Les sociétés du jeu-vidéo - Page 6

Titre
Fondé en 1988 à Düsseldorf, le studio Blue Byte a été racheté par Ubisoft en 2001 qui en a fait le fer de lance de sa stratégie Free to Play. Blue Byte signe notamment The Settlers Online.
Blue Microphones est une société spécialisée dans la production d'appareils audio, qui crée et produit entre autres des microphones, des casques audio, des appareils d'enregistrement, des processeurs de traitement audio et des accessoires musicaux pour les professionnels de l'audio, les musiciens ou le grand public.
Fondé en 2006 par d'anciens cadres de l'équipe de développement de Metroid Prime, Blupoint Games se distingue notamment en développant plusieurs titres multijoueurs et/ou en ligne pour les consoles connectés.
Fondé en octobre 2003, le studio Blueside est connu pour être à l'origine de la série des « Kingdom Under Fire ». Après les jeux de stratégie et jeu de rôle d'action, le coréen se lance dans le MMORPG.
Basé en Californie, le studio Blur s'est spécialisée dans l'animation 3D. La société signe de nombreuses réalisations pour le cinéma, mais aussi plusieurs cinématiques de jeux vidéo et de MMORPG.
Fondé en 1999 à Prague, le développeur indépendant Bohemia Interactive dirigé par Marek Spanel s'est fait connaitre avec les séries Operation Flaspoint et ARMA, des simulations de guerre.
Fondé en septembre 2016 par Rob Pardo (longtemps resté l'un des principaux acteurs du développement de World of Warcraft), Bonfire Studios se spécialise dans le développement de jeux en ligne communautaires et réunit une équipe de vétérans de l'industrie du MMO, tant occidentaux qu'asiatiques.
Boostr est une société française spécialisée dans les TCG et les jeux en ligne. Elle développe et exploite les jeux Urban Rivals et Fantasy Rivals.
Fondé par Cliff Bleszinski en juillet 2014, le studio Boss Key développera les jeux d'action multijoueur LawBreakers et Radical Heights avant de fermer ses portes en mai 2018.
Formé en 2019, Branching Narrative LTD est un petit studio se concentrant sur les expériences interactives autours des vidéos à embranchement. Sortie de leur premier jeu "Deathtrap Dungeon, The video adventure" en Janvier 2020.
Brave at Night est un petit studio indépendant de développement de jeux vidéo situé aux Royaumes-Unis. Créé par Rafal Bryks, le studio compte au début 2020 cinq personnes dans l'équipe : Rafal Bryks, Alina Cebula, Luke Ashcroft, Filipe Alves et Damion Sheppard.
Breadcrumbs Interactive est une société de développement de jeux vidéo indépendant situé en Roumanie. Ils travaillent sur leur premier jeu, qui sortira en automne 2019 : Yaga
Fondé notamment par d'anciens membres de l'équipe de développement d'Huxley, le studio coréen Bridea s'est spécialisé dans la conception de MMOFPS d'action (comme Project Renaissance, le premier titre de son catalogue).
Formé par un groupe de vétérans de Mythic Entertainment, Broadsword Online Games est un jeune studio opérant les titres Dark Age of Camelot et Ultima Online.
Bugbear Entertainment est une société de développement de jeux vidéo située en Finlande. Elle a été créée en 2000 et a connu une forte croissance au milieu des années 2000 grâce au succès des FlatOut 1 et 2.  Ils ont ensuite réalisé de jeux en "commande" pour Bandai et Sega. En 2018, ils sortent un projet ici de l'early access Steam : Wreckfest.
Buka Entertainment est une société d'édition fondée en 1993 en Russie.    Au début, Buka était une compagnie qui revendait les consoles Sega, Nintendo et Sony sur le territoire russe, mais en 1996, ils ont édité leur premier jeu : un jeu de roulette russe, qui s'est vendu à 15 000 exemplaires. L'année suivante, ils ont continué dans ce sens-là en éditant Allods et Vangers.   Ce sont eux qui ont établi les premiers un critère de qualité dans leur édition dans la région des communautés des États indépendants (une partie de l'ancienne URSS).    Le 17 juillet 2008, Buka a été racheté par 1C Company pour la coquette somme d'environ 65 millions de dollars. 
A la fois agence de communication et studio de développement, la société Bulkypix s'est spécialisé dans la conception de jeux pour mobile et de MMORPG.
Bulwark Studios est une société française se situant à Angoulème et développant des jeux vidéos. Ils sont à l'origine de Ronin ou encore Warhammer 40k: Mechanicus
Fondé en 1991 par Alex Seropian et Jason Jones à Chicago, le studio Bungie s'est spécialisé dans le développement de jeux comme Myth ou la série des Halo.
Branche « jeu en ligne » du groupe Hubert Burda Media, Burda-ic exploite des jeux en ligne occasionnels et divers MMORPG distribués en Europe, comme Ragnarok Online, Florensia ou Sanriotown.
Basé au Canada, Burning Dog Media s'est longtemps spécialisé dans le développement de logiciels institutionnels avant d'initier le développement d'un premier MMO, Origins of Malu.
Fondé en 2010 à Chambery, en France, C2C Games s'est spécialisé dans le développement de jeux Web et mobiles, mais aussi dans l'édition de jeux indépendants.
Camelot Software Planning est un studio de développement japonais second party de Nintendo à qui on doit les séries Mario Tennis, Mario Golf et Golden SUN. Il a initialement été fondé par Sega, pour lequel il a contribué à la licence Shining Force. Il a ensuite participé au développement du premier Everybody's Golf pour Sony, avant de signer un contrat d'exclusivité avec Nintendo en 1998.
Fondé en 1979 pour commercialiser des machines de jeux électroniques, Capcom s'imposera comme un poids lourd de l'industrie vidéo ludique modiale dans les années 90 avec Street Fighter. Quelques 20 années plus tard, Capcom s'attaque aux MMO en Asie.
Blue Castle Games est un studio canadien de développement de jeux-vidéo, ayant notamment créé la licence The Bigs, des jeux de baseball. Après la sortie de Dead Rising, le studio est racheté par Capcom et rebaptisé Capcom Vancouver. La licence Dead Rising continue d'être développé par la filiale canadienne.

À propos de cette liste


Cette liste recense toutes les sociétés de notre encyclopédie collaborative.

Vous pouvez y créer de nouveaux articles et corriger les informations éronnées grâce au bouton "Modifier cet article" en haut à droite de chaque article.

Nouveaux articles