Critiques de Kraland Interactif

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

5 personnes ont trouvé cette critique utile.
Le jeu n'a aucune limite ! Voler, frapper, séduire, empoisonner, pêcher, conduire une voiture, se battre dans un arêne, être l'ennemi public, le président, tenir un commerce... Tout est possible dans ce jeu. Le forum est excellent et l'ambiance y est très sympa. L'inconvénient est la difficulté du jeu au début, beaucoup beaucoup de règles ! Mais il faut juste connaitre quelques bases pour commercer. Après, utilisé le forum pour vous faire aider. Je deconseille le jeu au jeune pub...
Publiée le 6 sept. 2007 par Haragon.
5 personnes ont trouvé cette critique utile.
I. Introduction et présentation du jeu 1. 1 - Introduction Je joue à Kraland Interactif depuis 2007, ce jeu est pour moi un jeu à fort potentiel, offrant nombre de possibilités à long terme, accompagnées de règles claires et équilibrées, ce qui sur le papier est parfait, et c’est particulièrement dû au fait de sa diversité et de son ouverture supposée. Alors pourquoi cette note ? Car Kraland Interactif à beau être un bon jeu sur le papier la réalité des faits est bien cruelle. Le jeu n’a p...
Publiée le 25 mars 2013 par Sin54000.
  • 9 févr. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    0 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Un jeu qui impressionne par le nombre illimité de possibilités !

    On peut construire et gérer des commerces, voler, pratiquer la magie, faire de la politique... On peut incarner un politicien qui monte les échelons (idéaliste ou corrompu, angélique ou dictateur ! ) , un assassin, un nécromancien, un combattant, etc. ! Tout cela est permis par les milliers d'actions du moteur de jeu et surtout par les forums RP où on incarne son personnage !

    Si vous avez un jour rêvé d'un jeu ouvert où la seule limite est votre imagination, Kraland Interactif est fait pour vous !

    J'y joue depuis plusieurs années et je ne me lasse toujours pas... C'est comme un livre ouvert où tout peut être inventé, du moment que votre esprit est assez créatif pour cela ! Les joueurs sont très variés et surtout ouverts aux nouveautés : vous proposez une idée (créer un parti politique ou une organisation secrète, explorer un donjon... ) et des gens vous suivent sans attendre !

    Lors de mes débuts sur le jeu, j'étais un peu perdu par le nombre incalculables de possibilités, mais après un temps d'adaptation, j'ai pris plus de plaisir dans ce jeu que nulle part ailleurs !
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 19 juin 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Par
    Principe du jeu

    Kraland Interactif se présente comme un vaste monde virtuel où s’affrontent plusieurs empires différents, chacun avec son idéologie propre (communiste, capitaliste, théocratique, écolo etc). Il est centré sur la politique, d’une part par cet affrontement entre empires, mais aussi par les possibilités offertes aux personnages d’être élu ou nommé à une fonction comme bourgmestre d’une ville, gouverneur d’une province, ministre ou chef du gouvernement. Le jeu en est à sa version V6.

    Les personnages

    Chaque personnage peut se choisir des vocations : une carrière (officier, espion, prêtre, marin, explorateur, informaticien, avocat etc) , une vocation politique (agitateur, belliciste, pacifiste, réactionnaire etc) , une vocation de combat (lutte, escrime etc) , un type (intellectuel, fort etc) et une liste de magie pour ceux qui aiment les effets pyrotechniques. Il y a ainsi des milliers de combinaisons possibles permettant de créer des personnages très différents. Chaque vocation donne accès à une série de pouvoirs particuliers (par exemple un avocat pourra plaider la cause d’un prisonnier, obtenir sa libération anticipée etc).

    Le plateau

    Les personnages peuvent voyager de ville en ville et de province en province. Ils peuvent construire des maisons et commerces. Cela génère un jeu économique important qui est aussi un aspect du jeu, bien qu’il soit soumis au jeu politique (l’hostilité d’un gouvernement peut évidemment réduire les bénéfices d’un marchand).

    Les armées impériales peuvent également envahir une province et les personnages peuvent organiser une résistance militaire comme politique.

    Le forum

    Le jeu ne se déroule pas que sur le plateau : le forum est également fort actif et est le lieu privilégié de discussion entre les personnages. Il existe également des forums HRP pour des débats politiques IRL et permettant des rencontres ou de l’entraide entre les membres de la communauté.

    Bref

    Un jeu exceptionnel, probablement le plus riche et développé parmi les jeux gratuits existants. Attention toutefois : un jeu riche veut dire beaucoup de règles (vu les innombrables possibilités) et un certain temps pour prendre le jeu en main et s’y faire une réputation. En cela, Kraland est à contre-courant des jeux habituels sur le net (simplistes et vite consommés) , ce qui veut dire qu’il ne s’adresse qu’à la partie du public intéressée par ce genre de jeux plus complexes.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 8 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    3 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    "Kraland Interactif est un jeu centré sur la parodie politique" (dixit la première phrase des règles).

    Donc on s'attend à pouvoir faire de la parodie politique.

    Kraland c'est aussi une grosse importance des forums. Forums IG (in game) et hors jeux, où on discute de ce qu'il se passe pendant le jeu, et aussi de la vie IRL (en réalité-par opposition à IG) notamment de la politique, et qui se prend pour une sorte de petite concentration d'intellectuels en mode "refaisons le monde".

    Sauf que :
    On ne peut absolument pas parodier la vie politique du monde réel !

    Et pour cause, la plupart des administrateurs et modérateurs, sont des [... ]. D'aucuns un peu au fait savent que ce type de personne ne supporte pas la critique et encore moins la critique intelligente, c'est à dire celle qui présente vraiment le système tel qu'il est.

    C'est donc censure, censure, censure... et... censure !

    La parodie politique, et économique IG, tout comme la discussion sur le forum lorsqu'il s'agit de politique et d'économie en devient tout simplement impossible.

    Kraland perd donc tout son intérêt. C'est du foutage de tronche. : )
    On pourrait même le voir comme une tentative de lobotomisation d'un jeune public tellement la censure essaye de systématiquement orienter la pensée et refuse systématiquement toute contradiction qui les dérange.

    Absolument intolérable de la part d'un jeu principalement tourné vers la politique, et qui plus est vers la parodie politique...

    Qu'on ne soit pas d'accord, certes, qu'on ne s'écoute pas les un les autres passe encore, qu'on s'ignore les uns les autres peut aussi se tolérer. Mais qu'on empêche l'autre de s'exprimer, et qu'en plus on le punisse parfois pour ça, c'est parfaitement intolérable et immature.

    On en est donc réduit à jouer en mode "elfes" ou "pirates" faute de pouvoir faire et dire quelque chose de plus intéressant.


    Note : Zéro pointé !
    Publié le 8 mai 2013 à 16:22, modifié le 8 mai 2013 à 16:58
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 25 mars 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    5 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    I. Introduction et présentation du jeu

    1. 1 - Introduction

    Je joue à Kraland Interactif depuis 2007, ce jeu est pour moi un jeu à fort potentiel, offrant nombre de possibilités à long terme, accompagnées de règles claires et équilibrées, ce qui sur le papier est parfait, et c’est particulièrement dû au fait de sa diversité et de son ouverture supposée. Alors pourquoi cette note ? Car Kraland Interactif à beau être un bon jeu sur le papier la réalité des faits est bien cruelle. Le jeu n’a plus que 2000 joueurs actifs là ou il en comptait 7000 à son apogée de la V5. Voilà pourquoi il se trouve qu’une campagne de pub a été organisée, et j’espère bien y mettre mon grain de sel en mettant à jours certaines raisons qui arrivent à en dégouter les joueurs.

