5/10
12 évaluations

Critiques d'Upshift StrikeRacer

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

1 personne a trouvé cette critique utile.
Huit voitures sur la ligne de départ. 3, 2, 1, c'est parti ! Quelle stratégie appliquer ? Se mettre devant, et larger des mines sur mes adversaires ? Mais c'est risquer d'être la cible du tir de sept concurrents... Se mettre derrière ? On y est un peu plus à l'abri, certes (quoi que) , mais au risque de laisser le champ libre au groupe de tête... Les débuts de course dans Upshift StikeRacer (USR) se suivent mais ne re ressemblent pas. Ni les courses elle-même d'ailleurs ! Entre les...
Publiée le 20 sept. 2007 par Killjuju.

Pas de critique négative recommandée.

  • 20 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 12 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Killjuju
    Huit voitures sur la ligne de départ. 3, 2, 1, c'est parti !
    Quelle stratégie appliquer ?
    Se mettre devant, et larger des mines sur mes adversaires ? Mais c'est risquer d'être la cible du tir de sept concurrents...
    Se mettre derrière ? On y est un peu plus à l'abri, certes (quoi que) , mais au risque de laisser le champ libre au groupe de tête...

    Les débuts de course dans Upshift StikeRacer (USR) se suivent mais ne re ressemblent pas.
    Ni les courses elle-même d'ailleurs !
    Entre les concurrents qui courent pour la première place ou pour faire un maximum de carnage, les circuits, tour à tour tortueux puis simples, les bonus (turbo, armes de zone... ) que vous pourrez glaner tout au long de la course et les armes utilisées, vous pouvez enchainer les parties sans que jamais l'ennui de vous gagne.

    Les véhicules sont nombreux (muscle car, asiatiques, mini, van... ) , assez jolis même si on peut regretter une modélisation à la serpe et personnalisables (peintures, bodyparts... )
    Les armes, divisées en trois catégories (mines, courte portée, longue portée) sont variées, avec des propriétés intéressantes (dégats de base, perte de contrôle du véhicule, dégats sur le temps).
    Chaque course rapporte de l'expérience, et de la réputation.
    L'expérience permet de débloquer des voitures, la réputation correspond à de l'argent, utilisé pour acheter des armes, des véhicules.

    Plusieurs modes existent :
    Le StrikeRacing vous permet d'affonter les autres concurrents dans le but de finir premier à boucler le circuit. Les armes sont non seulement autorisées mais conseillées ! Pas de pitié ! Ce mode est très bourrin, extrèmement rapide, défoulant !
    Le Racing est un mode de course classique, dans les armes. Les collisions entre les véhicules étant gérées, c'est votre seule possibilité de gêner vos adversaires. Ce mode, moins bourrin que le précédent, est tout aussi nerveux !
    Le Time Attack est un mode solo, où seule votre véhicule est sur la piste. Votre but est de battre le record du tour. Chaque participant met en jeu 50 points de réputation. Le gagnant rafle la mise ! Un mode très technique dans lequel la maîtrise du drift est indispensable.

    Le tout forme un bon jeu en ligne pour joueur occasionnel, gratuit, disposant d'une communauté prête à s'investir.
    A noter que le jeu vie grace à de l'argent échangé en points (les GPotatoes, comme dans Rappelz ou Fly for fun) échangeables contre certains objets ou véhicules, inaccessibles autrement. La réussite d'une course étant dûe à un mélange de chance et de technique, l'investissement n'est pas source de déséquilibre entre les joueurs. Tout juste un confort, un moyen de distinction.
    Publié le 20 sept. 2007 à 14:26, modifié le 20 sept. 2007 à 19:23
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 19 juil. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 12 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Composite Composite
    Fun sans aucun doute mais adrénaline ! alors là ! ça dépouille sec !

    En effet, se mesurer à des joueurs sur des circuits (8 joueurs par circuit) dans différents modes (mon préféré étant celui où les armes sont autorisées^^) c'est vraiment jouissif... Les courses défilent aussi vites que les heures devant mon pc et, lorsque j'emmerge enfin de cet océan virtuel dans lequel me plonge upshift strikeracer, je ne peux que constater, impuissant devant autant d'extase, que le temps passe à une vitesse phénoménale !

    Au premier abord, ce jeu ne casse pas 3 pattes à un canard et cette sensation est accentuée par des graphismes très moyens (mais loin d'être affreux comme certains joueurs, qui ont passé trop de temps sur Oblivion avec leur pc de la nasa, le disent) mais dès que la prise en main est maîtrisée, que l'on commence à mêmoriser les courbes des circuits et les commandes de turbo/switch armes/tir/use item et que l'on apprend à optimiser la conduite de son bolide... c'est terrifiant ! ya pas d'autres mots !

    Pour conclure, je dirais que SU n'a rien à voir avec Gran tourismo, colin mac ray, Auto Assault mais me rappelle curieusement Wipeout sur playstation et playstation2 (avec 4 roues) avec une grosse - que dis-je ? - une gigantesques différence &#9658 ; les adversaires sont des joueurs ! et ça, ça change tout !
    Publié le 19 juil. 2007 à 14:11, modifié le 19 juil. 2007 à 15:33
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Upshift StrikeRacer ?

9 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (12 évaluations | 2 critiques)
5,0 / 10 - Moyen
Répartition des notes de Upshift StrikeRacer
Répartition des notes (12 votes)