Critiques de Xhesem

  • 19 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    9 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Monde original, enchanteur, où les créatures se déplacent en troupeau au rythme des saisons, paissent tranquillement jusqu’à ce qu’elles se fassent attaquer par des prédateurs.
    Ce monde semble vivant et on y fait ce qu’on veut, pas de limitation dans une classe, toutes les branches de compétence peuvent être développées.

    Le système de forage est le plus intéressant et révèle tout l’intérêt de la création de « stanza » que le joueur compose lui-même pour réaliser ses actions de prospection et d’extraction.

    Le craft permet de personnaliser ses tenues en combinant le style de 4 peuples avec 3 types d’armures (légères, moyennes, lourdes) chacune ayant 3 plans différents (3 skins) pour 8 couleurs possibles.

    Le pvp « sauvage » est possible (entre les deux factions du jeu) si l’on est tagué.
    Quelques rares zones pvp existent, sinon les bataillent se jouent pour la conquêtes et la conservation d’avant-poste fournissant des matières spéciales pour le craft.

    Même si beaucoup d’ingrédients font de ce jeu unique un MMORPG vraiment plaisant, il souffre d’un manque cruel de mise à jour (sorti à la même époque que wow).

    Du coup
    - le manque de nouveaux contenus,
    - des graphismes très beaux mais fatalement vieillissants,
    - des animations officielles plutôt simplettes et légères,
    - l’évolution du jeu dans sa trame historique pourtant prometteuse mais laissé à la dérive,
    - une communauté très sympa mais qui s’amenuise et
    - un avenir toujours aussi incertain
    laissent à la fois un goût d’inachevé et une sensation d’agonie légère.

    C’est fort dommage mais pas rédhibitoire si l’on découvre le jeu, par contre, au bout d’un certain temps, il devient difficile de ne pas tourner en rond même si la liberté d’action et le rôle play des guildes permettent d’animer encore ce jeu avec inventivité et poésie.
    Publié le 23 janv. 2009 à 10:02, modifié le 19 avril 2012 à 16:41
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 janv. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    30 personnes sur 43 ont trouvé cette critique utile.
    Pour le débutant que je suis voilà comment je vois le jeu.

    Découvrir AoC en janvier 2009 c’est comme s’offrir une friandise savoureuse.

    La saveur vient tout d’abord de l’ambiance très réussie du monde d’Howard grâce aux graphismes (même avec un configuration ancienne (P4 3, 2 GHz, mais avec une bonne carte, style GForce 8600 GT 256 Mo) et à une musique digne de ce nom.

    Le gros point fort vient ensuite des quêtes : originales, immersives, avec des dialogues soignés et parfois très amusants (un peu de légèreté dans ce monde de brute est bienvenue) , même si les réponses que l’on donne n’influencent que peu ou pas du tout sur le résultat, sauf à refuser une quête.

    De plus la prise en main est relativement facile.

    Dans l’ensemble ce jeu offre donc un cadre très réussi pour s’amuser de longues heures, seul ou en groupe, qu’on aime pvp ou pas.

    Seul bémol, il manque le côté « massive » du MMO (évaporation des joueurs après quelques semaines au lvl max) et un gameplay qui ne favorise pas toujours le côté RPG, ça reste très (trop) barbare… à suivre.

    _________________________________________________________________________________________________________

    [édit après 3 mois de jeu]

    Si les quêtes restent pour la plupart immersives, les refaire lorsqu'on reroll les rendent bien moins intéressantes et on ne les lit plus du tout, même si certains pnj gardent une réparti amusante/décalée. Mais là n’est pas l’essentiel du jeu en réalité.

    La prise en main n'est pas si facile que cela et, suivant les classes, les combats réclament une certaine dextérité, sans compter que suivant ses choix dans l'arbre des compétences une même classe peut être jouée très différemment.

    Il y a donc matière à explorer et expérimenter les différentes classes, sachant qu'au final il faut choisir entre être performant pour du pve en raid ou en pvp. Cruel dilemme si l'on souhaite faire les deux, car recommencer ses arbres de compétences finit par revenir très très cher. (pas au début, c'est toujours ça)

    Depuis que je joue, le serveur Stygia (rp-pvp) n’a cessé de se remplir et la communauté est très active.

    Donc, au-delà des paillettes plein les yeux des premiers instants (le jeu reste graphiquement une tuerie) , que vaut-il sur du plus long terme ?

    Pour profiter pleinement de ce jeu, rejoindre une guilde est indispensable, du coup l’idée de penser AoC comme un très bon jeu d’aventure est complètement remis en question et ce serait passer à côté de l’expérience MMO et RPG que de ne faire que ses petites quêtes dans son coin.
    Des guildes RP il n’y en a pas une multitude mais elles sont vraiment cool, sinon il y a des guildes orientées pve ou pvp avec plus ou moins de rp… En tout cas il y a du choix, de la diversité selon ses envies et son style de jeu.

    On se trouve assez vite des "amis" de passage, voire des rencontres qui se réitèrent et des liens sympas peuvent facilement se créer.

    Il est à souligner des mises à jour quasi hebdomadaires, dont une prochaine qui remet complètement à plat le système des bonus du « stuff » et l’équilibrage des classes. Un tel dynamisme dans l’apport de contenu et le perfectionnement gameplay est vraiment enthousiasmant et bonifie un jeu qui est déjà d’une très grande qualité.
    Publié le 22 janv. 2009 à 19:53, modifié le 3 janv. 2010 à 20:46
    30 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 28 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 7 ans.
    29 personnes sur 45 ont trouvé cette critique utile.
    Le premier point est que le jeu semble tenir ses promesses  : techniquement et ludiquement.
    Ce n'est pas rien de le noter : une première grosse bêta où la réactivité et l'efficacité est là pour un jeu dynamique et résolument orienté vers des combats de masse.
    Après, cela génère une ambiance qui peut, sinon nous rebuter, du moins fatiguer le joueur lunatique que je suis parfois. Que l'on soit en pve ou pvp, la dynamique est la même. Il n'y a pas le tank qui essaye coûte que coûte de garder le focus sur lui, les pauvres soigneurs qui luttent pour le maintenir en vie et les dps écervelés qui bourrinent avec une main dans le caleçon. Chacun peut à la fois faire du support, du dps, se replier pour sauver sa peau, revenir, changer de cible, s'adapter aux caprices de joueurs ou de mobs/pnj. Il est clair que cela fait brouillon, d'autres diraient que c'est particulièrement vivant, dans tous les cas cela nous mobilise pleinement au point où l'attaque automatique apporte une assistance très appréciable. La fin de l'ère du poteau (boss et joueurs confondus) semble avoir sonné.

    Ainsi, la prise en main n'est pas évidente, elle demande un peu de réflexion, de l’entrainement, des ajustements mais rien de rédhibitoire ou de pénible.

    Mais au-delà des mécanismes, on a peut-être besoin d'un horizon imaginaire un peu moins «  tarte à la crème  » , surtout pour des joueurs qui aiment s'installer dans un univers et y développer leur propre histoire, notamment au travers du RP.

    Alors quoi, qu'est-ce qui empêche l'immersion  ?

    Graphiquement il y a un grand écart entre, d'un côté, une pâte graphique qui tendrait (péniblement) vers du réalisme, une heroïc-fantaisy un peu sauvage, voire sombre tout en étant très loin d'un AoC et d'un autre côté, un graphisme très/trop coloré pour ne pas dire enfantin qui vient se saupoudrer allègrement dans l'interface et de façon bien moins heureuse dans les paysages (des villes notamment). Au final le rendu me fait penser à un parc d'attraction avec son lot de tape à l'oeil en carton pâte... Pas très immersif comme monde, non  ?

    L'histoire du monde, les races, les quêtes personnelles semblent également sortir d'un univers trop évident/vu et revu, où l'on sent que tout est simplement prétexte à l'amusement, au fun...
    Parfait ? Sauf que l'on perd totalement l'aspect "authentique", "véridique" qui est censé habiter un minimum nos personnages.
    Pas la peine de vous faire un dessin, dans AoC, le monde est très typé, riche d'une littérature peut-être discutable mais il a une vraie cohérence, on y entend une légitimité. Dans Star Wars, tout est là, on peut même dire que c'est tellement là qu'on peut s'immerger sans problème dans cet univers même avec un dessin épuré orienté "cartoons". LotRO me semble rentrer dans cette catégorie : mécanismes de jeu très classique (allez, disons-le, sans aucune originalité) , graphismes cohérents, agréables, harmonieux tout en restant "cartoon" pour une immersion réussie (pour l'époque hein  ? ça manque vraiment trop de fraîcheur là, non  ? ).

    Guild Wars 2 a des qualités au niveau mécanismes / dynamismes que les derniers jeux cités n'ont pas, voire qui leur font cruellement défaut, tout en étant privé d'une qualité qui fait par ailleurs le gros avantage de ces jeux et de beaucoup d'autres (sans pour autant leur assurer une grande longévité) : un monde immersif.

    GW2 semble suffisamment réussi (voire très réussi) pour être addictif et permettre sur du long terme de captiver une bonne majorité de joueurs. Par contre pour ceux qui sont sensibles à l'univers proposé sans pour autant adorer le "high-fantaisy", ils risquent de ne pas y trouver totalement leur compte.
    À tester quand même  !
    29 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    6 personnes sur 15 ont trouvé cette critique utile.
    Vite essayé, vite désinstallé...

    Dès la création du personnage, le jeu ne donne pas envie d'être découvert tellement on a l'impression d'y avoir déjà joué.

