Ubisoft dévoile Quartz, sa plateforme d'échanges de NFT

On connait l'intérêt d'Ubisoft pour les NFT. Il se concrétise : le développeur dévoile Quartz, sa plateforme d'échanges de NFT reposant sur des objets uniques issus de son catalogue de jeux. La plateforme se lancera en bêta avec des objets de Ghost Recon Breakpoint. 

Comme nombre d’autres acteurs de l’industrie du jeu, on sait que Ubisoft s’intéresse aux NFT – ces « jetons non fongibles » reposant sur les technologies de la blockchain et ayant vocation à individualiser et certifier des objets (artistiques) numériques pour faciliter leur commercialisation. Manifestement, l’intérêt du groupe breton est déjà très concret puisque Ubisoft dévoile Quartz, sa plateforme d’échanges de NFT.

Quartz

Assez classiquement, Quartz doit permettre d’acquérir des objets numériques, baptisés « Digits » via la plateforme d’Ubisoft, afin de les collectionner, éventuellement de les utiliser in-game, mais aussi de les commercialiser auprès d’autres collectionneurs. Dans un premier temps, la plateforme doit être adossée à Ghost Recon Breakpoint : la plateforme doit permettre d’acquérir des « Digits », ici des objets cosmétiques de Ghost Recon Breakpoint, tous uniques (les objets sont disponibles en série limitée et tous numérotée, de sorte que chaque acquéreur dispose donc d’un exemplaire unique).
Comme pour le marché de l’art, le niveau d’offre et de demande des « Digits » déterminera la valeur de chaque objet et dans ce contexte spéculatif, les possesseurs pourront tantôt vouloir conserver leur « Digits » dans l’espoir qu’ils prennent de la valeur, tantôt essayer de les vendre à d’autres collectionneurs.

On le sait, le sujet des NFT est délicat, tant sur un plan juridique qu’auprès de certains joueurs (réfractaires à la monétisation des contenus de jeu). Dans un premier temps, Ubisoft entend donc lancer prudemment sa plateforme Quartz en version bêta (à partir de demain 9 décembre à 19h) et avec de premiers « Digits » issus de Ghost Recon Breakpoint, manifestement distribués gratuitement, en plus d’être réservés aux joueurs actifs de Ghost Recon Breakpoint sur PC via Ubisoft Connect, ayant au moins atteint le niveau 5 d’XP en jeu et de plus de 18 ans. On imagine néanmoins que si cette bêta se révèle concluante, d’autres jeux du catalogue d’Ubisoft auront vocation à intégrer la plateforme Quartz afin d’y distribuer davantage de « Digits » de toute nature.

Réactions (26)

Afficher sur le forum

  • En chargement...