Le MMO cross-plateforme Chimeraland se lance en version anglophone

Après des tests l'été dernier, Chimeraland vient d'être lancé dans une poignée de pays d'Asie notamment en anglais, et invite les curieux à s'aventurer dans son monde ouvert sphérique peuplé de créatures fantastiques. 

Après avoir fait l’objet de tests l’été dernier dans le cadre d’une bêta accueillant quelques milliers de testeurs, Chimerland vient de donner le coup d’envoi de son exploitation dans quelques pays d’Asie (à Singapour, en Indonésie, Thaïlande, Malaisie et aux Philippines), dans une version traduite en anglais. Et pour l’occasion, le jeu dévoile son gameplay dans un long extrait vidéo d’une vingtaine de minutes.

Chimeraland

Pour mémoire, Chimeraland est présenté comme un MMO cross-plateforme (distribué sur PC et mobiles) immergeant les joueurs dans un vaste monde ouvert librement inspiré du Livre des monts et des mers, un recueil compilant à la fois des données géographiques et des légendes de l’Antiquité chinoise.
Plus concrètement, Chimeraland fait le pari de la liberté : les options de personnalisation de son héros sont pléthoriques et l’univers de jeu est totalement ouvert, sans écran de chargement. Le développeur évoque un « gopen world », pour désigner un monde à la fois « ouvert » et en forme de « globe » puisque les joueurs évoluent dans un monde sphérique de près de 1000 km², composé de quatre continents, d’océans et d’îles flottant dans le ciel, sans frontières invisibles. Et les joueurs peuvent installer des maisons dans ce monde ouvert, sans restriction ou presque (on peut notamment les installer dans les fonds marins). 

Cet univers de jeu est peuplé de créatures fantastiques (des plus modestes aux plus mythiques), que les joueurs peuvent chasser pour obtenir les ressources nécessaires à l’artisanat. Ils peuvent aussi les capturer pour en faire des montures ou des animaux de compagnie et les améliorer – et le développeur revendique des centaines de créatures différentes, incluant des bêtes antiques colossales.

Le jeu intègre par ailleurs des mécaniques PvP et un système de combat reposant sur le choix des armes (les armes déterminent le style de jeu).

Chimeraland est donc officiellement lancé dans une poignée de pays d’Asie, mais le jeu a vocation à être distribué progressivement sur d’autres territoires, non encore précisés à cette heure. D'ici là, Chimeraland se dévoile sur un site officiel disponible par ici, où l'on peut télécharger les clients mobiles ou PC. 

Réactions (6)

Afficher sur le forum


Plateformes Android, Windows, iOS
Genres Aventure, jeu de rôle (rpg), fantasy

Sortie 6 janvier 2021 (Asie du Sud-Est)

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.