    Et malheureusement, cela se confirme par la suite, là encore dès les premières quêtes, le jeu nous livre sa banalité affligeante :
    - gameplay vu et revu, insipide
    - animations simplistes
    - quêtes sans aucun intérêt prétexte à du cassage de mobs,
    On se retrouve presque dans de l'anachronique, genre 5 ans en arrière, d'autant plus avec son esthétisme médiocre voire carrément moche :
    - des décors banals aux couleurs pas géniales
    - les traits de son personnage sont si grossiers (pourtant avec le graphisme à fond) que l'on perd tout intérêt à lui trouver une tenue qui en jette.

    Disons que rien n'est là pour nous aider à nous immerger dans le jeu, ni à nous motiver pour le pex, sauf à revoir la campagne médiatique qui fut faite en son temps et qui avait su mobiliser les foules. Mais aujourd'hui, face à un jeu déjà peu novateur, sans autres promesses, on peut difficilement trouver la motivation de s'y plonger.

    -------------------------------------------------------------------------------
    Du coup on n'a pas envie de découvrir la communauté, si tant est qu'elle ne soit pas en pleine dissolution.


    Bref, un free-to-play de plus... qui ne sert à rien !
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    9 personnes sur 15 ont trouvé cette critique utile.
    Graphismes sympathiques mais personnalisation des avatars très médiocre, monde joli mais sans réelle finalité : on se demande vite quel est le but du jeu à part monter ses lvl et dropper d’improbables armures/armes qui roxent ?

    Réponse aucun !

    Mais peut-être que cela suffit pour certains… Pourtant même ça devient pénible.

    Quêtes pures prétextes à tuer des mobs à la chaîne, ce jeu devient vite d’un ennui mortel.

    Surtout qu'il faut le bon mob, style le poulet qu'on rencontre partout mais qui a le nom à rallonge exact, souvent avec des épithètes ridicules.

    Les spots ne sont pas énormes et on se prend à attendre le repop en concurrence avec 1 ou plusieurs joueurs. Des fois ça tombe bien, parce qu’il faut aussi attendre que sa vie et autre remonte… alors on s’assoie… et on se demande ce qu’on fout là.

    Heureusement il y a l'item shop (je déteste ce système) , peut-être que pour gagner en intérêt il faut débourser des euros, mais ça revient alors finalement assez cher pour s’amuser « gratuitement » à un jeu qui ne mérite pas plus que ça qu’on y passe sa vie.
    Publié le 23 janv. 2009 à 10:33, modifié le 19 avril 2012 à 16:41
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    14 personnes sur 28 ont trouvé cette critique utile.
    Quand on a une vie en dehors des jeux, il arrive qu'on prenne les choses de loin, de si loin qu'on laisse passer, par exemple, la sortie d'un événement tel que SWTOR.
    Quelques raisons à cela  : peur d'être déçu, budget serré, retours pas très engageants comme le côté MMO peu développé au profit d'une ligne « jeu d'aventure solo  » , bref, beaucoup de prétextes.

    Et puis quelques âmes charitables m'ont fait bénéficier d'un essai gratuit sur une semaine, lvl 15 max...
    Mais quel pied  !

    Je ne parlerai pas du end-game, ni de ce qu'on fait une fois qu'on a déjà 2 ou 3 perso niveau max.
    Je veux juste témoigner du jeu tel que je l'ai découvert  : une merveilleuse surprise (j'ai essayé les 8 classes de base jusqu'au niveau 11-14) !

    Non que le jeu soit exempt de divers défauts tels que la linéarité / instanciation ou de l'éternel problème du craft très vite inutile et/ou du commerce obsolète.
    Non, ne nous arrêtons pas là  !

    Le jeu est immersif comme jamais, ce n'est plus le joueur qui rentre en phase avec l'univers de Star Wars, c'est le fan qui y est plongé corps et âme. Disons que ça fonctionne à merveille.

    Le jeu en lui-même a des mécanismes simples mais efficaces et ludiques, presque aussi simples et amusants que la dualité de la Force qui s'exprimera en fonction des réponses choisies dans les dialogues (parlés) des quêtes. Même si au final cela ne changera pas grand chose au fil de son histoire, il y a l'enjeu de gagner des points du côté lumineux ou obscur de la force et très vite de plaire ou pas à son compagnon du moment.
    Là aussi, le premier compagnon est sympathiquement introduit auprès de votre personnage, quelques fois de façon originale.

    Rien que pour la qualité immersive des quêtes de classe, ce jeu mérite qu'on s'y essaye. Après je suis le premier surpris à l'avoir trouvé particulièrement agréable : la ligne des dialogues, l'esthétisme graphique, le gameplay, tout est cohérent.
    Par exemple, quoiqu'on récupère sur nos ennemis, qu'on nous offre ou qu'on achète, nos vêtements sont classieux, du moins on n'a pas cette envie récurrente dans certain jeu d'en trouver d'autres ou d'avoir un vêtement social pour les cacher.
    Cela n'est qu'un détail mais au final il participe d'une certaine qualité d'ensemble qui semble se bonifier de plus en plus avec les mises à jours actuelles et à venir.
    Publié le 19 avril 2012 à 17:55, modifié le 19 avril 2012 à 17:56
    14 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques