Netmarble

Netmarble


Activités Développeur de jeux vidéo, distributeur de jeux vidéo, éditeur de jeux vidéo, exploitant de jeux vidéo
Création 2002
Pays d'origine République de Corée

Société coréenne, CJ Internet (Netmarble) développe et édite d'abord des applications Web, mais aussi des jeux en ligne et MMORPG, avant de se focaliser sur le développement et l'exploitation de jeux mobiles.

Présentation modifier

La société coréenne CJ Internet (exploitant la marque Netmarble) s'est spécialisée dans le développement et l'édition d'applications Web, de jeux en ligne et de MMORPG, d'abord sur PC, puis sur plateformes mobiles. Avec un catalogue de jeux en ligne occasionnels et de jeux de cartes (en flash notamment), mais aussi de FPS, de jeux de sports ou d'action et de MMORPG, CJ Internet a rapidement diversifié ses activités.

Présent en Corée, au Japon, en Chine et aux Etats-Unis, en 2005, CJ Internet a fondé CJIG (CJ Internet Game Studio) à qui l'on doit notamment les MMORPG « Ys Online », « Koongya Adventure » (en flash), « Here We Go » et plus tard « Prius Online » exploités via son portail NetMarble en Corée.
En 2011, le groupe CJ fédère ses activités sous la bannière CJ Entertainment and Media au travers de laquelle le groupe coréen exploite des jeux en ligne et MMO mais distribue aussi des films et de la musique en ligne. D'ici 2015, le groupe escompte un chiffre d'affaires de quelques 880 millions de dollars.
Progressivement, Netmarble recentre ses activités sur le développement et l'exploitation de jeux mobiles, notamment plusieurs MMORPG. Le studio signe ainsi notamment Lineage 2 Revolution (l'un des principaux succès commerciaux du genre en 2017 en Corée du Sud). Le studio revendique un catalogue comptant de nombreuses adaptations de licences, de Marvel à Harry Potter, mais aussi les principales licences de NCsoft -- Netmarble étant l'un des principaux actionnaires de NCsoft. Le groupe développe par ailleurs une stratégie internationale visant à distribuer ses jeux en Asie, mais aussi en Occident. En 2017, le groupe réalise 57% des ses activités hors de Corée.

Jeux-vidéo

Netmarble a participé au développement, à l'édition, à la distribution ou à l'exploitation des jeux-vidéo suivants.

Marvel Future Revolution
Jeu vidéo, 2021
Développeur
Ni No Kuni: Cross Worlds
Jeu vidéo, 2021
Développeur
OverPrime
Jeu vidéo, 2021
Éditeur
A3 Still Alive
Jeu vidéo, 2020
Développeur
StoneAge World
Jeu vidéo, 2020
Développeur
Magic: Mana Strike
Jeu vidéo, 2020
Développeur
Blade & Soul Revolution
Jeu vidéo, 2018
Développeur
Icarus Mobile
Jeu vidéo, 2018
Exploitant
ExploitantEurope
Iron Throne
Jeu vidéo, 2018
Développeur
Seven Knights II
Jeu vidéo, 2018
Développeur
Tera M
Jeu vidéo, 2017
Développeur, exploitant
Lineage II Revolution
Jeu vidéo, 2016
Développeur, éditeur, exploitant
EvilBane
Jeu vidéo, 2015
Développeur
DéveloppeurRépublique de Corée
Marvel Future Fight
Jeu vidéo, 2015
Développeur, exploitant
Hounds: The Last Hope
Jeu vidéo, 2015
Développeur, distributeur, éditeur, exploitant
Rift: Nightmare Tide
Jeu vidéo, 2014
Exploitant
GunZ 2: The Second Duel
Jeu vidéo, 2014
Éditeur, exploitant
Project K - Clover Studio
Jeu vidéo, 2014
Distributeur, éditeur, exploitant
Project Y
Jeu vidéo, 2014
Distributeur, éditeur, exploitant
ELOA
Jeu vidéo, 2014
Distributeur, éditeur, exploitant
Monarch: Heroes of New Age
Jeu vidéo, 2013
Distributeur, éditeur, exploitant
Ghosts n Goblins Online
Jeu vidéo, 2013
Développeur, exploitant
Rift: Storm Legion
Jeu vidéo, 2012
Exploitant
Rift
Jeu vidéo, 2011
Exploitant
Bloody Hunter
Jeu vidéo, 2011
Éditeur

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.