JOL d'Or 2019 : quels MMORPG vous ont le plus marqués cette année ?

En matière de MMORPG, l'année 2019 semble avoir été marquée par la sortie de plusieurs extensions consolidant le positionnement de titres historiques, et le lancement de versions « classic » de MMO emblématiques. Alors, 2019, année nostalgique ? Quels sont les titres qui vous ont marqués, voire séduits au cours des derniers mois ?

JOL d'Or 2019 : le MMORPG de l'année

Entre autres originalités, les MMORPG ont cette particularité d’inscrire leur exploitation dans un temps long : il faut généralement du temps pour les concevoir et pour peu qu’ils rencontrent leur public, ils sont ensuite exploités pendant des années, régulièrement mis à jour et renouvelés au gré de patchs et d’extensions plus ou moins significatifs.
Et dans ce contexte d’évolution permanente, certains MMORPG exploités depuis des années allongent encore leur durée de vie en faisant le pari du « retour aux sources ». Ils se (re)lancent tels qu’ils étaient bien des années plus tôt, à leur sortie, tantôt pour (re)séduire les joueurs nostalgiques, tantôt pour offrir une opportunité de (re)découverte à de jeunes joueurs qui ne jouaient (voire n’étaient pas nés) lors de leur sortie initiale.

À l’évidence, cette année 2019 illustre pleinement cette tendance. Bon nombre des lancements majeurs les plus marquants de l’année prennent la forme d’extensions venant compléter (et consolider) des MMORPG déjà exploités depuis très longtemps – l’extension Shadowbringers pour Final Fantasy XIV, Minas Morgul pour Le Seigneur des Anneaux Online, Onslaught pour Star Wars The Old Republic ou encore Elsweyr pour Elder Scrolls Online. Et parallèlement, on constate les sorties de versions « Classic » (pour World of Warcraft), « Retro » (pour Dofus) ou « Unchained » (pour ArcheAge) ayant vocation à offrir une seconde jeunesse à MMO d’envergure, mais dont là encore, les versions initiales remontent à de nombreuses années. Et même lorsque de « nouveaux » MMORPG sont lancés, ils se revendiquent souvent de l’héritage des figures emblématiques du genre (comme Legends of Aria par exemple, qui puise son inspiration dans les mécaniques de l’aïeul Ultima Online), ou réapparaissent après des années d'exploitation (Naval Action était lancé cette année après des années d'accès anticipé, Kingdom Under Fire 2 arrive finalement en Occident des années après sa version asiatique). 

Faut-il en déduire que le genre massivement multijoueur est foncièrement nostalgique ? Peut-être. Pour les joueurs, les premières expériences de MMORPG sont toujours marquantes (interagir avec d’autres joueurs réservent toujours davantage de surprises que de suivre les scripts d’un jeu solo), et par définition, le frisson de la « première fois » ne se vit qu’une fois. Nombre de joueurs sont donc enclins à rester fidèles à leur premier MMORPG, a fortiori quand ils sont toujours régulièrement mis à jour, et mécaniquement, le genre massivement multijoueur se renouvelle donc plus lentement que d’autres dans l’industrie du jeu – et peut-être d’autant plus à l’heure actuelle où la plupart des secteurs culturels privilégient manifestement les suites et rééditions, au détriment des créations originales.
Pour autant, le genre connait aussi des évolutions significatives, notamment en termes de développements technologiques – les évolutions sont flagrantes en matière de MMO mobiles par exemple (qu’on laissera ici de côté), mais aussi en matière d’outils et moteurs spécifiquement conçus pour le jeu en ligne (qui se démocratisent) et le cloud gaming est aussi porteur de nombreuses promesses pour l’industrie du jeu en ligne et du MMORPG. Et bien souvent, les évolutions technologiques sont annonciatrices d’évolutions de gameplay. Les MMORPG attendus dans les mois et années à venir le démontreront peut-être.

Mais à l’heure des bilans et rétrospectives de fin d'année, quels sont selon vous les MMORPG (ou assimilés) ayant le plus marqués l’année 2019, que ce soit pour leur capacité à fidéliser les joueurs depuis des années ou à se renouveler significativement ? Lesquels on fait montre d’innovations technologiques ou en termes de gameplay ? Lesquels ont su cultiver l’ambiance et l’atmosphère qui règnent au sein de leur communauté de joueurs pour rester accueillant malgré le poids des ans ? Plus globalement, au sein de quels MMORPG vous êtes-vous le plus amusés cette année ?
N’hésitez pas à indiquer votre point de vue au travers du sondage, ou en commentaires ci-dessous pour partager votre lecture de l’année MMO qui s’achève.


Sondage : quels MMORPG vous ont le plus marqués cette année ?

Créé le 19 décembre 2019
ArcheAge Unchained, pour le « sandpark »
8 %
(37)
Astellia, pour l'atmosphère « à l'ancienne »
4 %
(19)
Atlas, pour son univers de pirates
2 %
(10)
DOFUS Retro, pour la redécouverte
4 %
(16)
Final Fantasy XIV: Shadowbringers, pour le PvE
26 %
(115)
Lord of the Ring Online: Minas Morgul pour l'immersion
9 %
(38)
Legends of Aria, pour le retour aux sources
1 %
(5)
Neverwinter: Undermountain / Uprising, pour le jeu de rôle
3 %
(12)
Star Wars The Old Republic: Onslaught pour le récit
7 %
(32)
The Elder Scrolls Online: Elsweyr, pour les dragons
17 %
(76)
World of Warcraft Classic, pour les sourvenirs
29 %
(126)
Autres, merci de préciser
16 %
(68)
437 votants | 135 commentaires

***

ArcheAge-Unchained-17102019-image-1-780x439.jpg

ArcheAge: Unchained

  • Développeur : XL Games / gamigo
  • Genre : MMORPG d’orientation sandbox
  • Date de sortie : 15 octobre 2019

En bref. Après un lancement occidental en 2014 sur les serveurs de Trion, ArcheAge était « ressuscité » par le groupe gamigo en octobre 2019, sous le titre ArcheAge: Unchained. Cette nouvelle version fait évoluer le modèle économique du MMORPG, optant cette fois pour une offre buy-to-play promettant de supprimer la dimension pay-to-win de la version originale free-to-play.
ArcheAge Unchained a manifestement suscité un fort engouement auprès des joueurs, mais son lancement a aussi été marqué des problèmes techniques, notamment lié à l’ArchePass, qui devait contribuer à monétiser les contenus cosmétiques du MMO. L’ArchePass a donc été activé, puis désactivé plusieurs fois (avec plus ou moins de succès) – et a aussi contribué à modifier le gameplay du MMO en encourageant les joueurs à se focaliser sur le contenu de l’ArchePass plutôt que sur le contenu historique du jeu.

Astellia-800x450.jpg

Astellia

  • Développeur : Barunson
  • Genre : MMORPG fantasy PvE
  • Date de sortie : 27 septembre 2019

En bref. Après avoir été lancé en Corée du Sud, Astellia était lancé en Occident en septembre 2019, avec l’ambition de proposer un « MMORPG à l'ancienne » axé sur un gameplay plutôt PvE, linéaire et reprenant les codes traditionnels du genre : notamment un monde fantastique immersif, des donjons à explorer, des mécaniques d'artisanat, tout en suivant une trame narrative. Le jeu y ajoute une zone PvPvE tri-faction et surtout un système de collection d’Astels, des créatures magiques dotées de pouvoirs offensifs ou défensifs, que le joueur pourra faire progresser et utiliser au combat.

maxresdefault.jpg

Atlas

  • Développeur : Grapeshot Games
  • Genre : MMO de pirates, PC / Xbox One
  • Date de sortie : janvier 2019 (accès anticipé)

En bref. Atlas apparait comme un projet atypique. Le jeu prend peu ou prou la forme d’un MMO de pirates, immergeant les joueurs dans un monde gigantesque (45 000 km²), terrestre et maritime, susceptible d’accueillir des milliers de joueurs. Le jeu revendique un gameplay à la fois PvE et PvP, et laisse la part belle à l’exploration. Atlas peut néanmoins aussi être joué seul et les joueurs peuvent gérer leur propre serveur de jeu.
Atlas a surtout connu des problèmes techniques significatifs au lancement (en accès anticipé), avant d’être progressivement corrigé et optimisé. Une version Xbox One est lancée en octobre 2019 et intègre une option cross-play avec la version Windows.

dofus-retro.png

DOFUS Retro

  • Développeur : Ankama
  • Genre : MMORPG
  • Date de sortie : 24 septembre 2019

En bref. En 2004, Dofus était officiellement lancé. Après une quinzaine d’années d’exploitation, le studio Ankama propose une version « Retro » de son MMORPG, inspirée de sa version 1.29 – peu ou prou la version originale du jeu, mais notamment enrichie des améliorations d’ergonomie dont le jeu a bénéficié au fil des ans. Et à son lancement en septembre 2019, DOFUS Rétro connait un succès imposant, revendiquant alors près de 320 000 joueurs actifs sur huit nouveaux serveurs dédiés (la version actuelle de Dofus en profite également, forte de 620 000 joueurs actifs sur la version PC du jeu).

133893.png

Final Fantasy XIV: Shadowbringers

  • Développeur : Square Enix
  • Genre : MMORPG PC / console
  • Date de sortie : 2 juillet 2019

En bref. Troisième extension de Final Fantasy XIV Online sortie après sept ans d’exploitation, Shadowbringers fait significativement évoluer le gameplay du MMORPG de Square-Enix. Parallèlement à une hausse du niveau maximum, l’extension ajoute deux nouvelles classes de personnages, le Pistosabreur (tank) et le Danseur (DPS). Mais la principale évolution de Shadowbringers repose sans doute sur la refonte de son gameplay à la fois pour fluidifier les combats (à base de passifs) et davantage encourager le jeu de groupe (les classes ont un rôle plus distinctif à jouer, notamment les soigneurs, pour trouver plus facilement leur place au sein d’un groupe).

Le Seigneur des Anneaux Online: Minas Morgul

Le Seigneur des Anneaux Online: Minas Morgul

  • Développeur : Standing Stone Games
  • Genre : MMORPG fantasy free-to-play
  • Date de sortie : 29 octobre 2019

En bref. Septième extension du Seigneur des Anneaux Online depuis le lancement du MMORPG en 2007, la mise à jour Minas Morgul (lancée fin octobre 2019) conduit les joueurs à explorer de nouvelles contrées de la Terre du Milieu – l’immersion dans l’univers imaginé par Tolkien est incontestablement l’un des points atouts de LotRO. Avec l’extension, on peut s’aventurer dans la Vallée de Morgul, incluant Minas Ithil devenue la cité des Nazgûl, mais aussi de revivre le siège du Mordor lors de la bataille de Dagorlad. Minas Morgul permet de poursuivre la trame principale du jeu au travers d’une quête épique (en plus de 250 quêtes annexes réparties dans plusieurs nouvelles zones) et de continuer à faire progresser son personnage (jusqu’au niveau 130).

DxW_oGZU0AEtnDi.jpg

Legends of Aria

  • Développeur : Citadel Studios
  • Genre : MMORPG sandbox free-to-play
  • Date de sortie : 10 avril 2019

En bref. Développé par le studio indépendant Citadel, Legends of Aria a fait l’objet de très longs mois (voire années) de développement, puis de tests. Le MMORPG est finalement lancé officiellement en avril 2019, avant d’être distribué sur Steam en août. On découvre alors des mécaniques de jeu résolument ouvertes et sandbox (inspirées d'Ultima Online) : les joueurs progressent librement via un système de compétences, interagissent en commerçant ou grâce à l’artisanat, explorent des donjons en groupe, voire exploitent (et personnalisent) leur propre serveur de jeu. En décembre 2019, Legends of Aria fait évoluer son modèle économique et opte pour une offre free-to-play.

neverwinter_screen_060711_06.jpg

Neverwinter : Undermountain / Uprising

  • Développeur : Cryptic Studios
  • Genre : MMO d’action free-to-play
  • Date de sortie : 24 avril / 14 août 2019

En bref. Adapté de la licence Donjons et Dragons, Neverwinter est pensé comme un jeu de rôle sur table et s’enrichit plusieurs fois par an de nouvelles campagnes (des modules, aux allures de mises à jour majeures), faisant progresser la trame narrative du jeu. En 2019, le MMO d’action a déployé deux de ces modules : d’abord Undermountain (en avril) qui ajoutait cinq zones d'aventure, une hausse du niveau maximum à 80 ou encore une refonte du système de talents, et ensuite Uprising (en août), qui proposait la possibilité d’incarner un Gith (une nouvelle race de personnage jouable), et ajoutait notamment une instance de haut niveau pour dix joueurs ou une nouvelle carte PvP. Et dès janvier 2020, Infernal Descent donnera le coup d’envoi d’une nouvelle campagne « infernale ».

D4EzCSHWkAAJHUq.jpg

Star Wars The Old Republic: Onslaught

  • Développeur : Bioware
  • Genre : MMORPG narratif PvE
  • Date de sortie : 22 octobre 2019

En bref. Depuis son lancement en 2011, Star Wars The Old Republic s’attache à immerger les joueurs à la fois dans l’univers Star Wars et dans une histoire au long cours. L’extension Onslaught ne déroge pas à la règle : elle continue d’étendre l’univers de jeu en ajoutant de nouvelles planètes à explorer (Onderon et l’astéroïde Mek-Sha) et poursuit sa trame narrative articulée autour de la guerre opposant la République Galactique et l'Empire Sith, notamment dans le cadre d’instances inédites (des raids de haut niveau).

TESO-Elsweyr-LOGO.jpg

The Elder Scrolls Online: Elsweyr

En bref. Troisième chapitre d’Elder Scrolls Online, l’extension Elsweyr conduit les joueurs au coeur du territoire aride du peuple khajiit. En plus de nouvelles contrées à explorer, la mise à jour débloque notamment une nouvelle classe jouable, le nécromancien, qui contribue à renouveler les mécaniques de jeu (il peut ranimer les morts et siphonner la vie de ses adversaires). L’extension s’attache également à faire évoluer la trame narrative de l’univers de jeu, confrontant cette fois les joueurs aux dragons – l’histoire évolue au gré d’une série de mises à jour gratuites, qui s’inscrivent dans l’exploitation de l’extension.

World of Warcraft Classic

World of Warcraft Classic

En bref. Attendu de longue date par les joueurs de la version originale de World of Warcraft, WOW Classic a néanmoins surpris par son succès commercial initial (Blizzard prévoyait une poignée de serveurs, et en finalement ouvert plusieurs dizaines pour le lancement). Si, quelques mois après sa sortie, l’engouement pour le jeu tend manifestement à s’essouffler progressivement, WOW Classic complète toujours efficacement la version actuelle de World of Warcraft (les deux versions du MMORPG partagent un même abonnement) et Blizzard revendique une hausse significative du nombre d’abonnés.

Réactions (135)

Afficher sur le forum