Activision Blizzard profite du confinement et dépasse ses prévisions

Si la pandémie de Covid-19 a obligé Activision Blizzard à se réorganiser, le groupe profite pleinement des mesures de confinement (plus de 60 millions de joueurs s'aventurent sur Call of Duty: Warzone), qui se traduisent dans les comptes groupe. 

La nuit dernière, Activision Blizzard présentait ses résultats financiers du premier trimestre 2020 et évidemment, ils tiennent compte du contexte actuel de pandémie et de confinement.
Selon la formule consacrée outre-Atlantique, le PDG Bobby Kotick ouvrait la séance en adressant ses « pensées et prières » aux salariés du groupe touchés par le Covid-19 – « très peu nombreux » selon le patron d’Activision Blizzard. Le groupe prend par ailleurs en charge « tous les coûts de tests et traitement des salariés et de leur famille », a fait appel à des médecins privés pour les accompagner, facilite la télé-médecine et ajoute des dons en faveur de la recherche de traitements (en plus de ses dons réguliers pour les associations de vétérans et leur famille). Parallèlement, les mesures de distanciation sociale et de télé-travail ont été mises en place au sein de la société, afin de continuer à alimenter régulièrement les différents jeux du groupe.

AGB_WZ_LAUNCH_001.jpg

Mais la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement ne sont pas qu’un coût pour Activision Blizzard. C’est aussi manifestement une manne au regard des joueurs qui restent chez eux et jouent davantage.
Le groupe annonce ainsi un chiffre d'affaires net de 1,79 milliard de dollars au premier trimestre – un peu moins que les 1,82 milliards réalisés à la même période un an plus tôt, mais bien mieux que ses propres prévisions (1,64 milliards). On note au passage que le volume de ventes physiques (543 millions) pèse de moins en moins dans ce chiffre d’affaires, au regard des abonnements et autres vente de contenu numérique (1,25 milliards).
Et malgré un chiffre d’affaires plutôt stable, au terme du trimestre, le groupe revendique un résultat net de 505 millions sur le trimestre, en progression au regard des 447 millions réalisés à la même période en 2019.

Ce résultat s’explique principalement par l’engouement suscité par Call of Duty Warzone, la déclinaison free-to-play de la licence lancé le 10 mars dernier, qui revendique maintenant plus de 60 millions de joueurs – Activision annonce un total de 102 millions de joueurs actifs par mois sur sa plateforme (ils étaient 128 millions au quatrième trimestre 2019, mais grâce à Call of Duty Mobile et ses joueurs bien plus volatiles). Et si Warzone est distribué gratuitement, Call of Duty: Modern Warfare profite aussi de l’engouement de son « mode de jeu additionnel » puisque ce serait l’opus qui compte le plus de joueurs et écoule le plus de copies après son lancement parmi tous les épisodes de la licence.
Parallèlement, la ligue Call of Duty a aussi dû se réorganiser (les événements physiques ne pourront pas se tenir normalement), mais se poursuit néanmoins en ligne.

Quant à l’avenir, Activision Blizzard l’envisage sereinement puisque Warzone a pleinement profité du confinement d’avril (cette activité n’apparait pas dans les comptes du premier trimestre). Le groupe confirme donc ses premières estimations pour le deuxième trimestre (un chiffre d’affaires de 1,69 milliards), considérées comme « prudentes » et qui donc pourraient « meilleures que prévues ».

Réactions (0)

Afficher sur le forum

Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

41 aiment, 129 pas.
Note moyenne : (174 évaluations)
3,1 / 10 - Mauvais