Riot annonce Legends of Runeterra pour « dépoussiérer » le TCG

Riot annonce le jeu en ligne de cartes à collectionner Legends of Runeterra pour « dépoussiérer » le genre. Le studio imagine notamment des mécaniques limitant le caractère aléatoire de l'acquisition de cartes. 

À l’occasion du Legend10 marquant les dix ans d’exploitation de League of Legends, le studio Riot Games dévoilait plusieurs de ses projets en cours, de genres variés et destinés à des plateformes diverses. Si le Project A est peut-être le plus significatif (dans la mesure où, pour la première fois, il tranche avec la licence emblématique du studio), Riot n’entend pas pour autant délaisser l’univers qui a fait son succès.
Parmi les annonces de Riot, on retient notamment Legends of Runeterra, un jeu en ligne de cartes à collectionner distribué sur PC et mobiles, qui affichent l’ambition de « dépoussiérer » le genre.

Lol_L10_LoR2_720px.png
Lol_L10_LoR3_720px.png

Sans grande surprise (au regard du titre), le jeu repose sur la trame du monde de Runeterra : l’univers de jeu se décompose en six des grandes régions inspirées du monde imaginé par Riot (Demacia, Noxus, Ionia, Piltover et Zaun, Freljord et enfin les Îles obscures) et met en scène 24 champions, issus de League of Legends ou non.

Le jeu reprend quelques-uns des codes traditionnels du genre et y ajoute la possibilité de jouer en tant qu’assaillant ou défenseur, mais entend aussi faire évoluer la façon dont on acquiert ses cartes, pour en limiter le caractère aléatoire. Plus concrètement, les choix du joueur orienteront sa capacité à former un deck. Par exemple, chaque région de l’univers de jeu repose sur un thème précis, et remplir des quêtes dans une région spécifique permettra d’obtenir des cartes du style du lieu. Le développeur intègre également un système de « jokers » que les joueurs pourront, sous condition, échanger contre des cartes précises. De même, le studio plafonnera le montant que les joueurs peuvent dépenser dans l’achat de cartes, pour éviter que toutes les cartes ne puissent être acquises trop vite par un même joueur.
On le comprend, le gameplay stratégique de Legends of Runeterra repose autant sur le déroulement des matchs que sur le processus d’acquisition des cartes.

On sera sans doute curieux de découvrir ces mécanismes plus concrètement. Riot prévoit un lancement l’année prochaine, sur PC et plateformes mobiles (avec des options cross-play), et une bêta dès « début 2020 ».
D’ici là, les préinscriptions sont d’ores et déjà ouvertes sur le site officiel. Une poignée de joueurs sélectionnés parmi les inscrits pourra par ailleurs participer à une semaine d’Aperçu, permettant de jouer à Legends of Runeterra dès aujourd’hui et jusqu’au 21 octobre prochain. Avis aux curieux.

Réactions (11)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Legends of Runeterra ?

5 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (9 évaluations | 0 critique)
5,2 / 10 - Intéressant