Critiques de Ptitlu

  • 23 févr. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    4 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Si je me permets de mettre 1/20 à ce jeu, c'est avant tout pour dénoncer le lamentable esprit de ce jeu qu'on pourrait résumer ainsi : "faire un maximum de frics".

    Car si ce jeu est "vendu" comme un free-to-play, en réalité c'est un pay-to-win de classe mondiale, que dis-je, de classe galactique.
    Toutes les fonctions majeures du jeu, comme la recherche, nécessitent l'utilisation d'une ressource particulière, les diamants, que les joueurs doivent échanger contre des euros bien réels. Sans ces diamants point de salut. A chaque fois que vous cliquez sur un bouton, on vous présente une option d'amélioration payable en diamants, et, pour certaines fonctions, les diamants sont incontournables. Faites péter les euros !
    Rien n'a été épargné. Jamais je n'avais vu ça dans un jeu. Je comprends que les sociétés éditrices de jeu aient besoin de gagner de l'argent mais il y a des limites.

    Enfin bref inutile de gaspiller plus de mots sur ce jeu, qui bénéficie malgré tout d'une qualité de réalisation technique très appréciable. Dommage.
    Publié le 23 févr. 2013 à 16:45, modifié le 23 févr. 2013 à 16:48
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 oct. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Un jeu sans aucun évènement PvE (aucune quête, quelques PNJ pirates spatiaux mais hors de portée pour les débutants).

    La totalité du jeu est basé sur des compteurs de temps interminables qui régissent les constructions et les recherches scientifiques. Vous construisez les premiers bâtiments en quelques dizaines de minutes mais on atteint rapidement la journée puis la semaine. Vous voulez améliorer un bâtiment ? Revenez dans 2 jours. Vous voulez un vaisseau ? revenez dans 16 heures. Entre ces temps morts et bien il n'y a rien à faire sinon participer à des chats mal modérés où le grand n'importe quoi est de rigueur.

    Le modèle économique (il faut bien que les développeurs vivent) est basé sur la vente d'"heures". En effet moyennant des euros, vous pouvez raccourcir vos temps de construction et de recherche scientifique. Mais autant le dire, c'est horriblement cher.

    Enfin dans la plupart des jeux que nous connaissons, genre MMORPG, nous nous sommes tous fait poutrer par des hauts niveaux qui passaient dans le coin. Au pire vous vous retrouvez au cimetière et vous avez perdu 10 minutes de jeu. Ici non, les sanctions sont considérables.

    Dans Empire Universe, se faire tuer par un gros joueur signifie :
    - perdre tous ses vaisseaux (soit parfois plusieurs semaines d'investissement)
    - toutes ses troupes de défense (ce qui peut représenter des sommes très importantes et donc des semaines de commerce)
    - perdre une grosse partie de ses ressources (il y a quand même moyen de sécuriser une partie de ses ressources) + 10 % de ses productions pendant une semaine si votre attaquant décide de rester un peu sur votre planète.

    Pour l'instant ma note globale est assez basse mais elle pourrait être revue à la hausse avec un meilleur équilibrage, un système de défense planétaire efficace et du PvE !
    Publié le 20 nov. 2009 à 23:21, modifié le 18 oct. 2014 à 09:42
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 28 déc. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    8 personnes sur 15 ont trouvé cette critique utile.
    J'attendais beaucoup de SWTOR.

    Quelques jours avant la date fatidique du 20/12, je m'imaginais déjà entrain de traverser la galaxie à bord de mon vaisseau, de faire quelques combats spatiaux pve ou pvp entre 2 planètes, d'explorer de vastes planètes exotiques, de faire des quêtes m'immergeant dans l'univers de star wars et d'avoir accès à des mécanismes de jeu nouveaux et riches dignes d'un MMO de 2011.

    Le 20/12 je me connecte donc, plein d'espérance, et je commence ma carrière de contrebandier sur la planète Ord Mantell.
    En fait de planète, je me retrouve dans une zone d'apprentissage, qui jusqu'au niveau 10 environ, va me permettre de me familiariser avec les mécanismes de jeu, de récupérer un premier membre d'équipage et de commencer la campagne de récupération de mon vaisseau qui m'a été dérobé par un truand. En fait, première originalité de ce jeu, je ne joue pas seul mais avec un compagnon qu'il va falloir que j'équipe aussi (armures, armes, etc... )

    Dès Ord Mantell, je commence à ressentir l'effet couloir que j'avais ressenti auparavant sur Warhammer Online. Pire, la minimap me propose une ligne jaune à suivre pour être sûr que je ne me perde pas. Je me demande bien comment je pourrai me perdre dans une zone aussi étriquée... bref je me dis qu'il s'agit de la zone des débutants et que par la suite je pourrai enfin être le véritable aventurier que j'ai toujours révé d'être, du moins dans un MMO spatial.

    Le niveau 10 approche et j'accepte enfin la quête qui va me permettre de quitter cette planète décidément trop petite pour moi et de m'envoler vers Coruscant, la capitale de la république ! A moi les balades dans les rues malfamées de Coruscant et les combats improvisées dans les rades glauques de la capitale.

    Grosse, grosse, déception.

    Je m'aperçois rapidement que Coruscant n'est qu'un ensemble de zones reliées par des taxis (TP). Je ne pourrai donc pas me balader comme je l'espérais. Autre grosse déception, toutes les quêtes se déroulent dans des entrepôts interminables qui se ressemblent tous.
    Mais je ne suis pas encore complètement abattu, j'ai toujours l'espoir de récupérer mon vaisseau afin de me balader de planètes en planètes. Et puis les quêtes sont assez sympas malgré tout. Certaines quêtes solos sont mêmes assez difficiles avec un système de bonus (missions dans la mission) qui peut se terminer par exemple par la demande d'élimination d'un pnj élite. Et il y a également des instances façon wow qui permettent de récupérer du matos sympa. D'ailleurs je suis sans arrêt à la recherche d'un blaster toujours plus puissant : -) C'est motivant !

    Après avoir rasé quelques entrepots, je finis enfin ma campagne de récupération de mon vaisseau. Je suis alors level 16 et je dois dire qu'à ce moment là je suis assez content. Le vaisseau est vraiment digne de celui d'Han Solo dans Star Wars, mon héros !

    Je monte donc à bord de mon vaisseau et je cherche les commandes qui vont me permettre d'explorer un peu les espaces interplanétaires et de me frotter aux pirates de l'espace. Nouvelle déception.

    Mon vaisseau ne se manipule pas. On choisit une planète sur la carte de la galaxie pour s'y TP et commencer de nouvelles quêtes. Je reçois bien mes premières quêtes de combat spatial et je découvre aussi que le vaisseau peut s'équiper, mais je suis à des années lumières de mes espérances originelles.

    Dans ce jeu, je suis pour l'instant au niveau 19 et le jeu est donc loin d'être terminé. Pourtant je suis déjà déçu. Heureusement le jeu n'est pas dénué d'aspects positifs :
    - le système de quêtes est vraiment bien, avec notamment des quêtes solo à bonus parfois assez difficiles.
    - Le système d'équipage est vraiment sympa également. Vous pouvez ainsi convoquer un membre d'équipage pour vous aider au combat pendant qu'un autre rempli des missions pour monter vos métiers. Les membres d'équipage ont également leur propre fenêtre d'équipement, ce qui vous donne pas mal d'objectifs dans ce jeu si vous voulez équiper tout le monde convenablement.
    - le système de métiers assez riches et un système de missions qui permet aux membres d'équipage de vous seconder.

    Vous l'aurez compris mon avis sur ce jeu est mitigé, ce qui explique ma note de 05/10. Comme il s'agit d'un nouveau jeu, j'ai bon espoir que la note monte dans les prochains mois. Donnez moi de vastes espaces et la note de 10/10 sera en ligne de mire.
    8 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 oct. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    39 personnes sur 84 ont trouvé cette critique utile.
    Le problème de EVE Online est qu'on ne sait pas s'il s'agit vraiment d'un jeu. C'est une sorte d'univers sandbox un peu chiant. Les games designers d'EVE semblent avoir oublié un des fondamentaux de ce que doit être un jeu : le fun. Car EVE, en définitive, n'est pas amusant.

    Voici donc les raisons pour lesquelles selon moi Eve n'est pas amusant, cela permettra d'éviter à ceux qui ont les mêmes attentes que moi de perdre leur temps :
    - Si votre trip c'est la visite de mondes inconnus et les incursions dans des mondes inexplorés, alors passez votre chemin. La liberté dans Eve, c'est le warp de stations spatiales en stations spatiales. La seule liberté dans Eve est politico-économique. Voir plus bas.
    - Si vous pensez que vos talents naturels vont faire de vous d'ici quelques mois une des terreurs de la galaxie, passez également votre chemin. Le skill dans Eve c'est votre ancienneté... et rien d'autre. Pour monter une compétence, il faut en effet cliquer sur un bouton et attendre le temps indiqué. Plus vous montez une compétence et plus c'est long. D'une dizaine de minutes au départ (niveau 1) , à plusieurs semaines très rapidement (niveau 5).
    - Si vous pensez que vous pourrez trouver des tas de richesses en explorant ce vaste univers, passez votre chemin. A raison de 15 à 20 joueurs par système solaire, vous n'avez pratiquement aucune chance de découvrir un spot sympa avant les anciens, tous avec des compétences plus importantes, et qui auront déjà vidés les spots avant que vous ne soyez sur place.
    - Si vous pensez que les combats, et mêmes les missions, sont bien foutus, progressifs et bien équilibrés. Là aussi c'est mort.

    En fait, un des problèmes d'EVE est que ce n'est pas un jeu accessible pour les nouveaux joueurs. Par contre, si vous voulez vous investir dans un système économique et politique complexe et entièrement dans les mains des joueurs, alors je pense que vous pourrez vous faire plaisir, mais n'espérez pas avoir votre mot à dire ou avoir une quelconque influence durant de longs mois. Enfin bref, si vous êtes comme moi, allez voir ailleurs.
    Publié le 16 févr. 2013 à 12:37, modifié le 18 oct. 2014 à 09:35
    39 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques