Tencent devient le principal actionnaire de Funcom

Funcom revendique une identité propre et est longtemps resté totalement indépendant. Le géant chinois Tencent s'offre néanmoins 29% du studio norvégien et en devient le principal actionnaire. 

funback-1.jpg

Depuis plus de dix ans, le studio Funcom s’est spécialisé dans le développement de jeux en ligne et MMO (depuis Anarchy Online, Age of Conan ou The Secret World et jusqu’à Conan Exiles plus récemment), et le développeur norvégien est connu notamment pour l’atmosphère de ses jeux et sa capacité à concevoir des univers immersifs.
À l’heure où l’industrie du jeu est de plus en plus concentrée (dominée par quelques géants du secteur qui investissent massivement dans des studios plus modestes), Funcom avait aussi cette originalité de rester totalement indépendant.

Depuis quelques années sous l’impulsion du PDG Rui Casais, Funcom développe néanmoins ses activités économiques, que ce soit au travers de l’exploitation de ses propres jeux, mais aussi en tant d’éditeurs de titres de développeurs tiers et surtout grâce à une politique d’acquisition de licences populaires – notamment la licence Conan, ou plus récemment Dune qui se déclinera prochainement dans un jeu sandbox en monde ouvert, parallèlement au prochain film de Denis Villeneuve, attendu l’année prochaine.
Une politique qui se révèle manifestement attractive dans l’industrie du jeu puisque par voie de communiqué, le studio norvégien indique que le géant chinois Tencent devient son principal actionnaire. Tencent vient en effet d’acquérir l’intégralité des actions détenues à ce jour par le fond d’investissements norvégien KGJ Capital AS, à hauteur de 29% du capital de Funcom.

Dune

Qu’en déduire ? Funcom n’est pas prolixe quant aux détails de l’opération et n’en dévoile pas le montant. On sait néanmoins que KGJ Capital AS avait investi dans Funcom en 2014 et avait contribué à renflouer le studio norvégien, notamment grâce à des prêts lui octroyant des actions du studio à bas prix (à 0,86$ par action). Et l’année dernière, KGJ Capital AS avait déjà vendu une partie de ses actions (pour 2,20$ par action) et on imagine que le groupe poursuit ici sa prise de bénéfices.
Parallèlement, on sait aussi que Tencent investit massivement dans l’industrie du jeu, en Asie comme en Occident (dans des studios comme Riot Games, Epic Games, Supercell, Ubisoft, Paradox ou Frontier), que le groupe a une solide expertise du secteur et du jeu en ligne, en plus de pouvoir octroyer un accès au marché chinois (très lucratif, mais aussi très fermé).
Funcom assure vouloir travailler étroitement avec Tencent et on sera curieux de découvrir les conséquences de cette collaboration sur le long terme – à la fois sur l’identité très spécifique de Funcom et son développement économique à l’international.

Réactions (51)


Que pensez-vous de Funcom ?

45 aiment, 27 pas.
Note moyenne : (72 évaluations)
6,0 / 10 - Assez bien