Critiques d'Ebly \ Evli

  • 11 avril 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    50 personnes sur 90 ont trouvé cette critique utile.
    Ceci est la critique préliminaire de The Elder Scroll Online suite à la levée de la NDA. Une version finalisée sera faite après la sortie officielle du jeu. Edité par Bethesda Softworks et développé par ZeniMax Online Studios, The Elder Scroll Online (TESO) est le dernier d’une longue série d’Elder Scrolls commencé en 1994.

    Quelques chiffres

    TESO est en développement depuis 2007, le jeu a été annoncé en mai 2012 pour une date de sortie du jeu officielle en avril 2014 et pour un coût mensuel de 15$ / 13€. Un budget de 200 millions de dollars semble avoir été injecté pour le jeu, mais l’information n’est pas officielle. Le nombre de serveur est encore inconnu, mais ce dernier ne sera vraisemblablement que de 4 (un US, un européen, un pour les PS4 et un dernier pour les Xbox : ce que je trouve stupide autant en faire un pour les deux plateformes…) , en effet les développeurs ont opté pour la technologie méga-serveur. C’est-à-dire qu’il y aura un seul serveur pour l’Europe subdivisé en monde instancié qui peuvent communiquer. Le joueur remplit un formulaire social (langue, âge, …) et le serveur va affecter le joueur à une instance correspondant à son profil.

    Le nombre de joueurs visé est inconnu (on va dire le plus possible) et le nombre de joueur actuel est inconnu également.
    Le jeu compte 3 royaumes, 4 classes et 9 races communes et une payante (Imperial). Le nombre de capacité active disponible doit être de 88, de passive 83 (+5 si accès au grade d’empereur) et de capacité ultime 29.

    TESO se situe lors de la seconde ère, c’est-à-dire quasiment 1000 ans avant Skyrim.

    Le premier avis

    Le premier avis est pour moi quelque chose d’assez important. En effet, après les premières minutes du jeu, on a déjà posé notre premier avis qui va rester en général fermement ancré dans notre façon de voir le jeu.
    J’ai été un peu déçu de ne pas avoir de cinématique d’entrée, mais le problème est qu’on atterrit directement dans une zone tutorial qui n’est pas très folichonne. Mais une fois sortie de la zone tutorial on est assez surpris par la qualité de l’environnement (paysages, villes etc) ça envoie un peu du rêve je trouve.

    Graphismes / point techniques du jeu

    - Les graphismes du jeu / le moteur graphique

    Le jeu utilise le moteur graphique d’Oblivion (sortie en 2006) , quand j’ai appris cela j’étais assez septique concernant les graphismes du jeu. En effet, quand on passe de Skyrim à Oblivion le contraste est assez dure niveau graphiquement. Mais en fait pas du tout, le jeu est beau très beau, les paysages, les monstres, les joueurs/pnj sont bien faits, il n’y a pas d’erreur grossière de texture, et puis surtout ça ne rame pas. ZeniMax Online a réussi à concilier graphisme de qualité avec la fluidité (pas de saccade même dans une zone peuplé avec combats en qualité graphique maximale) et ça c’est impeccable. Sur le papier on peut faire une bataille de 100 personnes vs 100 sans ramer.
    J’ai mis tous les effets au maximum possible, le jeu ne souffre pas de ralentissement apparent et les mouvements sont fluides : 60fps en zone peuplée.

    - La vue FPS

    La nouveauté majeure de ce MMO est la vue à la première personne comme les jeux de tirs (Counter Strike, Battlefield, et tant d’autres). Enfin, on peut choisir une vue arrière à la troisième personne mais le jeu se fait avec un viseur pour la sélection, on reste sur le mode des Elder Scrolls pour résumer.
    Je ne vous cache pas que les débuts ont été assez difficiles, je n’étais pas vraiment habitué à jouer à des MMORPG en mode FPS. Cependant, on a souvent besoin de changer et de passer en mode curseur de souris, la transition entre les deux modes reste assez maladroite pour le moment.

    - Création et personnalisation du personnage :

    La personnalisation des personnages est plus que correcte et surpasse beaucoup d’autres MMORPG. Cependant on reste encore loin de la personnalisation d’EVE Online, le nombre de caractéristiques comme les coupes de cheveux, ornements … reste relativement limité à mon goût (environ une douzaine). Je pense qu’on peut largement mieux faire à ce niveau, mais la personnalisation du personnage est un outil facilement développable/modifiable donc des améliorations pourront être faites, à voir.
    Par ailleurs fait intéressant, le joueur a la possibilité de donner un pseudonyme à particule Evlimeca De Machin par exemple, de plus on a le droit d’utiliser les traits d’union et les apostrophes (mais on est limité par le nombre d’utilisation à trois ou quatre).

