Critiques de Histamine

  • 5 juin 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    11 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Dans l'univers impitoyable des F2P, pas évident de se faire un nom, de proposer une idée originale, ou de tenir le choc face à une concurrence acharnée...

    Mais ce Warframe est à surveiller de près, et si ses quelques défauts sont réajustés, il pourrait devenir un excellent petit titre.

    Principe :

    Il s'agit d'un MMO très orienté action, en vue TPS et en coop, dans un univers futuriste.
    Vous incarnez un guerrier d'une classe supérieure, équipé d'un "warframe", ou tenue de combat, et de trois armes (principale, secondaire et mêlée). Chacun de ces équipements dispose d'un système de progression par niveaux, et de personnalisation via des "mods" eux mêmes évolutifs, qui seront vos compétences (actives ou passives) , et que vous trouverez en loot au cours de vos missions.

    Ce n'est pas un monde ouvert, il n'y a même pas vraiment de "Hub" où se retrouveraient des joueurs. Ici, le mot-clé est "Action, action, action ! "
    L'idée est de proposer aux joueurs une vaste carte d'un système solaire comprenant de nombreuses planètes, chacune disposant d'un nombre conséquent de "missions". Le joueur progresse dans chaque système en débloquant une par une les missions disponibles. Il est libre de passer d'un système à un autre, de refaire des missions à volonté... Sa seule limite est la difficulté des missions, indiquée par une fourchette de niveau des adversaires, qui lui impose de faire progresser son matériel et ses compétences avant de se lancer dans des missions trop ardues.

    Une fois une mission choisie sur la carte stellaire, une "Escouade" de 4 joueurs maximum est composée soit aléatoirement avec les joueurs qui postulent à la même mission, soit bien entendu en groupe d'amis. L'escouade est directement envoyée sur zone et plongée dans le feu de l'action sans attendre. Selon les missions, les objectifs peuvent varier (extermination des ennemis, destruction d'un élément clé, défense d'une installation... ) , et peuvent également être en plusieurs étapes au sein d'une même mission.

    Environnement :

    C'est le premier contact avec le jeu, et la première claque : pour un F2P, le jeu est visuellement splendide. Les textures sont propres, la distance d'affichage parfois impressionnante, les effets lumineux de très bonne facture, bref : c'est meilleur que la plupart des titres dans le genre, et ça passerait même très bien sur un titre solo. De plus, le jeu est très fluide, malgré les hordes d'ennemis et les tourbillons d'effets divers.

    Les cartes proposées changent à chaque mission, grâce à des portions d'environnement assemblées de façon aléatoire. Toutefois, les environnements de base, même superbes, ne sont pas très nombreux, et un sentiment de répétition s'installe rapidement. Reste que les maps peuvent être parfois très vastes, et particulièrement labyrinthiques, permettant au joueur curieux de satisfaire son goût pour l'exploration.

    Gameplay :

    L'idée était visiblement de proposer un titre très fun, basé sur une action très dynamique de fusillades effrénées. Dans le genre, c'est particulièrement réussi. Qu'on décide, en fonction de ses goûts ou de son Warframe, de combattre de près, à distance ou en mêlée, le jeu est immédiatement prenant, les commandes très intuitives et l'action fluide et frénétique.

    Il n'y a pas à proprement parler de "classes", mais chaque Warframe (on peut choisir entre trois différentes au lancement du jeu, mais on pourra par la suite en débloquer pas mal d'autres) dispose de quatre compétences qui lui sont propres, et qui peuvent donner des orientations au gameplay du joueur. Ainsi la "Rhino" sera une Warframe solide plutôt destinée au combat rapprochée et pouvant faire office de "Tank", quand "Trinity" disposera de compétences de soin pour soutenir son escouade.

    Le rôle n'est toutefois pas tranché, et dans le feu de l'action chacun s'adaptera aux circonstances du combat comme il l'entend, le jeu n'imposant pas la coopération des compétences, mais celle de la puissance de feu.

    C'est d'ailleurs la limite du gameplay : proposant une action très rapide et des objectifs simples visibles sur mini-map, les parties tournent rapidement au rush écervelé à travers les lignes adverses, l'escouade filant à toute berzingue en défouraillant un maximum au passage...
    C'est très fun, mais ça peut vite devenir aussi bien lassant que frustrant pour les joueurs qui aiment prendre plus de temps pour l'exploration, ou simplement coordonner leurs efforts avec une escouade aux talents divers.

    Il est donc rapidement recommandé d'éviter les groupes "pick up" automatiques, et de jouer entre amis de votre liste de contact, ou entre membres de "Clans" (les guildes locales). Non pas afin d'éviter les problèmes qu'on peut trouver ailleurs (pas de "ninja loot" ou ce genre de truc dans ce jeu) , mais simplement afin d'éviter la frustration de se retrouver avec une escouade composée de Warframes plus avancées, qui vaporisent tout sur leur passage ne vous laissant que des miettes du combat.

