Le MMORPG indépendant Cinderstone Online s'annonce en bêta fermée

Malgré son allure colorée et ses graphismes en 2,5D, Cinderstone Online revendique toutes les fonctionnalités classiques d'un MMORPG. Le jeu s'annonce en bêta fermée et les inscriptions sont ouvertes. 

ss_41618a8e5daf43637a80adebc63e7af6cf3c9dcc.1920x1080.jpg
ss_efafa9e31aac024f208aaea7089d004cb82a6468.1920x1080.jpg

Développé par le studio indépendant italien Codevision, Cinderstone Online est présenté comme un « mignon MMORPG », sans doute du fait de ses graphismes ronds et colorés, affichant une vue en 2,5D.

Pour autant, Cinderstone revendique peu ou prou toutes les mécaniques de jeu qu’on peut attendre d’un MMO : un vaste univers ouvert à explorer, avec ses quêtes, ses donjons et ses raids de bosses, des mécaniques de combat dynamiques (qui mêlent 2D et 3D), mais aussi des activités sociales – les joueurs qui le souhaitent peuvent se consacrer à la récolte de ressources, à l’agriculture ou la pêche, au housing voire simplement aux interactions sociales avec les autres joueurs dans une auberge.
Le jeu imagine aussi des activités hybrides, comme celles de marchands reposant à la fois sur l’artisanat et la vente d’objets, mais aussi sur l’escorte de caravanes marchandes convoitées par des hordes de brigands.
Et pour dynamiser l’univers de jeu, Cinderstone Online intègre aussi des quêtes dynamiques temporaires. Ponctuellement, une divinité de l’univers de jeu pourra surgir dans une contrée et les joueurs du lieu devront se mobiliser de concert pour la renvoyer d’où elle vient.

Mais pour tester le MMO concrètement, au-delà des intentions de principe, Cinderstone s’apprête à donner le coup d’envoi d’une bêta fermée. Dans un premier temps, peu de testeurs seront recrutés mais les curieux peuvent d’ores et déjà réclamer un accès sur Steam, à cette adresse. De quoi commencer à se forger un premier avis sur les mécaniques de Cinderstone Online.

Réactions (14)

Afficher sur le forum

  • En chargement...