    - Les bugs :

    Malheureusement il ne faut pas le nier mais TESO s’illustre avec bon nombre de bugs assez importants qui auraient du être détectées et corrigés pendant la bêta. Parlons en d'ailleurs, c'est toujours amusant de rencontrer lors de l'accès anticipé des bugs qu'on avait pourtant signalé pendant la bêta, je pense par exemple à la quête de Rosalin en Glénumbrie (Daguefilante) , où bien au fait qu'on soit désarçonné de son cheval quand on passe un pont ou un poteau. Il y a des moments où je me demande si les remarques des joueurs sont réellement prises en compte... passons.
    On constate également un bon nombre de bugs dans les instances à tous les niveaux, qui s'illustrent essentiellement par des bugs des quêtes des donjons et également une latence permanente allant jusqu'à cinq secondes. C'est dommage et je pense que c'est une des principales lacunes du jeu actuellement.

    - L’interface :

    L’interface est pour moi le gros point faible du jeu. Les développeurs ne se sont pas foulés, c’est la même que Skyrim. Elle n’est pas du tout intuitive, de base on ne connait pas les dégâts que l’on inflige ou que l’on reçoit, pas de minimap, on est réduit au stricte minimum. L’interface des sorts est très réduite c’est-à-dire 5 emplacements pour les macros, un pour l’ultime et un pour la potion ou autre objet activable.
    Cependant, tout ce qui manque pourra être apporté par des add-ons comme la minimap ou bien simplement les dégâts que l’on se prend ou que l’on fait. Certes on pourra personnaliser notre interface à notre guise, mais le développeur aurait quand même pu consacrer plus de modes à l’interface basique qui reste très pauvre.
    J’ai également beaucoup de mal avec le système de communication. Il est assez difficile de communiquer avec le mode FPS, enfin le système n’est pas intuitif peut être qu’à la sortie du jeu ce côté aura été amélioré.
    Je trouve ça un peu dommage que l'on doive télécharger 5 à 10 add-ons pour avoir des logs des combats, une minimap, les timers, les buffs et debuffs.

    Le monde, la progression et l'artisanat

    - Le monde :

    Rien à dire, c’est parfait. Environnement très variable en fonction des régions, très développé et surtout vivant : peuplé de mob mais de mob secondaire tel que des oiseaux, cerfs, écureuils etc...
    Animé par des événements comme des monstres épiques de zone ou bien par les ancres noires. Les ancres noires sont un système de portail qui s’ouvre dans une zone et en sort des monstres que les joueurs doivent vaincre pour refermer la porte (un peu à l’instar de Rift). Ce qui est assez amusant, c’est que les portes sont ouvertes par des PNJ, c’est assez bien fait mais je trouve que cet événement est un peu trop facile (mais je n’ai vraisemblablement pas tout vu j’ai dû en faire quelques-unes bas niveau).
    Très bon côté immersif, capacité de lire les livres, mais on perd la capacité de se servir un peu partout c’est-a-dire voler une assiette, un pichet… c’est dommage. Et surtout, pas de zone housing, c’est un peu décevant, il avait fait un début prometteur sur Skyrim la dessus.

    - La progression :

    A l'instar des Elder Scroll, la progression se fait essentiellement par un système de quêtes dont une principale liée au personnage. Mais il peut se faire en tuant en chaîne les PNJ des zones mais je pense qu’il est plus rentable de faire les quêtes en terme de vitesse d’expérience gagnée. Actuellement, ils ont divisé par deux la quantité d'expérience reçue pour que les joueurs fassent essentiellement les quêtes, je ne suis pas sûr que ça soit tellement la bonne démarche.
    Les quêtes sont-elles intéressantes ? De ce que j’ai pu voir, c’est assez hétérogène. Dans l’ensemble, oui elles sont intéressantes, mais certaines nous font clairement perdre du temps. La plupart des quêtes sont bien élaborées et mettent en place une vraie histoire. Je trouve que c’est un très bon point que de continuer à développer ce type de PvE qui au final est relativement comparable à celui de SWTOR car les personnages nous parlent directement, finis les pavés à lire. On oublie les éternelles quêtes : tuer 10 jeunes loups, puis 10 loups adultes, puis le loup alpha… c’est de la caricature mais beaucoup de MMORPG avaient repris ce système qui pouvait être franchement pénible.
    La progression est assez bien, les développeurs ont essayé de développer l’aspect PvE un maximum pour qu’il soit intéressant pour le joueur. Cependant le problème de ce type de PvE réside que les joueurs ont tendance à le faire qu’une seule fois. Pour faire simple, un joueur voulant remonter une classe sur un même royaume devra refaire toutes les quêtes et pour le coup la progression sera assez pénible.
    Il me semble avoir lu que les choix des joueurs peuvent avoir une importance, je suis assez septique à ce niveau, on est loin… très loin de l’importance des choix de SWTOR qui au final nous conduisent au côté obscure ou du bon côté de la force.

    Par ailleurs, il existe beaucoup de donjons publics qui sont plus ou moins des instances où se retrouvent des joueurs de même niveau.

    Enfin un problème réside sur un point. Si le joueur n'aime pas ce type de PvE alors ça va être difficile pour lui d'aimer le jeu. Si vous aimez les Elder Scroll alors vous allez aimer TESO, si les Elder Scroll ne sont pas votre tasse de thé cela ne vous laisse pas vraiment d'alternative.

    -L'artisanat :

    Il y a six métiers possibles : Cuisine, Enchantement, Alchimie, Forgeron (travail du fer) , Ébéniste (travail du bois) et tailleur.
    Le but est de récolter dans les zones les composants nécessaires comme le bois, les plantes, les minerais… raffiner ses ressources pour en faire un produit utilisable et utiliser ces composants pour faire des potions ou armures… bref ce que l’on souhaite créer.

    Bon, l'artisanat n’est absolument pas intuitif, et pour le moment l’aide en jeu n’est pas assez développée pour comprendre quelque chose facilement. L’autre désavantage est que la répartition des ressources est assez inégale, certains métiers sont plus faciles à monter que d’autres. On trouve moins de ressource pour confectionner des armures en tissus par exemple que pour faire des armes où le fer a vite tendance à s’accumuler dans nos inventaires. Cela dépend peut être des zones (à confirmer).

    Chaque race dans le jeu dispose d’un style de vêtement spécifique, ce qui donne une grande variété de combinaison possible en termes d’armure. Mais on note l’absence de teinture, une option de plus en plus rare dans les MMORPG à mon humble avis.
    Ce que j’ai trouvé amusant, c’est que certes on peut crafter dans les villes mais pas que, des lieux pour crafter comme les forges, établis sont disséminés et cachés dans les zones PvE en dehors des villes. Ces endroits spéciaux apportent des bonus additionnels sur certaines armes ou armures j'ai trouvé ça intéressant car on sort un peu des sentiers battus avec cette petite implémentation.

    Chose capitale, l'artisanat permettra de faire des objets très puissant et supérieur à ce qu’on trouve dans le jeu. Néanmoins je suis assez septique là-dessus, si c’est comme Guild Wars2… l’avenir nous le dira.

    Le gameplay en général, le PvE HL et le RvR (JCJ)

    - Le gameplay :

    Le gameplay de ce jeu est assez particulier dû au fait qu’il soit configuré pour être à la première personne. Il est vrai qu’il bouleverse nos habitudes, on ne peut plus sélectionner avec notre curseur notre cible mais on doit la viser pour la sélectionner. Mais est-ce bien ? Difficile à dire. Certes nos habitudes sont assez bouleversées mais je reste assez mitigé sur le concept surtout pour les soigneurs qui ne peuvent plus sélectionner. Pour pallier cela, les soins sont essentiellement de zone, par exemple un cône en face du soigneur ou bien un pbae centré sur le soigneur. Bien qu’on puisse verrouiller une cible, j’ai bien peur que les classes infligeant des dégâts au corps à corps soient assez difficiles à jouer. C’est pour cette raison que je ne m’y suis pas essayé, peut être que je me trompe.
    Bien qu’on ait accès à une foultitude de capacité active seules 10 peuvent être sélectionnées par le joueur. Le joueur doit faire des choix drastiques en fonction de ses affinités, il n’y a donc pas de classe propre au jeu mais des classes propres aux joueurs. Les joueurs sont libre de faire ce qu’ils veulent, comme un archer soigneur par exemple ou bien un mage qui tank pour les cas les plus originaux. Je trouve que c’est une bonne idée de donner autant de liberté et assez novateur.

    Le joueur a accès à tout et peut faire presque n’importe quoi… toutes les classes peuvent utiliser tous les types d’armes et d’armure. Je trouve ça très bien cependant dans l’avenir il faudra regarder si c’est toujours le cas. En effet, on peut avoir le choix à tout mais si au final seules 3 combinaisons sont viables on revient un peu au MMORPG de base tri-classe : tank, DPS, mage.
    Il n’y a pas de délais d’utilisation des compétences, vous êtes limité par l’endurance ou bien la mana.

    - Le PvE haut-niveau :

    Cette partie sera développée ultérieurement n’ayant pas touché au PvE HL.

    - Le RvR :

    Parfait mais... Je regrette un peu que ça soit une campagne. En gros on a une carte de guerre : Cyrodill, qui est très grande jonchée de fort et de postes-avancés fermés, etc le tout capturable, sachant qu’on est sur un serveur unique le joueur doit choisir sa campagne. Il existe XX campagnes, chaque campagne se passe sur la même carte, le joueur doit choisir une campagne principale et une secondaire et ne peut pas changer immédiatement, une campagne dure 60 jours et après 60 jours, les forts sont remis à zéro. La guilde qui contrôle le plus de fort peut voir un de ses membres finir empereur et octroyer divers bonus propre au rang d'empereur. Le nombre de joueurs de chaque alliance dans les campagnes sont équilibrés par le serveur.

