Lost Ark revendique plus de 20 millions de joueurs dans le monde

Tout juste un mois après son lancement en Occident, Lost Ark revendique 20 millions de joueurs dans le monde, dont la moitié sur la version d'Amazon Games (soit deux fois plus que mi-février dernier dans la foulée de la sortie occidentale). 

636343292423202287.png

Après avoir été lancé en Corée du Sud, puis en Russie, Lost Ark se déclinait en version occidentale début février dernier et on comprenait très vite que le MMORPG du groupe SmileGate suscitait un solide engouement auprès des joueurs : plus de 500 000 joueurs participaient à l’accès anticipé le 8 février, le jeu enregistrait un pic de plus de 1,3 millions de connexions simultanées le weekend de son lancement free-to-play et le 15 février dernier, Amazon Games qui assure l’exploitation occidentale de Lost Ark annonçait avoir accueillir plus de 4,7 millions de joueurs sur ses serveurs.

Par voie de communiqué, SmileGate et Amazon Games mettent leurs chiffres à jour et annoncent aujourd’hui « plus de 20 millions de joueurs dans le monde », dont « plus de la moitié » attirée depuis le lancement de la version d’Amazon Games en Europe, en Amérique du Nord et du Sud et en Australie. Les quelque 10 millions restant se répartissent donc entre les versions sud-coréenne, japonaise et russe du MMORPG.

Au-delà de la valse des chiffres et de la démonstration que les MMORPG peuvent encore susciter un solide engouement populaire, les deux studios ne précisent comment ils définissent les « joueurs » comptabilisés ici – on ignore notamment s’il s’agit des joueurs actifs qui se connectent régulièrement aux serveurs de jeu ou plutôt des joueurs inscrits (qui incluraient ceux qui ont abandonnés, les joueurs disposant de plusieurs comptes ou encore le million de comptes de bots bannis récemment). Pour mémoire, Lost Ark est distribué en free-to-play, un modèle qui facilite évidemment les inscriptions.
Toujours est-il qu’on pourra néanmoins retenir la progression du chiffre : en Occident, le nombre de « joueurs » a donc plus que doublé en un mois d’exploitation et c’est notable à l’heure où bon nombre de MMORPG voient leur population de joueurs fondre une fois l’engouement du lancement passé.

Et comme pour tout MMORPG, c’est là le principal enjeu de l’exploitation de Lost Ark en Occident et ailleurs dans le monde : parvenir à fidéliser durablement les joueurs qui se sont déjà laissés tenter. Pour y parvenir, Christoph Hartmann, vice-président chez Amazon Games indique être « investis conjointement avec SmileGate pour soutenir cette communauté grandissante avec une solide feuille de route de mises à jour dans les années à venir ». Dans cet esprit, on l’a noté, la version occidentale de Lost Ark s’apprête à accueillir sa première mise à jour de contenu, débloquant notamment le premier raid abyssal du MMORPG.

Réactions (160)

Afficher sur le forum


Plateformes Windows
Genres Action, action-rpg, jeu de rôle (rpg), MMO, MMORPG, fantasy, médiéval

Alpha-test 2015 (République de Corée)
4 septembre 2019 (Fédération de Russie)
Bêta fermée 24 août 2016 (République de Corée)
25 septembre 2019 (Fédération de Russie)
4 novembre 2021 (Europe)
4 novembre 2021 (Amérique du Nord)
Bêta ouverte 7 novembre 2018 (République de Corée)
27 octobre 2019 (Fédération de Russie)
Sortie 27 octobre 2019 (Fédération de Russie)
4 décembre 2019 (République de Corée)
23 septembre 2020 (Japon)
11 février 2022 (Europe)
11 février 2022 (Amérique du Nord)

29 joliens y jouent, 35 y ont joué.