Amazon prêt à se lancer dans la course du cloud gaming ?

Après Google, Sony ou Microsoft, Amazon pourrait proposer sa propre offre de cloud gaming (que le groupe pourrait annoncer l'année prochaine), couplée aux Amazon Web Services pour les développeurs et à Twitch pour les joueurs.

Si les premières expérimentations de cloud gaming (plus ou moins) grand public remontent déjà à une dizaine d’années, la technologie semble commencer à arriver à maturité et nombreux sont ceux à vouloir se positionner dans le secteur. Sony en est l’un des pionniers (depuis l’acquisition Gaikai) et faisait récemment évoluer son offre PS Now ; Microsoft procède actuellement aux premiers tests publics de son Project xCloud en attendant un lancement commercial susceptible d’être couplé à son offre Xbox Game Pass et les deux géants américains du jeu sont maintenant titillés par Google qui vient de lancer la première mouture de Stadia – si le lancement de la plateforme était peut-être un brin prématurée et pas aussi concluant qu’espéré, Google ambitionne toujours de permettre au grand public « de jouer instantanément à n’importe quel jeu en un clic ». Et on pourrait y ajouter plusieurs acteurs plus modestes mais qui exploitent et commercialisent déjà les technologies de cloud gaming de longue date, comme Shadow par exemple.

amazon-sign.jpg

Un nouvel acteur de poids pourrait s’inviter sur ce marché qu’on imagine prometteur : Amazon. Si l’on en croit des sources internes dont les propos sont rapportés par CNet, le géant du commerce en ligne travaillerait sur sa propre offre de cloud gaming et recruterait en conséquence (notamment en débauchant certains spécialistes ayant fait leurs armes chez Microsoft).
Les offres d’emploi du groupe l’évoquent plus ou moins directement : « nous sommes convaincus que les communautés de joueurs qui ont émergé avec les bornes d’arcade, qui se sont développées avec le livestream et l’esport aujourd’hui, poursuivront leur évolution vers un futur où tout le monde sera joueur et où chaque joueur pourra créer, s’affronter, collaborer et se connecter avec les uns et les autres à une échelle massive ». Et de poursuivre : les recrues du studio devront « accompagner de nouveaux usages innovants tels [...] le jeu en streaming ».

Et un investissement d’Amazon dans le cloud gaming parait à la fois logique et cohérent dans la mesure où la technologie fait le lien entre les Amazon Web Services (ces services web que le groupe met à disposition des développeurs de jeux en ligne et d’univers virtuels) et Twitch, sa plateforme streaming qui permet aux joueurs de diffuser leurs sessions de jeu – techniquement, le cloud gaming trouve sa place parmi les Amazon Web Services et Twitch en assurerait l’accès grand public. Et selon des sources internes, ce service de cloud gaming estampillé « Amazon » pourrait être annoncé dans le courant de l’année prochaine.
Si les tentatives d’Amazon en matière de jeu n’ont pas toujours été couronnées de succès (notamment quand le groupe tente de développer ses propres titres), le coud gaming pourrait néanmoins constituer un nouveau jalon pour le groupe dans l'industrie du jeu. Reste à déterminer si ce sera suffisant pour s’imposer face à la concurrence dans un secteur qui s'annonce de plus en plus concurrentiel.

Réactions (11)


  • En chargement...

Activités Distributeur de jeux-vidéo
Création 1994
Pays d'origine États-Unis d'Amérique
Plus d'informations sur Amazon

Que pensez-vous de Amazon ?

5 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (10 évaluations)
4,9 / 10 - Moyen