Critiques de Djinnius

  • 7 juil. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    23 personnes sur 30 ont trouvé cette critique utile.
    Hello,
    J'ai passé du temps sur pas mal de MMO, tant les grosses machines que des F2P obscurs. Et je constatais depuis quelques temps une dérive vers l'assistanat. De plus en plus de jeux offraient une assistance poussée, transformant le joueur en vache à lait clickante (dans le cas de certains F2P, c'est particulièrement criant). Tout était fait pour ne pas rebuter la "couch potato", pour qu'il continue à clicker et à dépenser...

    TSW prend le contrepied de cela. Pour profiter au maximum du titre, il vous faudra lire, réfléchir, chercher dans et hors du jeu (il y a un browser IG pour ça). Vous pourrez commencer une quête classiquement, en parlant à un PNJ, puis fouiller des archives pour trouver un nom, et là, ouvrir le browser pour lancer une recherche (GIYF) , pour trouver des indices en plus (et des infos totalement inutiles aussi ^^). Car oui, les concepteurs ont pensé à cela, et créé des sites divers et variés (orochi-group. com, kingsmouth. com, et bien d'autres). Et dans certains cas, les indices sont franchement alambiqués. Mais quel plaisir de résoudre une énigme, et d'avoir le sentiment que les concepteurs ne vous ont pas pris pour une huitre lobotomisée...

    L'ambiance, les références (Lovecraft lane ; ) ) , le contexte à la fois contemporain et si différent (Kingsmouth est l'archétype de la petite bourgade américaine... si on excepte les zombies et les monstres tout droits sortis d'un Lovecraft ou d'un King) , tout est travaillé avec soin, et contribue à une grande crédibilité de l'univers.

    Autre point que je trouve très positif (surtout en sortant de mon expérience Star Wars "I'm a One Man Army" TOR) , c'est que pour une fois, vous n'êtes ni l'élu, ni l'unique, ni le sauveur du monde. Vous êtes un pion, au service (pas très volontaire) d'une faction qui n'hésitera pas à vous écraser comme un moustique si vous ne faites pas votre boulot. Leurs motivations et leurs façons de présenter les choses diffèrent, mais les Templiers, les Illuminati et les Dragons vous considèrent comme un troufion de base qui a intérêt à faire ses preuves. Ce que je trouve très rafraichissant.

    Les combats sont beaucoup plus dynamiques qu'on ne croirait. Parce que beaucoup restent cloitrés dans leur habitude de "Je bouge, je stoppe, je cast mon sort/attaque en boucle". Dans TSW, il faut bouger au combat. Et on cast en bougeant ! Et on bouge en castant. Etre statique, c'est la mort assurée dans certains cas.

    Si vous êtes un habitué des MMOs, TSW va vous déstabiliser par certains aspects. Mais si vous tenez, si vous passez outre le fait que non, ce n'est pas un autre clone de WoW, vous découvrirez un jeu très riche, avec une grande liberté (pas de niveaux, pas de classes, après tout : ) ) , et des possibilités incroyables, par exemple en RP.
    23 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 mai 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Hello,
    APB n'avait pas réussi à survivre bien longtemps. Il faut dire que malgré quelques bonnes idées, le jeu ne méritait pas vraiment son modèle économique p2p (même s'il y avait moyen de jouer gratuitement en vendant à l'AH contre des points RTW, il fallait quand même acheter la boite... ). Matchmaking catastrophique, cheaters/campers trop présent, gros problèmes d'équilibrage ("alors, c'est quoi l'arme ultime de la semaine ? Netc, oca, NLW ? ") , conduite loin d’être convaincante et gunfights pas terribles terribles (à cause des défauts précédemment cités, surtout).
    APB Reloaded est donc la renaissance d'APB avec un modèle économique f2p qui correspond mieux au jeu, je crois. APB : R, c'est le genre de jeu auquel on joue de temps en temps. On se fait un petit trip de quelques jours, puis on retourne à son MMO. Parce que sinon, on se lasse très vite...
    Le jeu a peu progressé depuis l'époque RTW. Le matchmaking est toujours un peu foireux, les spawns toujours un peu à la ramasse, les armes ont tjrs un feeling parfois bizarre, certaines étant trop puissantes, d'autres totalement inutiles (entre autres, et c'est un comble, les armes non létales des "flics" qui ne servent à rien... ). Les cheaters sont toujours présents (de l'aveu meme de G1 ^^). La conduite semble un peu moins aléatoire, mais à peine... Et l'influence des factions semble toujours aussi réduite. Les joueurs n'ont finalement aucun impact sur la ville. On se contente d'aligner les missions pour monter sa réputation et débloquer armes, véhicules, et. Bref, on peut se demander ce que les petits gars de G1 ont bien pu faire pendant tous ces mois...
    Par contre, le gros point positif d'APB, la personnalisation poussée de l'aspect (ou devrais-je dire "des aspects" si lo'n compte le coté audio) du perso a été grandement réduite. En fait, avec un compte gratuit, vous n'irez pas bien loin dans ce domaine... 2 "decals" ? Ouch... Heureusement que G1 a permis aux anciens de récupérer leurs persos de l'époque RTW, sinon ce serait vite l'invasion des clones...
    On retrouve quand même avec plaisir cet univers urbain, les rageux du canal District, les disputes et accusations en tous genres, le coté assez dynamique et "pop corn" du titre, en somme. Si G1 se décide à améliorer APB : R, on pourrait même finir par avoir un bon jeu, sorte de GTA à la sauce MMO, ce qui était l'idée de base, finalement, non ?
    Publié le 13 mai 2011 à 16:22, modifié le 13 mai 2011 à 16:26
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 3 mars 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    12 personnes sur 22 ont trouvé cette critique utile.
    Rift ne brille pas par sa prise de risque ou son originalité. En fait, Trion Worlds a pris des éléments d'autres MMO (WoW, WAR, Aion, etc) et les a intégrés à son jeu. Ainsi, le background et les classes ont de relents d'Aion, le gui est calqué sur celui de wow, les "rifts" font penser aux quetes publiques de WAR...
    Mais il faut bien avouer qu'ils ont fait un mix convaincant. On peut monter en solo sans trop de difficulté, grouper pour une instance, ou rejoindre un groupe publique pour faire face à une invasion, le tout de façon assez dynamique.
    Le gros point positif est l'invasion, justement. Il y a les Rifts qui poppent un peu partout. Les patrouilles de moches qui se mettent à arpenter la zone, pour aller attaquer les camps et la capitale... Et ces groupes d'envahisseurs se battent parfois entre eux ou contre les mobs de la zone, quand ils ne sont pas en train de massacrer les PNJs des camps... Cela oblige les joueurs a laisser tomber leur activité du moment pour réagir et stopper le massacre... Car sans pnj, difficile de rendre les quêtes...
    Visuellement, si Rift est un cran en dessous d'Aion, il s'en sort néanmoins tout a fait honorablement. L'ensemble est assez joli et tourne raisonnablement sur un config moyenne (+/- 40fps sur un Q6600 avec une GT8800, en 1680*1050).
    Le jeu est stable (pas eu un seul plantage, ping dans les 30-40ms en général, jamais plus de 80) et assez bien fini. Il y a certes encore des bugs, mais beaucoup moins que dans la plupart des MMOs à leurs sorties.
    En résumé, Rift apporte une bonne alternative aux mastodontes... Quand à l'avenir, difficile à dire... Face à certains titres très attendus, Rift ne fera pas le poids, du moins si lesdits titres tiennent leurs promesses... Mais en attendant 2012-2013, s'y plonger est une très agréable façon de patienter...
    12 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques