Critiques d'Arianrodh

  • 13 mai 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    3 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Halalala wow, consideré comme un des meilleurs MMORPG existant, mais est ce bien vrai ?
    Mais commençons par le commencement, enfin pour moi, la façon dont j'ai connu la chose :

    En 1994 sort Warcraft orcs and humains, et ses suites : warcraft II : tide of darkness et bien-entendu celui qui a fait le buzz : Warcraft III et son add-on : Frozen throne.

    2 ans plus tard sortait World of Warcraft, manque de bol, diverses choses qui avait été promise n'y était pas :
    - housing, combat de sièges, prise de château,... il fallu attendre plus de 4-5 ans quand même pour avoir ce qui était promis (ou presque)
    - Possibilité de jouer Fléau : la déconvenue de voir que l'on jouerais en realité les reprouvés !

    De là, commence la découverte de WoW Vanilla, notement avec ma guilde sur le serveur Archimonde :
    - Métiers chronophages (mais utile) , donjons en tout genre, jusqu'au niveau 60, farm intenssif pour les world loots intéressants, l'argent et les compos (ce qui ne changera jamais).

    On a du mal a retrouver le bg de Warcraft III puisque WOW se faisait la continuité 4-5 ans après, et seul quelques petits clins d'oeil se montraient ca et là.

    Les classes : si on compare les classes d'alors, les sets et le reste :
    - Beaucoup de classes, n'avait de sets tiers (ceux sur trois tiers soit jusque BC) , uniquement des sets Heal.
    - Le seul tank était bien entendu le war

    Les raids :
    - dire que les monstres étaient uniquement poteaux, c'est oublier les strats (naxxramas ou encore AQ40 première version : un must) , les raids de ouf (40 personnes, fallait les reunir).
    Faire un try était une gageure, on avait bien moins droit a l'erreur que maintenant, ou le groupe est optimisés (avec des mises a ban de certaines classes, jugées moins intéressantes).

    - les compos et farm obligatoires pour tous, certains métiers obligatoires également.

    - Les classes d'époques qui franchement ne ressemblait en rien a ce qu'elle sont devenue (le démoniste notamment qui de classe weak fut catégorisée classes cheats, idem pour le chassous ou le paladin) , et qui d'époque, toute étaient importante.

    Survient ensuite Burning crusade :
    Enfin on vois notre ami illidan qu'on avait perdu de vue depuis Warcraft III :

    - Quêtes toujours aussi basiques, même si certaines se démarquent (la quête de thrall notamment).

    - Commence a se faire voir le Druide Equi et le druide Feral (considéré avant BC a feranoob).
    Le paladin commence a faire son trou en tant que tank multi-cible, même si ce n'est pas encore cela (aucun matos réellement viable, sauf en tiers et pvp) , il lui manque encore un taunt réel est efficace, ainsi qu'une hausse de son DPS (Palamoule) , ce qui se fera après un temps.

    - Arrivée du premier donjon 10, et revue a la baisse du nombres de joueurs en raid : nous passions donc de 40 a 25, provoquant pour certaines guildes, des éclatements.

    - les montures volantes bien casse burnes au vu du farm demandés. (5000po)

    - Raids : de mes souvenirs : Le donjon de la tempête n'as pas donné tant de mal (en dehors de quelques lags) , SSC fut par contre plus problématique pour moi (palatank sur SSC/gruul, demoniste sur TK/Maghteridon).
    Tout autant de compos a farm, métiers moins contraignant, sauf a haut niveau (forge : métier de masochiste).
    Les raids plus optimisés, mais obligation de tournante dans le rooster, plus de facilités d'obtentions des tiers, malgré cela, par rapport au raids 40.
    Donc oui, plus de facilités.

    WOLK :
    Superbe add-on qui vois revenir notre amour de toujours : Arthas.
    La blondasse visiblement a pris du bide (la graisse de phoque sans doute) , mais reste malgré tout toujours aussi charismatique et... . . con comme une chaise.

    - Le farm et le craft ont eté simplifié, même si cela demande toujours du temps pour ce qu'on souhaite.

    - Les quêtes qui franchement donne un cotés enfin intéressante liés au bg de warcraft (plus en tout cas que BC).
    Certaines quêtes amusante, d'autres assez tendue ou émouvante.
    Le phasing qui donne un coté génial, notamment dans la désolation des dragons ainsi que la zone des DK.

    - Arrivées des 4 tanks qui enfin s'accordent avec les 4 heals :
    Paladin/war/druide/DK vs Paladin/chaman/druide/prêtre.
    Certaines classes étant plus spécialisées que d'autres : Le druide et le palatank pour le multitanking, le DK et le druide chouette pour le tanking mago (la faiblesse du war et palouf)...
    Le paladin devient enfin ce que j'en attendais depuis près de 4-5 ans (un tank, un vrai tank) , même si le war reste encore et toujours aussi bon.

    - Donjons intéressants et plus durs à mon sens que BC, mais du même niveau que BT ou Sunwell.
    Donne enfin possibilité au petites guildes d'avoir accès au HGC, mais des lors faisant un clivage : le HGC considérant le réel HL que comme 25 joueurs et surtout si avec on fait les fameux hauts faits, donnant plus de piquants.

    - des hauts faits amusant et donnant diverses choses : titres, montures, tabards...

    - un gameplay amélioré du a diverses amélioration qui autrefois n'était là que via les fameux add-on divers et variés, ce qui enfin limite le lag du a ceux-ci.

    En termes, WOLK, est un must a mon sens, quand a Cataclysm qui s'annonce, je le vois plutôt comme un moyen de dépoussiérer le vieux monde, Onyxia ayant déjà fait les frais de cette cure de rajeunissement, d'autres seront a venir (notamment ombrecroc et gnomeregan).

    Pour ma part wow a bien évolué, a contrario d'autres MMO, son seul défaut est de parfois trop écouter les joueurs, qui ne savent jamais ce qu'ils veulent (PVP ? PVE ? nouveauté ? mais les MMO payant ou gratuit les offrants sont restés vide, c'est bien marrants).
    Beaucoup aimeraient voir le géant tomber, certes, il prend de l'age, certes il se muscle et s'améliore, mais pas toujours dans le bon sens.
    Mais dans l'ensemble, il se porte bien, juste que comme dans tout jeu : il faut du temps pour apprécier ce qu'il est, et ce qu'il nous raconte .

    Points noirs cependant :
    Si le jeu a évolué en bien, dans le sens ou les HGC ne sont plus les maitres du jeu, cela a provoqué la venue massive ou l'apparition de ce que j'appelle le "julius" : en gros un peon qui se prend pour un chef de guerre.
    La communauté de wow qui a la base se présentait comme entraide et camaraderie au début, s'est transformés en jeu de nolife solo ou presque.
    De ce points de vue, Blizzard ne peu rien faire, et on retrouve cette mentalité dans la plupart des jeux, ce qui en a tué certains notamment et désertés d'autres (Anarchy Online ? DAoC ? DDO ? TCoS ? ).

    Le PVP qui est une abberation dans un jeu normalement PVE (suffit de voir le contenu majoritaire) , le PK ou PVP a tarren ou croisée était génial, mais les arènes ont tué le jeu (bien plus que les goulets).

    Ce sont les gros défauts de WoW dans son ensemble : une communauté a chier (désolée) , et un PVP tout aussi mauvais.

