Rich Lambert (Elder Scrolls Online) : New World va contribuer « à faire bouger les lignes »

Depuis 2014, Elder Scrolls Online a su trouver sa place auprès des joueurs de MMORPG amateurs de narration. D'après son directeur créatif Rich Lambert, la sortie du concurrent New World est positive pour les joueurs et pour secouer le secteur du MMO.

Depuis son lancement en 2014, Elder Scrolls Online s’est imposé dans le paysage des jeux massivement multijoueurs en Occident avec un positionnement très axé sur la narration – chaque année, le MMORPG du studio ZeniMax Online déploie traditionnellement quatre mises à jour dont deux reposent sur l’exploration et le lore (en plus d’une mise à jour de confort et d’une mise à jour ajoutant une instance).
Début novembre, la prochaine mise à jour du jeu, Deadlands, doit conclure le chapitre des Portes d’Oblivion et Rich Lambert, le directeur créatif de The Elder Scrolls Online, en profite pour répondre aux questions du Washington Post... qui portent notamment sur la concurrence au sein du marché du MMO.

On en retient notamment que de Rich Lambert vante la réussite de Final Fantasy XIV qu’il impute à l’identité bien spécifique que Square-Enix a su créer pour son jeu : « ils savent quel jeu ils veulent faire, ils s’y consacrent pleinement et les joueurs qui veulent ce type de jeux savent où aller et où ils trouveront ce qu’ils attendent ».
Et ZeniMax s’en est inspiré pour Elder Scrolls Online : au lancement, le jeu partait dans plusieurs directions différentes (un mélange du RPG à la sauce Elder Scrolls et de MMO avec du PvP et du PVE). Selon Rich Lambert, TESO a trouvé son public en se focalisant sur la narration et l’immersion des joueurs dans un monde.

gameplay.jpg

Et sur ce marché concurrentiel du MMORPG en Occident, quid du nouveau venu New World ? Là encore, Rich Lambert y voit un signe positif pour le secteur :

« D’abord et avant tout, la concurrence est une bonne chose. C’est sain. C’est positif pour le client. Et ensuite, quand vous avez le sentiment que vous pouvez vous reposer sur vos acquis, vous n’avez pas le sentiment de devoir continuer à améliorer votre produit et vous commencez à vous étioler. Donc je pense que c’est super, nous avons tous besoin de davantage de jeux qui rencontrent le succès dans notre genre, afin de contribuer à gagner la confiance des joueurs, de secouer le secteur et faire bouger les lignes, et de susciter davantage de créativité. (...)

À l’évidence, New World tend au moins à démontrer qu’il y a un appétit des joueurs occidentaux pour le MMORPG et comme Rich Lambert, on imagine effectivement que les concurrents directs de New World seront enclins à redoubler d’efforts pour ne pas perdre leur base de joueurs, voire conquérir une partie de ceux qui découvre le MMORPG avec New World. Et c'est sans doute positif pour les amateurs de jeux massivement multijoueurs. 

Réactions (41)

Afficher sur le forum

  • En chargement...