Aeria Games

Aeria Games


Activités Développeur de jeux vidéo, distributeur de jeux vidéo, exploitant de jeux vidéo
Création 14 novembre 2006
Pays d'origine États-Unis d'Amérique
Aeria Inc (maison mère japonaise) et Aeria Games and Entertainment (succursale occidentale, installée aux États-Unis et en Europe) sont spécialisées dans l'exploitation de MMORPG free-to-play.

Présentation modifier

Fondée en novembre 2006 et basée aux États-Unis, à Santa Clara en Californie, la société Aeria Games and Entertainment Inc. ("AGE") est la filiale occidentale d'Aeria Inc, la maison-mère japonaise du groupe. Cette filiale se veut un studio de développement (un peu) et d'édition (surtout) de MMORPG, essentiellement gratuits. Fondée en novembre 2006 à l'occasion du lancement occidental de son premier titre massivement multijoueur « Last Chaos » (un MMOF2P), la société complète rapidement son catalogue (avec le Project Torque, par exemple, un jeu en ligne de courses d'arcade depuis juillet 2007), jusqu'à compter une douzaine de MMO disponible fin 2008. En 2012, le chiffre a  quasiment doublé, intégrant des MMO free-to-play, des jeux sur navigateur Web et sur mobiles.

En août 2008, Aeria Games annonce son intention d'investir le marché européen du MMO free to play et ouvre des bureaux à Berlin, en Allemagne (sous le nom Aeria Games Europe GmbH). Avec six salariés à l'été 2008, Aeria Games Europe ambitionne de compter 50 salariés d'ici fin 2010. Ses jeux sont localisés en anglais, allemand et français. En 2010, le groupe enchaîne en ouvrant de nouveaux bureaux, cette fois au Brésil.
En juillet 2012, le groupe acquière le portail Ijji (fort de sa communauté de 40 millions de joueurs inscrits). À la fin de la même année, Aeria s'associe avec le groupe japonais Gamepot afin de renforcer ses positions notamment en matière de jeux mobiles.

Fin février 2014, Aeria Games Europe GmbH (la branche européenne du groupe) est officiellement cédée à ProSiebenSat.1 Games (la branche "jeu" du groupe de médias allemand ProSieben), avec sa base de joueurs et ses principales licences. Le bureau berlinois est alors renommé SevenGames
En mai 2016, Gamigo et Aeria Games annoncent une "fusion stratégique" (le premier prend le contrôle du second), afin de partager leur catalogue de jeu et base de joueurs.

Jeux-vidéo

Aeria Games a participé au développement, à l'édition, à la distribution ou à l'exploitation des jeux-vidéo suivants.

Ironsight
Jeu vidéo, 2018
Exploitant
Dragomon Hunter
Jeu vidéo, 2015
Distributeur, exploitant
Chaos Heroes Online
Jeu vidéo, 2014
Distributeur, éditeur, exploitant
F.E.A.R. Online
Jeu vidéo, 2014
Distributeur, éditeur, exploitant
Immortalis
Jeu vidéo, 2013
Distributeur, éditeur, exploitant
Aura Kingdom
Jeu vidéo, 2013
Distributeur, éditeur, exploitant
Divina
Jeu vidéo, 2012
Distributeur, exploitant
Queens Blade
Jeu vidéo, 2012
Distributeur, éditeur, exploitant
Realm of the Titans
Jeu vidéo, 2012
Distributeur, exploitant
Starlight Story
Jeu vidéo, 2012
Distributeur, éditeur, exploitant
Eden Eternal
Jeu vidéo, 2011
Distributeur, exploitant
Golden Age
Jeu vidéo, 2011
Distributeur, éditeur, exploitant
Lime Odyssey: The Chronicles of Orta
Jeu vidéo, 2011
Distributeur, éditeur, exploitant
Kitsu Saga
Jeu vidéo, 2010
Distributeur, éditeur, exploitant
Kingdom Heroes
Jeu vidéo, 2010
Distributeur, éditeur, exploitant
Legendary Champions
Jeu vidéo, 2010
Distributeur, éditeur, exploitant
Grand Fantasia
Jeu vidéo, 2010
Distributeur, éditeur, exploitant
Alliance of Valiant Arms
Jeu vidéo, 2009
Exploitant
Twelve Sky 2
Jeu vidéo, 2009
Distributeur
Level R
Jeu vidéo, 2007
Développeur, éditeur
Twelve Sky
Jeu vidéo, 2007
Éditeur
Shaiya
Jeu vidéo, 2005
Distributeur, éditeur, exploitant
GoonZu Online
Jeu vidéo, 2005
Exploitant
Metal Assault
Jeu vidéo
Exploitant
Waren Story
Jeu vidéo
Éditeur, exploitant

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.