Critiques et tests RSS

  • 21 févr. 2018
    Par
    Ce jeu est clairement un Pay-to-Win, n'en déplaise à certains qui pensent le contraire ! Wargaming a bien fait son boulot depuis des années, la munition "gold" achetable avec de l'argent réel a complètement dépassé la munition classique ! Conséquence : il n'y a plus d'intérêt à monter un char résistant, puisque cette munition perce tout !

    Les nouveaux chars premium sont complétement OP et forcent les joueurs à tirer cette munition gold s'ils veulent faire des dégâts sur ces chars impénétrables !
    La communauté se plaint mais rien à faire, l'argent rentre ! Le jeu se retrouve donc dénué de compétences ! Les noobs achètent du gold et des chars OP pour le bonheur de WG qui, depuis longtemps, a laissé tomber la jouabilité et l'équilibre des parties !

    Le fameux RNG qui contrôle toute la phase de tir est une aberration, ce RNG décide si vous allez toucher la cible, si vous allez la pénétrer et la quantité de dégâts que vous lui faites si les deux premières étapes sont positives ! Ce qui donne lieu à des matchs épiques ou malgré votre puissance de feu et votre précision, vous loupez la cible ou ne la pénétrez pas !

    Clairement, les parties sont donc dès le début orientées pour qu'une équipe soit favorisée avec le RNG ou la composition !
    Bref, un bon jeu au départ qui est devenu une machine à fric en total décalage avec ce que souhaitent les joueurs !
  • 20 févr. 2018
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    OrbusVR est certes un MMO classique en apparence mais son gameplay conçu dès la base pour la Réalité Virtuelle en fait un jeu qui donne une bouffée d'air frais au genre MMO. 
    Notez que ce jeu est le fruit du travail d'une toute petite équipe de trois personnes suite à une campagne Kickstarter et qu'à l'heure où j'écris cette review, le jeu est encore en Accès Anticipé. Des modifications et ajouts de contenu sont à prévoir dans les prochains mois.

    Orbus est donc le premier MMO en monde ouvert étant entièrement conçu pour la VR, c'est-à-dire qu'un casque de type Occulus ou Vive est obligatoire pour y jouer et que vous allez constamment devoir utiliser votre corps pour interagir avec le monde du jeu. Que ce soit pour saisir votre équipement, tourner les pages de votre journal, combattre, ouvrir les portes en tirant sur la poignée, ou caresser votre familier dragon. 
    L'immersion est totale et malgré les graphismes simplistes du jeu (qui vont évoluer, les devs recherchent en ce moment un 3D artist pour refaire tous les environnements et bâtiments du jeu) , on rentre très facilement dans ce monde fantastique. 

    Les classes
    Le jeu propose quatre classes dont une, le Rune Mage, n'est accessible que plus tard dans le jeu via des quêtes. Ici pas de système de compétences libre ou de classes hybrides, la sainte trinité DPS/Tank/Heal est bien présente. Bien que les développeurs souhaitent donner plus de flexibilité aux différentes classes dans les futures mises à jour afin d'offrir plusieurs façons de jouer le même rôle. 
    Pas besoin de faire un reroll sur Orbus, vous pouvez jouer toutes les classes sur le même personnage. Vous pouvez par exemple monter Guerrier au niveau 20 (le maximum) , puis vous équiper d'un Arc et vous deviendrez alors un Rôdeur de niveau 1. Votre classe correspond à l'équipement que vous avez sur vous. 

    Les classes combattantes

    Le Guerrier
    Le classique combattant bouclier/épée. Il joue le rôle de Tank et c'est à lui de garder l'attention des ennemis et d'encaisser les dégâts, mais son DPS est plutôt faible ce qui peut poser problème en PvE solo. Vous serez néanmoins très recherché pour les donjons de haut niveau.
    Vous allez donc devoir donner des coups d'épée dans différentes directions et lever votre bouclier au bon moment afin d'absorber les dégâts des ennemis. Le positionnement est également très important surtout en PvP et en donjon à haut niveau. Le guerrier dispose de différents combos (Provocation, Saignement...) qui s'activent en enchaînant les attaques directionnelles ou en donnant des coups de bouclier.

    Le Rôdeur
    Le DPS. Il utilise un arc pour infliger une grande quantité de dégâts à distance, et n'utilise que de l'armure légère le rendant assez fragile. Vous avez votre arc dans une main, une flèche dans l'autre et vous devez littéralement bander votre arc et viser en prenant en compte la retombée de la flèche. Plus vous visez de loin, plus vous infligerez de dégâts. Le rôdeur dispose de plusieurs types de flèches (boost de dégâts, poison...) et d'un piège pour ralentir les ennemis. C'est une des classes qui s'en sort le mieux en PvP et en PvE solo à l'heure actuelle.

    Le Mousquetaire
    La classe support. Vous êtes armé d'un mousquet qui est plus précis que l'arc du rôdeur mais qui va infliger nettement moins de dégâts. Le mousquetaire est une classe qui mélange l'utilisation de ce mousquet et de différents orbes magiques qui donnent des effets à vos projectiles. En effet vous devez saisir ces orbes qui flottent autour de votre arme pour placer des effets de zone : Soin, Buff, Debuff, Poison, Contrôle des foules... Vous disposez également d'une tourelle qui peut servir à soigner ou à faire des dégâts supplémentaires. Votre rôle est de garder votre équipe en vie et d'affaiblir les ennemis.
    C'est une classe qui peut très bien survivre en solo, un mousquetaire peut survivre à la plupart des rencontres et s'enfuir en se soignant. Bien que le manque de DPS puisse rendre les combats très long sans assistance.

    Le Mage des Runes
    Une classe beaucoup plus difficile à appréhender que les trois autres. Tout d'abord vous ne pouvez pas la pratiquer dés le départ en équipant simplement une baguette magique. Vous devrez d'abord terminer une quête qui vous initie à la magie. Vous devrez ensuite voyager à travers le monde d'Orbus pour découvrir les différentes runes correspondant aux différents sorts et les enregistrer dans votre journal... Ou trouver un joueur expérimenté qui va vous apprendre directement à caster ces sorts. 
    C'est probablement la classe qui profite le plus de la VR, vous allez devoir tracer les runes devant vous avec votre baguette magique pour incanter votre sort avant de le lancer, ce qui peut s'avérer très difficile pour les débutants. Savoir incanter des sorts d'attaque avec régularité demandera beaucoup d'entraînement avant d'acquérir une mémoire musculaire du geste à effectuer. 
    Le mage peut utiliser une grande variété de sorts : soins, sorts d'attaque, portails de téléportation, résurrection. Certains sorts nécessitent néanmoins des "réactifs", consommables que l'on trouve en tuant des monstres ou qui peuvent s'acheter auprès d'autres joueurs.

    Les classes non combattantes

    Le pêcheur
    La pêche est une activité de loisir, mais pas seulement. Les poissons sont des ingrédients importants dans l'alchimie et peuvent se revendre aux autres joueurs afin qu'ils fabriquent différents types de potions.
    Pour pêcher, il vous faudra fabriquer un appât avec deux ingrédients, chaque appât attirant un type de poisson différent. Une fois votre appât équipé sur votre canne à pêche, il faudra physiquement lancer votre ligne et la remonter lorsque vous aurez une touche, signalée par une vibration sur votre manette. 
    Pêcher est aussi une activité très sociale, de nombreux spots de pêche sont peuplés par des joueurs qui discutent et partagent des informations sur le jeu. C'est un très bon moyen pour les nouveaux joueurs de socialiser et de se construire un réseau dans le jeu. 

    L'alchimiste
    L'alchimiste fabrique des potions grâce à différents ingrédients récoltés dans la nature ou sur les monstres. Pour fabriquer des potions, il faut tout d'abord trouver différentes recettes et les enregistrer dans votre journal en explorant le monde, puis vous rendre dans votre maison. Vous y trouverez un chaudron et il faudra suivre les différentes étapes de la recette en prenant vos ingrédients et en les jetant dans le chaudron au bon moment en suivant les changements de couleur de votre mixture.
    Une fois votre potion réussie, vous avez la possibilité de la laisser vieillir en la posant sur une étagère, une potion vieillie bénéficiera d'un bonus sur ses effets.
    Les potions, tout comme les ingrédients, sont échangeables et les joueurs peuvent en faire le commerce.

    L'artificier
    L'artificier est ce qu'on pourrait appeler un "enchanteur", cet artisanat est assez complexe et se destine aux joueurs de haut niveau qui veulent apporter un petit plus à leur personnage afin d'optimiser leurs capacités.
    Lorsque vous êtes en combat avec votre classe combattante de choix, des runes vont apparaître sur votre écran. Ces runes correspondent à des enchaînements de capacités, ou à certains événements de combat comme le fait de subir des dégâts, de bloquer une attaque ou de subir un effet d'empoisonnement ou autre...
    Vous devez mémoriser ces runes et les fabriquer à l'aide de minerais récoltés dans la nature. Une fois que vous avez réalisé une copie de ces runes vous pouvez en faire des assemblages.
    Ces assemblages peuvent être liés à votre équipement et s'activer lorsque l'enchaînement correspondant se produit dans le jeu.
    Par exemple, vous voulez réaliser un assemblage de runes qui booste vos dégâts, vous allez retenir les runes qui correspondent à votre enchaînement d'attaques habituel, et en réaliser un assemblage. Lorsque vous effectuez cet enchaînement d'attaques, alors votre assemblage et le buff associé s'activera.

    Le PvE
    Le jeu propose du contenu PvE pour faire évoluer votre personnage. Que ce soit par du grind bête et méchant ou des quêtes. 
    La quête principale peut se réaliser entièrement en solo et devrait vous prendre environs 20 heures de jeu avant d'en voir le bout. Elle vous en apprendra plus sur le lore du jeu. A côté de la quête principale, vous avez toute un tas de quêtes annexes qui sont plus simplistes (chasse aux monstres, quêtes "fedex", récolte) et qui ont pour but de vous faire engranger de l'expérience.
    Il est également possible de trouver des spots de grind et juste d'enchaîner les monstres pour l'expérience, pour ceux qui préfèrent cette méthode.
    Le jeu propose également des donjons pour chaque tranche de niveaux avec des boss nécessitant une stratégie différente à chaque fois.

    En ce qui concerne le contenu end-game pour les niveaux 20, le jeu propose actuellement des "World Bosses" dans le monde ouvert demandant un raid de plusieurs dizaines de joueurs pour les battre. 
    Il existe aussi un grand donjon end-game pour des groupes de 4/5 joueurs avec plusieurs ailes et deux boss à battre dans chaque aile. Ces boss ne sont pas simplement des sacs à PV mais demandent aux joueurs de se creuser un peu la tête pour trouver la stratégie qui permettra de les battre.

    De nombreux ajouts sont prévus à l'avenir pour tenir les joueurs PvE occupés. Notamment les donjons à 10 joueurs et le système de familiers qui devrait ajouter plus de fonctionnalités aux "dragons de compagnie". On devrait pouvoir faire de l'élevage et créer nos propres races de dragons. 


    Le PvP
    Actuellement, il y a deux formes de PvP dans le jeu : les arènes et les "Wilds". 
    L'arène est une forme de Battle Royale en instance, tous les joueurs s'étant inscrit pour l'arène se retrouvent dans une clairière, au niveau 1 dans toutes les classes. Autour de cette clairière, vous trouverez des bois avec des monstres qui vont vous servir à augmenter rapidement votre niveau jusqu'au niveau 4. Vous avez le choix entre vous battre directement avec vos adversaires dans la clairière, ou fuir dans la forêt pour monter en niveau avant de retourner vous battre contre les joueurs.

    Les "wilds" sont les zones de PvP dans le monde ouvert. Ici vous jouez avec votre personnage et équipement habituel, et vous avez la possibilité de perdre tous les objets échangeables présents dans votre inventaire. C'est-à-dire vos réactifs de mage, vos objets d'artisanat, potions, et tout ce qui est consommable ; votre équipement en lui-même est non échangeable et donc ne peut pas être perdu.
    Dans ces wilds, vous trouverez des ingrédients d'artisanat rares. Pour fabriquer les meilleures potions ou les meilleurs enchantements, il vous faudra donc vous risquer dans ces zones de non-droit. Mais le challenge est également PvE, ces zones sauvages étant peuplés de groupes de monstres nécessitant un groupe expérimenté pour survivre. Ces monstres dropent des équipements qui sont le premier "set" nécessaire avant de commencer les donjons de haut niveau.

    Néanmoins, tuer un joueur dans les "wilds" fera de vous un bandit. C'est-à-dire que votre nom apparaîtra en rouge, que les gardes vous attaqueront à vue et que n'importe quel joueur pourra vous attaquer sans pénalité et ce même dans les zones PvE. A l'heure actuelle, le timer est de seulement cinq minutes, ce qui n'est vraiment pas handicapant. 

    A l'heure où j'écris cette critique, le PvP est encore à un stade très primitif, et sera probablement modifié en profondeur dans les mois à venir. Les développeurs avouent eux-même ne pas encore avoir eu le temps d'équilibrer quoi que ce soit à ce niveau du jeu, c'est néanmoins une partie importante d'Orbus et ils ont clairement une volonté de proposer du PvP intéressant aux joueurs qui recherchent ce genre de contenu.

    Le commerce
    Le jeu propose aux joueurs de tenir leur propre stand. Chaque mois sur le forum officiel, des enchères sont organisées pour attribuer les différents points de vente éparpillés dans les grandes villes du jeu, les prix variants selon la localisation du magasin. Vous pourrez y mettre en vente vos potions, réactifs ou ingrédients d'artisanat. L'équipement lui est non échangeable et s'obtient exclusivement en PvE. 

    Le housing
    Le joueur dispose de sa propre maison dès le départ dans la "ville des newbies". Vous pourrez vous téléporter vers cette maison de n'importe où dans le monde, y ranger vos possessions dans votre coffre, et c'est aussi l'endroit où vous pourrez pratiquer l'alchimie ou fabriquer des runes d'artificier. Vous ne pouvez pas encore personnaliser votre décoration à l'heure actuelle, mais il est possible de déplacer sa maison dans n'importe quelle ville ou village du jeu, il y a un emplacement par zone.

    La dimension sociale
    C'est là qu'Orbus brille et se démarque vraiment d'un MMO classique. En soit, si le jeu n'était pas en VR, il serait un MMO passable qui n'apporte rien de nouveau au genre. Mais c'est justement le principe de la VR qui change toute l'expérience.

    Sur Orbus, impossible d'être associable ou d'ignorer les joueurs autour de soit, vous arrivez en ville et comme dans la réalité, vous allez entendre des joueurs discuter autour de vous, leurs voix diminuant avec la distance, le VOIP est très bien géré.  Si vous vous approchez de quelqu'un, vous allez le voir tourner la tête et vous regarder, et l'utilisation de votre corps en direct vous donne une réelle présence "physique" dans le jeu. C'est cette présence qui rend impensable le fait d'ignorer un joueur qui vous interpelle. Vous rappelez-vous de la dernière fois que vous avez utilisé le chat local dans un MMO classique ?

    De plus, tout dans le jeu pousse à l’interaction, il est très important de se faire des amis dans Orbus et de former un groupe de joueurs avec qui s'aventurer dans des zones dangereuses, faire des donjons, du PvP, ou échanger des objets et des informations.

    La communauté est encore très réduite à l'heure actuelle (environs 150 à 200 joueurs connectés en moyenne) mais elle est aussi très sympathique et accueillante, une compréhension de l'anglais est par contre indispensable pour bien s'intégrer. Bien qu'il existe quelques groupes de joueurs francophones.
    Publié le 20 févr. 2018 à 13:05, modifié le 20 févr. 2018 à 15:30
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 9 févr. 2018
    Par
    Desert-Operations était un bon jeu mais la triche est devenue monnaie courante sur les serveurs, une véritable gangrène qui a pourri le jeu.
    Descentes volontaires des gros joueurs pour ratisser les petits, ils remontent dans le classement, puis ils leur arrivent même de perdre des combats (arrangés) alors qu'ils ont envoyé un nombre incalculable d'unités sur le joueur précédent, donc ils redescendent dans le classement et recommencent. Le problème devient récurent car beaucoup d'alliances ont cette pratique : le gros attaque et redistribue les bâtiments à des joueurs plus petits que lui dans des alliances amies qui ne font pas partie de sa coalition.

    Le support ? Surtout ne rien leur demander à part des diamants, mais qui achète des diamants pour se faire racketter ensuite ? Le point fort du jeu : le tchat, même si les modo sont partiaux le mute facilement à la tète du client (alliance) .

    Bon courage aux nouveaux, et patience. Peut-être qu'avec le nouveau support, les choses vont changer. L'espoir fait vivre, mais on meurt souvent avec.
  • 2 févr. 2018
    Par
    Bonjour,

    Ayant joué dans des anciennes versions qui étaient magiques et qui me laissent encore de bons souvenirs huit ans après, cette époque me manque car le jeu se dégrade trop de mise à jour en mise à jour. De nouveaux problèmes apparaissent tellement régulièrement que plus personne ne s'étonne des bugs. Même un bug banal comme le changement de sexe après un chargement dure depuis des années et plus personne n'y prête attention.
    Le jeu est basé essentiellement sur le commerce à cause des boss qui sont trop compliqué à faire si tu n'es pas correctement stuff et sinon trop d'items que tu ne peux trouver ailleurs que dans la boutique. Les GS FR ne se donnent plus la peine d'aider les joueurs à répondre à leurs questions, ils sont juste présents pour passer des annonces et punir les mauvais comportements. Même si tu as un GS en contact, que tu lui demandes une aide, il te dira qu'il ne peut rien y faire. Ensuite on a les GM qui ne font pas correctement les services, même si la demande est très bien indiquée dans les tickets, et ne les font vraiment pas rapidement sauf en cas exceptionnel -- cela prend plusieurs jours, des fois une semaine ou plus. Une inégalité entre FR - DE - IT en terme de services.
    Les graphismes du jeu n'ont jamais évolué. Aucune grande modification des décors pour les fêtes (Noël, Halloween, etc.) .
    Un Pve qui est devenu plus compliqué (manque de groupes à cause du PL en masse et monstre trop compliqué à tuer seul sans stuff bien évolué) .
    De nouveaux services de bonus via des PnJ qui sont régulièrement buggés, donc dans ce cas, il n'est pas possible d'utiliser les bonus.
    Le pourcentage de récompenses dans les boîtes mystère est trop faible : pour dire, j'ai fait 1600 boîtes pour avoir 1 item sur 15 et je ne l'ai jamais eu.
    Manque de joueurs au fil du temps, beaucoup partent donc le jeu n'en a plus pour longtemps.

