La directrice financière Amrita Ahuja quitte Blizzard pour rejoindre Square

Récemment, Spencer Neumann (directeur financier d'Activision Blizzard) quittait son poste pour Netflix. Aujourd'hui Amrita Ahuja (directrice financière de Blizzard Entertainment) fait de même pour rejoindre Square et interroge sur la gestion actuelle du groupe.

Amrita Ahuja

Voici plus de huit ans, Amrita Ahuja rejoignait le service financier de Blizzard Entertainment, d’abord comme vice-présidente en charge du développement stratégique du studio, puis vice-présidente chapeautant ses opérations financières, avant enfin d’être nommée vice-présidente séniore en charge des investissements de Blizzard. Une position d’envergure où Amrita Ahuja a notamment eu à gérer les deux milliards de dollars de chiffre d’affaires générés par Blizzard chaque année.
Et par voie de communiqué, on apprend aujourd’hui son départ de Blizzard, qu’elle quitte pour rejoindre Square Inc., ce groupe californien spécialisé dans le paiement électronique, notamment sur plateformes mobiles.

Si ce départ peut paraitre anecdotique de prime abord (et relativement peu significatif pour les joueurs), il s’inscrit néanmoins dans un contexte particulier. On le notait récemment, le groupe Activision Blizzard et sa filiale Blizzard Entertainment sont maintenant soumis à des mesures d’économies significatives qui se font sentir sur la culture d’entreprise du studio, mais aussi sur ses effectifs – dans la foulée du départ de Mike Morhaime, le président historique de Blizzard en novembre dernier, le studio a par exemple procédé à un plan de départs volontaires fin décembre au sein de son équipe de support client en Europe (une centaine de salariés de son bureau de Cork, en Irlande, ont ainsi quitté l’entreprise contre un dédommagement) et plus récemment, c’était Spencer Neumann (le directeur financier d’Activision Blizzard) qui quittait son poste pour rejoindre Netflix.
À cette heure, on ignore qui remplacera Amrita Ahuja à la direction financière de Blizzard, mais on comprend qu’en période de restrictions budgétaires (et de renouvellement de l’exécutif du studio), le poste n’est sans doute pas de tout repos – a fortiori quand la gestion même du studio suscite des interrogations.

Réactions (134)


Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

86 aiment, 70 pas.
Note moyenne : (160 évaluations)
3,3 / 10 - Mauvais