Un jeu trop moyen

5/10
Le jeu se déroule dans l'univers d'Elder Scrolls, la suite éponyme de RPG sur PC, dont on connait notamment Morrowind et Skyrim.
Les graphismes agréables sont réalistes et participent assez bien à l'ambiance des diverses régions. De même, les effets sonores sans être exceptionnels contribuent à l'ambiance et l'immersion.

Ce MMO comme vous l'aurez compris mise sur l'immersion notamment par son système d'interface épurée dont il n'affiche les élément que quand cela est nécessaire (si vous ne voyez pas votre barre de vie, c'est qu'elle est à son maximum, de même la fenêtre de discussion ne s'affiche que si un message a été récemment posté). Ajoutons à cela un système de visé à la façon des FPS, comprenez que le ciblage n'est pas automatique et pour qu'un coup porte il faudra viser l'ennemi via le réticule au centre de l'écran.
Si sur le papier ça semble prometteur, force est de constater que les combats manquent de dynamique et s'avèrent répétitifs. En effet vous n'avez à votre disposition que 5 compétences qui changent en fonction de votre arme. Vous aurez le droit de changer entre deux types d'armes à partir du niveau 15, mais ça ne fait jamais que 10 compétences à disposition lors des combats, voire 11 avec la compétence d’élite qui se débloquera plus tard.

L'interface comme le gameplay souffre d'une conception prévue pour tourner sur console, le résultat est assez désagréable et se traduit par un gamplay superficiel et une interface peu conviviale  : les fenêtres ne peuvent être redimensionnées, on ne peut ouvrir en même temps deux fenêtres  : impossible d'ouvrir en même temps l'inventaire de banque et celui de son personnage  !
Ce MMO ressemble à un mauvais portage console, rien n'a été prévu pour facilité la vie des joueurs PC, et se retrouve de fait bien en dessous de ce que fait la concurrence en terme d'ergonomie ou de gameplay.

Ajoutez à cela un jeu très classique sans grande innovation en dehors du craft qui se démarque un peu sans pour autant être ludique. On ne se retrouve pas loin d'un autre theme park, comprenez un MMO sans saveur ne s'appuyant que sur sa licence pour se faire vendre. Ne vous attendez pas à trouver du contenu dit sandpark.

De plus le système de Mega serveur est un frein à la convivialité et au côté social du jeu  : les joueurs se retrouvent mélangés dans diverses phases, vous vous retrouverez au milieux de joueurs étrangers du coup personne ne parle en local et vous ne tomberez jamais sur les même phase que vos amis, vous obligeant à vous téléporter un peu plus loin pour les retrouver après un chargement. Bref un vrai tue RP, déjà qu'il n'y a pas vraiment de support pour se faire (pas de houssing pas de serveur jdr etc... ).
De plus, jusqu'à présent ; les serveurs ne se sont pas montrés très stables et les maintenances se font le WE où en semaine en soirée.
Et enfin, il y a des problèmes de lag dus à la localisation du serveur européen aux États-Unis, les clients Orange et Free étant les plus touchés.

Et cerise sur le gâteau, le jeu ose demander un abonnement de 13€ par mois. Selon moi, il ne les vaut pas et je pense qu'il suffira d'attendre un peu pour le voir en free to play  : le cash shop est déjà en place  !

Bref, ça n'est pas encore le MMO qui révolutionnera le genre ou qui détrônera WoW, loin s'en faut. À la limite attendez qu'il passe free to play pour l'essayer. Mais pour moi il ne vaut pas ses 13€ par mois.
19 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Plateformes OS X, PlayStation 4, Stadia, Windows, Xbox One
Genres Jeu de rôle, fantastique, médiéval

Statut Disponible
Bêta fermée Juillet 2013
Bêta ouverte 2013
Sortie 4 avril 2014 (Windows)
9 juin 2015 (PlayStation 4)
9 juin 2015 (Xbox One)

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

423 aiment, 130 pas.
Note moyenne : (597 évaluations | 52 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(276 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

647 joliens y jouent, 993 y ont joué.