    1. 2 - Récapitulatif : Qu'est-ce donc que Kraland Interactif ?

    Kraland Interactif, très couramment raccourci en KI, est un jeu de Rôle avec une dimension Plateau de jeu et une dimension Forum. Chacun peut créer son personnage sur le plateau, ce personnage à des caractéristiques précises pouvant être améliorées grâce à ce qu'on appelle des Points d'Action (nommés couramment PA). Ces points d'actions peuvent être obtenus de diverses manières suivant la version du jeu en cours (en V6, 1 PA par jour de jeu, suite au passage de l'ordre "Dormir" qui devient un ordre central du jeu). Ce système étant ce qu'il est, le nouveau s'en retrouve automatiquement lésé étant donné qu'il faut du temps de jeu pour avoir des PAs supplémentaires et que le plancher de départ est ridiculement bas. Le personnage peut avoir (en V5 c’était obligatoire ce qui n’est plus le cas en V6) une carrière. En V6, l’on parle de Vocations (Carrière – Type – Politique – Combat – Pouvoir). Ces types de vocations sont cumulables et ont pour objets de débloquer de nouveaux ordres en plus de ceux de bases qui sont déjà très nombreux pour votre personnage. – Là aussi l’obtention d’un niveau de Vocation s’obtient par la consommation de PAs.
    Votre personnage évolue dans un monde ouvert qui s’appelle le CyberMonde et ou pas moins de 8 nations, aux backgrounds plus ou moins développés, sont sensées se défier grâce à des aléas diplomatique, militaire, etc…. Sur Kraland, vous pouvez jouer un combattant, un critique, un politique, un gestionnaire, un intriguant, un criminel, un fourbe – tout ce que vous voulez même, cela n’est en théorie limité que par votre imagination – mais aussi par le nombre de vos PAs.

    II. Le jeu et son aspect technique

    2. 1 - Les Carrières

    Comme dit plus haut, Kraland est un jeu ou un personnage peut avoir des carrières/vocations. Ces vocations, qui sont plus ou moins équilibrées à première vue, sont déblocables grâce à des PAs. 5 PAs pour le niveau 1, puis 10 pour le niveau 2 et etc… - il y a 6 niveaux en tout – ce qui fait déjà 105 PAs associés à l’obtention d’une vocation et tout ses ordres associés – quand on commence à 100 PAs, et que l’on doit en plus en dépenser dans les caractéristiques, les compétences et éventuellement des Points de VIE supplémentaires. Cela fait manifestement beaucoup. Le problème majeur est que l’ordre principal de nombres de vocations est associé au Niveau 6 (et lorsque le problème n’est pas un problème de PAs, c’est un autre souci soit disant d’équilibrage) , ce qui peut donner ce genre de paradoxe :
    • Un assassin qui ne peut pas assassiner
    • Une créature marine qui n’est pas amphibie
    • Une créature aérienne ne sachant pas voler
    • Un espion dont les rapports ne sont pas complets
    • Un diplomate ne pouvant pas prendre de fonctions.
    • Un sorcier qui ne peut lancer que 7 sorts maximum par jours (contre 1 pour les autres)
    • Un avocat dont les ordres pourraient être sympas mais limités à cause des potentiels abus qu’il pourrait en être fait

    Ne parlons même pas d’un marin qui n’a aucun intérêt vu qu’il n’y a plus aucune mer à traverser et que l’ordre « Voyager » du Port suffit, ou encore un Explorateur qui n’a maximum que 3 ordres spécifique ( « Calmer un monstre » – « Ration de survie » et « Découvrir un Filon » ) , le reste de ses ordres étant accessible à tous – La liste pourrait être longue – Tout ça, soit par manque de PAs, soit par faute de compétences intéressantes ou trop longue à acquérir dans certaines vocations décidément mal pensées... Petit constat : Le Criminel n’est impacté que d’une très moindre mesure sur cette politique puisque ses ordres spécifique au Vol sont débloqués dès le niveau 2. En d’autres termes, avis aux amateurs…

    2. 2 – La gestion d’un personnage, toujours une galère

    Avant (en V5) , chaque personnage avait des Points de Vie et du crédit temps. Ce crédit temps (24h00 par jours, cumulable jusqu'à 48h00) était dépensé dans chaque action du jeu. L’on devait aussi remonter 3 jauges régulièrement (Moral, Forme, Nourriture) , ce système était un peu rude mais gérable. Dans notre version 6, le système est différent. Plus de crédit Temps qui était un système juste pour tout le monde, mais une consommation de Points de Vie. Ces points de vie sont remontés de base de 9 PdV à chaque ordre « Dormir » passé (ordre accessible 1 seule fois par tour). L’on peut bien sur augmenter les gains de points de vie par l’achat de services dans une limite de +5 par jour par catégories (Nourriture, Moral, Soin, Pouvoir, Hébergement et éventuels autres effets). L’on peut cumuler jusqu’à 15 points de soins dans chaque catégories (soit pour tenir 3 jours maximum, car si vous avez plus, le reste est définitivement perdu). Et si vous oubliez de faire régulièrement vos soins, vous perdez littéralement un tour à remonter vos jauges – ENJOY – !
    Mais le problème de ce système est que l’on peut monter nos points de vie jusque 50 et donc que le crédit temps n’est pas le même pour tous. Cela pose aussi des problèmes dans les combats qui ont un rôle plus ou moins important suivant votre carrière, dans le sens où vous pourriez être combattu dans un moment qui ne vous est décidément pas propice : quand il vous reste 1PdV, vous devenez une cible facile.

    2. 3 – Villes, Provinces et Empires

    Chaque province appartient potentiellement à un Empire, un pays, qui est sensé avoir sa propre histoire, ses propres lois, etc… chose curieuse : Avec la Version 6 de Kraland Interactif, la province est encore liée à un empire, mais peu importe celui-ci, il y a élection partout : On se dit que c’est étrange mais qu’après tout, ça pourrait être presque sympa… sauf que personne n’a besoin de jouer l’élection pour gagner… c’est le meilleur cliqueur qui gagne – grâce aux prospectus. A quoi sert-il de jouer la campagne sur forum si gagner signifie juste avoir le plus gros groupe pour cliquer un ordre sur une masse de PNJ ou être le meilleur bourreur d’urne de tout les temps ? Pareil pour les postes de BourgMestre – élections – donc même constat. Dans les 2 cas cités seule la citoyenneté locale compte pour se présenter. La nationalité importe peu.
    Le seul poste ou les règles diffèrent d’un empire à un autre c’est pour l’élection ou la nomination du chef de gouvernement. – Les ministres, généraux et Ambassadeurs sont nommés.

    2. 4 – Un jeu qui se répète.

    Tout ce qui a été vu jusqu'à maintenant sont les aspects pratique mais il est temps peut-être d’entrer dans un sujet tout autre mais pas des moindres : Kraland est un jeu ou l’évolution est relative, relative car après 5 ans de jeu en V5 pour ma part, me voilà obligé de tout reprendre de 0 pour cause de nouvelle version (la fameuse V6) et on nous parle de reset régulier pour cette v6 - Tout les un ou deux ans -. On va tourner et tourner, et tourner encore et encore au travers de la même map à tout reconstruire continuellement. Car Kraland c’est ça aussi : Pas de mises à jour prévues, et encore moins d’évolutions plateau durable, pas de nouvelles technologies, de nouveaux objets - enfin si… quelques objets apparaissent car ça fait marrer quelques-uns (exemple : Le string de chasteté, ou la figurine Poungi) , qui sont apparus en V5 et qui font référence à des personnages amis, des objets symbolique et inutile en somme, pour une évolution plus sérieuse par contre : Circulez, y a rien à voir.

    III. Forums, Communauté, Staff

    3. 1 – Des Forums RolePlay qui ne reflètent pas le plateau

    Comme dit au début, Kraland Interactif est un jeu de RP sur forum avec une dimension plateau. Or, lorsque l’on lit les forums RP, on n’a pas toujours l’impression que cela reflète spécialement l’ambiance du plateau. En effet, il est très facile d’enrober une situation d’abus manifeste sur le plateau par des propos forums ou l’on aurait tendance à rire. Mais en ce moment même les messages drôles et parodiques font défaut. Les groupes sont formés, la nouveauté est traitée par la négation. D’ailleurs, vous constaterez que c’est toujours les mêmes qui postent car le jeu forum n’amuse que quelques-uns qui se l’ont manifestement approprié, là ou une majorité d’autres ne le lisent même plus ou se limitent aux forums de province. C’est manifestement un jeu à 2 vitesses sur ce plan là.

    3. 2 – Le staff

    RedStar a crée le jeu et a mis 5 ans pour programmer la dernière mouture du jeu. Pour cette tâche il est vraiment tout seul. Cela dit pour d’autres tâches, il nomme des gens pour le seconder : et heureusement. Le staff est aujourd’hui divisé en plusieurs groupes. Les staffeux sont (d’anciens) joueurs. Leurs travail est certes bénévole mais important.

    Je vais ici porter un point noir sur 2 catégories du staff en particulier, l’animation et la modération.

    • L'animation.

    L’animation pour une première raison flagrante : Elle cherche souvent à faire grand alors qu’elle n’en a pas les moyens. Les animateurs ne sont pas nombreux et sont secondés par les « Aides Animateurs » (ou A. A). Les A. A sont des joueurs qui ont un personnage activé et à qui l’ont confie un PNJ à jouer, bien sur en faisant en sorte qu’il ne puisse interagir avec son personnage principal dans le cadre de l’animation donc on l’enverra dans une autre région de la carte, et un autre empire.
    L’A. A est très limité dans ses actions. Il doit faire un rapport de ce qui se passe sur le plateau et sur le forum, il doit régulièrement demander ses instructions à son animateur référent. Cela peut traîner en longueur et il peut vite avoir 1, 2 voir 3 trains de retard vis-à-vis du reste du plateau et des forums si les instructions n’arrivent pas assez vite. Alors imaginez quand les animateurs référents sont 2 et qu’ils organisent une animation générale sur tout le plateau ? Cela peut vite devenir ingérable pour eux et injouable pour les joueurs.
    Je ne parle même pas des décisions de l’animation prise tardivement et qui va surprendre les joueurs qui acceptent de participer à une animation (je parle par exemple de l’histoire des candidats Unique là ou tout le monde s’attendait à une élection libre lors de la dernière animation qui concernait tout le plateau, un exemple récent qui a surpris tout le monde).

    • La Modération

    Ensuite, j’ai parlé de la modération. La Modération a pour charge de modérer les contenus des forums. Jusque là tout vas bien mais il semblerait que l’on voit des traitements préférentiels dans certains cas et des réactions abusives dans d’autres. On a cette impression d’une modération à deux vitesses qui parfois laisse sans voix.[/list]
    3. 3 - Un jeu pour les vieux, par les vieux

    Kraland Interactif n’est, normalement, pas un jeu que l’on gagne. C’est un jeu de long terme ou tout semble ouvert, mais une communauté de joueurs vieillissante, habituée à optimiser, l’a manifestement gagné. Un plateau bien verrouillé par des groupes qui se partagent le gâteau, un forum vidé de sa substance et difficile à renouveler, des trips indépendant (même les plus simple) voués à l’échec soit par la communauté, soit par les restrictions technique. Un bon jeu sur le papier, qui laisse un goût d’amertume, effet doublé pour celui qui va lire les forums HRP au vu de ce qu’il ressort de ces soi-disant « Espaces de discussions » . Je vous invite a constater par vous-même.

    IV. Conclusions

    Pour conclure, je vais résumer les bons points et les mauvais points de ce jeu…

    Points Positifs :
    • Règles claire et complète.
    • Un background travaillé et fourni dans l’ensemble. Dommage que certains empires ne soient pas développés d’avantage.
    • Un grand nombre d’ordres accessible, de base.
    • La possibilité de faire de véritables builds, notamment grâce aux Vocations, ce qui est une vraie nouveauté par rapport à la V5.

    Points Négatifs :
    • Un système de carrière potentiellement bon, mais mal pensé sur certains points, notamment sur l’accès aux ordres. Certains ordres (voir certaines carrières – je pense au Médecin ou à l’Explorateur qui sont limités en intérêts -) mériteraient également à être repensés.
    • Un système de gestion de personnage ou l’on perd notre temps à tourner en rond entre l’auberge, et l’hôpital.
    • Un jeu qui a perdu de sa superbe. Une communauté vieillissante qui en arrive à polluer le jeu sur forums (RP ET HRP confondus) comme plateau. Le plateau est verrouillé. Les petits trips indépendants ont du mal à trouver leurs places.
    • Une équipe d’animation trop ambitieuse qui n’a pas les moyens de sa politique sur le long terme.
    • Les PAs, dont le nombre est potentiellement illimités (puisqu’il n’y a pas de plafonds) sont très longs à obtenir puisque l’on en obtient 1 par jour. Cela provoque notamment un déséquilibre par rapport à un nouveau joueur qui lui n’a que le nombre de base au premier jour.
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 mars 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    4 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    N'étant pas habituellement fan de la rédaction de critiques des jeux auxquels je joue, je me vois aujourd'hui obligé de faire une exception.

    Joueur depuis près de 10 ans à Kraland Interactif, j'ai pendant très longtemps pesé le pour et le contre de ce jeu, et aujourd'hui, aux vues d'un débat sur le forum du site, je me sens obligé d'exprimer mon opinion.
    D'autant plus qu'une équipe de "communication", nouvellement crée, semble confondre l'esprit de "communiquer entre les joueurs et l'administration*" (*nommé Staff) et "faire de la propagande et de la publicité mensongère".
    Car, voyez vous, dans un sujet intitulé "Publicité de Kraland Interactif, après le néant la débâcle ? ", il est dit aux suites de la publication d'une critique des plus péjoratives, qu'il faut "contrecarrer et proposer des avis autres", que c'est leur rôle. Comportement des plus désagréables qui se verra, sous les quelques jours suivants, la création de critiques totalement remplies de fausses informations, afin de faire venir plus de joueurs (le nombre ne cessant de décroître, mais j'y reviendrai) et faire croire à tous que tout est rose dans ce jeu.


    I. Qu'est ce que Kraland Interactif ?

    Kraland Interactif est un jeu de rôle, issu du Jeu de la Politique. Il a grandement évolué au fil des années, via plusieurs "versions" (nous sommes actuellement à la Version 6, même si elle s'est faite attendre trop longtemps).
    C'est un jeu présenté comme étant une parodie de la Politique, bien que la politique de l'Administrateur en chef permette maintenant à toute personne, désireuse de ne pas en faire, de s'adonner à toute autre style de jeu.

    Il y est possible d'y incarner le personnage de son choix, de lui donner de multiples carrières, de choisir une orientation politique, une école de magie, etc. Ainsi que d'avoir la possibilité de disposer de bâtiments, d’interagir sur un plateau et/ou sur des forums, afin de faire progresser son personnage.

    Vous pouvez (en théorie) occuper des fonctions, du Président à l'Empereur parmi huit empires (plus les provinces indépendantes) , en passant par des ministre, de bourgmestre, ainsi que d'autres métiers de fonctionnaires.

    Je ne rentrerais pas plus dans les détails, les règles étant très nombreuses, les possibilités aussi, et recommande donc aux intéressés de les lires.

    En soit, Kraland Interactif est un jeu des plus parfaits, avec certains bémols entre cette version et la version précédente, mais il a été programmé pour être joué dans un monde utopique : malheureusement, le jeu est "infesté" par la vermine du manque de fairplay et d'absence d'objectivité.


    II. Version 5, Version 6 : Une évolution qui n'en est peut être pas une.

    La Version 6 est sortie il y a quelques mois, mais un crash monumental du site récemment a obligé d'appliquer un Reset.
    En effet, il s'avère que la dernière restauration "manuelle" date de 2011, ce qui n'a pas permis de restaurer un grand nombre de comptes.
    Mais qu'à cela ne tienne, l'Administrateur aura appris de son erreur (cela peut arriver à tous, après tout personne n'est obligé d'être professionnel et on fait trop souvent confiance aux prestataires et hébergeurs) , et surtout cela permettra aux nouveaux joueurs de ne pas prendre trop de retard.


    II. 1 Les points d'activités.

    Car oui, Kraland Interactif propose malheureusement un système de "Points d'Activités" (PA). Système qui creuse un faussé entre joueurs, d'autant plus que l'on conserve ce nombre (à l'inverse de la Version 5, où on perdait une partie) lors de la destruction d'un perso (reroll).
    Un peu comme dans EVE Online, où les skills sont gagnés avec le temps, Kraland Interactif nécessite d'acheter des compétences et attributs, ainsi que de faire augmenter ses carrières, avec des PA. Chaque joueur commençant avec 100 (avant crash 50) PA, et en gagne 1 par jours avec l'ordre "dormir".

    Il vous faudra donc 105 PA pour monter le niveau 6, niveau maximum, d'une carrière, et ceux afin d'avoir accès à l'ordre le plus utile et attractif (nous sommes dans un JDR proche du JDR papier).
    Ainsi, si vous désirez monter l'intégralité de vos carrières (profession, type, politique, combat, magie) , il vous faudra 425 jours, et encore vous ne pourrez pas les utiliser, car il vous faudra de nombreux autres jours afin de monter vos compétences et attributs, nécessaire dans la subtile équation lors des jets sur le plateau.

    Ce qui fait qu'un joueur "ancien" aura toujours un plus grand avantage sur le plateau (qui représente une part importante du jeu) qu'un nouveau joueur, creusant d'autant plus faussé, et ralentissant le renouvellement de la communauté. Je reviendrais sur cet aspect stupéfiant dans le chapitre IV.

    Il est toutefois à noter que certains jeux concours sur les forums HRP permettent de gagner, de temps à autres, des PA (de l'ordre de 20) affiliés au compte. Si vous êtes un ancien, ou avez beaucoup d'amis dans votre entourage, profitez de la situation : les votes se faisant par la communauté, vous pourrez ainsi facilement booster votre personnage, au détriment de ceux jouant uniquement par les forums RP.


    II. 2 La carte.

    La carte de Kraland Interactif est bien plus petite en Version 6 qu'en Version 5. Rendant ainsi le voyage entre provinces des plus succins. Et la fuite des voleurs simplifiée.
    Il est aussi à noter que le nombre de mers ayant été réduit, certaines professions, comme le "Marin", sont devenues caduques alors qu'elles ont été introduites dans cette version.

    Le nombre de provinces a été réduit afin de ne plus donner l'impression d'un jeu vidé de ses joueurs.
    Cela a eu un double effet :
    - Des provinces surpeuplées et d'autres encore plus délaissées.
    - La possibilité à des groupes de joueurs se connaissant IRL de s'arranger pour totalement verrouiller des provinces (presque toutes à l'heure actuelle).

    Jeune joueur, n'espère pas avoir ton bâtiment trop vite : tu risques de te faire bon nombre d'ennemis.
    D'autant plus que la taille des villes n'ayant pas été augmenté, que ces dernières présentent de grandes zones inconstructibles, et que la politique du Staff est de refuser toute création de nouvelles villes (ordre disponible pourtant aux Gouverneurs) , les espaces vides se font très rapidement rares.


    II. 3 Les carrières, deux "opti", le reste inutile.

    Je vais vous faire maintenant un petit briefing des carrières Profession.
    Je ne parlerais pas des Types et Politiques, sachant que le choix des joueurs se font toujours dans une optique d'optimisation de leur Carrière (le Type "Intelligent" étant le plus sélectionné, permettant d'avoir un personnage doué dans la recherche, le vol, la défense, et plein d'autres choses rendant un perso plus "grosbill" que parodique).

    Sorti de la carrière de Diplomate, et la carrière de Criminel (alors que cette dernière n'a strictement rien de "parodie de la politique") , toutes les autres carrières nécessitent d'avoir un niveau 5 ou un niveau 6 afin d'avoir leur propre particularité.

    Ainsi, un artiste devra être niveau 5 pour faire des œuvres d'arts, un espion niveau 6 pour espionner, un terroriste niveau 5 pour faire des bombes, etc.

    De même, certaines professions ne présentent aucun réel intérêt, comme l'Explorateur par exemple, dont la totalité des ordres sont réalisables sans prendre la-dite carrière : il devient donc plus intéressant de n'en choisir aucune afin de réussir ses jets de façon quasi automatique, en misant la dépense de ses PA sur les attributs et les compétences, plutôt que la profession. Et d'éviter de se retrouver seul face à des groupes.

    En soit, il est possible de voir dans Kraland Interactif que les professions sans vocations politiques ont plus la côte que les professions parodiques et vecteurs de RP, les joueurs préférant dépouiller les autres joueurs afin de les bloquer, chose d'autant plus facile à réaliser lorsque l'on connaît un petit groupe et qu'on joue avec.


    II. 4 La criminalité, c'est presque automatique.

    L'une des innovations de la Version 6 par rapport à la Version 5 est l'arrivée des délits "internationaux". Ainsi, faire une bêtise et se faire repérer (chose facilement évitable) vous rendra recherché dans toutes les nations.

    Si vous avez des amis à des postes tels que Ministre de la Justice ou Procureur, vous pourrez donc facilement faire réduire le nombre de jours de prison.

    Mais n'ayez crainte : la plupart des délits ne sont que d'une journée, et ce nombre diminue avec l'ordre "dormir".
    Ainsi, en allant dormir juste après être entré en prison, vous pourrez donc passer "une journée" sous cage en l'espace de 5 secondes. Et la punition carcérale n'existera plus.

    La criminalité en devient d'autant plus simple et attractive que le nombre de criminels ne cesse d'augmenter, rendant l'aspect politique moindre.
    D'autant plus attractive qu'avec un large panel (Criminel, Faussaire, Trafiquant, Magouilleur,... ) elle représente l'aspect le plus varié et intéressant à jouer dans Kraland Interactif.

    Il est à noté qu'autrefois, en Version 5, la magie était la profession préférée d'un grand nombre de joueurs. Les rendant bourrin et capable de presque tout faire. Mais cette dernière ayant été nerfée, elle n'attire plus personne.


    II. 5 Disparation des jauges (ou pas).

    Un des aspect contraignants de la Version 5 était les jauges (moral, nourriture, forme) qui obligeaient les joueurs à dépenser grand nombre de Crédit Temps (temps d'action disponible au personnage en Version 5, distribué à chaque mise à jour de minuit).

    L'une des grandes révolutions annoncées de la Version 6 était la suppression de ces jauges, rendant ainsi le jeu plus simple, et surtout l'impossibilité de se voir bloqué par des joueurs à cause des jauges (certaines actions, dites de "dark-dépouillage", permettaient à des joueurs de viser un autre joueur, le bloquer en mer en le ligotant, ce dernier voyant son personnage épuisé et bloqué dans un spirale sans fin).
    Chose réussite concernant la fin du blocage, mais faussée concernant les jauges : elles sont encore plus nombreuses maintenant : Soins, Moral, Hébergement, Nourriture, Pouvoir, Autres.

    Pourquoi ? Explication dans le point suivant.


    II. 6 La vie.

    Car oui, le Crédit Temps donné toutes les 24 heures a été supprimé, au profit d'un système où chaque jet et déplacements consomment... des points de vie.

    Le joueur commence avec 25 points de vie, peut les augmenter régulièrement en dépensant une fois de plus des PA, et en regagne 9 par jours, en cliquant sur l'ordre "dormir". Ordre central (et incontournable) de la Version 6.
    Il est possible au joueur de "dormir" une fois tous les deux jours, gagnant ainsi 2 PA et 18 Points de VIE de base.
    Il lui est de même possible de booster sa vie récupérée quotidiennement en consommant soins, nourriture, etc, et augmentant ainsi ses jauges.

    Ceci créant de nouveaux phénomènes :
    - Désintérêt des joueurs pour le combat.
    - Volonté de resté caché chez eux dans leurs bunker afin de ne pas se faire taper dessus et ne plus pouvoir rien faire de leur journée sur le plateau.
    - Utilisation des services connexes de messagerie (et messageries instantanées) afin d'éviter le gourmand ordre "parler" et détruisant les échanges sur le plateau.


    II. 7 Faible intérêt des organisations commerciales.

    Les organisations commerciales aussi ont vu leur intérêt décroître : en effet, en Version 6, contrairement en Version 5, elles n'ont plus la possibilité d'émettre des actions.
    Il en va de même des banques, entièrement figées par des ordres, et n'incitant plus l'interaction avec les joueurs.

    Ce changement est une volonté, d'après le Staff, de l'Administrateur en chef : pour lui, l'économie n'est pas vecteur de parodie de la politique.

    Grosse négligence de sa part, alors qu'actuellement les médias ne parlent que d'économie (et encore, c'est le cas depuis que les médias ont été inventés) , d'autant plus qu'une nation dans le jeu, la Palladium Corporation, se doit d'être une entreprise nébuleuse de plus petites entreprises.
    Échec cuisant au niveau du background.


    II. 8 Les Points Politiques.

    Nouvelle introduction dans la Version 6 : les points politiques, ou PP.
    Ces points n'ont de réel intérêt qu'en Théocratie Seelienne, sorte de gouvernement religieux à forte odeur technologique, où ils permettent d'obtenir plus rapidement le poste de Guide.

    La PP est un système innovant, intéressant, mais qui aurait mérité d'être plus exploité. Plus développé.



    II. 9 Provinces, désintérêt national, et vote pour tous.

    Une des grandes nouveautés, est la puissance des provinces.
    Une province peut maintenant être totalement indépendante d'un Empire, ce dernier n'ayant plus d'ordre pour contraindre un groupe de squatteur de la quitter.

    Il est aussi à noter que même dans les empires les plus totalitaires et xénophobe, tout résidant, même d'une nation ennemie et en guerre, peut se présenter aux élections locales, voire voter et gagner.

    Cette décision à eux deux effets néfastes :
    - Montée en puissance des groupes fermés et optis, prenant plus facilement une province, et ignorant totalement la politique nationale.
    - Augmentation du jeu sur les forums provinciaux, au détriment des forums nationaux, qui sont de plus en plus désertés.

    De plus, toutes provinces peu produire toute ressource (et la production de ressource se fait automatiquement, sans nécessité de la racheter au bâtiment public). Les provinces perdent donc de leur intérêt stratégique au niveau économique.


    II. 10 La fin des campagnes épiques militaires.

    Petit ajout concernant le point précédent : la prise de contrôle d'une province se réalisant grâce à la réputation, et un système de gameplay peu adapté, les grandes campagnes militaires de la version précédente ne sont plus au goût du jour.

    Ainsi, toute équipe à haut facteur de jet de type allocution (Diplomate, seconde profession du jeu grâce à son aspect optimisé) pourra s'approprier une province, sans faire la guerre, et sans permettre aux joueurs locaux moins organisés de riposter et se libérer.


    II. 11 Le jeu religieux, inexistant.

    Un soit disant de jeu religieux existe dans Kraland Interactif. Et même des carrières : Inquisiteur, Missionnaire, Prêtre.

    Mais la mentalité des joueurs, préférant tenter de comater un personnage plutôt que d’interagir ou accepter une défaite, les pousseront à vous attaquer si vous tentez de les convertir.

    Jeune joueur : ne tente pas de te lancer dans un trip religieux innovant : beaucoup y ont laissé des plumes.

    Le jeu religieux est donc proscrit, même en Théocratie, où certains "hauts postes" y sont tenus par les mêmes depuis des années.



    III. Le HRP plus fort que le RP.

    Le HRP est bien plus fort dans Kraland Interactif que le RP.

    Que vous souhaitiez entrer dans le Staff, ou tout simplement avoir un poste sur le plateau, ne comptez pas sur les capacités de votre personnage : vous avez plus vite fait de vous faire connaître grâce aux canaux IRC, aux messageries instantanées, aux nombreux forums HRP, ainsi qu'en participant aux RIKs.

    Les RIK, Rencontre Inter Kralandais, est un principe de rencontre entre joueurs, beaucoup rôlistes dans leur vie, poussant à détruire le rapport personnage/personnage pour un rapport joueur/joueur.

    Ainsi, il n'est pas étonnant de voir deux personnages ne se connaissant pas s'entraider. Des personnages tous apparaître au même endroit. Et surtout des tensions apparaître sur les forums HRP.

    L'un des faits les plus marquants, est que les RIKs sont aussi un espace de rencontre joueurs/Staff.
    Il est donc assez fréquent de voir un animateur (personne en charge d'animation sur le plateau) laisser filtrer des informations capitales, et ainsi favoriser certains joueurs.

    Le HRP a d'autant plus une vocation importante que les postes sur le plateau sont plus facilement attribués à une personne connue en dehors de ce dernier qu'à un nouveau joueur talentueux.
    Kraland Interactif : Premier sponsor de la Copinocratie.



    IV. Une communauté mal encadrée et vieillissante.

    La communauté ne cesse de vieillir. C'est un fait. Et le nombre de joueurs ne fait que réduire.
    Ainsi, de 5000 (voire annoncé 7000) il y a quelques années, il est passé de nos jours à environ 2000 (voire moins, car les PNJ sont comptés dans le nombre).

    Elle s'étouffe, par un manque flagrant de renouvellement des postes, et de lancement de trips.
    Ainsi, il est possible de voir des gens en postes depuis des années, ou alors "changer de personnage" pour retrouver leur poste le lendemain. Alors que certains joueurs nouveaux et capables de lancer de nouvelles idées se voient très rapidement écartés.

    Il est d'autant plus marquant que les "vieux joueurs" prennent un malin plaisir à s'opposer à toute nouveauté, de peur de perdre leur titre, titre impossible à leur retirer vu que la mort est impossible dans ce jeu, et que bien même ils referaient venir leur personnage d'entre les morts.

    L'encadrement n'en est pas des meilleurs :
    - Un Staff composé d'anciens joueurs et donc disposant de leurs propres rancœurs, créant une sorte de sphère de peur à tous ceux osant avoir une idée autre que la leur (vous comprendrez l'anonymat de ma critique... ) et surtout trop hors du plateau depuis longtemps pour avoir une réelle vision du jeu.
    - Un Grand Administrateur absent des forums publics depuis très longtemps, et agité dans tous les sens à titre de menace.
    - Une équipe d'animation commençant des scénarios verrouillés et ne les terminant jamais par manque de temps, et surtout n'apprenant jamais de ses erreurs (ainsi, il est possible de voir un animateur reconnaître qu'il est quasiment impossible de gérer seul une animation au niveau provincial, mais de lancer une animation à deux sur l'ensemble du plateau).
    - Une équipe de communication parlant de propagande plutôt que de faire une réelle communication demandée par les joueurs actifs.


    V. Conclusion.

    Kraland Interactif est un jeu parfait sur le papier, mais dont la communauté par ses défauts, et son manque de maturité, ainsi qu'un Staff incompétent, rendent l'expérience du jeu désagréable pour la majorité silencieuse, ainsi que les nouveaux joueurs.

    Je déconseille donc vivement à tous joueurs tentés de se lancer dans ce jeu chronophage, qui au bout de quelques semaines (si ce n'est moins) les dégouttera profondément.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 5 déc. 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    3 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Un excellent jeu de parodie politique.
    J'y ai joué pendant près de dix ans et je trouve encore le moyen de m'y amuser. On ne peut cependant que regretter une ambiance dans la communauté de plus en plus délétère.

    Globalement, l'esprit du jeu est très bon, il y a de multiples possibilités pour s'amuser, avec des concepts différents dans chaque empire. Alors à la base, la longueur des règles peut clairement rebuter, mais à part les règles de base qui sont vraiment nécessaires (et qui se lisent en 5-10 minutes pour comprendre le concept du jeu) , rien n'est vraiment primordial à lire, ni les règles avancées, ni le guide du cybermonde, pour s'amuser et débuter dans ce jeu.

    Pour moi, Kraland reste le meilleur jeu (et de loin) auquel j'ai pu jouer en ligne. Je ne suis jamais resté aussi longtemps sur un jeu. D'ailleurs, je ne comprend carrément pas ceux qui mettent la note de 1 en disant y avoir joué plusieurs années, il y a quand même un problème... Ajouté à cela que le jeu est intégralement gratuit... Si on aime les JDR et la politique, c'est parfait.
    Publié le 17 mars 2013 à 15:36, modifié le 5 déc. 2016 à 21:10
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 15 mars 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    2 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Je joue à Kraland depuis maintenant près de 7 ans.
    J'ai été président d'une démocratie, RoI d'une monarchie, Guide suprême d'une île Théocratique.
    J'ai été un assassin pacifiste. J'ai été un cannibale scientifique...

    Kraland est un jeu aux possibilités quasi infinies, que ce soit tant sur le plateau de jeu, qui bien que basique offre de nombreuses occasions de s'amuser, que sur les différents forum de jeu qui y sont associés.

    Kraland Interractif est un jeu de parodie politique, RolePlay.
    Pour définir l'intérêt de ce jeu j'expliquerai juste ces trois éléments.

    Kraland est Interactif, c'est ainsi que vos actions ont une réelles importances sur le jeu entier. Des nations ont été rasées par l'action de certains joueurs, comme d'autres s'en sont vues grandies. Sur Kraland, chacun de vos actes influe sur ce monde virtuel vous environnant. Vous pouvez vous contenter de vivre au niveau de votre ville, ou de votre province, tout comme devenir un acteur important de la nation, ou même au niveau Mondial. Devenir ministre et livrer la guerre. Diriger une nation et la mener vers la gloire au dépend des autres ou dans l'alliance de différentes nations... Ou vers sa ruine.

    Kraland est un jeu de parodie politique, c'est comme ça que, exemple déjà vu, un poulpe (joueur ayant décider de jouer un poulpe) peut prendre le pouvoir dans une nation (suivit évidemment d'autres joueurs) , et décider que la meilleure politique à suivre pour se protéger des autres nations, est encore de faire sombrer l'empire sous les eaux. Cela noiera certes la majeur partie de la population, mais... hey, c'est un détail ! Dans Kraland, une politique absurde peut devenir brillante... Ou rester absurde, et pourtant être la meilleure à appliquer. Singez un démocrate ne cachant pas son mépris pour l'avis du peuple, ou un dictateur essayant de se faire aimer de toute le monde... La politique de Kraland, c'est comme celle dans la vie de tout les jours, mais en pire... et c'est pour le mieux !

    Enfin, Kraland est un jeu RolePlay, encore une fois aux possibilités infinies. Pour reprendre un exemple précédent... Il n'est en rien impossible que vous jouiez un poulpe qui parle. Ou encore, un poney parlant... Évidemment, les classiques sont toujours là, les possibilités sont tant nombreuses qu'impossibles à quantifier, et j'aurai donc du mal à les énumérer ici même. Jouez un gangster aveugle, ou une petite fille dresseuse de démon, tant dans le délire que dans le sérieux... Le RolePlay n'a de limite que votre imagination sur ce jeu.

    Il est certes vrai que le jeu est parfois dur à aborder pour certains, les règles de jeu ne sont pas les plus simples. Il est parfois dur d'accrocher à certains "trip", ou de prendre une animation au vol...
    Pourtant, pour moi, Kraland Intéractif est un bon jeu, qui m'a offert plus de sourire que n'importe quel autre.

    Sur Kraland Interactif, devenez ce que vous voulez, et surtout, n'importe quoi.
    J'y apporte un 9, même si j'ai hésité avec un huit. Le jeu est pour certain dur à prendre en main, ce qui lui retire un point, et j’enlèverai presque un autre point pour une communauté parfois assez dure... Mais elle est aussi parfois la meilleure qui soit selon moi.

    Kraland c'est bien, mangez en.
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 14 mars 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    3 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Je joue à Kraland Interactif depuis maintenant 8 ans, et je n'en ai toujours pas fait le tour... C'est dire si ce jeu est passionnant ! On peut tout y faire : incarner un politicien corrompu, un dictateur en herbe, un scientifique fou qui veut détruire le Cybermonde, un avocat idéaliste, une starlette qui veut devenir une célébrité, un héros avec cape et collants, etc. La seule limite : l'imagination !

    Votre personnage évolue dans une des nombreuses nations qui se font la guerre : chacune parodie un système politique. Que ce soit une démocratie corrompue, une théocratie, un état-entreprise, un empire voué au mal, etc.

    Il faut savoir qu'il y a deux aspects au jeu : le forum, et le plateau. L'essentiel se joue sur le forum : c'est là que les personnages parlent, se mettent en scène, interagissent avec les autres, se font des amis et des ennemis, etc. Le plateau de jeu est un support au jeu de rôle, il permet de "mettre en image" son personnage : on peut incarner plusieurs carrières, réaliser une multitudes d'actions avec des jets de dé pour savoir si l'ont réussit ou échoue, etc.

    Kraland Interactif est un jeu complet, et immense.

    C'est un jeu qui se joue sur la durée : ne vous attendez pas à pouvoir monter à coup de PA (points d'activité) le personnage ultime et surpuissant en une journée... Il faut de la patience, sans compter que vous pouvez très bien représenter votre personnage sur le forum comme vous l'imaginez, sans limite !

    C'est aussi un jeu humain, avec sa communauté très variée et son staff bénévole qui donne de son temps pour animer et modérer, avec le plus de justesse possible, même si au final, et comme le dit le dicton, "on ne peut pas plaire à tout le monde".

    Je résumerai donc par ces mots : Kraland, c'est bien ! Mangez-en !
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 12 mars 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    4 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Cet avis concerne la V6 de Kraland (la nouvelle version depuis fin 2012).
    J'ai joué à ce jeu de 2007 jusqu'à il y a un mois, avec un arrêt d'un an en 2011 car l'ancienne version me gavait déjà pour une partie des points que je vais souligner plus bas. J'ai définitivement arrêté d'y jouer depuis un mois.
    J’écris tout de même cette critique dans l'espoir qu'un jour Red Star donnera une vraie chance à son jeu.

    Kraland se veut être un jeux de parodie politique massivement multijoueur, et gratuit.
    Il propose un nombre impressionnant d'actions, de carrières à choisir, de statistiques et autres que le joueur pourra choisir d'attribuer à son personnage.
    La carte du jeu est en 2D, et le plateau peut paraître assez moche pour celui qui veut du 3D dernière sauce, mais pour moi ce n'est pas gênant, et même je l'aime bien.
    On joue au tour par tour. Chaque personnage dispose d'un crédit temps chaque jour, qu'on peut plus ou moins augmenter en alimentant son "capital temps", par des actions comme dormir, manger, des sorts magiques, consommer de l'amusement, se soigner ect. ect.
    On peut jouer au jeu uniquement à base d'actions sur le plateau, et/ou en écrivant sur les divers forums généraux ou correspondant à la province dans laquelle on est.

    Le principal point positif du jeu est la panoplie énorme de configuration qu'on peut choisir pour son personnage. On pourra aussi bien jouer un elfe mutant terroriste poseur de bombes, propriétaire d'un bar ; qu'une licorne prostituée fanatique de la Grande Déesse (une divinité de kraland) , un président magouilleur illusionniste ou un diplomate espion bureaucrate... ... ... . enfin bref le choix est extrêmement varié et n'est limité que par votre imagination.

    Le deuxième gros point positif est que le jeu est très bien équilibré (contrairement à la V5) : aucun personnage ne peut être GB (gros bill) tout seul, il aura toujours besoin de quelqu'un d'autre pour faire toute une panoplie d'action, même s'il est tout à fait possible de soloter et de faire pas mal de trucs (en théorie, voir plus bas). Le système de justice, de politique et de production/construction est bien pensé et le crédit temps est relativement suffisant (à améliorer tout de même).

    Bon sur le papier ça paraît super.
    Alors pourquoi le 3 comme note ?

    Car le principe d'un jeu c'est de... s'amuser.
    Et nous allons voir que ce n'est pas toujours facile avec Kraland...

    Le GROS problème de Kraland, c'est la gestion des PA (points d'activité).
    En effet on commence avec un pool de PA de départ complètement ridicule, qui ne permet pas du tout d'exploiter le choix qui nous est soit-disant offert.
    Par exemple, un personnage a en théorie la possibilité de choisir une carrière politique, un type (gros, intelligent ect. ) , un métier, une carriere de combat, et une carriere magique. En plus de devoir monter ses statistiques et compétences afin de pouvoir utiliser les capacités disponibles dans les carrières choisies.
    Hors le pool de départ ne permet même pas d'utiliser ne serait-ce qu'une seule carrière.
    Par exemple avec 100 PA (nombre qui vient d'être augmenté après d'interminable tractations, avant c'était encore plus ridicule avec 50 PA) ; vous ne pouvez même pas accéder à l'ensemble des possibilités d'une seule des carrière que vous aurez choisi. Et vous ne pourrez en plus pas du tout l'utiliser car il ne vous restera aucun PA à placer en statistique ou compétence.

    Le deuxième moyen d'avoir des PA à Kraland, c'est de passer l'ordre "dormir" chaque jour, ou tous les deux jours. De cette manière vous récupérer 1 PA par jour. Pour ce jeu c'est très faible comme gain. La progression est extrêmement lente, si bien que pour avoir un personnage avec lequel s'amuser il vous faudra attendre comme cela un an, voir 2 ans ( ! ) pour commencer à jouer le trip que vous vous êtes imaginé.
    Il y a bien quelques très rares choix de role play qui vous permettrons de n'être pas trop mauvais dans seulement un ou deux ordres amusants sur le plateau sans trop de PA. Ces possibilités sont trop peu nombreuses et vous aurez toujours l'impression de faire la même chose.

    Le deuxième problème de Kraland, est l'équipe de modération. Et dans une certaine mesure, l'équipe d'animation.
    Ces deux équipes sont constituées le plus souvent de ceux qui couchent sur le jeu en tentant d'obtenir les bonnes faveurs des "décideurs". Les animateurs sont un peu comme des dieux sur le plateau, et si certains ont un comportement respectables, d'autres abusent carrément de leurs positions et rendent le jeu inintéressant. Mais en général il est possible de pas s'occuper des ces boulets, cela reste encore pas trop gênant.
    Par contre plus grave, l'équipe de modération. Chargée essentiellement de censurer les messages sur les différents forum (forums inhérents au jeu, et forums
    extérieurs au jeu sur la vie courante) , cette équipe de modération n'agit pas avec le dos de la cuillère : dès qu'un discours argumenté (avec liens vers des sites tout à fait connu et légaux pour étayer les dires) fait réfléchir sur des idées qui ne leurs plaisent pas, et qu'eux même ou leurs petits copain trolls appelées à la rescousse ne suffisent pas pour contre-argumenter où pour plomber le sujet à base de troll répétitifs, le sujet sera fermé... dans le meilleur des cas. Souvent, le message sera purement et simplement supprimé.
    Pour un jeu qui se réclame de la parodie politique, c'est assez faible et cela a vite fait de dégoûter les joueurs de participer aux discussions.


    Le résultat de tout ceci est un gachi abominable pour un jeu qui pourrait être extrêmement intéressant.
    Malgré la nouvelle version en place depuis 6 mois, le nombre de joueur unique est d'environ 2000. Ce qui est vraiment très très peu. De fait on a vite fait le tour des forces en puissance.
    5 ans auparavant, il y avait environ 5000 joueurs avec des partances et du nouvel arrivage. La plupart des joueurs de l'ancienne version n'ont pas supporté de devoir re-galérer pour avoir des PA suffisants et ne sont pas revenu jouer à la V6. Aujourd'hui c'est toujours les même têtes ; les rares nouveaux joueurs sont rapidement frustrés et les anciens continuent les même blablatages inutiles.

    Je mets donc une note de 3 = mauvais, car on ne s'amuse pas dans ce jeu. On doit galérer au moins un an avant de pouvoir commencer à s'amuser, voire 2 ans pour certaines configurations, seulement pour avoir la possibilité de jouer un trip (pas du tout pour être GB, ce qui n'est pas possible à Kraland je le rappelle. ) Et la censure partisane est inadmissible.

    De plus la nouvelle politique en matière de reset n'est pas claire (elle ne l'a d'ailleurs jamais été). Il se peut que le reset s'effectue chaque année, ou tous les deux ans, on ne sait pas. Si c'est le cas, vous aurez attendu patiemment une ou deux années pour commencer à vous amuser pour... rien, car tout pourrait être remis à zéro à ce moment là.

    En résumé : gros potentiel, mais au final très mauvais jeu.
    Je ne met pas une plus basse note par considération pour le travail de Red Star.
    Publié le 12 mars 2013 à 09:55, modifié le 12 mars 2013 à 10:10
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 29 mars 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    5 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Sariânka
    Tout d'abord chers lecteurs, si vous souhaitez trouver un MMORPG aux graphismes et animations soignées, tel Lineage II pour ne citer que lui, passez votre chemin.

    Et pour cause ! Kraland Interactif ne contient absolument aucune animation ! Tout se fait sur votre navigateur Internet et il vous faut juste une connexion Internet pour y jouer ! Les graphismes sont très simples : vous avez une carte découpée en cases, vous avez un personnage, vous cliquez sur une case, la page se rafraîchit et votre personnage se retrouve sur la case que vous avez choisie. Bref, vous l'avez compris, dans le genre on fait mieux.

    Ici, pas de création de personnage à proprement parler, vous avez intérêt en commençant le jeu à réfléchir à un backround, et au RP que vous donnerez à votre personnage. Vous pouvez jouer n'importe quoi, de l'extra-terrestre robotique intergalactique au plus banal humain, en passant par les fées, les vampires, les chiens, les citrouilles, pomme de terres, etc. Seul votre avatar, et bien entendu votre type de roleplay, en sera influencé !

    Passons maintenant à LA grande qualité du jeu : la liberté !
    Jamais un jeu vidéo n'avait proposé tant de liberté d'action auparavant : VOUS êtes maître de votre personnage, et vous en faites ce que vous voulez... bien entendu en en subissant les conséquences... Il est très possible, par exemple, de faire assassiner un autre joueur (qui ne meurt pas mais tombe simplement à 0 PdV appelé aussi "coma") , de lui faire un coup monté avant de le jeter en prison, tout en inventant un prétexte bidon sur le forum pour faire croire aux autres que c'est un dangereux criminel.

    Les 95 % des personnages avec qui vous lierez une interaction sont aussi des joueurs comme vous, qui ont la même liberté dans les faits. Attention donc aux représailles...
    Gérer une ville, une province, un empire ! Tout est de la responsabilité des joueurs et les administrateurs n'interviennent qu'en cas de gros abus ! Les possibilités sont énormes.

    Autre particularité du jeu, on ne "gagne pas à KI", sauf si l'on a soit même décidé qu'on est arrivé au but que l'on s'est fixé au départ (devenir chef d'empire, posséder toutes les reliques, avoir les meilleurs trophées de chasse) auquel cas on peut changer de perso et recommencer sur de nouvelles bases.
    L'interactivité est primordiale, contrairement à la plus part des MMO auxquels j'ai pu jouer. Je veux dire par là que le personnage le plus optimisé, et le plus puissant du jeu ne pourra jamais rivaliser avec un groupe de cinq personnes de niveau 0 si ces dernières sont organisées. Les vrais big boss n'ont pas forcément le meilleur équipement avec les meilleures combinaisons de techniques de combat/sorts, par contre ils ont de nombreux contacts... Et à vrai dire, personnellement, je passe plus de temps à préparer des plans d'attaque ou de défense sur msn que de vraiment être sur le jeu.

    Comment ça se passe concrètement ? On nous alloue chaque jour, à minuit, un crédit-temps de 24h (cumulatif jusqu'à 48) que l'on dépense comme on veut, sachant que chaque action nous prends x crédit temps qui sera automatiquement décompté une fois l'action passée (attention, ce n'est pas comme Ogame, si vous faites une action qui vous prends 1h de crédit temps, il ne faudra pas revenir sur le jeu 1h plus tard, c'est simplement que de 24, vous passez à 23h en 1 click) et quand vous avez 0 de crédit temps... vous ne pouvez plus rien faire jusqu'au lendemain. Simple et efficace.

    En bref, c'est le jeu qui donne tout son sens au terme MMOrpg, car interagir avec son entourage permet de se sortir de bien plus de situations que de foncer dans le tas et de bourriner, et ça, c'est ce qui rend Kraland Interactif unique
    Publié le 28 mars 2008 à 01:37, modifié le 29 mars 2008 à 11:57
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 6 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 12 ans.
    5 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Le jeu n'a aucune limite !

    Voler, frapper, séduire, empoisonner, pêcher, conduire une voiture, se battre dans un arêne, être l'ennemi public, le président, tenir un commerce... Tout est possible dans ce jeu.

    Le forum est excellent et l'ambiance y est très sympa.

    L'inconvénient est la difficulté du jeu au début, beaucoup beaucoup de règles ! Mais il faut juste connaitre quelques bases pour commercer. Après, utilisé le forum pour vous faire aider.

    Je deconseille le jeu au jeune public !

    N'hésitez pas a me contactez si vous avez besoin d'aide !

    A bientôt
    Publié le 5 sept. 2007 à 23:13, modifié le 6 sept. 2007 à 11:41
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Kraland Interactif ?

38 aiment, 10 pas.
Note moyenne : (49 évaluations | 11 critiques)
5,2 / 10 - Moyen
Répartition des notes de Kraland Interactif
Répartition des notes (49 votes)