Une mort qui conduit au « Vide » dans Population Zero

Dans Population Zero, les joueurs sont soumis à des cycles de vie de sept jours. Mais un personnage qui meurt trop souvent mute progressivement jusqu'à devenir un Void, un mutant surpuissant cherchant à exterminer les autres colons.

En attendant le coup d’envoi de l’accès anticipé de Population Zero le 5 mai prochain, le studio Enplex précise le gameplay du jeu qui mêle survie et exploration (entre autres). Dans un nouveau journal de développement vidéo, le développeur s’intéresse au système de combat : une fois débarqués sur la planète Kepler, les joueurs auront notamment vocation à se battre avec la faune (PvE) ou les autres joueurs (PvP). Et malgré le contexte de science-fiction de l’univers de jeu, les armes de Population Zero sont principalement des armes de corps à corps, comme des lames, des lances, des haches ou des maillets.

a-lifetime-quest-mini.jpg

Selon le développeur, chaque type d’armes a ses propres assauts et mouvements (en plus d’animations spécifiques) et le combat repose essentiellement sur des combos d’attaques à enchainer, le fait de bloquer ou esquiver les attaques adverses, voire d’utiliser des coups aériens. Le tout en gardant toujours un œil sur sa barre d’endurance.
Le PvE et le PvP sont par ailleurs des modes séparés : le premier est accessible immédiatement, le second après avoir gagné quelques niveaux de comptes. En PvE, les joueurs affronteront la faune locale (des créatures extraterrestres, parfois colossales) dans l’optique d’en extraire des ressources. En PvP, les colons pourront se mesurer les uns aux autres, voire un peu plus.

Car, on l’a noté, Population Zero a récemment fait évoluer son gameplay pour l’articuler autour de sessions de jeu : tous les sept jours, la planète Kepler est ravagée tuant les personnages et les obligeant à recommencer leur aventure (en gardant néanmoins quelques reliquats de ses vies antérieures).

Les enjeux du combat de Population Zero s’adaptent à cette mécanique : à chaque fois qu’un personnage meurt et ressuscite (tué par un monstre ou un autre joueur), il subit les effets mutagènes de la planète Kepler et se transforme progressivement en une créature surpuissante appelée « Void » (une sorte de mutant). En mode PvE, atteindre l’état de « Void » met un terme au cycle de sept jours en cours et le joueur recommence une nouvelle aventure. En mode PvP, le « Void » est un nouveau départ : les joueurs ayant muté obtiennent de nouvelles compétences et ont vocation à exterminer les colons survivants (les autres joueurs n’ayant pas encore muté). On comprend l’enjeu des mécaniques PvP : au départ, Kepler sera peuplé de colons qui pourront s’entraider, mais plus le cycle progressera et plus les Voids seront nombreux, compliquant d’autant plus la survie des derniers colons, jusqu’au renouvellement complet du cycle. Car si les Voids sont dotés d’une force et d’une agilité accrues, ils n’ont qu’une seule vie. Mourir sous forme de Void, c’est donc recommencer une nouvelle aventure de colon.
Si le mécanisme est un brin alambiqué, on sera sans doute curieux de découvrir comment les joueurs se l’approprieront concrètement – à partir du 5 mai prochain en accès anticipé.

Réactions (23)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Plateformes Windows
Genres Jeu de rôle, jeu de survie, science-fiction

Statut Accès anticipé
Alpha-test 2 mars 2019 (Windows)
Bêta fermée 19 septembre 2019 (Windows)
21 mars 2020 (Windows)
Sortie 5 mai 2020 (Windows)

Que pensez-vous de Population Zero ?

0 aime, 2 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
4,4 / 10 - Médiocre

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.