    Contrairement à ce que laisse penser le premier contact avec le jeu, le gameplay ne se résume pas à cette action frénétique, mais repose aussi sur une combinaison bien pensée de craft et de personnalisation.
    Avec le temps de jeu, on loote énormément de schémas de craft, permettant de créer des armes ou des warframes. Chacun de ces items demande plus ou moins de ressources plus ou moins rares, qu'on trouvera dans certains systèmes seulement. Le crating repose ensuite sur une notion de temps IRL (comme les skills dans EVE Online). Une armure demandera par exemple plusieurs jours de craft (12 h pour chacun des éléments, 3 jours une fois ces éléments craftés pour construire l'armure complète).
    Par ailleurs, chaque Mod (ou compétence) looté permet d'équiper armes ou Warframes avec des capacités particulières, qu'on peut augmenter en niveau.
    Une grande partie de l'intérêt du jeu vient donc de la réflexion subtile autour de la personnalisation et l'optimisation de son Warframe ou de ses armes.

    Contenu et End Game :

    A l'heure actuelle, c'est un peu le point faible du jeu. Si on veut crafter le maximum d'armes et de Warframes, explorer la totalité des missions, le jeu permet des heures et des heures de jeu...
    Les missions de haut niveau proposent également un niveau de challenge suffisamment relevé pour être intéressant, même si les "Boss" qu'on croise sont souvent un peu faiblards, et si on court toujours le risque de se retrouver dans une escouade avec un joueur très avancé, dont les compétences vont tailler en masse dans les rangs adverses...

    Le "problème", c'est que ce jeu repose constamment sur des missions et un gameplay très répétitif (et de surcroit dans des environnements qui se ressemblent). Alors c'est hyper fun, bourrin à souhait, intéressant dans son système de craft & personnalisation, mais il est difficile de se projeter à long terme dans ces seules particularités.
    A terme, bien sûr, il est prévu de rajouter du contenu. Ça a déjà commencé avec un nouveau système de missions, les "Voids", qui proposent un nouveau type d'environnement (absolument superbe ! ) et un niveau de challenge épicé pour les plus dures d'entre elles. Avec, bien entendu, de somptueux loots à la clef : )

    Le studio de développement, qui est aussi l'éditeur du jeu, semble à l'écoute de la communauté, et travaille visiblement sur son bébé avec grand soin, les patches se succédant à un rythme soutenu. C'est de bon augure, et si du contenu plus riche ou plus ardu est proposé dans l'avenir, le jeu y gagnera beaucoup.


    EN CONCLUSION :

    - Les "PLUS" :

    - C'est franchement très joli, et très fluide.
    - Action hyper dynamique, immersion immédiate.
    - Système de customisation et craft bien plus abouti qu'il n'y paraît.
    - Faire "pew pew" contre des Aliens, c'est toujours un excellent défouloir !
    - Bon suivi du jeu.
    - Un cash shop complètement dispensable.

    - Les "MOINS" :

    - Très, très répétitif, même si c'est l'idée de base du jeu.
    - Interface sociale et outils communautaires bien trop basiques encore.
    - Jouer en Pick Up peut entraîner une certaine frustration.
    - Manque actuellement encore de contenu pour du long terme.

    Bref, ça reste un très bon F2P, de surcroît complètement jouable sans débourser. Le jeu est officiellement encore en "bêta ouverte", et le suivi du jeu par les Devs traduit une vraie considération pour les joueurs. Il faut plus le prendre comme un excellent défouloir en coop que comme un véritable MMO, mais le jeu s'enrichit rapidement, et si cette direction est maintenue, il pourrait bien rester sur mon disque dur un moment. : )
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 24 juin 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 10 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Les MMO F2P se suivent et se ressemblent. On finit un peu par les confondre tant ils rabâchent les mêmes recettes.
    Warrior Epic ne déroge pas à cette règle : graphismes fluides et passables, mais simplistes et sans âme. Gameplay hyper basique et sans saveur. Bashing, bashing, bashing. Scénario... Euh... Scénario ? Et puis bien sûr, la vague sensation que de toutes manières on arrivera à rien sans finir par délier les cordons de la bourse (la vraie, celle avec des euros dedans).

    Bref, c'est simple, je ne vois plus aucun intérêt à sortir ce genre de jeux à l'heure actuelle : fade, sans aucune particularité au milieu du flot des jeux similaires...
    Si ce n'était l'attrait de la nouveauté qui titille forcément chaque joueur de mmo, personne n'aurait envie de tester très loin ces produits poussiéreux avant même d'être vieux. Le PvP qui vient d'être implémenté ? Mmouais... pas convaincu.

    Qu'un jeu soit "gratuit" (avec des guillemets, j'insiste) n'excuse pas tout. A moins d'avoir l'âme d'un Bot, restez sur vos jeux favoris, qu'ils soient payants ou non, ils seront de toutes façons plus attractifs que ce énième machin qui ne devrait pas rester très longtemps sur votre disque dur.
    Publié le 17 juin 2009 à 20:10, modifié le 24 juin 2009 à 11:54
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques