Une première phase de pré-alpha dès le 12 juin pour le MMORPG Scars of Honor

Le MMORPG indépendant Scars of Honor organisera sa première phase de pré-alpha le 12 juin prochain, pendant quelques heures. L'occasion d'échanger avec l'équipe de développement. 

1585514083.jpg

Une fois n’est pas coutume pour un MMORPG indépendant, Scars of Honor est en avance sur son planning. Le jeu devait accueillir ses premiers testeurs en fin d’année. Finalement, la première phase de pré-alpha se tiendra le 12 juin prochain.

Alors certes, cette première phase de tests est plutôt minimaliste : les serveurs ne seront accessibles que quelques heures (le 12 juin de 10h à 18h, heure de Paris) et seules une petite partie de l’univers de jeu sera accessible – une portion du territoire de l'Ordre Sacré (l’une des deux factions de Scars of Honor), aux alentours du village de Farabale. Pour autant, la petite équipe du studio Beast Burst Entertainment préfère voir le verre à moitié plein : cette pré-alpha permettra de tester le processus de connexion au serveur, de créer un personnage et de le personnaliser, d’explorer la carte disponible en pré-alpha, mais aussi d’échanger avec l’équipe de développeur et plus largement d’imposer un test de charge au serveur.
Il s’agit d’une toute première phase de tests et en conséquence, le développeur demande aux testeurs de respecter une clause de confidentialité (NDA). On imagine donc que les premiers joueurs risquent d’être confrontés à un certain nombre de bugs et de dysfonctionnements – mais les identifier est précisément l’objet du test.
Pour les curieux, les inscriptions sont ouvertes sur le site officiel. Les acquéreurs d'un pack (à partir de 9,99€) auront un accès aux tests. La version finale du jeu sera distribuée gratuitement. 

Pour mémoire, la petite équipe de développement de Scars of Honor présente le projet comme un « rêve de joueur » – l’initiateur du projet est développeur lui-même, mais la conception du MMORPG a débuté comme un projet amateur avant de se professionnaliser progressivement (réalisé avec le moteur Unity). Le jeu revendique notamment l’héritage de World of Warcrft à ses débuts – une partie de l’équipe de développement évolue aujourd’hui sur World of Warcraft Classic.

Réactions (1)

Afficher sur le forum