NCsoft engage des poursuites contre Webzen pour violation de propriété intellectuelle

D'après NCsoft, le MMORPG mobile R2M de Webzen est trop similaire à Lineage M, son propre MMORPG mobile. Le premier engage des poursuites contre le second et espère renforcer les standards de la propriété intellectuelle en Corée. 

screenshot_3190.jpg

Les MMORPG sud-coréens sont-ils tous similaires ? Sans doute pas, mais NCsoft considère néanmoins que certains jeux sont un peu trop semblables à Lineage M, la version mobile du premier Lineage, à commencer par R2M, le MMORPG mobile de Webzen qui adapte son MMO PC Reign of Revolution (R2) sur plateformes mobiles. En conséquence, NCsoft annonce par voie de communiqué avoir engagé des poursuites contre Webzen, afin de faire valoir ses droits.

Deux poids lourds de l'industrie du jeu en Corée

Après avoir « consulté des experts dans et hors de la société », NCsoft estime que « R2M intègre des contenus et des mécaniques de jeu qui semblent imiter ceux de Lineage M » et qu’en conséquence, il est « nécessaire de prendre des mesures pour protéger le cœur de [sa] propriété intellectuelle ».

Si Webzen conteste les accusations de NCsoft, la démarche n’est peut-être pas totalement une surprise dans la mesure où depuis le lancement de R2M en août de l’année dernière, les joueurs sud-coréens se gaussent de ses similitudes du jeu avec Lineage M.

R2M

Pour autant, l’affaire n’est pas anodine pour les deux studios, notamment du fait des sommes en jeu : Lineage M se classe dans le Top3 des jeux les plus populaires en Corée depuis son lancement et est le fer de lance du catalogue de NCsoft (Lineage M et Lineage 2M pèsent à eux seuls 69% du chiffre d’affaires de NCsoft), alors que R2M se maintient dans le Top10 des jeux sud-coréen et est le titre le plus populaire du catalogue de Webzen, ayant permis au studio de doubler le bénéfice de son dernier exercice. Les deux studios sont des acteurs majeurs de l'industrie du jeu en Corée et les jeux en question sont les titres phares respectifs des deux développeurs. 

Définir le périmètre de la propriété intellectuelle

Et au-delà des considérations financières, NCsoft entend faire de l’affaire le symbole de l’importance du respect de la propriété intellectuelle en Corée du Sud. NCsoft espère ainsi que la décision des juges contribuera à « définir les standards de ce qui est considéré comme relevant de la propriété intellectuelle dans les jeux ». Et de poursuivre : « la propriété intellectuelle est le cœur de ce que l’on bâtit après des années de recherches et de développement, et pour la stabilité de toute l’industrie du jeu, les conditions de protection de la propriété intellectuelle devraient être renforcées ».

De son côté, Webzen rejette les accusations et assure « comprendre l’importance de la propriété intellectuelle et la nécessité de la protéger », mais considère « regrettable » l’approche de NCsoft en la matière et « espère arriver à un accord raisonnable via les procédures légales ». On sera curieux de connaitre la décision des juges. 

Réactions (7)

Afficher sur le forum