L'industrie du jeu fonde la Fair Play Alliance pour lutter contre les comportements toxiques

De plus en plus d'acteurs de l'industrie du jeu en ligne se mobilisent pour lutter contre les comportements toxiques dans le jeu vidéo : Blizzard, CCP ou Riot créent la Fair Play Alliance pour partager leurs bonnes pratiques sur le sujet.

À l'heure où le jeu vidéo s'impose de plus en plus non seulement comme un loisir de masse, mais aussi comme un sport-spectacle qui affiche des ambitions médiatiques et de diffusion auprès du grand public, la lutte contre les comportements « toxiques » dans les jeux en ligne (le harcèlement, les propos insultants, racistes ou encore homophobes) devient une préoccupation majeure pour la plupart des principaux acteurs de l'industrie du jeu en ligne.
Et pour mieux articuler cette lutte à grande échelle, ces acteurs profitaient de la GDC 2018 qui se tenait la semaine dernière à San Francisco pour annoncer la création de la Fair Play Alliance -- qui regroupe déjà une trentaine de studios spécialisés dans le développement et l'exploitation de jeux en ligne et MMO, de Blizzard à Riot Games en passant par CCP, Epic Games, Rovio Entertainment ou Supercell, mais aussi Twitch, Discord, Xbox ou Unity.

Logo de la Fair Play Alliance

Outre la volonté affichée de faire front commun contre les comportements « toxiques », cette Alliance du Fair Play apparait principalement comme un espace de recherches et d'échanges collaboratifs visant à définir et partager « les bonnes pratiques qui encouragent le fait play et la formation de communautés conviviales dans les jeux en ligne », avec l'ambition de faire des jeux en ligne des « espaces sans harcèlement, discriminations ou abus dans lesquels les joueurs pourront se réaliser au travers du jeu ».
Si les mesures concrètes que peut prendre cette Fair Play Alliance restent encore à déterminer (outre le lancement d'un site plutôt minimaliste), on comprend que les membres ont vocation à mettre en commun leurs expériences et leurs ressources sur le sujet -- qu'il s'agisse des mesures coercitives mises en oeuvre dans les jeu pour sanctionner les comportements qui n'y ont pas leur place (pas toujours efficace et parfois même exploités par certains joueurs pour conforter leur notoriété) ou de réflexions plus globales sur le game design et la façon dont il influence les comportements des joueurs.
On sera sans doute curieux de découvrir plus en détails le fruit de ces réflexions et la façon dont la Fair Play Alliance pourra influencer (ou non) les orientations de l'industrie du jeu en ligne.

Réactions (40)


  • En chargement...