    Mais le problème c’est qu’il n’y a pas de carotte. Il y a des classements, des hauts-faits et des grades PvP mais c’est tout. Il n’y a pas de bonus associés à ces hauts-faites/classements/grades et c’est fort dommage. Le jeu n’a pas de système comme Dark Age of Camelot où le joueur doit débloquer des points d’habilité de royaume pour avoir des capacités supplémentaires. Du coup, il n’y a pas vraiment d’intérêt personnel à faire du PvP de mon point de vue.

    Le gameplay est malheureusement assez "limité" pour un jeu qui offre un nombre de compétence quasi-illimités. Effectivement, malgré l'immense choix disponible ce qui a été prévu est effectif une poignée de sort sont nettement supérieurs aux autres si bien que la balance est vite déséquilibrée et au final beaucoup de joueurs utilisent les mêmes sorts ce qui est assez dommage. Le jeu a tendance par les sorts à favoriser les mages, pas d'immunité aux sorts de ralentissement/immobilisations font que les combats tournent très rapidement en la faveur des mages... un manque flagrant d'équilibrage tank/mage est présent.


    Conclusion

    Les plus :
    Les graphismes
    Le design du monde
    La carte RvR
    Progression pas trop perçue comme une corvée pour les joueurs aimant le système des Elder Scrolls

    Les moyens :
    Grande liberté au niveau des compétences mais mauvais équilibrage au final beaucoup de joueurs se retrouvent avec des arbres de compétences similaires
    Pas d'immunité réelle aux sorts d'immobilisation / ralentissement.

    Les moins :
    L’interface trop basée sur les add-on qui auraient du être corrigés lors de la béta
    Aucune vrai récompense pour le RvR (habilités de royaume par exemple)
    Pas d’housing / Pas d’hotel des ventes
    L'artisanat
    Personnalisation des armures (teintures)
    Progression perçue comme une corvée pour les joueurs n'aimant pas le système des Elder Scroll

    Le jeu est un bon jeu, il ne manque pas grand-chose pour que ça devienne un très bon jeu mais pour les joueurs n'aimant pas les Elder Scrolls le jeu n'est malheureusement pas fait pour eux. Je trouve que TESO n'offre pas assez d'alternatives vis à vis ces joueurs en copiant le système Elder Scroll utilisé pour les RPG... c'est dommage, ZeniMax se prive d'un panel de joueur.
    Je pense que le jeu a de l’avenir, l’attitude de Bethesda Softworks et ZeniMax Online Studios après la sortie sera cruciale pour le futur du jeu. Ils devront s’adapter pendant la première année du moins aux joueurs et essayer de maintenir un fort taux de rétention, seul l’avenir nous le dira si le nombre de joueur sera conséquent sur la durée.

    Bref je lui mets 8/10 la note changera ou pas à ma prochaine mise à jour.
    Publié le 1 mars 2014 à 22:55, modifié le 11 avril 2014 à 11:31
    50 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 29 juin 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    43 personnes sur 61 ont trouvé cette critique utile.
    Tout d’abord, j’ai testé le jeu pendant sa phase bêta, j’y ai joué lors de sa sortie (fin décembre 2011) pour arrêter et reprendre en juin 2013. J’ai écrit une première critique en janvier 2012, aujourd’hui je la réactualise.

    Quelques chiffres : le jeu a demandé 6 ans de développement et a couté 200 millions de dollars. Lors de la sortie de Star Wars : The Old Republic en décembre 2011 le jeu comptait environ deux millions d’abonnés et 120 serveurs au total. Aujourd’hui un an et demi après sa sortie, le jeu compte moins de 500. 000 abonnés (470. 000 d’après NeoGAF) et 20 serveurs au total. En termes de pourcentages, cela équivaut à une diminution d’environ 80 % des abonnés et la fermeture de 85 % des serveurs. Pour enrayer cette baisse importante du nombre de joueur Bioware a opté depuis novembre 2012 pour un modèle Free-To-Play.

    Comme je l’ai dit, le jeu est depuis novembre 2012 en Free-To-Play. Cependant, je dois dire que je me sens littéralement arnaqué. Pourquoi ? Ayant acheté le jeu 50 euros à l'époque (relativement cher pour un jeu en ligne) , j'attendais un "pas" venant de Bioware pour ceux qui avaient déboursés 50€. Une personne ayant acheté, à l’époque, le jeu 50€ n’a absolument aucun bonus, je ne trouve pas cela correct vis-à-vis le joueur ayant acheté le jeu.
    Un vrai jeu Free-To-Play ? Non, tout est payant, les options comme l'ajout de barres de raccourcis supplémentaires, le sprint de base, la capacité d'échanger, les teintures, … autant dire que sans payer on ne peut pas vraiment jouer. Guild Wars 2 que j'ai payé 10 euros moins cher (39, 90 €) et qui n’est pas un jeu à abonnement fournit une interface et des options complètes. Je trouve ce genre de méthodes plus que douteuses, ainsi pour pouvoir jouer correctement j'ai dû souscrire à un mois d'abonnement qui s'élève à 13€.