    Merci -Fana.
  • 2 févr. 2018
    Un jeu sublime qui visuellement est déjà pas mal mais le graphiste travaille encore et toujours a améliorer le concept du jeu ainsi que sa charte graphique. La prochaine mouture concurrencera les meilleurs jeux que j'ai déjà vus.
    Une communauté soudée qui s'amuse à faire eux-même évoluer l'histoire de Terre Noire comme ils veulent en créant des intrigues et des histoires digne de récits de "capes et d'épées".
    Un des membres a d'ailleurs publié un livre et un autre est en train de créer l'histoire du continent dont dépend encore l'île maudite pour avoir une histoire bien ficelée.

    Vraiment, j'adore ce jeu ou la gestion est complexe et serrée. Un tutoriel a été installé pour aider à bien démarrer le jeu avec récompenses quand les étapes sont franchies. On peut vraiment tout gérer, ça va du commerce en passant par la diplomatie à la gestion des paysans dans les productions avec des % d'occupations. On peut même gérer des comtés ou des duchés et devenir gouverneur grâce au système d'élections.

    Vraiment ce jeu est plus que complet !
  • 16 févr. 2018
    Par
    Les graphismes rendent très bien, les vaisseaux et l'espace. La musique et les sons sont réalistes. Il est possible de créer un personnage entièrement, de choisir son rôle (ou plutôt son métier) et le type de vaisseaux que le pilote pourra piloter.

    Le PVE n'est clairement pas le point fort de ce jeu et l'ajout de "The Agency" et des anomalies en espace sécurisé n'offre qu'une forme correcte de PvE. Les missions d'agents sont malheureusement peu variées et répétitives. "The agency" propose des anomalies qui peuvent détruire le vaisseau et aussi la capsule : il n'y avait que lors des combats PvP que l'on pouvait perdre sa capsule, pas lors des combats PVE avant l'introduction de "The Agency".
    Le minage peut être une source de revenu pour un nouveau joueur, mais les zones rentables de minage ne sont pas dépourvues de risques.
    Le principe des fleets est intéressant, donne un PvP ou PvE relativement dynamique  (les vaisseaux étant volumineux, ils se déplacent en fonction de leurs taille) . Ce jeu est plutôt un jeu de stratégie en temps réel et ne ressemble pas au gameplay d'Elite Frontier (par exemple) .
    Le PvP est le point fort de ce jeu : il peut être pratiqué par tous et avec beaucoup de types de vaisseaux. Le pilote et le dirigeant de la flotte doivent bien connaitre les vaisseaux et les conditions d'engagement. Mais le pvp entraine de temps à autre la perte du vaisseaux et de la capsule : il faut-être bien formé et informé pour faire du pvp.

    A mon avis, EVE Online a suivi un développement moyen car l'introduction des PLEX (pourvoir payer son temps de jeu avec la monnaie du jeu) est une très mauvaise chose : il y a beaucoup de joueurs qui ne pensent qu'à faire de l'argent au lieu de jouer en groupe. Il faut trouver une corporation active et avec des projets.
    Le service client de CCP est long, et il n'aide peu à la résolution des problèmes et les explications sont peu nombreuses.
    Le système de compétences peut aussi décourager des joueurs car beaucoup de corporations (les ensembles de joueurs) demandent un certain nombre de points de compétences ou de pouvoir piloter des vaisseaux évolués ou de type faction, donc ces vaisseaux sont chers pour un débutant. Il faut pas mal se renseigner sur l'activité de la corporation et si cette dernière demande des fitting (équipement) de vaisseaux spéciaux
    Ce jeu ressemble à la réalité d'un système économique ultra libéral : il est possible de tout perdre en 5 min. Eve Online est un jeu complexe : il faut avoir la patience pour se familiariser avec un type de gameplay : il a quelques défauts mais ça change des jeux traditionnels
    Publié le 24 janv. 2018 à 08:30, modifié le 16 févr. 2018 à 08:43
  • 22 janv. 2018
    Par
    Après la cata FF XIV Online de 2010, le jeu fait un retour fracassant en 2013. Et pour ceux qui n'auraient pas joué à l'ancienne version, je conseille le visionnage de vidéos. Certains joueurs ont screené les derniers instants de la v1, jusqu'à la fermeture des serveurs... la bataille de Carteneau faisait rage, Dalamud était menaçant dans un ciel pourpre, l'ambiance sonore était incroyable, et des monstres inconnus apparaissaient dans les villages et hameaux... puis écran noir, et scène cinématique... exactement la même que celle qui introduit la v2 !  
    Incroyable et émouvant, A Realm Reborn est la suite de la v1.

    Le jeu n'a cessé de s'améliorer au fil des mises à jour, aussi bien sur un aspect technique qu'au niveau du contenu, toujours plus dense, que ce soit pour les casual ou les hardcore. 
    A Realm Reborn était géniale, puis la première extension, la v3, est sortie. Heavensward propose une épopée et une aventure très denses, très riches. Le ton est tragique et dramatique, très mélancolique, on évolue dans un climat incessant de malheur et de désespoir, de guerre millénaire contre un ennemi inépuisable et toujours plus fort et nombreux, de combats épiques et mortels...
    Les rebondissements et les coups de théâtre sont nombreux, et le scénario est parfait.

    Puis la 2è extension, donc la v4, Stormblood, est sortie... et là, c'est le drame. Le jeu nous emmène aux confins orientaux, sur les terres de Doma et d'Ala Mhigo, afin de libérer du joug de l'empire de Garlemald, la première et la plus grande des cités-états à être tombée au début de l'invasion d'Eorzéa
    Au niveau du contenu, c'est une catastrophe. La mise à jour 4.2 est sur le point de sortir au moment où j'écris ces lignes, et elle se profile extrêmement dense, avec énormément de nouveaux contenus. 
    Mais l'extension et sa première mise à jour, la 4.1, n'ont apporté qu'un contenu incroyablement pauvre. L'épopée est très courte, aucune histoire annexe (le retour d'Hildibrand est annoncé par une pauvre petite quête de rien du tout, introduite à la 4.1) , la première des deux nouvelles séries de quêtes tribales n'est aussi arrivée qu'à la 4.1 (et elle est complètement inutile... une fois qu'on a monté la réputation à fond et qu'on a acheté la mascotte et la monture, il n'y a plus aucune utilité à faire les quêtes tribales des Kojin, alors que TOUTES les précédentes quêtes tribales ont encore une utilité, elles) , il y a trop peu de nouvelles instances, et les deux nouvelles classes, bien que très intéressantes, contribuent encore à déséquilibrer totalement le jeu en terme de répartitions des rôles de la Trinité (tanks, dps, healers) , là où Heavensward avait eu la brillante idée d'ajouter une classe de chaque rôle. 
    Niveau scénario, c'est catastrophique. Les héros et personnages principaux d'HW (Aymeric, Hilda, Merlwyb, Kan-E-Senna, Y'shtola, Thancred...) deviennent pour la plupart des pauvres figurants sans la moindre utilité (figurants au sens cinématographique du terme, hein... on ne les entend pas parler, pas une ligne de dialogue, que dalle ! ) , il y a des incohérences absolument monstrueuses... la pire se situe pas loin du début.
    Rappelez-vous, à la fin de HW, Yugiri part avec Gosetsu pour rejoindre Doma, leur patrie. Ils partent ENSEMBLE.
    Quand on arrive à Kugane, on y apprend qu'ils ont sans doute pris un bateau. Mais lorsqu'on interroge les marins, tous, sans exception, nous affirment avoir bien vu le grand samourai costaud, mais pas la petite ninja Ao Ra. Et quand on retrouve Gosetsu, il ne nous apprend rien sur Yugiri... et personne ne demande ! Ils étaient censés être ensemble, ils ne le sont plus... pourquoi ? Pourquoi se sont-ils séparés ? Où ? Quand ? Comment ? Comment a-t-elle rallié Doma, là où on la retrouve des heures plus tard ? Nous n'aurons jamais la moindre réponse à toutes ces questions. Entre le moment où on retrouve Gosetsu et celui où on retrouve Yugiri, il n'est pas question d'elle une seule fois. Personne ne demande ni ne se demande, personne ne s'inquiète, personne ne trouve bizarre qu'ils ne soient plus ensemble...
    De la même façon, lorsqu'on amène Alisaie, blessée par Fordola, à l'Etendue de Rhalgr, Y'shtola est censée s'y trouver aussi, alitée... où est-elle ? Nulle part. Entre le moment où elle est gravement blessée en sauvant Lyse, et la toute dernière scène de la toute dernière quête de l'épopée de la 4.0, elle disparait purement et simplement du jeu. 
    En dehors de ces incohérences qui sont nombreuses, cette épopée n'est qu'une répétition de la 2.0. Avec Zenos dans le rôle de Gaius, Fordola dans le rôle de Livia, Lakshmi et Susano dans le rôle des trois Primordiaux d'origine, et Shinryu dans le rôle de l'Ultima Arma ! La seule différence, c'est que les asciens sont plus là pour nous râper les noyaux. Encore que...

    Point positif de cette extension plus que bâclée, les allusions faites aux anciens FF, avec le raid à 24, et les raids à 8 d'Omega. Un point positif uniquement pour les fans de la série qui ont déjà joué aux opus concernés, les autres s'en taperont royalement...

    La 4.2 promet d'être très riche en contenu, espérons que les mises à jour suivantes feront de même, histoire de rattraper le coup. 

    Un 7/10 malgré tout, parce que le jeu reste égal à lui-même, excellent, et en évolution constante à tous les niveaux. Sans cette extension désastreuse, je lui aurais mis un 10...
  • 13 janv. 2018
    Par
    Bonjour,

    Je joue sur Okord depuis quelques temps et franchement, c'est le meilleur jeu auquel j'ai joué. L'ambiance est extraordinaire (aucune provocation, les joueurs s'entraident même s'ils font partie d'une faction différente) , le Staff est présent et à l'écoute, il y a toujours des mises à jour et la communauté est très active. Le jeu a été conçu pour l'époque du Moyen Âge, ce qui m'attire particulièrement. Il y a plusieurs tchats à notre disposition : un pour parler de tout et de rien, un autre sur le rôleplay, un pour notre chaîne vassalique, un pour la chaîne vassalique de notre suzerain, etc. Tout est bien organisé.

    Je fais partie d’une chaîne vassalique très nombreuse, les joueurs sont compétents, de bons conseils et très actifs. Je cherche des joueurs qui voudraient essayer le jeu et faire partie de cette chaîne vassalique. [...]

    Vous serez automatiquement ajouté à notre groupe d'alliés et votre fief principal sera près du mien, afin que je puisse vous protéger.

    J'espère vous voir en grand nombre. 
  • 12 janv. 2018
    J'ai, pour ma part, trouvé ce jeu excellent et ne parviens pas à comprendre ceux qui le trouvent dépassé ou "injouable".

    Celestus n'est pas un jeu par navigateur comme les autres : il est complexe, vivant, et qui plus est gratuit.

    Mis à jour continûment par la même personne depuis maintenant plus de 10 ans, on ne se lasse pas d'y jouer. Certaines personnes sont inscrites depuis 2007 et ne sont pas déçues !
    Le système de facteur d'accélération est à l'avantage des petits joueurs si bien qu'ils ne sont pas (complètement) mis à l'écart par rapport aux plus vieux.  

    Outre une base de "Ogame-like", Celestus possède une multitude d'autres options si bien qu'il est dur de "tout savoir" et c'est pour ça que c'est bien. Le gagnant n'est pas forcément celui qui a le meilleur niveau, mais celui qui saura quels outils utiliser pour gagner : satomisations, disruptions, suppressions, réseau de rampes de lancement, composition de flotte originale, ...

    Tous ces éléments font de Celestus un vrai jeu de stratégie, où ce ne sont ni les vieux, ni les riches qui gagnent, mais les stratèges !
  • 9 janv. 2018
    0 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Alors ce n'est plus un secret pour personne, la communauté LoL est toxique, agressive et arrogante.
    Si vous pensiez à débuter, voilà exactement ce qu'il va vous arriver :

    Vous aller vouloir faire une première partie après des séances d'entrainement face à l'IA.
    Vous avez 100 % de chances, en tant que débutant, de tomber sur des personnes qui n'ont pas votre niveau, et de vous faire insulter.
    Mais quand je dis insulter, ce n'est pas juste un "stefu noob ! " Non, ce sont des propos racistes, homophobes, porno et j'en passe. Un cap est franchi dans l'impunité de dire n'importe quoi. Et Riot ferme les yeux dans sa bienveillante tolérance non responsable.
    Alors bien sûr, on vous fait croire avec la charte de l'invocateur qu'ils trouvent cela honteux, qu'il faut s'entraider, qu'il faut être patient envers les nouveaux, un texte en guimauve pour essayer de sauver les apparences. En réalité, vous pourrez signaler autant de fois que vous voulez, vous pourrez même le notifier quand ils vous enverront un petit questionnaire sur votre expérience en jeu. Mais rien ne change et cela empire, puisqu'une petite tape sur les doigts ne freine pas ces joueurs qui ont un problème de gestion de l'agressivité.
    J'ai essayé de soulever le problème, ils ont répondu que c'était le monde d'Internet et pas seulement eux !  
    Ben voyons ! Ils attirent les trolls du gaming seulement parce qu'ils n'encourent rien.

    Mais disons que le jeu vous plait vraiment, que vous avez des amis avec qui faire une team, toussa, toussa. Vous décidez de continuer.
    Et bien même en vous perfectionnant, en maîtrisant parfaitement des personnages, vous tomberez toujours sur les mêmes profils si vous jouez en pick up.
    Les joueurs ont un fort sentiment d'être des pro-gamers dans leur sang, à tort dans 99 % des cas. Et bien souvent, ils vont s'acharner sur une personne quand leur propre résultat en partie n'est pas joli-joli. C'est à celui qui mord le premier et qui crie le plus fort qu'est donnée l'initiative du meilleur joueur à LoL.
    Ils se sentent investis d'une mission quasi divine d'être abjects dans leurs commentaires, sous prétexte de vous faire avancer ou abandonner, c'est la loi du plus fort en insulte.
    Et en plus c'est presque pour votre bien si vous les écoutez ! Tout cela pendant des parties absolument banales et non classées !
    Si par malheur vous pensiez tester un nouveau perso, parce que le but premier d'un jeu est de s'amuser, vous êtes fini ! Ils jouent pour gagner, même s'il n'est pas dans leur compétence propre de carry la game.

    La moyenne d'âge est basse, le jeu est gratuit à télécharger mais génère un pognon monstrueux, tu n'as qu'à passer ton chemin si tu n'es pas content. Voilà, c'est l'idée.
    C'est très dommage, tous les ingrédients sont présents pour qu'un casu puisse y trouver son compte, faire sa petite partie après le travail/les cours et passer un bon moment. Mais les pires des pires ont développé une sorte d'esprit de compétition malsain et absolument pas justifié, puisqu'en fait ils n'auront jamais le niveau pour être un pro, ils vous sauteront à la jugulaire à la première occasion. 

    Je n'aurais qu'une supplique aux parents, interdisez à vos enfants de jouer à ça.
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 26 déc. 2017
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par
    Après 12 ans de jeu, je stoppe. J’ai pris un plaisir fou pendant quelques années. J’ai rencontré des amis qui le sont encore mais... parce qu'il y a des mais :

    Jeu qui a très mal vieilli. De jeu qui était à la base un principe super innovant, on est arrivé à une énorme machine qui est totalement obsolète. 
    De jeu qui avait à la base un principe clair, on est venu à un jeu hyper compliqué, relou avec tous les bugs récurrents :
    • Les "nouveautés" mises en ligne sans aucun test avant pour "faire plaisir aux joueurs". Oui mais... sans test avant, ça amène obligatoirement des bugs assez lourds qui parfois peuvent empêcher de jouer. Avez-vous vu une société qui met en vente une machine sans tests ? Ben Celsius le fait. Ce qui est pire, c'est quand l'admin qui est censé faire le lien entre développeurs et joueurs se barre en vacances le lendemain de la mise en route des nouveautés. Pendant une semaine on voit des joueurs qui hurlent sur le forum dans le vide parce que rien ne se résout... Et quand il revient on recommence tant qu'à faire. On résout comme on peut et on remet une nouveauté sensée résoudre les bugs pour voir le même admin repartir une semaine sans aucun souci pour les nouveaux bugs qui apparaissent...
    Ce qui pèche maintenant en dehors de ce que j’ai mis plus haut :
    Un favoritisme d'un des admin du jeu envers des joueurs qu'il connait bien. Si vous êtes potes, vous pouvez : 
    • Faire des multis comptes sans souci sauf si ça devient compliqué pour eux et que ça se voit trop (et encore...) alors que pour le commun des joueurs, votre perso peut se voir viré du jeu sans sommation. Je l'ai vu faire. 
    • Insulter, harceler sans aucun souci, alors que pour d'autres, vous verrez leur compte puni par un enlèvement de carac, une mise en GV vous empêchant de jouer, etc. Un ami a été victime de harcèlement, il attend toujours la réponse à des screens de messages lui ayant été envoyés largement punissables. Comme cet admin a la main sur le jeu et décide de tout ce qui est communication, le staff plus haut n'a aucune idée de ce qui se passe, ou ne s'en mêle plus depuis longtemps. 
    • Des décisions à la tête du client pour résoudre les conflits entre joueurs. "Je t'aime, tu a raison, je ne t'aime pas, ben toi tu n'auras pas raison et même tu n'auras jamais raison même si un jour tu pourrais avoir raison..."
    Une gestion de com particulièrement déplorable. 
    • Pour faire patienter les joueurs, on leur donne un topic pour s'exprimer sur leurs désirs de "nouveautés" ou "amélioration du jeu". Sachant que rien ne sera pris en compte de toute façon, ou alors une nouveauté totalement insignifiante, histoire de dire qu'on a tenu compte du désir des joueurs. 
    • Des messages tout faits en réponse aux "tickets" au centre d'assistance qui ne résolvent rien à tel point que beaucoup de joueurs n'envoient même plus de "tickets" pour les problèmes du jeu, sont blasés et à force abandonnent le jeu.
    • Des développeurs qui sont plus à faire des petits jeu pour système android/Iphone, qui rapportent des sous, que pour le jeu Royaume Renaissant lui-même. La panne forum qui dure depuis six mois n'est toujours pas résolue (forum trop vieux et aussi obsolète que le jeu) mais Celsius sort des jeux sur tel ou tablette. La version portable du jeu bugge oui, mais "on a fait une jolie version du forum pour le tel"... Comment se fiche des joueurs...
    Un jeu maintenant à éviter, il y a bien plus de jeux super sympa ailleurs que celui-ci.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 24 déc. 2017
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Orbus est un jeu différent de ce que vous connaissez. On est largué après un tuto super léger dans un monde ouvert.
    J'ai mis pas mal de temps a comprendre comment parler à un PNJ (il faut le saluer de la main, ça parait évident, mais j'en ai chier avant de comprendre) .

    Tout ce que vous faites, vous le faites pour de vrai : taper avec une épée, tir à l'arc, lancer des sorts, ça n'est pas cliquer sur un bouton ou un raccourcis clavier. Ca demande de bouger ses bras pour de vrai. Cela ainsi que le monde ouvert, où comme dans EverQuest à son époque, si on avance dans la mauvaise direction, on croise un gros vilain et on meurt directement, rend le jeu particulièrement addictif.

    Le jeu n'est pas très ergonomique, et graphiquement tout le monde s'accorde à dire qu'il est pas terrible. C'est vrai, mais ce n'est pas ce qui fait un bon jeu.

    Il y a beaucoup de monde, et la communauté est pour le moment vraiment agréable. On rencontre facilement des gens sympa, qui peuvent vous aider quand vous êtes dans une situation difficile, ou bien qui vous emmène dans un groupe pour aller casser des mobs un peu plus costauds.

    Le deux points noirs réels pour moi :
    * Si vous ne maîtrisez pas l'anglais, passez votre chemin. Les discussions, c'est 100 % vocal, il n'y a pas de chat. La communication à distance dans les groupes, il faut parler en utilisant la boussole comme un micro.
    * Je trouve les villes et les villages vides. Quand j'ai vu la place du marché de Guild City aussi vide, j'ai trouvé cela un peu triste. J’espère que les développeurs vont remplir un peu plus ce monde.

    Sinon dans les points positifs :
    * L'immersion, excellente.
    * La communauté, vraiment agréable (peut-être parce qu'on s'est débarrassé des gens qui viennent pour les graphismes uniquement ; ) )
    * Le monde est grand et ouvert, mal balisé pour favoriser la découverte (les cartes s'obtiennent avec les quêtes, et vous ne verrez pas les points vous indiquant votre position ou les objectifs de quête dessus) . Globalement l'exploration se fait en suivant les pancartes.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 19 déc. 2017
    Par
    Salut à tous,  

    Comme beaucoup ont pu le voir, ce jeu a énormément changé en peu de temps. Il est devenu difficile de jouer sans être premium ou autres combines.
    Depuis 2012, j'essaie de débloquer toute la collection de chars allemands, mais pas que. Quoi de plus agréable que de faire quelques parties à la débauche pour se détendre. Depuis quelques temps, c'est le contraire.

    Même avec des bons vieux tiers 2, c'est devenu un carnage : les obus partent dans tous les sens, on se fait défoncer sans savoir d'où ça vient et j'en passe. La pire anecdote qu'il m'est arrivé, c'est d'être défoncé par une arti ennemie à 2s du début. Comment est-ce possible ?
    On essaie de jouer tant bien que mal, tiers 3, 4, 5 et à partir du 6, ça se gate. J'avais fait un Nashorn avec des compétences, le taux de victoires était à 61, 54 % , puis en peu de temps, je suis à 47, 62 % . 

    WoT offre des équipages féminins pour faire passer la pilule, admettons. Un tiers 7, le Jagdpanther. Un équipage totalement féminin avec un taux de victoire de 45, 88 % qui baisse à chaque partie car c'est impossible de jouer.

    Je m'étais fait plaisir en achetant un Jagdpanther 2. Au final, que des regrets car gavé d'argent perdu même avec des femmes en équipage. Je l'ai revendu car sur une 50e de parties, 3 victoires, avec en moyenne une perte de 10000 pièces à chaque défaite. Faites le compte.

    Au début, il était agréable de jouer avec de l'arti, les parties étaient intéressantes car il y avait du résultat. Depuis qu'ils ont sorti "le temps d'étourdissement", il n'y a plus de résultat, les obus partent dans tous les sens, les coups au but ne font que peu de dégâts même avec un tiers 7 (je m'arrête aux tiers 7 car après, on perd trop de crédits) .

    Pour conclure, je pense arrêter totalement le jeu car c'est un coup à devenir schizophrène. On pique des crises de colère, on se fait défoncer par des obus qui viennent d'on ne sait pas où par des chars non détectés. Il parait qu'ils font la chasse aux mods, je n'y crois pas une seule seconde car j'en connais plus d'un qui joue avec des mods pas très cool (tir dès l'apparition de l'ennemi sans même devoir appuyer sur la souris, vu des silhouettes ennemies à travers les objets, etc., etc.) . Ce soir, sur sept parties, sept défaites, ça ne donne pas envie de continuer.

    Merci d'avoir pris le temps de me lire, je crois que je vais aller jouer à farming simulator :-D
  • 10 déc. 2017
    Par
    J'ai longtemps joué à Habbo Hotel, on peut dire que j'ai grandi avec. J'ai connu l'époque "faste" de ce jeu avec un nombre important d'animations, gérées par des staffs proches des joueurs, à l'écoute. J'ai ensuite connu la longue période de décrépitude de l'hôtel... les scandales liés à l'achat dans le dos des parents de la part des joueurs les plus jeunes (problème commun à tous les Free to Play, étant leur fond de commerce) , et surtout, le retentissant scandale de pédophilie et de Cybersexe dévoilé par Channel 4 et depuis longtemps décrié par de nombreux utilisateurs à cette époque. Habbo n'avait alors qu'un système de modération très laxiste, pour ne pas dire inexistant. 

    Suite à ces scandales, en 2012, la société mère de Habbo Hotel, Sulake, a pris des mesures drastiques pour mettre en place un réel système de modération. Bien entendu, pour ce qui est des achats, ils n'ont rien fait, puisqu'il s'agit de leur fond de commerce. Ils se sont contentés d'ajouter à leurs conditions d'utilisation que les parents sont responsables des actions de leurs enfants détenteurs d'un compte sur Habbo Hotel. C'est à cette époque que j'ai arrêté de jouer pour la première fois, du fait de la baisse de fréquentation et des changements bâclés du gameplay (suppression du forum, des lieux publics emblématiques, du snowstorm, fermeture la nuit, etc.) , en vue de la création d'une vraie modération.

    J'ai fini par revenir sur Habbo quelques années plus tard, un peu par hasard, je me demandais ce que ça devenait... Eh bien on peut dire que ce n'est pas joli-joli. Ils ont récemment rouvert Habbo la nuit. C'est bien, mais maintenant que le mal est fait c'est un peu tardif. Évidemment, les crédits et mobis sont toujours aussi chers, de ce côté là pas de surprise. Mais ce qui me choque vraiment, c'est la modération. Sulake semble considérer que ses utilisateurs, certes soumis aux conditions d'utilisation mais malgré tout des clients, doivent être traités comme du bétail. Il m'est arrivé plusieurs fois d'être ban ou mute car j'avais prononcé des mots tels que "zinzolin", "cubiste" ou "crédibilité" (ce dont Habbo manque terriblement) . En effet, le système de modération efficace tant attendu se basant en effet sur des "mots-clé", par exemple, le mot bite est automatiquement censuré. 

    Mais ils ont aussi implanté un système plus "violent", qui distribue automatiquement des sanctions lorsque l'utilisateur dit certaines choses. Le problème étant bien entendu que ce système plus violent est très mal conçu. De plus, la censure à proprement parler des mots jugés non appropriés est de pire en pire, il n'est par exemple pas possible de prononcer le mot "campagne" car il contient le mot "cam". On frôle le négationnisme avec la censure de mots tels que "Hitler" ou "esclavage". Que dire ensuite de la censure du mot "homo" qui, avant d'être un mot utilisé par les Cybers et les demandeurs de snaps, définit [l'orientation sexuelle] d'une personne [...], surtout quand d'autre part ils ne censurent pas le mot "hétéro". Vient ensuite le mot "syphilis", dont la raison de sa censure demeure obscure à mes yeux, a-t-on déjà vu un noob dire "la syphilis ça m'excite" ou "[...]"... Il me semble pourtant que donner la possibilité aux plus jeunes de discuter, de débattre et de s'informer sur les MST est un point majeur.

    On peut aussi noter le fait que des mots tels que "négro" sont censurés quand à côté de ça on peut dire sans problème le mot "babtou", traiter les gens de sale blanc ou de sale pédé sans trop de problèmes. Et ainsi, le plus gros mal présent sur Habbo pointe le bout de son nez... Sulake replonge dans ses vieux travers. Autrefois, ils cautionnaient par leur inaction les pédophiles, aujourd'hui ils cautionnent les pseudo-islamistes qui envahissent de plus en plus l'hôtel, [...] Je me rend compte que je me retrouve à être ban 18 heures, une semaine, sans sommation d'un site où j'ai dépensé de l'argent et donc où je devrais être traité avec l'égard qu'est en droit d'attendre tout client pour des motifs idiots, quand d'autres passent leur journée à insulter et menacer sans être inquiété. 

    En somme, Habbo Hotel est devenu un état policier qui ferme les yeux sur certaines choses et en sanctionne d'autres injustement. Un endroit où il est bien entendu toujours possible de pratiquer le Cybersexe, et même de se faire harponner sur d'autres supports, comme si la censure du mot "snap" allait suffire... Non content d'être un paradis pour pédophile, ce site est aussi devenu un paradis pour harceleurs islamistes. C'est ce qui arrive quand on confie la modération à de simples joueurs que l'on promeut au rang "d'ambassadeurs", les laissant libres de ban/mute ceux qu'ils veulent, et de faire du favoritisme envers certaines personnes ou populations. Quant au service client, il demeure basé en Espagne et n'est donc d'aucune aide.

    Venons en aux mobis et au marché... Comment dire que je trouve honteux d'en arriver à vendre les pièces servant à troquer avec ses crédits pour 1 crédit de plus que leur valeur faciale. Je trouve aussi choquant de prélever 1 crédit de commission lors de chaque vente au marché et 1 crédit de plus à chaque fois que le montant de la vente dépasse une centaine. Ils pensent donc qu'ils ne nous pompent pas assez de tunes ? Ils pensent peut-être que c'est à leurs utilisateurs de payer leurs déboires financiers liés à leur gestion merdique et à leur laxisme ? Que dire aussi des mobis "rares" et "ultras" vendus à prix d'or que Sulake nous sort et qui sont au mieux un recyclage d'anciens rares qui ont eu du succès, et dans le pire des cas des mobis bâclés et sur-côtés...

    Je ne recommande donc pas du tout Habbo que ce soit aux nouveaux comme aux anciens joueurs, il y a malgré tout du bon, mais il ne vient pas de Sulake, mais des joueurs eux-mêmes qui pour certains savent être agréable, dialoguer, échanger sans insultes, aider ceux qui en ont besoin. Ce sont les joueurs eux-mêmes qui doivent créer des animations, des jeux, des appartements sympas, puisque Sulake de son côté persiste dans son immobilisme et sa volonté de profit. Oui, mesdames, messieurs, là est le vrai problème. Le fait que Sulake ne cherche que du profit sans se soucier un instant du confort d'utilisation de son site. Ils rognent sur tout pour satisfaire les attentes financières du groupe obscur qui les possède à 100 % "Elisa". A fuir ou à abandonner, et très vite. Ça leur fera les pieds.
  • 10 déc. 2017
    Par
    Celestus est un jeu spatial en ligne très complet. 
    C'est un jeu axé autant sur le PvP que le farm avec un nombre d'actions possibles innombrable sans compter les stratégies militaires - économiques que l'on peut exploiter.
    Le jeu est plutôt complexe, cependant les joueurs présents sont toujours là pour aider ; un discord a également été mis en place par la communauté pour aider tous les joueurs. 
    Les rares défauts que l'on pourrait trouver sont l'actuel manque de joueurs, les quelques rageux qui crachent sur le jeu et deux, trois bricoles.

    Celestus ne contient AUCUNE triche payante. La seule chose achetable avec de l'argent réel (le G+) permet simplement de récolter automatiquement les secteurs en un clic ou des bricoles comme cela, mais en aucun cas cela n'a un impact sur le niveau des joueurs ; de plus, on trouve souvent du G+ en vente pour pas cher. 
    Enfin, ne croyez pas que parce que vous arrivez sur le jeu vous ne pourrez jamais rattraper les gros joueurs. Certains s'en plaignent, cependant c'est parce qu'ils ne font tout simplement pas ce qu'il faut pour... preuve en est : une jeune alliance arrivée sur le jeu il y a quelques mois seulement a actuellement un très bon niveau et a déjà rattrapé la majorité des autres alliances.
    Le reste a déjà été évoqué dans les autres commentaires *positifs* ; bref, c'est pour moi le meilleur jeu de son genre, alors venez dessus.
  • Afficher les critiques suivantes