    Dommage

    En definitive : wow est un excellent jeu tant pour débutant que pour confirmé, même si ces derniers risques de moins apprécier les facilités données par les derniers add on ou patchs.
    Certes j'aurais toujours ma préférence à Vanilla, mais WOLK, a vraiment frappé mon coeur : p
    Publié le 13 mai 2010 à 16:25, modifié le 13 mai 2010 à 17:09
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 mai 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    7 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Le jeu en lui même est très bien, beaucoup de quêtes, beaucoup de choses a faire, jusqu'à ce que l'on commence a remarquer quelques petites choses :

    - Deux races (elfes et humains) , Six classes à chaque fois (quelques changements notable suivant la race.
    Comme dans Guild Wars, On peut posséder une classe secondaire dès le niveau 10 (niveau 5 sur guild wars si j'ai bon souvenir).
    Oui mais, contrairement a Guild wars, la classe secondaire doit être pex comme la classe primaire, donc changement de classe (si comme moi vous faite un chevalier/prêtre : vous vous retrouvez après le lvl 10 a pex un prêtre).
    En clair vous avez plus l'impression de lvler deux classes simultanément qu'une seule classe.
    Heureusement que c'est bloqué au lvl 60, j'imagine même pas le calvaire, surtout qu'on a l'impression par moment que les quêtes ne suffisent plus.
    Je me suis déjà retrouvée a n'avoir plus de quêtes, pour lvler ma seconde classe, parce que j'avais mené la première a les faire.

    - Des quêtes en veux tu en voila, mais qui ne se démarquent pas à contrario de TCoS, en clair quêtes repompée à la WoW, Ca change pas le monde, mais bon, faut avouer que ca aide grandement a évoluer

    - Le système de création de persos est comparable a divers MMO et F2P, donc rien de transcendant.

    - Les graphismes sont du même niveau que GW, avec un cotés, plus réaliste et médiéval, on croirait revoir Ascalon dans l'Eden a certain endroit (surtout la zone de debut).

    - On peut récolter des matériaux (plantes, minerais, bois, etc. ) et avoir accès a des métiers (alchimiste, forgeron, ébéniste, etc. ) oui mais là ou ca coince, c'est qu'on remarque vite que pour monter un pallier ou plus, il faut des heures de farm et le repop n'est pas toujours des plus rapide.

    - Du housing, mais persos j'avais fortement préféré celui de DAoC.

    - Parlons en du cash shop : seul moyen d'obtenir une monture : Cash shop, je parle d'une qui disparaitra pas 10-15mn après achats bien sur.
    Bien entendu, si on veux jouer tranquilles : pas besoin de cash shop, en revanche, et c'est là que ca coince : dès que vous souhaitez jouer a haut niveau, vous investir : bonjour cash shop.
    Sans parler que le système de drop est encore plus élitiste que wow, ou deja on avait accès a seulement une petite partie intéressante, sur RoM : Bah c'est pire, surtout que certains sets deviennent complètement hypothétique, a se demander d'ailleurs, si ce n'est pas fait exprès ? !

    - Des instances et des donjons : là, je crois que c'est le truc qui m'as fait rire.
    J'avais pus test le HGC de WOW ainsi que celui de DDO, pour préférer et donner la palme du donjon intelligent et fun à DDO.
    Runes of Magic malheureusement a copiés WOW, ce qui fait que si un raid WOW prend une heure, voire moins si vous avez un rooster bien rodé, sur runes of magic, un donjon prend entre 2h e. -6H.
    Je me plaignait de WOW a l'époque de BC a SSC, a devoir recommencer 5 fois un try, bah là, le simple fait d'avoir entendu de la part d'amis HL les heures qu'ils faisaient en intérieur, m'a plutôt fait peur.

    - Système de guilde, là encore proche de Guild wars avec ses châteaux et ses prises, j'ai trouvé ca fun.
    et un ptit truc a la Ragnarok avec les cartes de monstres, amusant mais pas aussi transcendant que l'original.

    - le jeu demande une certaine config, ce qui fait que sur un de mes anciens pc, ce jeu ne fonctionnais pas, alors que wow, avec graphismes a fond, et en raid, ne laguais presque jamais, cherchez pas a comprendre.

    Au final : un jeu décrété comme le meilleur, tout comme wow est considéré comme the must parmi les payants, un comble devant la réalité des MMO, et notamment F2P.
    Bashing masqué par les quêtes : on ne retrouve d'ailleurs pas souvent de quêtes comparable a TCOS (le must).
    Cash shop obligatoire si on souhaite s'investir a haut niveau (vous avez plus de chance d'aller sur WOW un abonnement vous reviendra moins cher).
    même Mabinogi et TCOS a plus d'intérêts a différents niveau, notamment les donjons, le gameplay et les quêtes.
    Divers MMO et notamment des F2P lui volent le pavé sur diverses choses :

    - Dongeon : DDO a prouvé avoir plus d'inventivités, et plus d'amusements, pour parfois et souvent moins de temps.

    - Gameplay : DDO et TCOS ont un gameplay basé sur autre chose que rester comme un piquet devant un mobs.

    - Quêtes : TCOS, mabinogi, DOMO, on de meilleures quêtes, plus intéressantes niveau backgrounds, et qui souvent ne demandait pas autant de farm et bash masqués (bon DOMO ptête pas).

    - Cash shop : divers MMO, notamment a haut niveau, font en sorte qu'on puisse, même sans payer, mais au prix d'un niveau d'heures phénoménale (DDO avec sa rerolite notamment) , de ne pas avoir besoin du cash, sur RoM, impossible, c'est déjà dur avec, alors sans, imaginer l'horreur.
    Heureusement que le marché existe.

    au final : bon jeu si on souhaite découvrir les MMO, pour les débutants.
    Pour les vétérans, je dirait de passer votre chemin, a moins de perdre votre temps et votre argent pour un jeu qui n'en vaut réellement pas la peine au vu des défauts et surtout son premier : chronophage.
    Certes on sais les jeu video dévoreur de temps, mais ici, si on ne passe pas un minimum d'heure (5h) , vous n'avancez que trop peu malheureusement.
    Il est amusant de noter que RoM n'est pas nominé comme meilleurs MMOF2P coté anglophones mais souvent : Atlantica Online, Mabinogi, DDO, Spellborn, R. O. H. A. N online.
    Runes of magic faisant partie, certes du Top 5 voire top 10, mais derrière souvent un de ceux là.
    Comme je dit toujours : c'est bien beau de reprendre des mécanismes d'autres jeu, encore faut il ne pas plomber le siens par des mécanismes ennuyeux ou chronophages.
    Publié le 13 mai 2010 à 15:31, modifié le 13 mai 2010 à 15:36
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 mai 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Mabinogi, se base sur le mabinog : les 4 branches du mabinogi, un recueils d'histoires moyen galloise, datant de l'époque celte.
    Même si sa base est cela, il se réfère à la mythologie celte dans son ensemble et pas uniquement cela.

    Mabinogi Europe (car les autres version ont un blocage d'IP) , est un excellent MMO, basé avant tout sur le social, a l'image de Dream of Mirror Online.
    Les deux d'ailleurs partagent des graphismes en cell shading, et des cinématiques de jeu, servant a leur background respectif.
    A cela près que Mabinogi est particulièrement soigné, en comparaison de Dream of mirror.

    Les musiques sont calmes et très douces, certaines plus vives, mais n'agressent jamais les oreilles.
    Malgré cela, à force, celle-ci deviennent par moment soulantes.

    Après installation du jeu, on rentre dans le vif :
    Deux serveurs (Morrighan et Maccha, respectivement des déesses celtes de la mort et des batailles) , le choix est libre, même si la communauté francophone est plus particulièrement sur Maccha.

