Nouvelle vague de licenciements chez Daybreak Game

Au terme d'une année difficile, le studio Daybreak Game vient de procéder à une nouvelle vague de licenciements, manifestement au sein des équipes d'un « projet secret » actuellement en développement.

Logo de Daybreak Game Company

L’année n’a pas été simple pour le studio Daybreak Game : déjà en avril dernier, le studio annonçait une vague de licenciements et manifestement, plusieurs salariés du développeur auraient perdu leur emploi la semaine dernière.
Vendredi dernier, John Smedley (l’ancien CEO de feu Sony Online avant que le studio ne devienne Daybreak Game) se faisait l’écho de la nouvelle, évoquant alors quelque 70 licenciements parmi ses anciens collègues. Aujourd’hui, ses tweets ont été effacés, mais la direction de Daybreak confirme bel et bien des licenciements (sans les chiffrer) dans le cadre d’une restructuration.

Nous procédons actuellement à une optimisation de notre structure afin de nous placer dans la meilleure position pour assurer les années à venir. Cet effort nécessite de procéder à plusieurs changements dans notre organisation et nous faisons tout notre possible pour soutenir ceux concernés, dans ces moments difficiles. Alors que nous cherchons à améliorer notre efficacité et à réaligner nos ressources, nous restons concentrés sur l’exploitation de nos jeux existant et le développement de nos prochains titres.

Un temps, la rumeur a laissé entendre que le bureau d’Austin de Daybreak (le bureau texan est en charge de l’exploitation de DC Universe Online) avait été fermé. Le studio dément, laissant penser que le MMO de super héros n’est pas menacé.
Parallèlement, on sait aussi que Daybreak travaille actuellement sur un nouveau « projet secret » reposant sur l’une des licences emblématique du studio et qui devrait être annoncé prochainement (ce projet pourrait être intitulé « PlanetSide Arena », si l’on en croit une nouvelle marque récemment enregistrée par le studio, évoquant peut-être un Battle Royale dans l'univers de PlanetSide). Selon des sources internes, les licenciements toucheraient des membres de l’équipe de développement de ce nouveau « projet secret ».
En attendant des précisions de la part du studio, on pensera d’abord aux salariés concernés, a fortiori à quelques jours des fêtes de fin d’année.

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Daybreak Game Company ?

19 aiment, 35 pas.
Note moyenne : (54 évaluations)
2,6 / 10 - Mauvais