« L'EnfantBleu » déployé dans Fortnite pour signaler les maltraitances infantiles pendant le confinement

La période de confinement aurait été non seulement marquée par une hausse des violences intrafamiliales mais aussi par des difficultés à les signaler. Un personnage déployé dans Fortnite permettait aux jeunes joueurs d'entrer en contact avec une association de protection de l'enfance.

La période de confinement a mis au jour des comportements divers au sein des familles contraintes de cohabiter. Entre autres constats, les cas de violences intrafamiliales et plus spécifiquement contre les plus jeunes ont manifestement connu une augmentation significative – selon la plateforme vie-publique.fr, les signalements de maltraitances infantiles auraient augmenté de 89% pendant la période de confinement.

enfant-bleu.jpg

Pour contribuer (un peu) à y remédier, Fortnite a accueilli un nouveau personnage dans son univers, baptisé « EnfantBleu », en référence à l’association l’Enfant Bleu (spécialisée dans l’assistance aux enfants victimes de maltraitance) et partenaire de l’opération. Une fois ajouté en ami dans le jeu, le personnage permettait aux jeunes joueurs victimes de maltraitances au sein de leur foyer « de lancer un appel à l’aide » en prenant contact directement avec les membres de l’association.
L’opération est née d’un constat : il peut être difficile pour une jeune victime de signaler un cas de maltraitance quand il est impossible de s’isoler ou de sortir de chez soi comme en période de confinement. Or Fortnite accueille de très nombreux jeunes joueurs, tout en restant un univers relativement hermétique aux parents.

Selon l’association, pendant le mois de confinement, 1200 jeunes joueurs ont ainsi ajouté « l’EnfantBleu » de Fortnite à leur liste d’amis, afin d’échanger avec les membres de l’association 24h/24, et d’éventuellement demander de l’aide. Toujours selon l’association, « 30% d’entre eux se sont confiés sur des problèmes personnels plus ou moins graves ; certains ont signalé être dans une situation d’extrême urgence ».

L’opération n’était que temporaire (le temps du mois de confinement) et aujourd’hui, le personnage a été désactivé dans Fortnite – l’association l’a d’abord fait connaitre via des influenceurs spécialistes de Fortnite (pour que les principaux intéressés, les joueurs, apprennent son existence), mais pas auprès du grand public, pour ne pas alerter d’éventuels agresseurs.
Avec le recul, l’association estime l’opération positive, en ce sens qu’elle a « permis de révéler le potentiel des jeux vidéo à contribuer, de manière concrète et très directe, à libérer la parole des jeunes ».

En conséquence, un groupe de travail a été créé pour poursuivre cette réflexion, réunissant à la fois les instances judiciaires et juridiques, le secrétariat d'État chargé de la protection de l'enfance d’Adrien Taquet, et les éditeurs de jeux ont également été conviés à y prendre part. Les jeux en ligne, parfois accusés d’être violents, pourraient dorénavant servir aussi à signaler les comportements violents.

Réactions (2)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Fortnite ?

22 aiment, 23 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 0 critique)
5,2 / 10 - Moyen

50 joliens y jouent, 57 y ont joué.