    La création de personnages est poussée, comparativement a une floppée de ptit F2P : couleurs de peau, coiffure (forme/couleurs) , yeux (forme/couleurs) , age (taille/stats).
    Il faut savoir qu'un personnage peu âgé sera plus faible qu'un personnage plus âgé (8-17 ans). Il est dès lors conseillé, si on a jamais joué a Mabinogi, de prendre un personnage de 17 ans.
    Premièrement parce que le rebirth (20 ans) , sera moins long a obtenir, deuxièmement parce que les statistiques sont meilleures, même si au final, il est plus intéressant de commencer jeune.

    Les quêtes :
    Il y en a une pléthore, portée par un oiseau, la plupart sont facile a comprendre, malgré la langue de Shakespeare. Lire correctement la quête parfois peut amener à trouver correctement comment la résoudre. Cela va du combat a simplement porter un message, récolter, moudre... Elles sont donc très hétéroclites et sympathiques, certaines menant a des cinématiques amusantes.
    Il y a la quête principale (souvent en rose dans le carnet) , les quêtes journalières, qui ont souvent la particularité d'être chronométrées, quêtes solo et les quêtes de groupes, et bien entendu les quêtes de donjons.

    Les donjons :
    Le système de donjon est très intelligent : les PNJ donnent ou vendent des coupons. Ces coupons sont à aposer sur la statue de la déesse Danan. Dès lors, la réalité autour de notre personnage se grise et on entre a l'entrée réelle du donjon.
    A ce moment on peut encore grouper, mais si on descend les escaliers, pensez que le donjon sera alors à vous seul, et non pour votre groupe (donc les pressés sont priés de faire attention). Les donjons sont une succession de salles à la Dungeons et Dragons : un porte/monstre/trésors basic, de ce que j'ai pus voir. Chaque successions de salles possède un coffre, contenant de l'or, mais faisant apparaitre les monstres : un seul a souvent la clé de la porte suivante, et ainsi de suite, jusqu'au Boss. Certains coffres finaux, offrent la possibilité de choisir entre un objet ou de l'or.

    L'inventaire :
    Le bémol avec le bug graphique des livres (rien n'apparait, visiblement, le texte ne fonctionne que si on possède google ou Explorer 6-7-8).
    L'inventaire fonctionne à la manière de celui de Diablo, autant dire que la place est vite remplie, surtout que l'or prend également de la place. D'où : soit le poser a la banque, soit avoir sur soi, une bourse, qui se remplira au fur et a mesure.

    Les skills :
    Il y a deux manières d'apprendre un skills :
    - soit via un livre (livres rare)
    - soit via pnj en discutant avec lui
    - soit via quêtes
    - soit, tout simplement en utilisant certains outils.
    Il existe, les skills passifs et actifs mais, surtout des skills combat et vie (sociaux).
    Ces derniers sont les plus intéressant à mes yeux et le rebirth aide grandement :
    - les skills sociaux, sont : repos/pêche/bucheron/forge/minage/fencing (récupérer de la laine/ des œufs... ) /musique (on a possibilité de créer ses propres mélodies... en midi) /cuisine,...

    A terme, tous ont une utilité, mais visiblement, il faudra faire un choix pour certains skills et definir dès la base ce que vous désirerez faire de votre personnage (combattant ou personnage social).
    Malgré cela, menez le personnage vers une spécialisation sera longue et parfois laborieuse.

    Le drop :
    Les monstres lâchent rarement des objets ou autres, le jeu se pose plutôt contre le farming.
    L'un des meilleurs exemples est la récolte de soie : les araignées en crée et les laisse tomber sur le sol, donc tuer les araignées ne mène aucunement a droper plus de soie pour la couture. L'or ne se drop qu'en vendant les joyaux (dropables sur les monstres) , soit en donjon ou en quêtes. De ce fait, cela limite fortement le farming de ressources.

    Malgré cela, la création d'un personnage social prendra du temps, car a contrario de DOMO, le craft ou la récolte de ressource ne se fait pas automatiquement.

    Au final :
    Le jeu en lui même est un véritable bijou, dommage qu'il soit seulement en Anglais, car une version francophone aurait été appréciable pour comprendre correctement les petits détails du BG.
    A cela se rajoute deux défauts majeurs : l'inventaire fort limité et le bug des livres en jeu (même si on les retrouve sur le wikipedia de Mabinogi).

    Les graphismes sont beaux et agréables, et le jeu a une prise en main assez facile et rapide, même si certaines choses ne sont pas toujours des plus évidentes.

    Un jeu à conseiller si on aime se détendre, ne pas se prendre la tête et qu'on apprécie le PVE sous toutes ses formes.
    Publié le 2 mai 2010 à 19:01, modifié le 13 mai 2010 à 15:41
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 avril 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    6 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Ayant joué à DAoC à sa belle époque, et voulant retrouver le gout du RVR et autres combats de masse, je me décide à télécharger Regnum Online version Fr.
    Le jeu s'installe sans trop de problème, puis se met en route.

    Premier constat :
    Autant le jeu semble demander une config que mon vieux PC ne semble pas supporter, autant c'est d'une laideur sans nom !
    Parlons en des graphismes : autant BBO amène une certaine finesse des personnages, autant là, on a droit a des persos aussi carré qu'à l'époque de l'ancienne version de DAOC. C'est grossier, fortement cubique et mon PC rame alors que DAOC et WoW en raid, n'ont presque aucun problèmes, un comble.

    En parlant des personnages : trois factions, quelques races, et très peu de choix de personnalisation, bienvenue dans la guerre des clones, une vraie honte.
    Le fait de choisir une race par rapport à une autre est très peu explicite, très peu également d'explication sur les classes, visiblement c'est à découvrir IG.

    IG : pas d'attaque automatique face aux mobs, on tire une flèche qui mange quasiment le 3/4 de notre mana, obligation au départ de se reposer très (trop) souvent, juste après avoir tapé un mob, impossible d'enchainer.

    Cela s'efface heureusement avec les lvl, mais l'impression de lenteur, de rigidité rend le jeu fortement handicapant.

    Les musiques sont fades, voire énervantes, même si certaines se laissent écouter.

    Le PVP 50/50 sauve la donne, même si pour le coups, je lui préfère DAOC voire Knight Online (500vs500 un must, et je ne parle pas des WAR).
    L'impression de rigidité rend le PvP fortement désagréable.

    Personnellement, je ne conseille pas Regnum Online, à moins véritablement de rendre le système de jeu plus fluide.
    Si vous souhaitez du RVR, du PVP de masse : restez sur DAOC ou jouez sur Knight online.
    Regnum Online souffre de beaucoup trop de défauts tant graphiques, de maninabilités, ect.
    Dommage, l'idée est bonne, mais on a plus l'impression d'un jeu fait par des gens en libre, qu'un jeu réellement mis sur le marché et professionnel !
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 avril 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    6 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Karos Online est un énième jeu F2P coréen, certes...
    Je ne suis pas encore montée haut en niveau mais je peu déjà donner les avis suivants.

    Le jeu nous promet PVP de masse a la DAoC (prise de châteaux a 500 contre 500, ca fait baver, il faut le dire)...
    Une majorité de joueurs reste autour des points d'eau/mine pour farm minerais et autres afin d'obtenir assez d'argent.
    Les PVPers en grande majorités sont les PK, en fait il n'y a quasiment que cela de ce que j'ai pu tester du haut de mon niveau 35.

    Graphiquement, Karos Online est joli, au même niveau voire mieux que Rappelz.
    Le crafting est basique et collecter se fait automatiquement avec l'outil adéquat, pas besoin de rester devant l'écran, aller donc boire un verre et regarder un film en laissant le jeu faire ce qui se doit.
    On peu soit miner, soit pécher... le minerai aidant à la création d'armes et armures.
    La pèche permettant de drop des objets pour le craft.
    Les lieux de pèche sont les cours d'eau un peu partout, les lieux de minages se font exclusivement dans les mines.

