Gaijin (War Thunder) dévoile Enlisted et son atypique modèle économique

Après un court teasing, le studio Gaijin dévoile Enlisted, un MMO rejouant les grandes batailles de la seconde guerre mondiale, et en précise le modèle économique reposant sur la (pré)vente de divers modules autonome.

Après un court teasing, le studio Gaijin (qu'on connait pour être à l'origine de War Thunder ou de Crossout) officialise le développement d'Enlisted, présenté comme un « shooter MMO ». Comme War Thunder, le jeu entend recréer de vastes champs de batailles historiques, inspirés ici des grands événements de la seconde guerre mondiale, mais cette fois articulés autour d'affrontements d'infanteries et non plus motorisés.

Mécaniques de jeu d'Enlisted

shot_enlisted3.jpg

Le jeu prend néanmoins une forme atypique puisqu'il se décompose en « campagnes narratives », invitant à revivre le siège de Moscou, le débarquement de Normandie ou encore prochainement la campagne de Tunisie. Par ailleurs, pour restituer la dimension « massive » de ces batailles, le joueur n'incarne pas un unique soldat, mais des unités combattantes de plusieurs fantassins -- le joueur garde le contrôle de son unité jusqu'à ce que la mission qui lui est assignée soit remplie ou que tous ses membres soient tués.
On comprend l'ambition du développeur : recréer des batailles de grandes envergures (jusqu'à 120 à 150 personnages peuvent intervenir sur un champ de batailles), dans un gameplay mêlant action et stratégie -- le jeu se joue comme un shooter, à la première ou troisième personne, mais les missions se gagnent ou se perdent du fait de choix stratégiques.

Un modèle économique atypique

shot_enlisted5.jpg
shot_enlisted6.jpg

Au-delà des mécaniques et du contenu du jeu, Enlisted prend la forme d'un « jeu en kit » et le développeur en assume le format.
Plus concrètement, chaque « campagne » d'Enlisted est autonome : le joueur peut donc décider d'acquérir la campagne « Bataille de Moscou » ou « Débarquement de Normandie » (les deux campagnes annoncées pour le lancement) pour une vingtaine de dollars chacune, ou encore d'acheter des armes (à partir de sept dollars l'unité) dont on nous dit qu'elles n'apportent pas d'avantages significatifs avec les armes disponibles par défaut dans le jeu.
Autant d'éléments qui s'inscrivent dans le cadre d'une campagne de financement participatif lancée sur le site officiel, qui ont vocation à financer le développement jusqu'à sa sortie prévue « courant 2017 » et ses mises à jour post-lancements (comme une campagne militaire africaine rejouant les assauts de Tunisie par exemple, pour peu que le total des ventes atteignent 250 000 dollars, ou les prochains modes de jeu que les joueurs détermineront).

Comme de coutume, le développeur explique ce modèle économique par la volonté d'associer les joueurs aux processus de développement, en plus d'une totale transparence (puisque le montant de la campagne de financement, affiché sur le site officiel, correspond exactement au total des ventes). Pour autant, le jeu n'étant pas encore disponible (et la date de sortie reste encore vague), les contributeurs n'ont aucune garantie que le développement arrive à terme : et en cas d'échec ou d'abandon du projet, Gaijin précise que les sommes investies seront restituées... sous forme de monnaie virtuelle à dépenser dans les autres titres de son catalogue (War Thunder ou Crossout, notamment).
Pour les curieux -- et les contributeurs potentiels --, Enlisted se dévoile donc sur un site officiel disponible à cette adresse, détaillant à la fois les ambitions, les mécaniques de gameplay et donc les différents composants proposés à la vente.

Réactions (22)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Plateformes Windows, Xbox One, Xbox Series X
Genres Action, stratégie, historique

Alpha-test 2018 (Windows)
Bêta fermée 10 novembre 2020 (Xbox Series X)
Sortie 2020 (Xbox Series X)
2020 (Xbox One)
2020 (Windows)

Que pensez-vous de Enlisted ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Prometteur