    Le premier avis :

    01/2012 : Le premier avis est pour moi quelque chose d’assez important. En effet, après les premières minutes du jeu, on a déjà posé notre premier avis qui va rester en général fermement ancré dans notre façon de voir le jeu. Dès les premières minutes du jeu, mon avis a été que le jeu est moche… Très moche.
    Ce premier avis reste le même, lors de mon retour 1 an après je n’ai eu aucune surprise. C’est un univers très et trop cartoon comme WoW. Ce qui m’amène au premier point : graphismes et points techniques du jeu.

    Graphismes/points techniques du jeu : (10/20)

    - Les graphismes du jeu / le moteur graphique :

    01/2012 : On ne va pas y aller par quatre chemins, le moteur graphique est à la ramasse et date d’un autre temps. Les textures ne s’affichent pas correctement elles ont deux modes, un mode flou/basse qualité et un mode détaillé pour quand on se rapproche. Cependant la transition de ces modes est buguée. La définition du mode graphique bas/intermédiaire/élevée est aussi buguée
    De plus, même avec une grosse machine, les temps de chargement de certaines planètes sont longs. On a de grosse chute de FPS en Pve, voir des freezes qui montrent clairement que le moteur est mal optimisé.
    On ne peut pas alt-tab sans se retrouver avec un mini écran de chargement. En fait, ce mini écran de chargement n’existait pas avant. Quand on faisait un retour d’alt-tab, le jeu apparaissait sans texture, et elles s’ajoutaient les unes après les autres pendant une vingtaine de secondes, pour cacher ça, ils ont mis l’écran de chargement du début du jeu.
    Quant aux graphismes, pour une telle consommation de mémoire digne d’un skyrim / Battlefield 3 qualité graphique mise au maximum, c’est très insuffisant. Pour résumer simplement en ayant des graphismes qui se situent entre World of Warcraft et Warhammer Online, le jeu bouffe autant de mémoire qu’un jeu aux graphismes dernier cri en full effect.


    Aujourd'hui, (avec PC très récent tous mes jeux tournent en effect maximum) tout ce que je décrivais en janvier 2012 n’a absolument pas changé. Les graphismes du jeu restent moches. Le moteur graphique est clairement inadapté au jeu, par exemple il gère très mal les ombres qui sont affreusement pixélisées. Pour la petite anecdote, les développeurs avaient prévu une « amélioration importante » du moteur graphique. Il s’est révélé que l’ « amélioration importante » s’est résumée à ajouter du flou autour des ombres afin de les rendre moins pixélisées. Le moteur graphique n’est toujours pas adapté pour lier un grand de joueurs et le FPS. Le jeu consomme toujours énormément de ressources (on est proche de Skyrim en full effect) pour un rendu graphique très moindre.
    Ce qui fait la force de Star Wars ce sont les paysages radicalement différents d'une planète à l'autre. J'ai envie de dire que rien n'a été fait à ce niveau, je ne comprends toujours pas comment un jeu peut être aussi moche or que la priorité sur l'environnement me paraissait primordiale. Mais ce n’est pas tout… c’était pour les planètes, mais pour l’espace c’est encore un autre problème. Bioware n’avait pas prévu de partie « espace » / « combats spatiaux » comme ça la foutait mal et sous la pression des fans ils ont développé une partie spatiale. Quand on a joué à EVE Online que ça soit avant ou après la refonte graphique, voir un truc aussi laid ce n’est pas possible. Bref… le moteur graphique n'a pas évolué, c'était pourtant ce qu'il fallait changer en priorité à SWTOR. C’est dommage.

    - Personnalisation du personnage :

    01/2012 : Le premier point qui m’a scandalisé est la création du personnage. Aujourd’hui, les jeux ont la capacité de proposer une variété quasi infinie de combinaison de choix du physique du personnage. Cependant bien qu’on soit en 2011, le choix du physique du personnage est très limité, pour donner un ordre de grandeur il est proche de celui de Warhammer (sorti 3 ans auparavant) et de WoW.

    Aucun effort n'a été fait venant des développeurs. Le peu de nouveautés de personnalisation ajoutées se résument à un ajout de quelques coiffures ou de tatouages et encore ces nouveautés sont payantes. La limitation du choix du physique personnage reste encore extrêmement pauvre et tend toujours vers WoW et Warhammer. Pourquoi un tel retard ? C’est lié au moteur graphique, sachant qu’il a 6 ans de retard on se retrouve avec des choix type jeu 2006. Quoi qu’Age of Conan proposait quand même beaucoup plus de choix de personnalisations de personnage.

    - Les bugs :

    01/2012 : Ils sont trop nombreux et trop basiques. Un bug récurant, le personnage est bloqué sur « tourner à gauche » , et il ne fera que tourner à gauche à moins de faire des sauts et des déplacements sur les côtés. Personnellement, j’ai dû parcourir une dizaine de MMO depuis 2002, je n’ai jamais vu un bug aussi gros et pénible. Je ne parle pas des ressources qui apparaissent sur la minimap… et en fait non, il n’y a rien.

