Microsoft s'offre la plateforme de cloud gaming PlayFab

Alors que la rumeur laisse entendre que Microsoft lorgnerait sur Electronic Arts, Valve ou PUBG Corp, le géant américain confirme l'acquisition de PlayFab, spécialisé dans les technologies de cloud gaming.

Les rumeurs (les plus folles ?) laissent entendre actuellement que Microsoft aurait des velléités d'investir quelques (dizaines de) milliards de dollars dans l'acquisition de géants de l'industrie du jeu (selon ces mêmes rumeurs, Microsoft lorgnerait ainsi sur Electronic Arts, pourtant valorisé à 35 milliards de dollars, ou peut-être Valve ou PUBG Corp), afin de renforcer le catalogue d'exclusivités de sa Xbox et ainsi mieux contrecarrer la PlayStation de Sony (car le groupe japonais compte, lui, de nombreux studios de développement qui alimentent la console en exclusivités). On attendra sans doute confirmation (ou non) du géant américain et d'ici là, on retiendra que, très officiellement cette fois, Microsoft annonce l'acquisition du studio PlayFab.

Microsoft s'offre la plateforme de cloud gaming PlayFab

Pour mémoire, la plateforme PlayFab s'est spécialisée dans le cloud gaming et propose déjà ses services et infrastructures à de nombreux développeurs de jeux, tant sur PC que sur consoles ou plateformes mobiles -- les technologies de PlayFab seraient déjà intégrées à plus de 1200 jeux, et utilisées par des groupes comme Disney, Bandai Namco, Rovio, Capcom, ou encore Wizards of the Coast.
Au-delà de l'opération commerciale dont le montant n'est pas révélé, l'acquisition tend sans doute à démontrer l'intérêt que Microsoft accorde à sa division « jeu » et porte au développement des « jeux services », ces titres ayant vocation à être exploité durablement et mis à jour en continu pour encourager la fidélisation (et la monétisation) des joueurs.


Que pensez-vous de Microsoft ?

25 aiment, 40 pas.
Note moyenne : (67 évaluations)
4,9 / 10 - Moyen