    Le crafting ne demande pas tellement de choses au debut mais par la suite, comme dans NeoSteam pour un objet il au en faut minimum entre 50-100, sauf pour certain objets, mais le plus important reste le fletta, chose très importante puisqu'elle permet l'amélioration des armes, armures, skills, etc.

    Le jeu ne possède pour l'instant qu'un seul serveur dédié en deux sous-serveurs, il y a du monde, Le PVP qui avait du mal a se développer s'est incontournablement tourné vers le PK et le Greykill.
    Ca m'as rappelé mon premier F2P : Knight Online :
    La majorité des joueurs qui PVP le font dans un seul but : vous faire perdre vos Fletta et votre XP.
    Il y a également le fait que pour divers joueurs, une Zone leurs appartient et donc interdit d'y aller (même si vos quêtes se font là bas ! ).
    Cette mentalité mesquine empêche le lvling et de ce fait nuit fortement a l'ambiance entre joueurs.
    Si une partie de la communauté sont des joueurs agréables, la majorité se comporte en rageux.


    Beaucoup de quêtes, ce qui n'est pas négligeable, une petite flèche qui montre où aller au besoin, ce qui facilite grandement les choses.
    Malheureusement comme dans tout MMO typiquement coréen, le jeu est purement bashing, et quasi la majorité des quêtes demande du bashing.
    Autre fait un peu ennuyeux : l'argent qui se fait rare, en revanche : les mobs drops quasi constamment les objets dont on a besoin pour les quêtes ou à revendre, ce qui limite le bashing de mobs en boucle pour choper l'oeil de gloubiboulga manquant.

    La communauté pour l'instant est composée d'anglais, de russe, d'allemands, de quelques turcs, on voit déjà quelques goldsellers sur la place de Berneo, mais rien de grave encore.

    Niveau places : on peut acheter ou avoir des sacs via quêtes afin que la place ne soit pas trop serrée, pour la banque, payer 100 carats (monnaye du jeu) permet de débloquer la première ligne, 1000 pour la suivante et 10 000 pour la dernière.
    Des montures existent en jeu à 50 000 carats.

    Le second problème : le Cash shop qui provoque un véritable clivage : au même niveau : un lvl 40 F2P et un lvl 40 Cash shop s'affronte : le premier fera véritablement peu de dégâts contre le second, ce qui sincèrement est un vrai problème quand on souhaite jouer PVP de façon intéressante.
    Dommage : le jeu est sympathique mais plombé par les PK rageux, une communauté peu mature dans un certain ensemble, et un cash shop qui destabilise le Dit PVP.
    Publié le 22 févr. 2010 à 15:00, modifié le 18 avril 2010 à 12:54
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    3 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Fiesta Online est un ptit jeu sympathique soit disant pour Casual gamers.
    Je joue depuis quelques mois également sur ce jeu dans sa version anglaise (du a un bug avec le client FR qui n'as eté corrigé que recement, ce qui fait que je recommence sur le fr).

    Déjà ça commence mal : pas moyen de choisir la classe/race qui vous convient, pire : le look est peu differentiatif, ce qui fait qu'on a peu d'immersion parmi ces clones.

    Il existe actuellement 4 classes : cleric, mage, warrior (ou fighter selon les versions) et archer. Au level 20 et 60, les classes évoluent grâce à une séries de quêtes. Dans un futur proche au lvl 120, chaque classe aura la possibilité de choisir d'évoluer vers deux classes avancées pour un total de 8 classes avancées.
    Niveau des classes, je dois avouer que la classe la moins intéressante en groupe reste l'archer, même si il a une certaine importance niveau dps.

    L'intérêt du jeu en réalité vient des Kingdom quest :
    en gros : des instances a heures fixe (les premières vers le lvl 5).
    il faut vous inscrire et je peu dire que les places sont comptée !
    il n'empêche que vous avez un temps donné pour réussir ces kingdom quest et de ce fait le travail d'équipe est important !
    Le problème est qu'au début ce n'est pas intéressant, en revanche par la suite, on gagne facilement un niveau par donjons ^^

    L'artisanat n'est pas en reste ;
    il y 5 formes d'artisanat. Un personnage peut en pratiquer 2. Une fois qu'il les aura choisi, il ne pourra plus en changer. Les artisanats sont :
    1) Stones (Pierres). C'est la fabrication des stones permettant d'upgrader les armes, armures et boucliers.
    2) Scrolls (Parchemins). Les parchemins permettent principalement de lancer des buffs sur son personnage comme par exemple augmenter son évasion et le maximum de ses HP.
    3) Potions. Elles servent par exemple à restaurer les HP et la SP ou à éliminer l'effet d'un poison.
    4) Composition. Permet avec des produits de mauvaise qualité de produire des produits de qualité supérieure.
    5) Décomposition. C'est l'inverse de la Composition. Le but est d'obtenir à partir d'un produit plusieurs produits de moins bonne qualité.
    il existe plusieurs moyens d'obtenir des ressources : quete, drops, ect...

    Personnellement, je conseillerais ce jeu à tout joueur qui a peu de temps et qui veut jouer de temps en temps.
    Concernant le cash shop, je ne dirai pas qu'il est obligatoire, mais il y a quelques fois des ptites choses intéressantes qui font que.
    Publié le 26 nov. 2009 à 15:40, modifié le 27 nov. 2009 à 13:25
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 mai 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    8 personnes sur 11 ont trouvé cette critique utile.
    NeoSteam est un jeu steampunk pur sucre, tout aussi Kawai mais avec un coté beaucoup plus réaliste qu'Allods sur certains points.
    J'y joue depuis plusieurs mois avec un invocateur et un hunt.

    Graphisme :
    Les graphismes sont quelque peu moins beau que ceux d'Allods, mais il gagne en réalisme sur certains points, le jeu comporte des petites cinématiques (notamment quand on prend le tram par exemple). Je dois avouer qu'il a un certain cotés Anarchy Online qui n'est pas pour me déplaire. : )

    Gameplay :
    La prise en main est assez facile, et l'a été rendue par rapport au début, non pas que l'interface soit peu intuitive, mais plutôt parce que le jeu a ses propres mécanismes : une lumière venue du ciel notamment permet de voir où aller pour remplir ses quêtes, un PNJ existe également pour vous dire ou vous en êtes dans vos quêtes.

    Le jeu possède des quêtes, beaucoup de quêtes, qui vont du bashing pur à de l'exploration, réparation de machines, etc. Heureusement la prise d'XP n'est pas contraignante, ce qui m'aurait en partie fait fuir (j'aime les jeux en groupe, mais pas les jeux de no life à "pexer" comme un décérébré).


    Personnellement, je n'ai pas apprécié la musique, ce qui fait que je l'ai virée très vite, en revanche, les bruitages environnant sont sympathiques.

    Il y a un coté très années 30-40 quand on voit le stuff de certaines classes (le hunt ou le crafter par exemple) , ce qui donne un cachet très classe à ce jeu.
    Il n'empêche qu'il ne change en rien des jeux connus, sinon de part son univers unique et par son originalité.

    Le craft y est très important et je dois avouer que l'ingénierie est inventive (possibilité de créer vos vaisseaux, vos motos, vos armures, etc. ) , une classe est vraiment spécifique à cela : le crafter.

    Le jeu possède des donjons et des boss, mais je conseille plus le groupe que solo, c'est déjà plus amusant.

