Le MMORPG de Riot Games « n'a pas vocation à plaire à tout le monde »

Sur les réseaux sociaux, Greg Street échange avec les futurs joueurs du MMORPG de Riot Games : le studio fera des choix (incluant manifestement des raids et des donjons) et certains joueurs pourraient ne pas aimer le jeu, et « c’est bien ainsi ». 

En fin d’année dernière, Riot Games confirmait le développement d’un MMORPG devant immerger les joueurs dans Runeterra, l’univers de League of Legends. Le développement débute tout juste et Riot Games est encore en phase de recrutement – notamment le principal game designer du projet, qui devra contribuer à poser les bases d’un « concept de jeu innovant » dans un « monde ouvert », qui n’en est encore qu’à ses balbutiements et dans lequel chaque « changement peut encore être déterminant ».

Régulièrement quand le studio recrute, Greg Street (qui chapeaute ce projet de MMORPG chez Riot) relaie l’offre d’emploi sur Twitter et il en profite pour répondre aux questions des curieux.

Et si le projet a encore largement le temps d’évoluer, Greg Street précise néanmoins « qu’une chose qu[’il] peu[t] dire à propos de ce MMORPG, c’est que tout le monde n’appréciera pas forcément toutes les fonctionnalités qu’il proposera ». Il poursuit : « nous allons faire des choix avec lesquels vous ne serez peut-être pas d’accord. Les joueurs veulent des choses différentes dans leurs jeux. C’est bien ainsi. Certains d’entre vous (*frémissement*) pourraient même ne pas aimer le jeu du tout. Et c’est très bien aussi ».
trollhuntingparty-04.jpg

Quels pourraient être ces choix faits par le studio susceptibles de rebuter certains joueurs ? Greg Street ne le précise pas à ce stade, mais se dit conscient que le PvP par exemple polarise l’opinion de certains joueurs – certains en sont férus, d’autres l’abhorrent, et « il est impossible de contenter tout le monde ».

Il rappelle aussi qu’à l’époque où il a travaillé sur World of Warcraft, son crédo était plutôt les donjons et les raids, et il vante les instances aux mécaniques plutôt complexes. On imagine donc qu’ils pourraient occuper une place significative dans le MMORPG de Riot. De même, on l’interroge sur l’approche du projet : un « MMO » qui ferait plutôt la part belle à l’action ou un « MMORPG » intégrant une vraie dimension RPG ? Il répond qu’il y aura assurément des éléments de « RPG » dans le projet de Riot, avec « des statistiques, de l’équipement et des donjons », avec manifestement une certaine profondeur de gameplay, mais il précise aussi que le RPG peut inclure plusieurs définitions différentes.
À ce stade, Greg Street reste évidemment évasif, mais plusieurs sujets importants ont déjà été identifiés : le système de progression, le temps de jeu quotidien, hebdomadaire ou mensuel que les joueurs peuvent consacrer aujourd’hui à un MMORPG ou encore l’implication des joueurs dans le processus de développement (permettant, selon Greg Street, de valider certains concepts de l’équipe de développement). Autant d'éléments qui auront vocation à être affinés et présentés progressivement au cours du développement dans les mois et années à venir. 

Réactions (91)

Afficher sur le forum