    La plupart des bugs ont été corrigés aujourd'hui. Il en reste cependant quelques-uns. Exemple : durant la bêta et à la sortie du jeu une personne jouant en fenêtré avait 50 % de voir son jeu planter à la fin de la première instance côté République (L'Esseles). Le bug est toujours présent aujourd'hui.

    - L’interface :

    01/2012 : Euh ? Tout d’abord l’interface ne respecte en rien les habitudes des joueurs. La fenêtre de tchat est en haut à gauche (au lieu d’être en bas à gauche) , la minimap est en bas à droite (au lieu d’être en haut à droite) , une nouvelle barre de macro apparait en dessous de la précédente (au lieu d’être au-dessus) … bon… mais le pire, le pire, et c’est ce qui est impardonnable, on ne peut pas bouger les différents éléments de l’interface. Et oui, l’interface est imposée on ne peut quasi rien régler, je n’ai pas de MMO en tête qui faisaient ça même DAoC (sorti en 2001) avait cette fonctionnalité ultra basique.
    Ah oui, vous ne pouvez pas avoir plus de deux fenêtres d’ouvertes ce qui est ultra pénible pour s’équiper ou comparer un équipement… c’est horrible.


    Ils ont fait un effort, l’interface est personnalisable mais 8 mois après (mais je crois qu'il faut être abonné pour pouvoir la personnaliser). Cependant, on ne peut toujours pas avoir plus de deux fenêtres ouvertes dans le jeu... ça reste ultra pénible, je ne comprends pas l'utilité de laisser une aberration pareil. SWTOR est le seul MMO auquel j'ai joué qui a cette restriction. Ce qui est amusant c’est que parfois on doit passer par une tierce fenêtre pour ouvrir la fenêtre que l’on veut, ça en fait une de plus et du coup ca ferme la première. Comme c’est pratique vraiment.

    Le monde et le levelling : (14/20)

    -Le monde :
    01/2012 : Tout d’abord le monde, il est vide : pas réellement de faune et de flore très diversifié, pas de petit mob lvl1 genre des écureuils tout ça … rien.
    Les villes, les pnj sont aussi mobile que des plots, ils ne font aucune interaction avec les joueurs quand ils ne sont pas concernés. Du coup les villes sont désertes, les pnj ne bougent pas comme dans la plupart des MMO où on a au moins un minimum de mouvement venant de la part des pnj histoire d’animer une ville.
    Les cartes je ne le trouve pas belles et elles imposent, par des couloirs bordées de montagnes, le chemin à prendre. Personnellement je ne suis pas fan.


    Ce point là aurait pu être facilement modifié. Il n’en est rien. Les villes, la faune et la flore sont mortes et sans vie, pas d’animation, c’est un monde incroyablement figé.
    Ils ne pourront jamais modifier les planètes c'est fort dommage. Les planètes restent des couloirs basiques avec en fond des images de montagne ou de désert, un peu comme Warhammer Online ou Age of Conan. Je trouve cela très dommage vu le potentiel qu'on pouvait avoir à ce niveau, Bioware a été un partisan du moindre effort concernant les planètes.

    - Le levelling :

    01/2012 : Les quêtes sont bien pensées, le fait qu’elles soient interactives est un plus et une grande nouveauté. Cependant, les quêtes sont chiantes en dehors de celle de classe… « Allez désactiver 4 droides après avoir marché 50km » « bien maintenant tuer les soldats furtifs de la résistance » . Oui avec les quêtes de SWTOR l’expression : « faire la navette » prend tout son sens, on en a vite marre.
    Il manque beaucoup de petite fonctionnalité qui pourrait rendre le levelling agréable. La recherche de groupe par exemple ? Pourquoi ça n’y est pas ? c’est tellement plus simple


    Les quêtes restent chiantes en dehors de celle de classe… on en a vite marre. Aujourd'hui la recherche de groupe a été implantée pour les instances et les BG PvP. Mais le temps d'attente est d'environ 1 heure avant d'avoir une invitation (1 heure en tant que tank ou heal, les classes les plus demandées) et d’une 20ene de minutes pour les BG. Le reste n'a pas changé, rien n'a été fait. Les quêtes sont les mêmes pour toutes les classes/races à l’exception des quêtes spécifiques à la classe soit 5 % des quêtes/missions au total. Donc le joueur veut recréer un personnage dans la même faction ben il recommence exactement les mêmes quêtes.