    Il existe six races et quatre classes qui se divisent en deux sous-classes ayant une évolution chacune : suivant que vous soyez de l'Elder ou de Rogtwell, les classes ont certaines specificités.
    Le fighter : armure lourde, qui peut évoluer ; Elder : Warrior ou paladin ; Rogwell : Maitre d'armes ou Defender ;

    le mage : robe et baton, il peut évoluer en Elder, Wizard ou Summoner ; Rogwell : Rune caster ou God caller.

    Le crafter : armure lourde+ Gun : il peut évoluer : Elder : Smith ou Engineer/Rogwell : Artifact maker ou Animator.
    Les deux classes évolutives sont des crafteurs : Rogwel Makers artefact et Elerd Smiths peuvent faire des armures et des armes à travers la ligne de compétences Smithary.
    Ils sont spécialisés en épées.
    L'animator et l'ingénieur sont spécialisé dans les core de machines (qui coutent cher) , les accessoires, les fusils et les arcs.
    Les fusils sont l'arme de choix.
    Le Rogue : armure legère voir middle qui peu evoluer en : Elder : Ranger ou Assassin (seule classe Elerd qui peut rez) /Rogwell : Tracker ou Shadow walker.
    Les ranger et tracker utilisent les arcs, les assassins ou shadow stalker les dirk.

    Il faut savoir que les races ont une incidence : car chaque race a des bonus (+10 % en or, ou +20 % de reussite de crafting) et malus (- en for et con par exemple).

    Les humains : - L5 : 10 % de ristourne chez le marchand
    - L10 : résistance au sort de sommeil
    - L15 : plus d'or au loot
    - L20 : augmentation de vitesse d'attaque
    - L25 : Un skill qui permet de retirer un malus

    Taxzn (humains amelioré meilleurs reflexes mais moins de vie)
    - L5 : Ristourne aupres des marchands (10 % )
    - L10 : resistance au sort de sommeil
    - L15 : or en plus lors du loot
    - L20 : +10 % en reserve de Neoisteam
    - L25 : +20 % de vitesse de mouvement

    Les elfes (-en con et en for)
    - 10 % effets des potions en plus
    - L10 : résistance au Poison
    - L15 : diminution de l'aggro que vous provoquez
    - L20 : résistance au roots
    - L25 : diminution de la zone de detection d'aggro (20s)

    Lyell (femme chat)
    - L5 : Meilleur recouvrement des HP
    - L10 : résistance au slow
    - L15 : mouvement rapide
    - L20 : +10 % d'utilisation Neosteam
    - L25 : +5 % Atk/+3 % MAG Atk (60s)

    Pom (petites bestioles rousses barbues et rondouillardes, croisement improbable entre un Tanuki et un Nain)
    - L5 : augmentation du recouvrement des MP/Stamina
    - L10 : résistance au roots
    - L15 : Peu utiliser des Items supérieurs de 5LVL
    - L20 : augmentation de la vitesse des véhicule
    - L25 : +20 % en défense magique (60s)

    Luife/Taroon (Luife : skin de Loup/renard, Taroon : Skin de Tigre/panthere)
    - L5 : meilleur recouvrement des HP
    - L10 : résistance au slow
    - L15 : mouvement rapide
    - L20 : -10 % du prix d'utilisation des machines
    - L25 : +10 % en defense (60s)

    Comme vous voyez chaque classes a ses bonus raciaux, ce qui permet bien des choses.
    La banque est unique a tout les personnages et tout les drops sont utilisables en crafting.
    Je recommande de mettre de l'argent de coté car certaines choses coutent quand même assez chères (l'upgrade ou la création des véhicules par exemple).


    Conclusion : je l'ai trouvé plus amusant et moins contraignant qu'Allods, qui oblige le jeu en groupe, ce qui n'est pas le cas de Neosteam, qui permet de jouer tant en groupe qu'en solo.
    les graphismes sont certes moindres, il n'a rien a envier à Allods et comporte ses propres mécanismes et univers de jeu.

    Neosteam offre un grand dépaysement étant l'un des premiers jeux purement steampunk existant, il a énormément à offrir et risque de supplanter Allods d'ici quelques temps quand Gamigo sortira la version FR (ils ont fini la bêta allemande pour l'instant).
    Espérons que ce jeu prenne de la bouteille et évolue dans le meilleur des sens, ce qui est déjà le cas !

    Les classes ne commencent pas toutes au même endroit, les crafters commencent sur une îles différentes des autres.

    Points noirs :
    - Certaines classes sont carrement très cheats par rapport a leurs équivalents dans les factions :
    Le meilleur exemple est avec le rogue :
    Les évolutions de Rogwell, particulièrement le shadow walker face a l'assassin.
    Le premier est extrêmement fort, contrairement au second.
    Le résultat est que si on prend Rogwell une majorité de joueurs jouent des shadow walker.
    Visiblement, il y a un certain déséquilibre de classes, suivant le camp que vous choisissez.
    A cela se rajoute un PVP (prise de zone notemment) pas toujours bien assumé.
    Dommage !

    Je dirai que ce jeu, si traduit en français, a de grandes chances d'être un excellent jeu tant PVE que PVP.
    Publié le 26 nov. 2009 à 15:22, modifié le 2 mai 2010 à 19:17
    8 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 8 ans.
    10 personnes sur 28 ont trouvé cette critique utile.
    Un soufflet vite essoufflé.
    Beaucoup l'on noté a mon sens avec trop d'ardeur.

    Niveau graphisme :
    Rien a redire, c'est joli, kawai, tout ca mais, c'est du déjà vu malheureusement.
    Le monde est steampunk dans une certaine mesure, mais sachant que certains jeux touchaient déjà a ce thème, il n'y a malheureusement rien de réellement nouveau pour moi.
    Le caradesign est quasiment identique : bonjour l'attaque des clones, un mauvais point encore, mais c'est un jeu Gpotatoes, ils ont jamais été fort la dessus !
    Beaucoup de races/classes mais on retrouve le même truc sur stream.
    Peu de nouveauté, si ce n'est le cotés quêtes sympa que j'aurais voulu sur Flyff.
    L'immersion est un peu gâchée par le cotés tres WOWien, Kawai, un jeu plus serieux aurait ptete été mieux, qui sais !

    Niveau gameplay :
    Si la prise en mains est facile au début, il faut malgré tout voir que le jeu a de gros defaults : on a l'impression qu'ils manquent de certaines choses :
    La minimap (qui est un minimum pour se retrouver dans un monde quel qu'il soit, meme les plus vieux jeux en ont une ! ).
    Aucune modifs possible, ce qui fait que si l'interface ne vous conviens pas : vous devrez vous en contentez (esperons que cela change apres).
    Soloting impossible : visiblement ce jeu se fait en groupe et uniquement en groupe, l'XP d'ailleurs est rebarbative a ce niveau en jouant solo ; il se rapproche de DOMO sur ce point, a la différence que DOMO semble bien plus devellopé qu'Allods quand on y regarde de pres.

    Musique ? presque inexistante, un comble sachant que la musique a parfois sont importance dans les ambiances.
    Pour un jeu qui mise en partie sur son pve, et son PVP, une musique entrainante serait bien, mais a part les son de mes sorts, j'ai pas entendu grand chose.
    Et pas moyen de modifier cela bien sur !
    Enfin, niveau musique, spellborn, WoW et DDO sont le must a ce niveau (rhaa the culling of stratholmes).
    En F2P j'ai rarement trouvé de bonne bande son, sauf ptete shin megami tensei et bounty bay online, que j'ai apprécié.

    Niveau XP : on vois déjà des le début ce que sera, autant Flyff et rappelz, monter lvl 20 est facile, autant sur Allods : c'est la croix et la bannière même avec les quêtes (en anglais sur la bêta).
    Ca annonce des journées de pex pour quelques menus centimètres sur sa barre d'XP : comparable a perfect world en pire peut être.

    Le cash shop :
    Espérons un changement car la vente de PO par cash shop, magnifique, ou comment bousiller une économie !
    J'aurais preferé et de loin un système comme dans red cliff ou perfect world : le fric farmé IG, pouvait servir a acheter au cash shop !

    Je n'ai pas trop apprécié Allods en raison de ses défauts actuel, il est en bêta, donc espérons que le jeu s'améliore, mais en comparaison, il fait très pale figure, en comparaison de certaines bêta existante (neosteam ou encore C9).
    Espérons que ca s'améliore sinon, il deviendra plutôt un ptit jeu type florensia, ou fiesta online.
    Personnellement, j'ai préféré neosteam qui réellement a pris le partis d'y aller franco, là j'ai plus l'impression d'un mix entre WOW et Flyff avec une lenteur d'XP digne de perfect world.
    il y a un manque de réalisme qui nuit a l'immersion également, et divers défauts notamment du a des combats mou mais mou... .
    Publié le 26 nov. 2009 à 14:30, modifié le 27 nov. 2009 à 23:26
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 8 ans.
    4 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Que dire sinon que ce jeu est très complet comme l'as dit ma prédécesseur, j'ai pour l'instant monté un Quoits lvl 32, un sabre lvl 21, un fan lvl 15 et un archer lvl 18, ainsi que quelques autres qui n'ont pas dépassé le lvl 8 en raisons que je n'aimais pas le style :

    Système de craft comparable a celui de perfect world en mieux fait
    La pèche notamment permet de leveler tout en restant AFK ce qui n'est pas négligeable.

    Les quêtes sont nombreuses, et si la majorité demande du bash pour trouver X objets qu'ils drops, ça n'excedent pas les 20-30 mobs a tuer.
    On a ainsi des quêtes où l'on doit écouter ou lire une histoire (mais faut attendre tel ou tel heures pour ce faire) , des quetes de peches, des quêtes où l'on doit aller chercher des herbes, ect...
    Elles sont assez variée sans pour autant qu'on s'ennuie.
    En prime de cela, pas besoin de chercher tel ou tel pnj ou lieu de quêtes : il suffit de cliquer sur les noms en vers pour que ca vous y emmene automatiquement.


    Le leveling est bon et plus rapide que perfect world mais a partir du lvl 15-16, et continuant, vous allez voir que soit vous devrez choisir entre prendre un niveau ou monter votre compétence et maitrise d'armes.
    de cette maitrise dependra les points que vous pourrez mettre dans les arbres de talents.
    Le probleme c'est qu'a haut niveau, il vous faudra faire le choix entre gagner en maitrise ou gagner en niveau...
    Choix cartesien par excellence.

    Le niveau pour l'instant est lvl 60 mais il semble que ca devra monter lvl 70.

    Concernant le système de combat, il est simple le gros hic... c'est mou, mais mou.
    Un caster lance sa boule de feu a la vitesse d'un escargot de course, et je ne parle meme pas des archers lorsqu'ils canalise une attaque.
    Au final, les gros avantagés sont les CAC.
    Il est probable qu'a haut niveau cela soit fait pour forcer au grouping mais j'hesite car sur les forums UK, il semble que ce ne soit pas encore réellement le cas.

    Mis a part cette mollasse : le système pvp est bien pensé, avec un choix entre trois factions, des bg, et un background tres bien développé et intéressant puisque reprenant l'histoire de la bataille de la falaise rouge.

    Quand au cash shop, il semble que le jeu soit pourvu du même système de CS que perfect world, et donc en farmant PO et plus, on est capable de transformer l'argent IG en argent réel uniquement pour ce Cash shop qui pour l'instant est peu etoffés (des habits, des coiffures, quelques popotes, des chevaux (unique monture existante au cash pour l'instant) ,... ).
    De ce fait, ca evite les vendeur de golds qui empeste la plupart des MMO puisque chaques joueurs a parfaitement la capacités de se faire du gold et ainsi d'avoir accès au cash shop.
    Seul hic : se faire de l'argent sur Red Cliff est assez difficiles, le drop d'argent, bronze ou or etant peu exponentiel au cours de votre aventure.

    Pour l'instant le joueur n'as acces qu'a certaines armes, les autres n'etant pas implantée, mais sur ce que j'ai pus voir et lire sur les forums UK : le sabre et le cudgle sont les armes specifiée pour tanker, le must pvp sont les claw et les quoits (l'un spécialité en critiques, l'autre dans la vitesse d'attaque, les deux ayant un haut taux de Dodge) , les classes comme l'archer ou le bâton sont assez peu pourvue, et pour cause : le temps de cast des sorts sont enorme mais HL ont de puissantes AoE et crits a conditions d'avoir le matos.
    Le war fan (l'eventail) est la classe de buffing et de heal du je... ct

    Ce jeu est excellent quand on veut commencer à jouer aux MMO sans pour autant débourser 15€ pour un abonnement et ne demande pas 500 ans pour monter de niveau, les quetes et autres ne sont pas difficile a comprendre.
    Le seul autre point négatif serait pour la langue actuelle : uniquement anglais.
    Publié le 16 nov. 2009 à 20:41, modifié le 27 nov. 2009 à 20:53
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 11 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Personnalisation :
    Pas franchement transcendant : 4 races dont dependent le type de combat et le sexe.
    Sur ce point il est tres mauvais, et le seul moyen de changer cela est le passage au cash shop.
    Meme si IG les joueurs vendent des objets du cash.

    Les Classes :

    4races mais pouvant choisir entre les 4 classes :
    hunter (le seul capable de tame les pets) , assassin, physician (le seul healer) ou guerrier, vraiment pauvre la aussi.

    Les niveaux et l'XP :
    Autant le dire : faut aimer grind, il existe des quetes qui donnent de l'XP mais elle reste rare, meme si je dois dire qu'elles offrent une idée interressantes du background du jeu.
    Certaines sont magnifiques je doit l'avouer, mais le jeu reste un jeu de grind pure, ou il faut souvent fighter avec des mobs aggressifs tout le longs du chemins.


    Les Donjons et les Boss :

    Il existent des donjons, les mobs sont juste un peu plus costauds mais pas de boss a l'horizon, la plupart en realité se trouve en exterieur, ces donjons permettent comme dans flyff, juste de drope des items +1, +2,...

    Les équipements :

    Ah les équipements... Chaque classe possède son propre type d'arme et d'armure, toutes classées par level. Il est par ailleurs possible de modifier ces équipements pour les rendre plus résistants et plus puissants, mais il faut y mettre le prix...
    Je peu dire que monter un objet +1 ect, demande des compos notement les poudres pour eviter que l'armes ne casse, mais egalement des gemmes avec bonus (que l'on drope assez souvent).
    Il est assez facile de monter +4 voire +5 sans poudres mais apres : cash shop, ou joueurs mais a des prix assez fort.

    Les drops :

    Le taux de drops est assez consequents, et on se retrouve bien vite avec l'inventaire plein sans qu'on aye fait quoi que ce soit, ce qui force a revenir souvent a la ville la plus proche.

    La communauté :
    la majorité de la communauté sont des anglophones et des allemands.
    Les joueurs sont pour beaucoups assez serieux, meme si beaucoups sont avant tout des soloteur chevronnés.

    Le Cash Shop :

    le cash shop n'est pas indispensable sauf si on souhaite du +10 a toutes les tranches de niveau.
    Sinon on peu faire sans, sans trop de problemes.

    Qualité vidéo, graphismes, bande-son :
    les graphismes sont loins d'etre beau, certes, mais la musique est superbe on a droit par moment sur diverses quetes a des chansons typique chinoise, ce qui ne gachent rien.


    Je dois avouer que Hero Online est l'un des rare jeu de grind ou je me suis accrochée, on peu parfaitement avoir sa monture tres vite, meme chose pour les pets.
    Tout cela n'est en rien negligeable, au contraire.
    Publié le 11 nov. 2009 à 17:24, modifié le 11 nov. 2009 à 19:47
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 11 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    Points noirs :
    Commencons par ce qui fachent : le lanceur : visiblement mal programmé ce qui fait qu'a moins d'avoir 10G de libre sur le disque dur par defaut, on se retrouve a ne pouvoir jouer sur DOMO, car celui ci refuse de se charger ailleurs que sur celui là.

    Second point noirs pour moi : impossibilité d'exploration, on se retrouve avec un systeme a la GW ou il faut suivre les routes tracées, ce meme en volant.

    Le systeme de craft qui prend enormement de temps, ce qui fait que le jour ou on decide de craft : prevoyez de faire autres choses a cotés, c'est un conseil !

    Bons points :
    Les graphisme sont correct pour un MMO et le monde est assez vaste.
    Il faut malgré cela apprecier le look Kawai.
    Personnellement n'aimant pas les grosses lignes du cell shading, je l'ai viré, ce qui a donné un rendu plus simpliste mais plus agreable a l'oeil.

    Le systeme de jeu est bien rendu et bien fait, le jeu est avant tout cooperatif et fun.
    Notre personnage principal suit la trame de l'histoire, avec par chapitres ou missions des cinematiques en 3D, d'un bel effet.
    Celle-ci sont agreable et amusante, ce qui est une chose bien trouvée par les concepteurs.

    Mais la meilleure trouvaille du jeu est de pouvoir jouer toutes les classes, ce qui en termes de jeu, pourra prendre des mois voire plus mais permettra ainsi de pouvoir toucher a tout et ainsi etre polyvalent (il manque un heal, un tank, un buffer ? ok, on change de classes et voila).

    Le jeu est en anglais et je dois admettre qu'il aurais gagné a etre traduit en francais, tellement DOMO est superieur en tout point a Flyff et a Rappelz.

    Les objets de l'Item mall sont achetable dans le jeu via les joueurs, ce qui ne gachent rien.
    Publié le 11 nov. 2009 à 17:06, modifié le 11 nov. 2009 à 17:20
  • 31 mars 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    5 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Je vais faire une critique plus actuelle du jeu en lui même, qui depuis le dernier add-on a bien changé.
    Commençons donc par le commencement :

    La création de personnages :
    Huit têtes avec trois choix de couleurs de cheveux différents, mais qui comprend des types européens, maghrébins et asiatiques.

    Deux choix de persos féminins ou masculins, alors qu'auparavant, on avait le choix entre commencer a Athènes ou Alexandrie, on commence maintenant uniquement a Athènes.

    Le monde est vaste (l'univers du 17eme siècles) et bien modélisé en comparaisons de certains MMO.
    Mal traduit certes, mais intelligents et on reste un peu moins con quand on voit que chaque endroit et autres dispose d'une petite fiche historique.
    Au commencement, on vous laisse le choix entres cinq vocations : Marchand armé, chercheur de trésor, pirate des caraïbes, garde impérial et officier militaire.

    Le contenu est très riches, on est loin d'en faire le tour et cela peu prendre beaucoup de temps.
    Je n'ai pas encore tout compris mais il faut avouer que le jeu a son charme indéniable.

    Le déplacement se fait uniquement à la souris (plus simple d'utiliser la carte) , et un système permet de continuer à droper automatiquement voire combattre, évitant le fait de se faire chiper ses drops (à terre tout du moins).

    Le système en mer est superbe, et supplante aisément ce que j'ai pu voir sur Florensia notamment.

    Le jeu est plutôt à mon sens pour casual gamers sachant que 16h de jeux demandes d'attendre 5-10mn, 15mn pour une plantation, etc.
    Donc si vous n'avez rien à faire à coté, je vous conseille de prévoir, particulièrement si vous êtes un artisan ou un récolteur.

    Points noirs :
    Les traductions sont faites a moitiés, il est parfois difficile de comprendre ce qu'il faut faire, car une quête ne peut être validée si elle n'est pas faite comme prévu.

    Le second point noir est, je pense, l'Item mall qui semble avoir une place prépondérante sur BBO, ce qui est pour moi une source de problèmes et de clivage entres joueurs.

    En résumé :
    BBO est un excellent MMO sur de nombreux points, mais il souffre d'une communauté peu mure, irascible, sans parler d'un nombre conséquent de farmers chinois.
    Le flood est incessant, une vrai plaie.

    Espérons que Frogster change son fusils d'épaule et commence à reprendre son premier MMO en main, au lieu de le délaisser pour Runes of Magic.
    Publié le 11 nov. 2009 à 16:46, modifié le 31 mars 2010 à 18:12
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 11 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    2 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Anarchy Online est avec T4C et ultima un des plus vieux MMO du marché, il comprend 4 add-ons et une version de base gratuite.
    Depuis le dernier add-on (lost Eden) , AO possède une espèce d'Item mall ou comme dans DDO on peu acheter des pack divers et variés.

    Graphisme :
    En comparaison de certains F2P ou MMO actuel, AO est evidement depassé graphiquement, même si il reste amplement supérieur à WoW (sauf sur les derniers ajouts).
    Les graphismes se veulent post apo/S-F, et sont tres bien reussi niveau ambiance.

    Le monde :
    Rubi-Ka est enorme et Shadowland l'est tout autant.
    Ne serait ce que faire tout Shadowland et monter 200 prend deja enormement de temps (les anciens avoue qu'en 3 ans de jeu ils n'ont pas pus tout voir de Rubi-ka, ca vous laisse imaginer le monde immense que cela est).
    L'impression de liberté est réelle, ca et là, se trouve certain donjons, des zones neutres, PVP, Omni ou Clans, sans parler des villes des guildes, parfois attaquée par des aliens.

    Le jeu en lui meme possède pres de 15 classes a peut pres, avec possibilité de choisir comment vous souhaitez que votre persos deviennent (un doc avec max competence corp a corp, c'est parfaitement possible mais cher en IP).
    il existe 4 races et le choix des skins est assez variés pour trouver son bonheur, les abonnés ayant acces quand a eu a des skins supplementaires a la creation de persos (et a deux classes en plus).


    Le seul point negatifs a AO est le grind obligatoire, même si les missions s'avèrent plus rentable.
    Certaine classes auront tout de meme plus facile que d'autres, il n'empeche qu'au bout d'un moment cela saoule serieusement.
    A cela se rajoute un bg tres bien trouvé, mais seulement survolé tant sur rubi-ka que sur Shadowland.
    Ce qui est fort dommage.

    Le crafts y est profitable mais seules deux classes tire leurs epingles du jeu : les ingeneers et les traders.
    Ce qui fait que certains crafts obligatoire demande des lors de trouvers de bons traders ou ingeneers pour les faire.
    Le jeu normalement est axé cooperation entres classes, mais depuis un ou deux ans, la tendance s'en va vers le solotage et rarement vers la cooperation, malheureusement.

    Il n'en reste que Anarchy online reste un jeu a l'ancienne, dur, difficile a prendre en main pour un newbie mais extremement riche niveau contenu.
    Publié le 11 nov. 2009 à 16:25, modifié le 11 nov. 2009 à 16:26
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    2 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Shaya est comment dire, une perle qu'on a éraflé sur sa surface, je vais vous expliquer pourquoi :

    Bon points :

    - le système Facile, moyen, hardcore, ultime : l'intérêt à mon sens est le mode ultime, dans sa version fr, les joueurs francophones ont la possibilité de commencer en mode hardcore, chose très sympathique pour débloquer le mode ultime au lvl 60.

    - graphismes des personnages superbes, je dois le dire (proche de ce qu'on peut voir dans Rappelz).

    - quêtes simplistes mais bien expliquées tout de même, la traduction est bonne et les voix en chinois donnent un cachet sympatoche et amusant.

    - un PVP + - bien foutu, avec système de PK.

    Mauvais points :
    Là, le bas blesse :

    - Le monde est petit, meme si j'ai deja vu bien pire (Flyff et ses 3-4 iles)
    - Les graphismes du dit monde sont hideux, le simple fait de regarder le sol me rend nauséeuse, et cotés dark, on a l'impression d'un monde plutôt dark fantasy (et plutôt gentillet coté light au vu des screens).

    - les personnages ont des mouvements tres rigides (pire que sur Shin Megami Tensei).

    - devoir cliquer 5-6 fois pour etre sur que le skills fonctionne fait un peu flipper, il faut souvent quelques seconde avant que le perso fasse son action, ce qui fait qu'on doit réfléchir vite et bien sachant que les skills ont un temps de reponse de quelques secondes avant de s'enclencher.

    - PVP fortement décidé et délimité par les cash payeurs (normal en un sens me direz vous).
    Shaya aurait gagné à posséder un système comme Perfect world, permettant a tous de pouvoir profiter du cash shop sans spécialement débourser de l'argent IRL (sur PW : l'argent farmé sur le jeu peut etre transformé en argent réel qui ne sert que pour le cash shop, permettant a tous et toutes de bénéficier de celui ci).

    - la mini cartes assez mal foutue, la cartographie nous en dit peu sur le monde, les pnj ou les quêtes, ce qui fait que l'on doit comprendre une bonne partie par nous meme (heureusement c'est assez facile, même si par exemple, il faut parfois faire d'immense tours pour arriver d'un point X a un point Y, parce qu'il y a une quête qui se trouve en réalité sur une falaise, ce qu'on ne peu savoir en regardant la carte).

    je ne suis que lvl 20, jouant un tank en mode hardcore, mon test est limité a ce que j'ai pus en voir, pour l'instant, je n'ai pas encore test les boss et vu si il existait des donjons quelconques.

    Donc à revoir quand je serai montée plus haute.
    Publié le 7 nov. 2009 à 13:55, modifié le 8 nov. 2009 à 22:44
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 avril 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Shin Megami Tensei est un jeu que je qualifierais un peu a part comme TCoS.
    Mais là s'arrête la comparaison, car ce jeu est loin d'y ressembler.
    Pour le néophyte autant commencer depuis le début :
    Ce jeu est un must au Japon, en termes la licence est vieille de près de 20 ans (ouaip, comme Star Wars).

    Sorti a la base sous le nom MegaTen en 1987, la série compte plus de 30 jeux (sans parler des produits derivés en tout genre au japon et aux US, notamment une série animée connue sous le nom de Shin Megami Tensei : Devil Children).
    Il fut l'un des précurseurs des RPG qui allaient apparaitre quelques années plus tard.
    Ils sont connus pour être a la fois difficile en raison des thèmes abordés pour l'époque (l'homosexualité, la démonologie, les mythes,... assez proche par certains cotés des actuels silent hills en moins clauque (ou pas) ) mais egalement pour leurs gameplay assez hard.

    Visiblement le MMO se situe dans la trame scénaristique entres le 1 et le II

    Nous avons au fils visiblement de nos quêtes et choix, de choisir entres deux factions : Loi vs Chaos : les uns se battent pour les anges, les autres pour les enfers (pour faire cours) , il existe une faction neutre qui se délimite elle aussi entre neutre bon et neutre mauvais (ombre/lumière).
    Ces choix de factions vont en fait permettre ou non d'avoir plus de faciliter pour avoir accès a tel ou tel démons (sans parler de certaines quêtes et lieux déblocables).
    exemple : tenter de recruter un démon en étant un ange light alors que le démon est chaos : bonjour la galère
    Un démon commence généralement en tant que "Utilisé comme esclave par "Nom du Personnage" et on va à des trucs du genre "A confiance en "Nom du Personnage".

    Avoir un démon a ses cotés demande à devoir lui parler et le "payer"
    La monnaie des chasseurs de démons sert en fait à cela, et plus un démon est puissant, plus il coûte.
    une chose a savoir également les phases de la lune influe sur les démons, donc prenez y garde.

    La cathédrale des ombres permet de faire des "fusions" en termes comme dans Monster ranch : on fait fusionner des démons ensembles pour les rendre plus puissant, mais, cette fusion est définitive, de ce fait, ce n'est pas une chose a faire a la legere.

    Coté complexité de l'évolution du personnage, il y a là aussi pas mal de trucs : il n'y a pas de classes de personnages comme dans la plupart des MMO, là c'est à nous de constituer son personnages comme on le désire, on choisit des spécialités qui augmenteront à force de les utiliser (par des skills liés à ces spécialités) (attaques physiques, magie de destruction, magie de soin, psychologie avec les démons,... Y en a pas mal) , et ainsi on lvl upperas nos rank, puis ensuite nos class de spécialité (et celà nous permettra d'obtenir de nouveau skill au fur et à mesure) ).

    Le jeu demande à lvler son perso, son ou ses démons et de gérer les divers aspects de son personnage ainsi que son démon.
    Le jeu est extrêmement complet a tout point de vue, pourtant j'ai fait nombres de MMO et je doit admettre le monter au même rangs qu'Anarchy Online niveau MMO complet.

    Points noirs :
    - Des graphismes vieux jeu et souvent vide, pire que wow ou Anarchy online.
    Ca m'as fait penser a certains jeux de la PS1, c'est assez carré, un peu cubique, bon ayant un pc plutot faible, je ne beneficie pas des graphismes au max, mais ce qui est sur c'est que ca pique un peu les yeux.

    - le fait de devoir cliquer comme un taré sur un skill pour etre sur qu'il fonctionne, ca m'as fait le meme effet que pour Shaya a ce niveau.

    - Les persos un peu trop rigide, et mouvement peu fluide par moment.

    - Le manque d'aide et un tutorial un peu mal foutu, assez brouillon à mon goût.

    Bons points :
    - une trame scénaristique intéressante

    - un système de jeu tres complet et assez compliqués (les amoureux des MMO sans prise de tete vont s'arracher les cheveux)

    - un contexte pour moi parfait pour un RP voire RP PVP tres poussés (dans un contexte de guerre anges contre demons, ca le fait, avec les adeptes de l'équilibre au milieu).

    - Le lag omnipresent (peut etre qu'avec le pixel shader ca aurait eté mieux, qui sais ! ).

    Le jeu comporte selon moi beaucoup de qualités extrêmement intéressantes, malgré des graphismes peu poussés et une certaine difficultés de gameplay.
    Chaque démon fonctionne à sa façon et à sa manière de fonctionner (oui Diplomatie ça sert, y a pas que dans DDO (et pas pour perdre l'aggro, non non pour qu'ils vous suivent ou autres) ).

    Je conseille ce jeu a des joueurs expérimentés qui sauront tirer meilleur parti des différentes fonctions des compétences et des points.
    Le jeu ne possédant aucune classe risquerait je pense de rebuter nombre de joueurs, sans parler de la forte difficulté, on a parfois l'impression de ne pas trop savoir quoi faire parfois avec certaines quêtes.
    Publié le 7 nov. 2009 à 02:12, modifié le 18 avril 2010 à 12:07
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes