Pourquoi Elyon a opté pour un modèle buy-to-play ?

Le MMORPG Elyon opte pour un modèle buy-to-play. Pourquoi ? Parce que c'est le moyen d'attirer des joueurs plus impliqués et dont les attentes sont mieux identifiées. Pour autant, le MMORPG sera vendu peu cher en Corée.

Voici quelques jours, le groupe Krafton et l’éditeur Kakao Games annonçaient la date de lancement d’Elyon fixée au 10 décembre en Corée du Sud et précisaient dans la foulée que le MMORPG y adopterait un modèle économique buy-to-play – reposant sur l’achat d’une copie de jeu pour pouvoir accéder à la quasi-totalité du contenu.
Un choix atypique en Corée du Sud où les jeux en ligne sont traditionnellement plutôt distribués en free-to-play. Alors pourquoi avoir opté pour un modèle buy-to-play, qui déconcerte manifestement certains joueurs sud-coréens ?

Fort de faction

Le développeur s’en explique dans la presse sud-coréenne – en se basant sur l’expérience de PUBG exploité en buy-to-play par Krafton ou de Black Desert, également exploité en buy-to-play par Kakao Games en Occident. Selon les équipes de Krafton, le choix de l’offre buy-to-play permet de miser sur un meilleur investissement des joueurs et une exploitation plus efficace du jeu.
Le développeur part d’un constat : les jeux free-to-play sont en mesure d’attirer un grand nombre de joueurs, mais ces joueurs sont souvent de simples curieux, enclins à passer d’un titre à l’autre sans s’investir durablement dans un jeu précis. À l’inverse, les modèles buy-to-play incitent davantage les joueurs à « rentabiliser » leur achat et donc à persévérer dans un univers. Or Elyon est MMORPG qui repose significativement sur son contenu de haut-niveau, donc plutôt destiné à des joueurs qui seront prêts à y consacrer du temps.
Et selon le développeur, les attentes d’une population de joueurs dans un titre buy-to-play sont aussi plus aisées à cerner. Il y serait donc plus simple de faire évoluer le jeu dans la direction voulue par les « vrais joueurs » (ceux qui s’y investissent) plutôt que d’essayer d’être à l’écoute d’une masse de joueurs peu impliqués (comme dans un titre free-to-play).

Pour autant et pour éviter de trop décontenancer les joueurs sud-coréens, le développeur précise qu’Elyon sera jouable gratuitement dans les PC Bang, les cybercafés de Corée du Sud, de sorte que les joueurs locaux pourront se forger un avis concret sur le jeu avant d’y investir quelques wons.
De même, le prix de vente d’Elyon sera manifestement très attractif en Corée : la version de base du MMORPG sera vendue 19800 wons (moins de 15€) à plein tarif et proposé en promotion le temps du lancement à 9900 wons (de l’ordre de 7€) – parallèlement à des packs bien plus cher (jusqu’à 165€) intégrant des objets cosmétiques ou de conforts, mais optionnels.

On sera curieux d’examiner comment les joueurs sud-coréens appréhenderont la sortie d’Elyon et s’ils se laisseront convaincre d’y investir quelques wons. D’ici là, on retient aussi le pari de l’exploitant : de plus en plus de joueurs coréens fréquentent Steam et prennent donc l’habitude d’acheter leurs jeux (sur le modèle des joueurs occidentaux), plutôt que de jouer gratuitement. Elyon entend s’inscrire dans cette tendance et contribuer à démocratiser encore un peu plus les modèle buy-to-play.

Réactions (28)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Plateformes Windows
Genres Action, jeu de rôle, fantastique

Bêta fermée 13 décembre 2017 (République de Corée)
25 avril 2019 (Thaïlande)
11 avril 2020 (République de Corée)
25 juillet 2020 (République de Corée)
Sortie 10 décembre 2020 (République de Corée)
2021 (Europe)

Que pensez-vous de Elyon ?

0 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen

1 jolien y joue, 1 y a joué.