Star Citizen

Star Citizen


Développeur Cloud Imperium Games Corporation
Editeur Cloud Imperium Games Corporation
Exploitant Cloud Imperium Games Corporation
Distributeur Cloud Imperium Games Corporation

Plateformes Linux, Windows
Genres Action, action-rpg, jeu de rôle (rpg), MMO, MMORPG, simulation, tir, futuriste / science-fiction, science-fiction

Statut Alpha-test
Alpha-test 2014 (Windows)
Sortie Inconnue

Modèle économique Acquisition du jeu payante, sans abonnement, avec microtransactions, sans contenu téléchargeable, sans cryptomonnaie, sans NFT

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
anglais x x x x

PEGI Inconnu

Extensions Squadron 42 (?)

Présenté comme une simulation d'univers futuriste à la première personne, Star Citizen (initié par Chris Roberts, créateur de la licence Wing Commander) vise à devenir un jeu ouvert et persistant, massivement multijoueur, à l'économie dynamique impactée par les joueurs, et aux mécaniques de vol spatial réalistes sans temps de chargement.

Présentation modifier

Initié par Chris Roberts, le créateur de la licence Wing Commander, Star Citizen est présenté comme une simulation d'univers futuriste, se déroulant au XXXe siècle.
En octobre 2012, une campagne Kickstarter est initiée pour ce qui s'annonce comme une simulation spatiale aux mécaniques de vol ultraréalistes, uniquement développée sur PC pour une qualité visuelle sans compromis. Le développement d'un prototype est initié depuis environ un an par une petite équipe, ce qui permet à la campagne de convaincre, et six millions de dollars sont récoltés sur les deux millions visés. Forte de ce succès, l'équipe de Chris Roberts décide de poursuivre la campagne de financement, tout en revoyant les ambitions du projet. La réponse des joueurs permet en effet d'imaginer se passer de financeurs classiques (le crowdfunding n'étant à la base qu'un levier pour convaincre d'autres investisseurs) et d'avancer vers un développement "ouvert", basé sur un échange continu avec la communauté naissante et une communication sur les processus internes de production du jeu. Le financement obtenu permet également à Cloud Imperium Games d'ouvrir plusieurs studios dédiés au développement en parallèle de la campagne solo intitulée Squadron 42, et de l'Univers Persistant massivement multijoueur. 

En Août 2013, le premier module jouable est mis à disposition des joueurs pour une phase de test ouverte. Il ne s'agit alors que d'un module "Hangar" permettant de se déplacer à la premiere personne et de voir, interagir et visiter les premiers vaisseaux développés. 
En Juin 2014, un premier module de vol spatial solo baptisé "Arena Commander" est déployé, permettant aux premiers testeurs de piloter un vaisseau dans un espace limité, avec une mécanique de vol newtonienne réaliste et plusieurs vagues d'ennemis à abattre. La phase de test s'ouvre sur les mois suivants, jusqu'à est considérée comme la version alpha 1.0, déployée en décembre 2014. 
En Décembre 2015, Star Citizen passe en alpha 2.0 avec le déploiement d'un premier espace de jeu ouvert centré sur la station spatiale Port Olisar, en orbite autour de la géante gazeuse Crusader. Les premières mécaniques de vol en équipage sont implémentées, ainsi que les mécaniques FPS et les premières missions.
En Décembre 2016, le module FPS "Star Marine" est déployé, permettant des affrontements multijoueurs de plusieurs dizaines de personnes sur des cartes fermées. 
En Décembre 2017, l'alpha 3.0 de l'espace ouvert (rebaptisé Univers Persistant) agrandit le système Stanton (du nom de son étoile). Trois lunes sont ajoutées pour tester les planètes procédurales, sur lesquelles il est possible de se poser n'importe ou sans temps de chargement, et de s'aventurer en mode FPS, dans des serveurs internationaux limités à 50 joueurs.
Le développement adopte alors un mode échelonné, avec un patch par trimestre pour ajouter vaisseaux, mécaniques de jeu, missions et optimisations. Les joueurs sont invités à participer au développement à travers une plateforme dédiée au rapportage de bug, et à l'espace d'échange Spectrum recueillant avis, critiques et idées. 

En aout 2022, le jeu en est à sa version alpha 3.17.2. Bien que mieux optimisé, il comporte encore de nombreux bugs et peut s'avérer très instable selon le serveur attribué, l'experience de jeu est donc très aléatoire. 
Les serveurs désormais limités à 100 joueurs permettent d'explorer le système Stanton au complet, comprenant 4 planètes, 12 lunes, et une quarantaine de stations spatiales. Plus de 130 véhicules différents sont jouables - une soixantaine étant des coques uniques avec des variations légères. Une dizaine de véhicules roulants ou lévitants permettent de se déplacer au sol, les autres véhicules étant des vaisseaux spatiaux allant du chasseur monosiège au vaisseau capital de 200 mètres et nécessitant un équipage. 
De multiples missions et mécaniques sont implémentées et phase de test, à l'instar des éléments de survie (gestion de la température, de la faim et de la soif), de l'équipement transférable (ou "lootable"), des mécaniques de soin, de la réputation auprès des corporations pourvoyeuses de missions, du raffinage des minerais collectés, et du réapprovisionnement de carburant en vol. 
Des évènements scénarisés sont également testés pour offrir aux joueurs des occasions de collaborer/s'affronter, comme Jumptown (centré autour du trafic de drogue et mode PVP au sol), et Xenothreat (axé vol spatial collaboratif).

Le jeu entend à terme proposer un univers ouvert et massivement multijoueur composé de dizaines de systèmes, construit autour d'une économie dynamique et persistante impactée par les joueurs, et offrant une diversité de choix de jeu allant du mineur au chasseur de prime, transporteur, ingénieur de bord, pilote de course, médecin, pirate, explorateur, escorteur, fournisseur de carburant...

Systèmes de jeu modifier

  • Univers Persistant en phase de test ouverte (un système stellaire, 4 planètes accessibles et plus d'une centaine de véhicules pilotables)
  • Un seul serveur mondial officiel divisé en zones géographiques.
  • Pas de limitations en nombre sur le serveur mondial, mais zones instanciées limitées à 100 joueurs (en 2022)
  • Le magasin de micro-transaction ne proposera rien qui ne puisse directement être acheté in-game
  • Campagne Solo complète en cours de développement fermé (jeu solo Squadron 42)

Extensions modifier

Squadron 42

Squadron 42

Squadron 42 est un jeu distinct de Star Citizen et développé par Cloud Imperium Games. Il s'agit d'une campagne solo scénarisée se déroulant dans l'univers fictif de Star Citizen. Elle est décrite par les développeurs comme un successeur spirituel du jeu Wing Commander.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Star Citizen.

Cloud Imperium Games Corporation
Société, 2012
Développeur, distributeur, éditeur, exploitant

Informations complémentaires modifier

Star Citizen est financé dans le cadre d'un crowdfunding continu auprès des joueurs (avec quelques financements privés minoritaires). Le studio en charge de son développement a récolté 490 millions de dollars depuis 2012 (chiffres d'Aout 2022), lui permettant d'ouvrir plusieurs studios à travers le monde dédiés à Star Citizen et sa campagne solo Squadron 42.
Les deux jeux n'ont pas de date de sortie officielle. 

Ils sont annoncés exclusivement sur PC (Star Citizen se revendiquant comme un jeu PC sans concession).
L'accès au jeu s'achète sur la plateforme du studio. Aucun abonnement n'est requis ni prévu, et tout achat au delà de l'accès initial (coutant autour de 50€) est optionnel et vise à soutenir le développement. Tous les vaisseaux et objets sont et seront accessibles en jeu.

Critiques

0 critiques de Star Citizen ont été publiées.

Le 5 c'est pour la génération procédurale de planète et l'open world persistent sans chargement (une prouesse technique, le jeu est magnifique). Le principe économique du jeu revient à "upgrade ship" : en gros, tu rajoutes de l'argent... - Nata, le 25 décembre 2018

Vidéos

122 vidéos de Star Citizen ont été référencées.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.