Les salariés de Blizzard se mobilisent pour obtenir une revalorisation salariale

Blizzard est un studio attractif du fait de son image et de sa réputation, mais pratiquerait un niveau de rémunération très en-deçà de ses concurrents. Les employés du studio se mobilisent pour obtenir une revalorisation salariale. 

On le sait, bien souvent, les salariés de l’industrie du jeu ont choisi leur secteur d’activité par passion – rarement par hasard ou simplement par appât du gain. Pour autant, les disparités salariales d’une entreprise à l’autre sont parfois importantes, au point que les salariés les moins bien lotis soient parfois enclins à réclamer des revalorisations salariales. C’est le cas actuellement des salariés de Blizzard.

Campus Blizzard

Depuis quelques jours, les équipes de Blizzard partagent anonymement leur niveau de rémunération et les augmentations récentes dont ils ont bénéficié, dans un document interne que s’est procuré Bloomberg. Il y apparait que Blizzard est un studio attractif du fait de son image (auprès des fans des jeux du studio ou dans l’optique d’enrichir un CV avec une expérience valorisante), mais que les rémunérations y sont plutôt basses – environ moitié moins que le revenu médian d’un foyer dans la région d’Irvine en Californie (où la vie est chère), et au point que certains ex-salariés du studio indiquent avoir doublé leur rémunération en rejoignant la concurrence. Les augmentations pratiquées par le studio seraient aussi plus faibles qu’espérées par les salariés de Blizzard – on se souvient de la vague de licenciements de février 2019, ayant généré une surcharge de travail sur chez les salariés restés en poste, mais sans compensation en termes de rémunérations.

Un constat que ne partage apparemment pas le premier cercle d’Activision Blizzard, qui réagit par voie de communiqué, toujours dans les colonnes de Bloomberg. Selon Jessica Taylor, porte-parole du groupe, « l’objectif [du studio] a toujours été de s’assurer [de] rémunérer [le]s employés de manière équitable et compétitive ». Et de poursuivre : « nous révisons constamment nos politiques de rémunération pour mieux reconnaitre le talent de nos meilleurs éléments et rester compétitif dans le secteur, toujours dans le but de récompenser et d’investir davantage dans les meilleurs employés ». Toujours selon Jessica Taylor, les « employés les plus performants » de Blizzard ont ainsi reçu une augmentation de salaire de 20% par rapport aux années précédentes, et davantage de salariés auraient obtenu des promotions.

Une déclaration qui ne convainc pas les salariés concernés puisqu’ils se mobilisent maintenant pour obtenir de meilleures conditions salariales. Dans le cadre d’échanges internes sur Slack réunissant 870 intervenants, les salariés de Blizzard réclament notamment des salaires davantage en adéquation avec la norme du secteur, une meilleure prise en charge des arrêts maladie et des congés payés, une augmentation de rémunération pour les salariés du service client et de l’assurance qualité (réunissant les salariés les moins bien payés du groupe) et des modifications dans la façon dont les promotions sont accordées dans la société.
Suite à cette mobilisation, Activision souligne son intention de « continuer à adapter sa politique de rémunération pour constituer et fidéliser la main-d’œuvre dont notre société a besoin aujourd’hui et demain. Nous comprenons que certains employés de Blizzard ont des demandes spécifiques et nous attendons d’en connaitre le détail ».

Si les problématiques salariales sont toujours délicates au sein d’une société, les revendications des salariés de Blizzard font suite à la publication de comptes trimestriels « record » marqués à la fois par une hausse du chiffre d’affaires de Blizzard Entertainment (+20% en un an) et une augmentation des dividendes versés aux actionnaires d’Activision Blizzard (+11% en un an).

Réactions (70)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

87 aiment, 78 pas.
Note moyenne : (171 évaluations)
3,1 / 10 - Mauvais