Malgré un contexte morose, NCsoft lance sa campagne de recrutements

Dans le contexte sanitaire et économique actuel, nombre de groupes ont renoncé à recruter. Ce n'est pas le cas chez NCsoft, qui continue de renforcer ses effectifs (plus de 4000 salariés à ce jour) et vante ses conditions de travail. 

C’est évident, les conséquences de la crise sanitaire actuelle ne sont pas que médicales. Elles sont aussi économiques et en Corée du Sud, les organismes en charge de l’emploi font état d’une baisse du nombre de recrutements depuis six mois consécutifs, et dans top 500 des groupes coréens, 75,2% indiquent ne pas avoir de projets de recrutements pour cette année.
NCsoft n’est pas du lot. Malgré ce contexte morose, le développeur sud-coréen entend néanmoins organiser sa campagne annuelle de recrutements afin de renforcer ses effectifs – et le fait savoir.

NCsoft

En août dernier, le groupe comptait 4095 salariés et compte recruter quelques dizaines de salariés supplémentaires dans une vingtaine de ses départements – au sein de ses équipes de développement, pour la production de contenu ou de systèmes, l’exploitation de ses services en ligne (notamment la plateforme Purple), mais aussi des auteurs pour les contenus narratifs de ses jeux et des testeurs, ou encore pour ses services administratifs. Mais le groupe recrute principalement pour son département de recherches et développement, notamment en matière d’intelligence artificielle (20% des dépenses du groupe sont consacrés à la R&D et NCsoft se classe dans le Top 5 des sociétés coréennes qui investissent le plus dans l’innovation).

Au regard du contexte sanitaire, les candidats sont invités à postuler en ligne et les recruteurs sont disponibles pour des entretiens sur Zoom pour présenter les postes ouverts au sein du groupe. Pour tenter sa chance, il faudra néanmoins se montrer opiniâtre : un formulaire de candidature à remplir, puis se soumettre au « test NC », un test de personnalité et de compétences professionnelles permettant une première sélection des candidats. La sélection se poursuit alors au travers de plusieurs entretiens vidéo selon les départements visés.

Bibliothèque NCsoft

Si la sélection est manifestement sévère, c’est notamment parce que NCsoft est traditionnellement considéré comme une société attractive, notamment pour ses conditions de travail – vantées par le studio (en moyenne, les travailleurs de l’industrie du jeu en Corée changent d’emploi tous les trois ans, quand NCsoft parvient à fidéliser ses salariés « bien plus longtemps »). Le studio ne communique pas de chiffres, mais vante ses avantages : un système de formation interne (« l’Université NCsoft » dispense 200 cours par an, en ligne ou en présentiel, pour la formation de ses salariés), un restaurant accessible gratuitement le midi (et le soir pour les salariés en heure supplémentaire), des salles de sports ou de relaxation, un centre médical et de remise en forme, une garderie avec un personnel polyglotte, ou encore une bibliothèque et médiathèque (42 000 ouvrages y seraient référencés, en plusieurs langues).

Au-delà des conditions de travail au sein du groupe, on retiendra que NCsoft n’entend pas réduire ses activités malgré le contexte sanitaire et se donne manifestement les moyens de ses ambitions. Reste maintenant à découvrir les titres que ces salariés pourront produire à l'avenir. Gageons que le G-Star 2020 (qui se tiendra en ligne le mois prochain) apportera quelques pistes de réponses. 

Réactions (11)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

51 aiment, 53 pas.
Note moyenne : (108 évaluations)
4,5 / 10 - Médiocre