Gamigo rachète Trion Worlds – et licencie l'essentiel de ses salariés

Après avoir englobé Aeria Games en 2016, le groupe allemand Gamigo s'offre manifestement Trion Worlds avec son catalogue de MMO -- et licencie l'essentiel des salariés du studio américain.

Si le groupe Gamigo se fait relativement discret depuis quelques années, on se souvient que ce spécialiste du MMO free-to-play fusionnait en 2016 avec Aeria Games et manifestement, le groupe allemand procède à une nouvelle acquisition : le studio américain Trion Worlds, qu'on a d'abord connu comme développeur de MMORPG (à commencer par Rift et Defiance / Defiance 2050, puis Trove ou Atlas Reactor), avant de se focaliser davantage sur l'exploitation de MMO tiers -- notamment ArcheAge.

Gamigo rachète Trion Worlds – et licencie l'essentiel de ses salariés

Si le détail de l'opération n'est pas dévoilé à ce stade (le duo n'a pas encore publié d'annonce officielle, et les premiers échos sont ceux des équipes de développement de Trion Worlds), c'est manifestement ce catalogue de MMO qui intéresse Gamigo, dans la mesure où l'ensemble des titres devraient rester accessibles.

Il en va manifestement tout autrement des effectifs de Trion Worlds puisque nombre de salariés du studio américain font état de leur licenciement immédiat -- ils précisent qu'ils n'auront plus accès à leur e-mail professionnel d'ici à la fin de la journée. Selon Gamasutra, à ce stade, environ 25 salariés de Trion Worlds auraient reçu des propositions de reclassement dans la nouvelle structure de Gamigo -- sur les plus de 200 que compt(ai)ent les studios de Trion. La chargée de communauté emblématique de Trion, Linda "Brasse" Carlson, est du lot des licenciés, mais assure sur les forums officiels de Rift qu'elle répondra aux éventuelles questions des joueurs, en plus de les remercier pour leur présence. De son côté, sur les réseaux sociaux, Scott Hartsman (jusqu'à présent CEO de Trion Worlds) en appelle aux studios de l'industrie du jeu en ligne susceptibles de recruter actuellement, pour éventuellement reclasser les anciens collaborateurs de Trion Worlds. Ce n'est pas la première fois que les effectifs de Trion Worlds sont frappés par une vague de licenciements brutale, mais on reconnaitra que celle-ci est manifestement soudaine et plutôt inattendue.

Réactions (95)


Que pensez-vous de Trion Worlds ?

22 aiment, 22 pas.
Note moyenne : (45 évaluations)
3,5 / 10 - Mauvais