    Le pvp et le contenu haut-level : (12/20)

    1/2012 : Tout d’abord on peut choisir le type de serveur pvp/pve/rp. Je vous rassure, un serveur pvp n’a de pvp que le nom, vous ne croiserez pas d’ennemi ou alors deux tout au plus pendant votre phase de levelling, je n’ai pas compris l’utilité de la chose. […]

    Aujourd'hui en juin 2013 rien n'a été modifié. La partie spatiale de SWTOR reste un vulgaire shoot'em up, graphiquement proche d’un jeu flash facebook.
    Une fois niveau maximal on s'ennuie, SWTOR est un jeu PVE. Le PvP se cantonne aux BG, l’open PVP peut être considéré comme inexistant. En matière de PvP tout est à faire. Je cite Jeuxvideo. com, je ne sais pas s’ils l’ont fait exprès mais ça m’avait fait rire à l’époque : Mais l'une des particularités les plus visibles de The Old Republic n'est pas son PvP, mais bien son système de partenaires. En gros les pets sont plus aboutis que le système de PvP. Le jeu n’est clairement pas conçu pour le PvP, c’est dommage.

    En matière de PVE, objectivement c’est nul. Quand on a fait des raids sur WoW, se retrouver face à ça, ça fait très mal. Les histoires des raids dans SWTOR ne sont pas intéressantes à mes yeux, rien de très prenant.

    Pour faire simple, une fois niveau maximal il n’y a rien pour distraire le joueur lambda : le joueur qui est dans une petite guilde ou sans, du coup il part ou il reroll. Vu la population, je dirais que le joueur part tout court.

    Je rajoute un point que je n'ai pas traité lors de ma dernière critique :
    L'histoire, le background de Star Wars : (5/20)

    Je vais être honnête, le jeu fait littéralement un fuck à l'univers de Star Wars. Bioware a repris l'histoire à sa sauce. Les événements sont censés se dérouler 3500 ans avant les événements de Star Wars, ça laissait à Bioware et EA Games un énorme potentiel de libertés concernant les designs, l'histoire etc... Ils ont mis un point d'honneur à tout pomper sur la première saga de Star Wars. Les développeurs et scénaristes n'ont eu aucune imagination.
    N'importe qui sait grâce à la prélogie que l'Empire de la première saga était la République Galactique dont Palpatine a pris le contrôle pour former un empire. Nos chers amis de BioWare ont dû trouver ça trop difficile d'imaginer des vaisseaux spatiaux alors ben ils ont mis les destroyers galactiques de la république (de la prélogie) comme étant l'Empire Sith. Ce sont des vaisseaux de la république à l’origine ! Pas de l'empire...
    Et puis on est 3500 ans en arrière, tout devait être différent. On dirait qu'en 3500 ans rien n'a changé ! Ceux sont les mêmes vaisseaux du film ! Les armures des soldats de la république, c’est les armures des clones de Star Wars au détail près… je sais bien que c'est fait pour qu'on retrouve des points de repère mais pourquoi avoir dit 3500 ans et pas 10 ans ?
    Et pour le logo de sélection des factions... Que vient faire le logo de l'alliance rebelle 3500 ans avant qu'elle n'existe dans le jeu en tant que République Galactique ? Pourquoi le logo de l'empire Sith du jeu c'est le design de la République Galactique qui existe depuis 25000 ans ? Ces logos on les a à peine vus dans le film, pourquoi les avoir pompés ? Ça coutait quoi de faire un effort de réflexion ? A ca… la licence Star Wars ils l’ont exploitée.
    Avoir dit que le jeu se déroulait 3500 ans avant la saga c’était une énorme erreur. Soit on repartait à 0 soit pas, on ne pouvait pas mixer les deux comme ils ont fait pour pouvoir satisfaire tout le monde.

    Conclusion

    Au final, je ne recommande pas ce jeu. Je le trouve trop pauvre, et je pense qu’il joue uniquement sur la licence Star wars qu'il ne respecte que par les copiés/collés de la première trilogie. Je pense que sans cette licence, le jeu n’aurait pas vu le jour et le succès n’aurait pas été aussi grand à sa sortie. Un tel sentiment de gâchis et d'ennui se dégage de ce jeu qu'on se demande vraiment comment on peut se convaincre de la nécessité de son existence. De plus aux vues des chiffres le jeu peut être considéré comme un échec commercial. J’écrivais il y’a un an :
    01/2012 : Si Bioware ne réagit pas très vite, SWTOR va connaitre le même destin que beaucoup de jeux… un pic d’abonnement le premier et deuxième mois après la sortie puis un effondrement des abonnements après le 3eme mois pour arriver à un seuil minable.

    Le jeu est le même qu’à sa sortie, il était urgent pour Bioware de rapidement faire des mises à jour pour améliorer le contenu, le pvp, les graphismes etc… Absolument rien n’a été fait. Je n’ai pas parlé de la zone d’open pvp d’Illum qui fut un échec total. Les divers sites de statistiques des serveurs (http : //www. torstatus. net/ par exemple) montrent bien que les joueurs ne restent toujours pas.

    Le jeu n’est toujours pas fini, et je pense que c’est trop tard pour que le nombre de joueurs remonte. On est devant le même cas de figure qu’Age of Conan, le jeu a déçu à sa sortie mais bien qu’il se soit nettement amélioré c’est trop tard, le nombre de joueurs remonte difficilement. Si rien de fabuleux en termes de mise à jour n’est fait, le nombre de joueur continuera de dégringoler.

    Après avoir repris, et comme rien n’a été changé je baisse ma note d'un cran la passant de 5 à 4. Actuellement en comparant avec d’autres jeux sortis la même année ou un an après, SWTOR peut être considéré comme un jeu très moyen.
    Publié le 14 janv. 2012 à 01:06, modifié le 29 juin 2013 à 11:41
    43 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 nov. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 12 ans.
    3 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Contrairement aux joueurs de Warhammer qui viennent s'amuser à mettre des notes bidons uniquement par aigreur... je pose une note + une critique.

    Tout d'abord, point de vue environnement :
    Les nouvelles zones de Northend sont extrêmement bien travaillées. On observe un environnement riche aussi bien en faune et en flore. Les zones sont très bien faites, rien à voir avec les zones de Burning Croisade qui pour certaines avaient tendance à laisser à désirer.
    Le seul point négatif, reste l'eau dont la qualité n'a pas évolué depuis le début.

    L'avancée en xp :
    Les quêtes sont pour la plupart relativement bien faite... Je ne m'ennuie pas trop en les faisant, certaines sont mêmes relativement amusante à réaliser.
    On observe un effort très important au niveau des quêtes pour les Chevaliers de la mort, qui sont spectaculaires... et qui sont d'une qualité au niveau des scripts et histoires assez hors du commun.
    On retrouve des quetes également expliquant l'histoire de WotLK... la trahison de Varimathras etc etc assez grandiose et très bien réalisée.

    Les donjons et raid :
    Les donjons sont très beau, l'histoire de ces donjons sont bien expliquées via les quêtes, plus trop besoin d'aller voir sur des wiki.
    Le gros point négatif, je les trouve un peu trop facile par rapport à BC.

    La nouvelle zone rvr :
    Pas encore testé.

    Pour conclure, l'univers est très bien fait. Il n'y a quasiment aucun bug et le jeu est sorti presque fini (manque encore des instances raids comme pour burning croisade avec black temple et sunwell) contrairement à d'autres MMO, où il manque des classes et des capitales.
    Le point que je considère un peu négatif, c'est la facilité des donjons... Beaucoup de joueurs l'ont fait remarqué à Blizard. Visiblement c'est à peu près pareil pour les instances raid. Mais toutes les instances ne sont pas encore implantées... on verra quelle position Blizzard va adopter, face à ce problème.
    Publié le 18 nov. 2008 à 22:55, modifié le 18 nov. 2008 à 23:11
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 9 nov. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 12 ans.
    3 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Bien que Blizzard se soit largement inspiré du background de Warhammer, Mythic a largement pompé sur World of Warcraft.
    On dénote :
    - une grande similarité graphique avec ces deux jeux, des graphismes mélangés entre le "réél" et le "cartoon" tiré du jeu video Warcraft III.
    - une interface quasi-similaire entre World of Warcraft / Warhammer.
    - un gameplay similaire entre World of Warcraft / Warhammer, avec les mêmes idées niveau sorts/coups.
    - Et malheureusement le point noir de World of Warcraft (que Blizzard tente de résoudre avec la sortie de Wrath of the Lich King) est repris par Warhammer : Les Battlegrounds instanciés, on y retrouve de véritables copies.

    Au final, après 10 mois de retard, on va se retrouver face à :
    - Un jeu dont les concepts sont utilisés par Blizzard depuis plus de 3 ans.
    - Un jeu pas fini : suppression de nombreuses classes, villes/capitales, et d'idées graphiques.
    - Un jeu qui va payer son retard et son manque de finition lors de la sortie de World of Warcraft : Wrath of the Lich King. En effet, Warhammer Online vise les anciens joueurs de DAoC et de WoW... cependant les joueurs de WoW (plus nombreux) seront plus tentés par l'extension de celui-ci que par warhammer par un manque flagrant de nouveautés.

    Par ailleurs, le jeu possède de grosse lacune au niveau :
    - Des graphismes, un peu dépassés
    - De la bande son, inexistante "Un bon jeu passe par une bonne musique d'ambiance"
    - Il n'encourage absolument pas à la communication entre joueurs
    Publié le 17 août 2008 à 13:17, modifié le 9 nov. 2008 à 18:48
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 24 mai 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 13 ans.
    1 personne sur 6 a trouvé cette critique utile.
    Age of Conan est graphiquement le meilleur jeu de rôle que j'ai pu tester, cependant il requiert une bonne machine et beaucoup de ressources (et oui c'est dommage). L'environnement se rapproche beaucoup de la réalité : brouillard, oiseaux, etc. C'est assez impressionnant.

    Mais je pense que la sortie de ce jeu aurait du être retardée d'un mois ou deux car on sent quand même qu'il aurait du être affiné sur certains points. Le jeu reste très prometteur, attendons de voir dans quel sens il évoluera.
    Publié le 24 mai 2008 à 13:38, modifié le 24 mai 2008 à 14:20
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques