Ni No Kuni: Cross Worlds

Ni No Kuni: Cross Worlds


Développeurs Level-5, Netmarble

Plateformes Android, Mobile, iOS
Genres Jeu de rôle, fantastique, manga

Statut En développement
Sortie Inconnue

Modèle économique Prix d'acquisition inconnu

Localisation inconnue

PEGI Inconnu

Développé par le studio sud-coréen Netmarble, en coopération avec le développeur japonais Level-5Ni No Kuni: Cross Worlds est présenté comme un MMORPG mobile, reposant sur un gameplay social et immergeant les joueurs dans un univers aux allures d'anime inspiré de la licence Ni No Kuni.

Présentation modifier

Développé par le studio sud-coréen Netmarble, en coopération avec le développeur japonais Level-5Ni No Kuni: Cross Worlds est présenté comme un MMORPG mobile, reposant sur un gameplay social et immergeant les joueurs dans un univers aux allures d'anime inspiré de la licence Ni No Kuni.

Dévoilé dans le cadre du G-Star 2019, le MMORPG revendique une approche très narrative, devant peu ou prou immerger les joueurs dans une série d'animation ponctuée de cinématiques (le développeur revendique des émotions de contes de fées, soutenues par des graphismes 3D colorés, particulièrement soignés). Selon le studio, le scénario de l'aventure repose sur le fait de sauver un monde en crise.
En outre, Ni No Kuni: Cross Worlds intègre des mécaniques sociales, des « Royaume » servant de cadre aux mécaniques de guildes, coopératives ou compétitives. La progression dans l'univers de jeu repose notamment sur le fait de collectionner des « Imazen », des esprits magiques ayant une personnalité propre et évoluant aux côtés des joueurs.

Histoire modifier

La trame de Ni No Kuni: Cross Worlds repose sur les interactions de plusieurs mondes. Dans le contexte du jeu, le personnage principal est le bêta-testeur d'un MMORPG en réalité virtuelle développé par la société Mirai Company, un groupe majeur du monde d'Ichi no Kuni, qui a été choisi parmi des centaines d'autres candidat au bêta-test. Le MMORPG en question repose sur un monde baptisé Ni no Kuni, dans le cadre des tests, le personnage prend part à un affrontement mené par les monstres de l'armée de Levant contre le Royaume Sans Nom. Le personnage combat aux côtés de Shia, la reine du royaume, quand les armées de Levant sont sur le point de prendre le dessus. Shia utilise alors sa magie pour ouvrir une brèche dimensionnelle permettant au héros et à une fée nommée Kuu de s'échapper.

Le personnage et la fée émergent dans un nouveau monde, le royaume d'Evermore, et se fixent pour mission de sauver la Reine Shia et de rebâtir de Royaume Sans Nom.
Ils ignorent néanmoins la vérité : ils évoluent dans un monde parallèle où le monde de Ni no Kuni n'est pas un MMORPG en réalité virtuelle, mais bien un monde qui existe réellement.

Systèmes de jeu modifier

En marge du G-Star 2019, Level-5 et Netmarble précisent les principales fonctionnalités de Ni No Kuni: Cross Worlds

  • Un système de combat en temps réel de type hack and slash.
  • Un total de cinq classes de personnages : Sorcière (Witch), Bretteur (Swordman), Rogue, Ingénieur et Destructeur (Destroyer).
  • Le jeu intègre un système de familiers (une centaine différents sera disponible au lancement), comme autant de petites créatures ayant toutes des pouvoirs et une personnalité spécifique, que les joueurs pourront recruter pour profiter de leurs facultés. 
  • Un gameplay PvE à base de quêtes et missions (les missions de la compagnie Tsubakuro), des donjons spéciaux, des labyrinthes, des world bosses, des mécanismes de défense de royaume, des expéditions PvE de familiers.
  • Un gameplay PvP reposant sur des champs de batailles, le mode "batailles des îles volantes", des guerres de royaumes, des invasions de royaume, des conquêtes de reliques, des guerres de trône, des expéditions PvP de familiers. 
  • Ni No Kuni: Cross Worlds intègre un système de "royaumes" (dirigé par des guildes de joueurs) : les joueurs peuvent fonder leur royaume et tenter de les faire prospérer (notamment grâce à l'exploration, à l'agriculture ou l'élevage, ou encore en participant à des missions de royaumes ou en ajoutant des bâtiments pour le personnaliser, etc.). Les royaumes peuvent aussi entrer en guerre (des guerres de royaumes, opposant des guildes). Les royaumes gagnent des niveaux et les royaumes les plus puissants ont vocation à devenir des capitales, ayant une influence majeure sur l'univers de jeu (pour organiser des animations ou débloquer des capacités spéciales). 
  • Le développeur de Ni No Kuni: Cross Worlds revendique également un gameplay reposant sur les interactions des joueurs : les joueurs peuvent influencer l'univers de jeu et ainsi créer des activités auxquelles les autres joueurs peuvent répondre (par exemple, l'univers de jeu compte des agneaux égarés que les joueurs peuvent rechercher et rapporter dans les enclos de leur royaume ; d'autres royaumes pourraient alors être enclins à prendre des mesures pour récupérer leur bétail). 

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Ni No Kuni: Cross Worlds.

Level-5
Société, 1998
Développeur
Netmarble
Société, 2002
Développeur

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.