Greg Street en charge des « autres projets » de Riot Games

Jusqu'à présent lead designer de League of Legends, Greg "Ghostcrawler" Street endosse dorénavant les responsabilités de directeur du développement créatif chez Riot, pour étoffer l'univers du MOBA, notamment au travers d'autres jeux.

Greg Street en charge des « autres projets » de Riot Games

L'été est propice aux sagas, et celle de Riot Games se poursuit. Récemment, le patron Marc Merrill annonçait sa volonté de diversifier le catalogue de Riot Games et de ne pas le limiter à l'exploitation de League of Legends -- le studio indique avoir d'ores et déjà plusieurs projets en cours et voudrait lancer un nouveau jeu d'envergure par décennie. Et manifestement, le studio se donne les moyens de cette évolution.

Dans ce contexte, Greg "Ghostcrawler" Street, qui assurait jusqu'à présent le rôle de lead designer de League of Legends, annonce un changement de fonctions : dorénavant, il prend la tête du « développement créatif » chez Riot Games. Sur les forums officiels, Greg Street explicite son nouveau rôle :

« Nous avons mis en avant le fait que nous voulons justifier le « s » de Riot Games et je vais contribuer à cet effort. En outre, nous voulons considérer le monde de Runeterra plus sérieusement (...) et bien que nous estimons que la narration est une composante réellement importante pour nous (et pour vous, j'espère), il y a des limites à ce que nous pouvons raconter dans League of Legends sans entraver la dimension compétitive d'un jeu multijoueur. Ainsi, nombre de nos histoires ont vocation à s'exprimer par le biais d'autres médiums, et bien sûr, potentiellement aussi au travers d'autres jeux. (...) »

Comme de coutume dans le cadre de ce type de promotions, Greg Street annonce le nom de successeur (Andrei "Meddler" Van Roon) et assure que le MOBA est entre de bonnes mains. La passation de pouvoirs prend néanmoins des allures un peu particulières ici dans la mesure où Greg Street indique anticiper les réactions acerbes des joueurs à son encontre (avec un brin d'ironie, il indique que les joueurs le voient maintenant « placé là où il ne pourra plus trop faire de mal à League of Legends »), tout en précisant néanmoins qu'il reste le supérieur hiérarchique de Meddler et que si les joueurs sont mécontents des choix de design du nouveau venu, lui-même restera à l'écoute de la communauté pour rectifier le tir -- on a connu intronisation plus enthousiaste.
Cette évolution de l'organigramme de Riot Games apparait dès lors difficile à interpréter. Faut-il y voir une « promotion » prenant des allures de mise au placard, visant peu ou prou à se débarrasser de Greg Street, ou au contraire une réelle volonté du studio de valoriser la licence et de préparer l'avenir (Greg Street a notamment fait ses armes dans l'équipe de développement de World of Warcraft, il est donc effectivement bien placé pour valoriser un univers). Difficile de répondre pour l'instant, mais gageons que l'avenir apportera des réponses. On sera quoi qu'il en soit curieux de découvrir les premières annonces concrètes du studio en la matière.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Riot Games Inc. ?

15 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (24 évaluations)
4,5 / 10 - Médiocre