NCsoft précise les quatre fonctionnalités de Purple, sa plateforme crossplay

En marge du lancement de Lineage 2M (le 27 novembre), NCsoft lancera sa plateforme Purple : à terme, la plateforme doit permettre de jouer indistinctement sur mobiles ou PC à l'ensemble des jeux à venir de NCsoft. 

En septembre dernier, NCsoft esquissait la première mouture de Purple, sa future plateforme sociale de cross-gaming qui doit notamment permettre de jouer aux titres du studio indistinctement sur PC ou plateformes mobiles.
À l’époque, NCsoft précisait que Lineage 2M serait son premier jeu à tirer pleinement partie des fonctionnalités de Purple. À quelques jours du lancement du MMORPG mobile (Lineage 2M est attendu le 27 novembre prochain en Corée du Sud), le studio esquisse les quatre grands piliers de sa plateforme, qui sera officiellement lancée ce 25 novembre.

Purple

D’abord, NCsoft vante les qualités graphiques et techniques de la plateforme. Purple ne permet pas simplement d’unifier les sessions de jeu PC et mobile, elle les optimise. Plus concrètement, via Purple, l’affichage d’un même jeu est tantôt optimisé pour un petit écran mobile, tantôt pour un grand écran d’ordinateur de bureau : sur PC, on pourra jouer en haute résolution (là où c’est inutile sur un petit écran mobile), avec une profondeur de champ adaptée (la portée de la vision du personnage est réduite sur mobile, augmentée sur PC), tout comme le niveau de détails des textures (élevé sur PC, réduite sur mobile).
En d’autres termes, Purple ne se contente pas d’afficher une version mobile du jeu sur l’écran d’un PC, l’expérience de jeu est adaptée à l'environnement. Selon NCsoft, la plateforme est aussi évolutive et a vocation à évoluer au même rythme que les progrès technologiques des appareils mobiles, pour en exploiter les nouvelles performances.

Ensuite, le studio revendique la même adaptabilité en termes « d’expériences utilisateurs » : le jeu sur mobile repose sur des interfaces tactiles, le jeu sur PC exploite les périphériques de prédilection du joueur (à commencer par le clavier et la souris, voire les manettes). Sur Purple, les jeux et leurs interfaces sont pensés nativement pour être joués aussi facilement via l’un ou l’autre des environnements. Et les joueurs pourront personnaliser ces interfaces à leurs goûts.

NCsoft poursuit avec un troisième pilier « social ». Purple est certes une plateforme technique, mais qui a aussi vocation à rapprocher les joueurs. Purple intègre donc des outils sociaux, liés à un serveur ou à un clan, intégrant nativement des mécanismes de notifications (qui signalent un événement in-game, les appels à mobilisation des autres joueurs, la vente d'un objet dans l'hôtel des ventes ou la mort d'un personnage, etc.) et des outils de messageries écrites ou vocales.
On sait par ailleurs que NCsoft investit de longue date dans l’intelligence artificielle et plus spécifiquement dans le traitement du langage. Le studio entend manifestement exploiter ses recherches dans le cadre de Purple et réfléchit par exemple à y intégrer des outils de traductions automatiques et instantanées permettant à des joueurs de langues étrangères de communiquer entre eux et de jouer ensemble.

Enfin, quatrième et dernier pilier, Purple se veut aussi une plateforme de partage et doit intégrer des outils intégrés de streaming. Si la fonctionnalité ne sera manifestement pas disponible au lancement, elle doit donc permettre de streamer ses propres sessions de jeu, en un clic, à destination des autres utilisateurs de Purple (avec la possibilité d’inviter les autres joueurs à rejoindre sa session de jeu) ou diffusées sur certains réseaux sociaux vidéo (NCsoft évoque des liens avec YouTube, notamment).

En attendant de tester sur pièce les capacités de la plateforme, on retiendra donc qu’elle doit donc être lancée en Corée du Sud ce lundi 25 novembre, avant d’être distribuée progressivement partout dans le monde. Dans l’immédiat, Purple n’est compatible qu’avec les plateformes mobiles Android et lié à Google Play (iOS pourrait suivre plus tard, NCsoft se heurte manifestement aux restrictions de paiements de l'AppStore). La plateforme sera par ailleurs accessible totalement gratuitement, et considérée comme une extension sociale des jeux du groupe.
On note aussi qu’à terme, l’ensemble des jeux de NCsoft ont vocation à être compatibles avec Purple puisque selon le studio, l’avenir du jeu en ligne repose sur le cross-play et l’abolition des restrictions liées aux plateformes. Si l'on peut peut-être redouter une forme d'uniformisation du gameplay (pour répondre à la fois aux standards du jeu PC et du jeu mobile, quand bien même la plateforme s'adapte aux usages), on sera sans doute curieux de découvrir comment les joueurs (sud-coréens) se l’approprieront.

Réactions (10)


Que pensez-vous de NCsoft ?

52 aiment, 52 pas.
Note moyenne : (108 évaluations)
4,5 / 10 - Moyen