La vente de CCP pour financer les prochains jeux du studio – sur PC, mobile et grand écran

Récemment, Pearl Abyss s'offrait CCP Games pour 425 millions de dollars. Une manne que le studio islandais entend utiliser pour étoffer son catalogue de jeux PC, mais aussi pour investir le marché mobile, voire adapter EVE Online sur grand écran.

On l'évoquait récemment, le groupe sud-coréen Pearl Abyss (Black Desert) s'est récemment offert le studio islandais CCP Games. Une opération commerciale de 425 millions de dollars (225 millions payables à la conclusion de l'opération en octobre, auxquels s'ajoutent 200 millions en fonction des résultats commerciaux à venir de CCP) que le CEO Hilmar Petursson explicite dans les colonnes de Variety et l'entretien est riche d'enseignements.
On en retient d'abord que l'initiative de l'opération en revient à CCP : le développeur islandais recherchait des investisseurs, a missionné le cabinet Raine dans cette optique, qui a servi d'entremetteur entre les deux studios. Et selon Hilmar Petursson, Pearl Abyss s'est révélé le candidat idéal au regard des projets de CCP.

La vente de CCP pour financer les prochains jeux du studio – sur PC, mobile et grand écran

On le sait, parallèlement à l'exploitation d'Eve Online, CCP a investi le marché de la réalité virtuelle avec un succès (commercial) mitigé. Le secteur ne s'avère pas aussi porteur que prévu et voici quelques mois, CCP annonçait changer son fusil d'épaule. Le studio a abandonné la réalité virtuelle pour se consacrer à ses autres projets : l'exploitation d'EVE Online, le développement du Project Nova (ce shooter reposant sur l'univers d'EVE), le MMO PC en développement chez CCP London, mais aussi manifestement un autre jeu multijoueur sur PC reposant cette fois sur une nouvelle licence, ainsi qu'un jeu de stratégie en temps réel dans l'univers d'EVE Online destinés aux plateformes mobiles (le Project Galaxy, porté conjointement avec NetEase ?).
Plus concrètement, l'abandon des projets en réalité virtuelle conduit le studio à se recentrer sur les jeux PC pour gamers (le coeur de métier historique de CCP) et à lorgner vers le marché du jeu mobile, perçu comme un levier de croissance fort. Et pour Hilmar Petursson, Pearl Abyss est le bon partenaire pour pénétrer le marché mobile coréen, dont on connait le dynamisme.

« Initialement, nous n'avions pas le sentiment que l'industrie mobile était très pertinente, mais nous avons gardé un oeil sur les tendances mobiles en Corée et nous avons constaté que le secteur s'adresse de plus en plus aux joueurs hardcore. Nous pensons que la tendance touchera l'Occident dans les trois à cinq ans. Nous avons pris cette décision de nous lancer dans le développement de jeux mobiles pour suivre cette tendance, en plus du fait de l'augmentation de la puissance des appareils et de la maturité du marché. Vous pouvez observer ce qui se passe en Corée aujourd'hui et qui sera une réalité en Occident dans les cinq ans à venir. »

En d'autres termes, Pearl Abyss doit être la porte d'accès au très lucratif marché du MMO PC et mobile coréen pour CCP Games. L'apport financier de Pearl Abyss doit permettre au studio islandais de recruter davantage pour concrétiser ces projets, mais aussi pour renouveler son moteur de jeu historique (celui d'EVE Online et qui n'a pas ou peu évolué depuis le lancement du MMO) : « quand vous avez l'ambition de faire un jeu qui durera toujours, vous devez prendre ces questions en considération au moment où vous commencez à envisager une troisième décennie d'existence » (CCP était fondé en 1997).
Peut-être plus surprenant, Hilmar Petursson voit aussi dans « cet apport de cash » la possibilité de concrétiser une adaptation de l'univers d'EVE Online sur grand écran. Selon le CEO, la licence s'y prêterait parfaitement et il s'étonne que le projet n'ait pas encore été réalisé. Rendez-vous donc les années à venir pour retrouver EVE Online sur grands écrans (de cinéma) et tout petits (d'appareils mobiles).

Réactions (17)


  • En chargement...

Que pensez-vous de CCP ?

18 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (35 évaluations)
4,8 / 10 - Moyen