final, l'originalité du jeu s'écroule et la routine du MMORPG classique reprend vite le dessus.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 sept. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 9 ans.
    0 personne sur 6 a trouvé cette critique utile.
    alaplaya déçoit décidement dans chacune de ses nouvelles releases :

    À part S4 League qui pour un TPS d'action a une durée de vie extraordinaire, le reste des MMORPG proposés par le portail est à mon avis vite à bout de souffle :

    Argo Online par exemple avait été présenté [... ] comme un très bon jeu post-apocalyptique mais m'a tout de suite déçu par son environnement géant mais vide (comme son background).
    Celui-ci ne me semble pas bien différent, et à moins que les critiques soient vraiment bonnes avec, je pense que l'essayer sera une pure perte de temps

    Le post-apocalypse est à la mode, mais je trouve que le potentiel en terme de concept visuel et d'histoire est gâche avec chaque nouvelle daube coréenne (ou non) qui arrive sur le marché.

    Les maîtres en la matière (Fallen Earth et même CrimeCraft pour ce qui est du design) n'ont pas de souci à se faire avec ce nouveau jeu.

    Vos avis peuvent beaucoup diverger du mien, le débat mérite quand même d'être soulevé...
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques