Plusieurs projets d'envergure en développement de longue date chez Riot Games

Suite au tweet de Marc Merrill sur un éventuel MMO inspiré de League of Legends, on s'interroge sur les futurs jeux de Riot Games. Depuis des années, plusieurs projets concrets sont en développement au sein du studio qui souhaiterait lancer un gros jeu par décennie.

Voici quelques jours, un tweet de Marc Merrill suscitait moult discussions chez les joueurs en ligne : le patron de Riot Games les interrogeait sur l'opportunité de produire un MMO inspiré de l'univers de League of Legends. L'éventualité du projet suscitait au moins de la curiosité, voire de l'enthousiasme, mais vite douché par le service de communication du studio Riot, qui qualifiait le tweet « d'espièglerie ».
Pour autant, l'anecdote relançait les discussions sur le fameux « s » de la dénomination de « Riot Games » : neuf ans après le lancement de League of Legends (et fort du succès qu'on lui connait), le MOBA est-il irrémédiablement condamné à être l'unique jeu du studio ? Marc Merrill répond longuement à la question dans les colonnes de Variety.

Le « s » de Riot Games

Plusieurs projets d'envergure en développement de longue date chez Riot Games

Sans grande surprise, le patron de Riot (ré)affirme sa volonté de justifier le fameux « s » de Riot Games et selon Marc Merrill, Riot Games a vocation à produire « un jeu de grande envergure par décennie ». Au regard de l'âge de League of Legends, on comprend donc que le studio a des projets concrets et toujours selon le patron du studio, les équipes de Riot travaillent « depuis cinq ans » à la conception d'au moins l'un ces projets et d'ici les cinq années à venir, le studio espère avoir imposé un second gros jeu -- et donc ne plus apparaitre « uniquement comme le développeur de League of Legends ». Dont acte.
Mais quel type de jeux ? Selon Marc Merrill, le studio dispose de plusieurs équipes travaillant sur « des projets expérimentaux », qui se concrétiseront ou non, mais qui permettent d'enrichir l'expérience du développeur que ce soit en terme de technologies (le studio dispose d'un gros département « recherche et développement ») ou de game design -- si Marc Merrill n'est pas prolixe en chiffres, on sait Riot compte plus de 2500 salariés et « plusieurs centaines » travailleraient à ces projets. Lui-même, dont on sait qu'il s'est mis en retrait de la gestion administrative de Riot pour se consacrer à la conception de jeux, évolue d'une équipe à l'autre en fonction des besoins de ses collaborateurs et de l'orientation des projets en cours.

Un intérêt pour le MMO ?

Et dans le lot de ces projets expérimentaux, pourrait-on retrouver le fameux MMO League of Legends évoqué sur Twitter ? Manifestement, peut-être.

Marc Merrill

Selon Marc Merrill, la publication du « tweet a été controversé en interne », chez Riot : l'information est significative dans la mesure où elle confirme qu'il ne s'agissait pas uniquement d'une boutade improvisée, mais bien d'un ballon d'essai concerté, visant à tester l'intérêt de la communauté -- selon le patron, le tweet « présentait un risque dans la mesure où [le studio] pourrait ne jamais répondre favorablement à la question, mais il est néanmoins extrêmement enthousiasmant de voir les joueurs réfléchir à ce qui pourrait arriver ». Et force est de reconnaitre que les joueurs se sont montrés particulièrement réceptifs.
Marc Merrill se montre néanmoins prudent quant à cette idée de MMO League of Legends :

« La vraie question qui s'avère réellement intéressante et pertinente est "à quoi ressemblera le futur du MMO ?". Je pense que nous avons un point de vue, d'autres studios ont une opinion différente, les joueurs ont une vision encore différente du genre. World of Warcraft continue d'être un jeu dominant du secteur. Et c'est en soi un très bon argument laissant penser qu'un face à face frontal avec WoW pourrait ne pas être la meilleure idée actuellement. Mais qui sait ? Nous explorons énormément de choses, nous pensons à énormément de choses. »

Selon Marc Merrill, le véritable moteur de Riot Games reste la communauté et ses attentes, et le tweet s'inscrivait dans cette logique : « ça semblait le bon moment pour évaluer les envies de la communauté, pour demander "Que pensez-vous de ceci ? Devrions-nous faire cela ?" Et nous avons été surpris de voir tant de joueurs intéressés et passionnés par cette idée ».

Une communauté à servir mais ne rien s'interdire

Toujours selon le patron de Riot, le studio ne s'interdit rien : pas de contrainte de genre vidéo ludique ou de plateformes, le prochain jeu du développeur ne reposera pas non plus forcément sur l'univers de League of Legends. Le seul impératif de Riot, selon son patron, consiste à s'adresser à une « niche de joueurs ».
Car selon Marc Merrill, League of Legends est un jeu de niche : sans nier le succès commercial du MOBA, il considère (et on peut difficilement lui donner tort) que le jeu s'adresse à un public ciblé, sans doute pas accessible au plus grand nombre. Le développeur n'entend donc pas faire de jeux « pour plaire à tout le monde » mais raisonne en termes d'attentes des joueurs (« précédé les attentes d'un hardcore gamer qui espérerait que Riot Games conçoive tel type de jeu »).

Marc Merrill : « nous sommes totalement dirigé par le public que nous essayons de servir, nous pourrons faire n'importe quel type de jeux, sur n'importe quelle plateforme ou média, pour satisfaire pleinement notre public de niche, parce qu'au-delà des jeux, pour nous, tout est articulé autour du public. »

Si l'on comprend que toutes les options sont donc ouvertes pour peu qu'elles puissent répondre aux attentes des joueurs de League of Legends, on retiendra au moins une certitude : le studio a plusieurs projets concrets en cours et si Marc Merrill commence à l'évoquer ouvertement (sur les réseaux sociaux comme dans la presse), c'est peut-être parce que le développeur prévoit des annonces à court ou moyen terme.

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Riot Games Inc. ?

15 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (24 évaluations)
4,5 / 10 - Médiocre